AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bienvenue à l'académie ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Lun 13 Mai - 23:54


La cloche de l'école sonne 20h. Voilà, c'est la rentrée. La répartition des nouveaux élèves vient d'avoir lieu. Désormais, il est temps de passer à table. Dans un brouhaha général, les étudiants se pressent dans les couloirs afin de se rendre dans la Salle à Manger. Là, les tables sont déjà garnies d'une multitude de plats, tous aussi appétissants les uns que les autres. Les professeurs, quant à eux, rejoignent la table centrale au bout de la pièce, celle-ci étant légèrement surélevée (ce qui leur permet de garder un oeil sur les élèves). Les éclats de voix résonnent dans la salle. Chacun fait connaissance ou retrouve d'anciens camarades. Les premières et deuxièmes année se mélangent ici et là. Dans quelques instants, le directeur se lèvera et prononcera son premier discours de bienvenue. En attendant, mangez donc et faites-vous plaisir !

HJ : Le message ci-dessus n'est pas un rp (je n'ai guère le temps d'en faire un ce soir), mais une mise en situation. Vous êtes cordialement invités à poster à la suite de ce message. N'oubliez pas les quelques paramètres indiqués ci-dessus, afin d'éviter les anachronismes. Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 109
Age : 20
Don / Pouvoir : Dons vampiriques atténués.
Maîtrise de l'esprit.
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Dhampire
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mer 22 Mai - 20:34

[A moi d'ouvrir le bal, je crois. Désolé, je n'ai pas vraiment d'inspiration, et je n'ai pas envie de trop impliquer les autres personnages sur lesquels je n'ai aucun droit.]

L'année commençait, dans un somptueux décor. Tant d'événements découleraient au sortir de cette salle, qui jadis avait vu tant d'élèves festoyer au même endroit.
Le professeur Myalens, serein, goûtait aux plats qui étaient disposés devant lui, profitant de leurs riches saveurs avant que commencent les choses sérieuses. Il n'avait pas fait si bonne chère depuis fort longtemps, et s'il se contentait de bien peu, il n'en appréciait pas moins les arts culinaires. Les légumes étaient bien cuits, et mariés agréablement, de façon à engendrer dans le palais des fruits magnifiques. Les viandes n'étaient pas en reste, même si le guérisseur en lui avait plus de mal à les avaler.
Le soir, il matérialiserait dans sa chambre un de ses liquides qu'il avait pu voir pendant ses voyages, et auquel il s'était accoutumé, préférant conserver sur lui sa maîtrise, se contentant d'une eau pure.

Ses collègues semblaient compétents et sympathiques, pour le peu d'attention qu'il leur avait accordé. En son fort intérieur, il ne pouvait s'intéresser à eux, et recherchait les élèves de seconde année, afin de juger de leur état qui devait être désastreux. Il cherchait des similitudes dans le visage de ceux qu'il rencontrait avec certains de ses souvenirs, et sentait en lui pointer une inquiétude qu'il n'avait pas senti depuis longtemps.
Il y avait trop de monde, et il ne souhaitait pas user de magie pour une raison si futile. Ceux qu'il cherchait viendraient pour son cours dans peu de temps, de toute manière, et il devait demeurer patient.

Finalement, il revint à ses camarades ; le temps était venu de rompre la glace avec ceux qu'il ne connaissait pas. Son regard s'attarda sur Lucillda, l'elfe. Il lui semblait l'avoir rencontré, sûrement sous une identité elfique, lors de l'isolationnisme elfique. Il n'en avait cependant pas la certitude.


"Puissent les astres sourire aux temps qui se découvrent. Je me nomme Theyne Myalens, guérisseur et professeur de l'esprit. J'espère que l'année sera agréable et sans soucis."annonça-t-il, décidant de rompre le cliquetis des couverts pour faire place, avant le discours, à la chaleur des voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1314-sagesse-et-altrui
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Jeu 23 Mai - 20:36

« Allez, plus vite ! Je t’en prie, dépêche-toi !»

