AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nyridïa Voranis [fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Nyridïa Voranis [fiche terminée]   Mer 17 Avr - 13:46



Nyridïa Voranis


Informations

Nom Complet :: Nyridïa Voranis
Âge :: 18 ans
Lieux de vie :: Académie et "Le relais des Océans" pendant les vacances (relais familial)
Maisons souhaitées (x2) :: Feu et air
Maison la moins souhaitée :: Eau
Matière la plus attendue :: Cours d'élément
Race :: Garou
Grade/Métier :: /
Capacité :: Once (panthère des neiges)

Derrière l'écran

Quel âge as-tu ? :: 18 ans, enfin 19 sous peu
Comment as-tu découvert le forum :: y'a loooooongtemps, via Alavahé si je me trompe pas, puis de retour ici quand j'ai apprit qu'il allait ouvrir à nouveau
Comment le trouve-tu :: Ré ouvert et c'est le principal =)
Double compte :: Oui mais non pas déjà
As-tu lu le règlement,
si oui la preuve ::
Validé par le séduisant Milo. (que celui qui vient de me faire craquer sur la tablette réponde de ses actes !)
Autre :: Tayau !!

Physique
Physique - 150 mots mini
Nyridïa est une jeune femme de 19 ans à qui le physique en octroie généralement 2 ou 3 trois plus et il n'est donc pas rare que des inconnus fassent erreur à ce sujet. Atteignant tout juste le mètre soixante dix, elle pèse un peu moins de 65kilos, faisant d'elle une femme aux formes plutôt harmonieuses, ni trop maigre ni trop ronde. On devine néanmoins une certaine musculature bien que celle-ci reste discrète, la demoiselle aimant faire du sport pour se maintenir en forme. Elle va d'un pas assuré, combiné à une démarche souple qu'elle doit à son côté garou qui lui octroie également une agilité certaine et un grand sens de l'équilibre. Dans son attitude elle se montre comme quelqu'un d'ouvert et de sympathique, souvent souriante même si lorsqu'elle est agacée, cela se remarque aussi très vite.
Plus précisément, on pourrait faire une remarque quant à ce physique rappelant à quelques détails près celui de son arrière grand-mère. La peau de Nyridïa a gardé une certaine pâleur, pas comparable à la porcelaine de son aïeul mais qui reste néanmoins assez blanche, faisant un contraste remarquable avec cette longue chevelure noire vaguement ondulée qui la caractérise. Cela fait également ressortir son regard regard vert gris, hésitant parfois pour des tons bleutés. La jeune femme s'applique à maquiller ces derniers, car pas totalement convaincue du reste de son visage (comme beaucoup de filles de son âge) elle cherche à attirer les regards vers ce qu'elle pense le mieux. Ainsi, ses lèvres dont elle trouve celle du bas trop pleine par rapport à l'autre, ou ses joues qu'elle considère comme parfois trop rondes, ne sont pas des atouts à ses yeux. Il faut dire que même sans chercher à attirer les regards, Nyridïa reste un peu coquette ou cherche tout du moins à renvoyer une bonne image d'elle.
Et le côté vestimentaire n'y échappe pas. Si elle a une certaine tendance à se diriger vers des couleurs neutres comme le noir, gris ou blanc, il lui arrive de mettre du "pep's" dans ses tenues, en particulier avec des vêtements rouges, sa couleur favorite. De plus n'étant pas compliquée, elle porte aussi bien de robes que des pantalons ou des jupes et parfois des tenues pouvant paraître un peu excentriques. La jeune femme est aussi attirée par les bijoux, elle possède deux bagues en argent dont elle ne se sépare jamais et porte régulièrement des colliers et des bracelets. Autres détails, elle a depuis peu un tatouage à l'omoplate gauche fait d'arabesques et une petite cicatrice à la cheville droite, blessure sans gravité datant de l'enfance.
Nyridïa perpétue l'habitude familiale en ayant elle aussi hérité du pouvoir de garou, capacité qui lui permet de se transformer en once, plus communément appelée panthère des neiges. Un félin tout en longueur et dont l'épaisse fourrure grise argentée donne une fausse impression de masse mais qui est en réalité fin malgré une belle musculature. La longue queue de cet animal permet un équilibre des plus infaillible tandis que la forme des muscles des pattes font de ce félidé le meilleur sauteur. Contrairement à nombre des garous qu'elle connaît, la couleur de ses yeux ne dénote pas avec ceux que l'on attend généralement chez une once, au contraire, le vert gris est tout à fait commun à ces créatures.