Le pégase accélère. L’air glacial me fouette le visage, si bien je baisse la tête pour éviter d’avoir les yeux embués de larmes. C’est bien ma veine, être en retard le jour de la rentrée ! Le directeur va me tuer. Et si ce n’est pas lui qui le fait, ce seront les regards outrés que ne manqueront pas de me lancer mes collègues qui s’en chargeront. Johanna, ou comment se faire un paquet d’ennemis en à peine une soirée. Nous devions tous y être pour 19h. Il est 20h passé. Okay, je n’ai peut-être pas été très maligne d’aller me promener à Edälis la veille de la rentrée, mais j’avais absolument besoin de quelques affaires pour mes cours. On ne peut déjà pas me reprocher ça. Mais oui, c’est vrai, je n’aurais sans doute pas dû aller me faire masser dans cet excellent salon de massage de la capitale… Ah mais ça, ce n’est pas de ma faute. S’il faut rendre responsable quelqu’un, alors c’est le mec qui m’a vendu mon équipement. S’il n’avait pas attisé ma curiosité, j’aurais été à l’heure. Bon, au moins, je serai en forme pour demain, c’est déjà ça. Mon pégase continue de battre des ailes, me projettant à chaque fois des courants d’air sur les côtés. Fait pas chaud chaud. Je n’ai pas le mal du transport, mais je dois avouer qu’aller si vite à une telle altitude n’a rien de vraiment rassurant. Je serai vraiment tranquille lorsque j’aurais posé les pieds sur terre. Finalement, les tours de l’académie percent l’obscurité. Ça a l’air déjà pas mal éclairé. Mon entrée va être fracassante, ça promet. La créature pique vers le sol, que je vois se rapprocher de plus en plus rapidement. Encore une vingtaine de mètres. Plus que dix. Voilà, nous atterrissons sans un bruit dans le parc de l’académie. Ni une, ni deux, je saute de mon cheval volant, le remercie d’une caresse sur la crinière, puis l’amène vers les écuries. Là, je l’enferme dans son enclos et je file vers l’entrée de l’école.

Je ne suis vraiment pas présentable. Mes cheveux rebiquent dans tous les sens, je ne suis même pas maquillée et ma tenue de soirée laisse à désirer. Je ne peux décemment pas me rendre au festin comme ça. Furtivement, je me glisse le long des couloirs afin de rejoindre mes appartements. J’ai dû rater la fameuse répartition. Bon, ce n’est pas très gênant, je ne suis pas un professeur élémentaire. Là, à en croire le bruit des couverts lorsque j’ai pénétré dans l’enceinte du bâtiment, ça doit manger sévère. Faudrait au moins que j’y sois pour le discours du directeur. Quand même. Je me recoiffe rapidement (c’est dingue comme les boucles me donnent un air candide, ne trouvez-vous pas ?) et me change pour une tenue plus soyeuse et plus adaptée à la cérémonie. En l’occurrence, ce soir, ce sera une belle robe bleu nuit. Voilà, un peu de rouge-à-lèvres, du fard à paupières et du fond de teint. Nickel. Je m’observe une nouvelle fois dans le miroir. Eh oui ma grande, te voilà prof. Jamais je n’aurai imaginé me retrouver dans cette situation un jour. Surtout dans cet école qui en a fait fantasmé plus d’un. Je me souviens des nombreuses légendes que l’on me racontait sur cet endroit. Des histoires de magie, de sorciers et de démons. Lors de mes voyages, je m’étais approchée de ces ruines, sans toutefois oser m’y aventurer plus largement. Et là, maintenant, je marchais entre ses murs, la tête haute. Je suis fière. Fière de faire partie de cette nouvelle aventure. Mais, bien sûr, je ne dois pas oublier pour quoi je suis là. Une fois arrivée au rez-de-chaussée, je me dirige discrètement vers la salle à manger, me glisse à travers l’ouverture et tente de rejoindre la table des professeurs en me faisant la plus discrète possible.

Quelques regards se tournent vers moi, auquel je réponds par un large sourire. Inutile d’avoir honte, de toute façon, le mal est fait. En quelques enjambées, me voilà auprès de mes collègues. Une chaise libre. J’imagine que c’est là que je dois m’installer. Je m’y assieds sans broncher :

« Pardonnez mon retard, j’ai eu un petit… contretemps, dirons-nous », dis-je avec un petit sourire. « J’espère ne pas avoir raté grand-chose. Sinon, moi c’est Johanna Moore, ravie de faire votre connaissance. »

Vu que l’un des profs (dont j'ai déjà oublié le nom, d'ailleurs) venait de se présenter, autant en faire de même, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 24 Mai - 0:37

Un pas, deux pas, un regard vers la fenêtre, un regard vide.
L’écho d'un enchainement de pas dénudés de vie et de rythme. Les couloirs semblaient interminables, la vampire s'était retrouvée seule dans les couloirs avant la sonnerie.
Puis la cloche se mit à chanter, à interpeller toute la vie qui rodait dans l'académie. La demi-morte n'eut donc aucune réaction à cet appel à la vie, à l'enthousiasme et la curiosité. Ses yeux se posèrent à nouveau vers la fenêtre qui emportait son regard au delà de bien des horizons.

Puis les portes de l'académie s'ouvrirent dans tous les sens, claquèrent, un véritable orchestre d'une cloche, des portes, des pas, des rires, des crêpages de chignons, des farces, de la magie, de la vie.
Le corps presque sans âme fut alors transporté et emporté par la foule qui le dirigea vers une grande salle. Des plats les plus magnifiquement ornés auraient autrefois fasciné la vampire par leur simple beauté même si elle y aurait largement préféré le sang lors de son "ancienne vie". Mais elle ne se souvenait de rien.