Caractère
Caractère - 150 mots mini
Nyridïa a un caractère bien marqué, sans pour autant être invivable bien au contraire. D'un naturel souriant et joyeux, elle se laisse volontiers aller aux bonheurs simples et à la bonne humeur, c'est ce qui rythme sa vie au quotidien. A vrai dire, elle semble parfois être un vrai bout-en-train, blagueuse et comique, elle aime s'amuser et amuser les gens, elle n'aime pas les conflits ou les tensions et s'attache donc souvent à détendre une atmosphère qu'elle juge trop pesante. Elle est accueillante et toujours ouverte à de nouvelles rencontres même si ceux qu'elle peut considérer comme de vrais amis sont rares.
Mais ce côté enjoué ne fait pas tout, la demoiselle est aussi quelqu'un pouvant se montrer solitaire et animé parfois d'un besoin de se couper des gens l'espace d'un instant. Ce côté solitaire s'alliant d'ordinaire à un plus sauvage, comme si l'animal ressortait dans des moments pareils. Cette solitude est ce qui lui permet de faire le vide, de se poser, de réfléchir au calme et dans la sérénité. N'allez pas croire que c'est uniquement dans ces moments là qu'elle prend soin de peser le pour ou le contre avant d'agir, mais il faut avouer qu'elle a tendance souvent à se laisser diriger par ses sentiments et pourrait se mettre en danger facilement, trop impulsive et fonceuse, défaut qu'elle cherche petit à petit à effacer.
Nyridïa semble donc plutôt simple à vivre, mais pour cela il faut être de ce qu'elle apprécie, car son jugement parfois hâtif sur une personne peut faire une barrière définitive face à cette même personne, elle est de ceux qui pensent que la première impression montre qui est celui ou celle qui nous fait face, alors si dès le début quelqu'un lui déplaît, il se peut que ce jugement reste ancré dans sa tête, car têtue et butée comme elle est, elle a parfois du mal à admettre ses erreurs. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que lorsque quelqu'un la dérange, elle ne se prive pas de le montrer. Regards noirs en continu, petites piques lancées à tout va ou ignorer totalement, elle sait faire, comme elle sait se montrer menaçante et mauvaise si on la cherche trop. Détestant ceux qui se croient meilleurs que tous et qui la prennent de haut, son plaisir est souvent de les faire redescendre sur terre sans grande diplomatie, chose qui lui manque cruellement. Et si elle se montre d'ordinaire peu violente, il lui arrive occasionnellement dans ces menaces d'en venir aux mains. Mais tout ceci reste assez rare car elle se donne peu en spectacle et surtout, elle se connaît et musèle ce sale caractère qui est parfois le sien.Car d'ordinaire, elle est calme et toujours prête à aider de quelque manière ceux qui en ont besoin, secourable et sympathique, elle est ouverte aux autres et curieuse de ce (et ceux) qui l'entoure.
Volontaire et intéressée, elle ne rechigne pas lorsqu'il s'agit d'apprendre malgré parfois une certaine fainéantise et une tendance à se laisser aller plus au "jeu" qui lui coûte parfois. Elle peut aussi parfois se montrer un peu impertinente mais cela reste rare car elle sait que toute hiérarchie n'est pas faite au hasard et sait respecter la valeur de ceux qui sont au-dessus. Chose qu'elle aime bien vérifier parfois, aussi bien sur les autres que pour elle. Ainsi elle aime les défis et fonctionne à l'honneur, pouvant alors se surpasser pour atteindre un objectif qu'elle s'est fixée.


Histoire
Histoire - 500 mots mini

De Vragor à Voranis
Ici sera fait une sorte de résumé des générations séparant Nolia de Nyridïa. Cela peut toujours servir mais sera sans doute plus approfondi ultérieurement et ailleurs.