Comme un nouveau né, elle observa les visages ainsi que la salle et toucha la pierre du mur de la salle pour prendre repère. Tout lui semblait inconnu et en même temps si familier.
Ne désirant pas s'exposer trop longtemps aux regards durant cette période d'observation, la vampire s'assit à une table proche de la porte d'entrée pour faire parti des premiers à repartir.
Posant ses mains sur la table elle s’aperçut alors à nouveau de la bague qu'elle portait, cette pierre rouge sang et l'anneau de serpent, surprise de ce fragment de souvenir elle rangea ses mains sous la table.

Et ses yeux se fermèrent, dissimulant une partie de son visage grâce à ses longs cheveux, ces mèches protectrices qui lui donnaient un semblant d'isolement dans la salle. A travers quelques mèches elles pouvaient apercevoir ce qui l'entourait, discrète et silencieuse elle respira enfin et observa les nouveaux professeurs.

Sans savoir pourquoi, certains lui aspiraient une confiance et un semblant de déjà vu. Mais il était trop tôt pour accorder sa confiance, son esprit avait besoin de se reconstruire.
Et surtout, le nouveau né ne voulait pas qu'on lui mente sur son passé pour qu'il devienne un autre qu'il n'avait jamais été.

"Yuuki ?" chuchota t-elle à elle même, comme une question posée à son "ancien soi". Elle attendait une réponse au fond d'elle même.

Un seul frisson incontrôlé lui fit offert en guise de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 24 Mai - 10:54

Les mondanités avaient toujours ennuyé Sayuri qui préférait de loin le calme et la solitude à une pièce remplie de piaillements des élèves. Elle se demanda un instant ce qu’elle pouvait bien faire là, assise à une table, entourée de personnes inintéressantes qui se disaient professeurs. L’un d'eux pris la parole afin de briser le silence qui régnait à la table :

Puissent les astres sourire aux temps qui se découvrent. Je me nomme Theyne Myalens, guérisseur et professeur de l'esprit. J'espère que l'année sera agréable et sans soucis.

Ses mots sonnaient comme des paroles elfiques, ils ne trompaient cependant pas les sens aiguisés de la vampire. Theyne était plus qu’il ne semblait paraître. Il semblait humain mais sa maîtrise de l’Esprit pouvait cacher n’importe quoi, n’importe qui. L’illusion était un point commun entre la magie de l’Esprit et de l’Ombre et Sayuri avait appris à s’en méfier. Elle pouvait faire apparaître n’importe quelle dissimulation née de l’Ombre, mais n’avait aucune prise sur les autres. Theyne venait donc d’entrer sur la liste des personnes à surveiller même si la vampire n’en laissa rien paraître et recentra son attention sur son assiette jusqu’à ce qu’une nouvelle arrivante l’interrompe à nouveau dans son repas.

C’était une humaine habillée d’une robe bleu nuit, ce qui fit sourire la vampire. Elle n’avait porté qu’une seule fois une robe, une merveille de soie émeraude qui prenait la poussière dans un des nombreux coffres à trésors des bandits, c’était pour l’un des bals de l’ancienne Académie, un siècle plus tôt. Son expérience n’avait pas été désastreuse mais Sayuri préférait tout simplement le cuir à la soie. Elle en portait d’ailleurs un ensemble : un pantalon noir et souple ainsi qu’une pièce, elle aussi noire, agrémentée de boucles de ceinture, qui retenait son haut rouge sang aux fines manches laissant ses épaules nues. Ses mèches flamboyantes n’étaient pas entravées et apportaient le contraste parfait pour faire ressortir le regard émeraude de la vampire, la pâleur de sa peau faisait le reste.

Pardonnez mon retard, j’ai eu un petit… contretemps, dirons-nous, s’excusa la retardataire avec un sourire timide. J’espère ne pas avoir raté grand-chose. Sinon, moi c’est Johanna Moore, ravie de faire votre connaissance.

Il était donc tant pour Sayuri de commencer son petit jeu et de s’intégrer à cette nouvelle équipe dont elle faisait partie. Non pas qu’elle en ait réellement besoin, mais l’art de la duplicité avait ses règles. Si elle agissait dans l’ombre et le secret, elle devait être dans la lumière et la foule pour établir un certain équilibre. Ainsi donc elle prit la parole :

C’est rafraîchissant de découvrir de nouvelles têtes parmi les professeurs, je suis Sayuri Helsing, professeur de Combat et ancienne élève.

Elle allait ajouter quelques mots pour engager la conversation lorsqu’elle ressentie quelque chose d’étrange. Une âme qu’elle connaissait mais qui paraissait changée venait de franchir la porte et Sayuri tourna immédiatement son regard vers l’entrée de la pièce.