Nolia était absente le jour de la "disparition" de l'académie et de ses habitants. Elle était rentrée chez elle la veille pour régler un différent familial. Cela lui sauva la vie. Elle mit cependant beaucoup de temps à se remettre de cela, l'académie représentant tout son avenir. Un avenir qui s'effondrait. Complètement perdue et dépassée, elle passa des mois cloitrée dans la maison des parents de sa mère qui n'avaient pas eut le choix pour l'accueillir. Mais la jeune garou finit par se reprendre et s'extirpa de son malheur. Elle trouva un petit boulot comme serveuse dans une taverne et continua comme ça 2 ans, rentrant le soir chez sa "famille". Elle continuait discrètement à pratiquer cette magie du feu qui lui avait été vaguement apprise. Un jour elle découvrit que son oncle (frère de sa mère) était sans doute mêlé à la disparition du père de Nolia, l'oncle détestait les garous à cause d'une mauvaise expérience il y a longtemps de cela avec l'une d'entre elle. Nolia fit sa petite enquête, et un jour l'oncle disparu, il laissa un message comme quoi il partait "en voyage" et ne reviendrai sans doute pas tout de suite. Cela surprit beaucoup de monde car il ne bougeait que très peu et pendant un temps cela fit débat. Nolia elle, préféra ne pas donner son avis sur le sujet.
Très peu de temps après elle quitta la maison et s'installa dans un petit logement qu'elle eut grâce à l'argent qu'elle avait gagné et économisé.Elle coupa totalement les ponts avec la famille de sa mère, ne voyant plus que très occasionnellement cette dernière. Elle fit au cours des deux nouvelles années qui suivirent nombre de petits emplois qui ne duraient guère mais lui permettait d'avoir le gîte et le couvert assez aisément. A 24 ans elle rencontra un certain Numendil Daïrïun, un garou avec qui elle noua rapidement des liens très forts et qui finalement serait celui avec qui elle finirait sa vie.
Tous deux furent à l'origine de l'achat du relais des Océans. Ils eurent une fille, Liloé.

Cette dernière eut une vie paisible et sans grands soucis puisqu'elle aida sa famille à tenir et entretenir le relais. Elle s'amouracha à 19 ans d'un marin avec qui elle voulu partir et s'enfuit en sa compagnie avant de revenir 1 an plus tard, seule. Elle trouva l'homme de sa vie en un certain Enton Coran, un humain. Elle eut deux enfants avec lui Nualia et Maellia.

Toutes deux récupérèrent plus tard à leur tour le relais, d'abord seules puis toutes deux trouvèrent un compagnon pour partager leur vie. Nualia se maria à Anthor Voranis, un autre garou et trois ans plus tard ils eurent pour compléter la famille, une fille Nyridïa.

100 ans plus tard ...

Nyridïa est née il y a de ça 18 maintenant, un beau jour de printemps de manière plutôt inattendue pour sa famille puisqu'ils ne l'attendaient que pour le mois suivant. Anthor et Nualia Voranis étaient donc en train de profiter d'une magnifique journée en bord de mer, en amoureux et prévoyant le futur avec leur enfant à venir. Sans doute qu'à entendre parler de lui, le bébé dans le ventre eut envie de se montrer !
Après un accouchement qui est resté dans les mémoires, la petite famille trouva néanmoins la paix dans le relais familial, dit "Relais des Océans" car il se trouve à l'embouchure du fleuve Ilaïde en bordure de l'océan Azuré. C'est une auberge qui depuis maintenant quelques générations appartient à la famille de Nualia, la mère de Nyridïa. Une auberge où chacun des membres de la famille à sa place et son utilité. Si celle de la petite fille fut au départ d'amuser les clients avec ses sourires d'enfant, en grandissant cela évolua. Une chose ne changea pas cependant, son intarissable curiosité quant aux voyages que faisait tous ces marins qui étaient de passage au relais. A tous elle leur demandait de lui raconter leur histoire et leur découverte, elle rêvait déjà de ces grands espaces qu'ils lui contaient, de l'immensité de la mer miroitante, des dangers et des merveilles. Elle était très appréciée comme compagnie par les clients car toujours joyeuse et gaie, elle était comme chaque membre de sa famille, un des maillons qui faisaient tourner le relais de si bonne manière.
Faisons un rapide point sur le fonctionnement du relais, qui est le lieu de vie de la jeune Nyridïa, se sont sa mère et sa tante qui ont hérité des lieux, Nualia s'occupe essentiellement du côté administratif de relais, tandis que sa sœur s'est davantage spécialisé dans la cuisine, la mari de cette dernière est un marin lui-même et n'est donc que rarement présent, l'homme du relais c'est Anthor, le père de Nyridïa qui est le maître des écuries comme il dit, c'est lui qui gère les pégases à fournir aux voyageurs et ce avec brio, étant très proche des animaux et très doux malgré une allure de viking tout à fait crédible ! Cette capacité proche des animaux, la fillette en a également hérité rapidement, ainsi qu'une habitude à monter les pégases qui fait d'elle une formidable cavalière. Les lieux en eux-même sont agréables, même si assez simples, le relais peut se vanter d'être confortable et c'est ce qui permet à la petite tribu d'avoir une vie relativement aisée.
La petite fille grandit donc dans un univers chargé de rencontres, d'inconnus, d'histoire et de voyages qui fit d'elle quelqu'un de très ouvert. Petit à petit elle trouva sa place dans les rouages du relais, elle faisait les chambres, souvent aidé de sa cousine de trois ans sa cadette. Occasionnellement elles se chargeaient aussi du service. Une vie bien simple en somme, une vie que tout edalien aurait pu avoir. Malgré une absence de village et donc d'enfants de son âge avec qui jouer comme tout enfant qui se respecte, elle ne manqua pas d'animation et de moment de jeux puisque rapidement une cousine rejoignit la tribu familiale et elles furent longtemps très complices enfants. La petite Kliériane prit sa cousine en tant qu'exemple et si l'enfant Nyridïa aimait cela, l'adolescente et jeune adulte en est quelque peu gênée, l'étonnante admiration de sa cousine était parfois envahissante. Elle n'en reste pas moins proche de cette dernière, essayant de réfréner sa vénération, et si l'on embête Klié, Nyridïa serait prête à réagir, on ne touche pas au petit monstre ! Bien que la différence d'âge les sépare un peu aujourd'hui, les deux cousines restent donc soudées.
Pour revenir aux sorties et animation, son père Anthor l'emmenait régulièrement en ville ou au marché lorsqu'il devait faire des achats pour le relais, cela lui faisait donc de régulières sorties (puis à chaque fois son père lui offrait un petit quelque chose alors elle était d'autant plus contente d'y aller). Et oui, Nyridïa a l'immense chance d'avoir des parents aimants (et avec une bonne situation financière) qui lui permettait d'être gâtée ! Qui plus est, quand le temps le permettait, Anthor emmenait sa fille faire quelques promenades, à pégase, des petits moments privilégiés entre père et fille.
Âgée de 17 ans, elle embarqua pour deux mois sur le navire de Pierrick, le père de sa cousine, qui trop jeune alors ne vint pas. La jeune femme était une grande curieuse et elle avait toujours rêvé de voyager un jour sur les océans. Ces deux mois furent sans aucun dote les plus durs de sa vie, le voyage c'est bien, les tâches sur un navire c'est moins drôle. A son retour elle avait clairement déchanté, bien qu'ayant été ravie de découvrir un nouvel univers, néanmoins, elle resterait désormais sur le plancher des vaches.
Alors qu'elle atteignait tout juste les 18 ans, la jeune femme et sa famille apprirent la ré-ouverture de l'académie de magie, une académie qui avait vu accueillir à son commencement l'arrière grand-mère de Nyridïa. Certes sa disparition brutale avait causé énormément de souci il ne fallu que peu d'arguments à la demoiselle pour convaincre les siens de la laisser y entrer. Tous savaient ce que leur aïeule y avait gagné et une chance s'offrait à Nyridïa de suivre ce même chemin. C'est ainsi qu'elle rejoignit les rang des élèves de l'académie.


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Nyridïa Voranis le Dim 2 Juin - 13:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nyridïa Voranis [fiche terminée]   Mar 21 Mai - 11:31

Fiche enfin finie =) Bon, pas totalement satisfaite de l'histoire mais déjà que j'ai beaucoup traîné ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Myrddin
Directeur de l'Académie
avatar
Date d'inscription : 10/12/2008
Nombre de messages : 383
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Nyridïa Voranis [fiche terminée]   Mar 21 Mai - 11:44

Ravi de pouvoir t'assigner une nouvelle fois la maison du feu ! On ne change pas une équipe qui gagne, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1854-myrddin-en-cours
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nyridïa Voranis [fiche terminée]   Mar 21 Mai - 11:52

Encore une fois tu as bien raison. Merci Milo =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nyridïa Voranis [fiche terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nyridïa Voranis [fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Présentation de votre personnage :: Fiches Sans-Suite :: SPA des fiches-