La vampire eut un choc. Tout son corps se raidi et elle dû se faire violence pour ne pas bondir de sa chaise et traverser la pièce. Un siècle sans aucunes nouvelles. Cent longues années d’attente. Et la voilà, à quelques mètres d’elle, paraissant pourtant si éloignée. Sayuri ne put détacher son regard de Yuuki Kuran, sa sœur de sang. Physiquement elle était la même que cent ans auparavant, mais mentalement…

Sayuri frémit lorsqu’elle effleura cet esprit qui n’était plus celui de sa sœur.


Dernière édition par Sayuri Helsing le Dim 26 Mai - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 24 Mai - 15:10

Le grand jour était enfin arrivé. La rentrée à l’académie débuterait à 20h. Lorsque Neita arriva devant l’académie elle fut surprise de voir la grandeur de cette dernière. De près, elle était vraiment à couper le souffle. Avec ses grandes tours, elle avait de quoi vous donnez le tournis, et vous vous trouviez vraiment tout petit à côté… Elle regarda Lassa, son Kélérou, qui était posé sur son épaule droite, et lui parla. Elle aurait pu lui parler par télépathie, mais vu qu’elle était seule, elle lui parla normalement, sans aucune crainte de passer pour une folle.

« Tu as vu Lassa ? On y est… Enfin… Impressionnant… »

Elle resta un instant devant l’académie, comme paralysée par l’atmosphère magique qui s’en dégageait. Depuis le temps qu’elle avait attendu de pouvoir y venir, y être maintenant lui faisait bizarre… Elle en était presque anxieuse, mais l’excitation passait avant. Elle finit enfin par rentrer à l’intérieur, et se dirigea vers la salle où se déroulerait la répartition des élèves. Neita avait hâte de connaître son élément, comme la plupart des nouveaux élèves surement… Finalement, il se révéla que le feu serait le sien. Plutôt heureuse de cela, elle se dirigea, suivant tout le groupe d’élèves, dans une autre salle afin de manger. Elle alla s’installer à une table, et regarda tout autour d’elle, examinant les lieux mais aussi les personnes qu’elle sera amenée à croiser les prochains jours.
Elle se mit soudain à penser à Jennifaël, une ancienne amie à elle disparue à cause d’un don qu’elle aurait développée… Etait-elle ici ? Si elle ne s’était pas fait prendre et qu’elle était encore en vie, alors elle devrait surement être ici… Mais elle ne la voyait nulle part… En même temps, cela faisait huit ou neuf ans qu’elle ne l’avait pas vue, elle avait peut-être, voire surement, changée physiquement.
Elle sortit de ses pensées, et revint au moment présent, goûtant chaque met présent sur la table.


[HRP : Désolé pour le peu d'inspi ><]
Revenir en haut Aller en bas
Ayla Morg
Nandorien
avatar
Nombre de messages : 166
Age : 26
Don / Pouvoir : Dons Vampiriques, capacités physiques et régénération effrayantes
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Vampire
Dons Élémentaires: Esprit
Perfectionnement: Magie Rituelle ~ École du Serpent

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 24 Mai - 18:06

Les soirées mondaines, quelque chose qu'Ayla appréciait par dessus tout, un véritable jeu où elle excellait en tant que vampire de sang pur, après tout...elle était aristocrate dans un certain sens. Le genre de moment où tout le monde désire prendre le dessus sur une autre personne ou obtenir les faveurs de quelques titans du moment, un jeu où on poignarde son frère à coup de subtilité, le tout dans un sourire charmeur. Une jungle cachée par la politesse, l'élégance, le respect du rang et les bonnes manières. Cependant, bien que l'évènement était tout aussi important aux yeux de la vampire, cette soirée n'avait aucun rapport avec celles qu'Ayla connaissait. Ici on ne se tue pas, on ne profite pas, on se découvre et surtout on se prépare à rentrer dans cette institution. Une académie que tout le monde idolâtrait, elle ne comprenait pas vraiment, mais bon il s'agissait de faire bonne impression, même si elle serait peut être la seule dans ce cas de figure. Alors que ses collègues viendraient comme d'habitude, elle serait elle dans une robe de soirée, après tout...pourquoi se priver ? Les beaux habits sont faits pour être montrés que diable ! Elle entra donc dans la salle à manger, le sourire aux lèvres, vétue de la seule robe de soirée qu'elle avait pu emmener, un petit plaisir personnel, mais dans cet endroit, on lui avait dit de prendre surtout le strict nécessaire. Robe bustier noire avec bordures en dentelles, ainsi que drapée de rouge au niveau des hanche, portant un tour de cou en tissu noir avec bordure en or et des gants, eux aussi noirs, montant jusqu'aux avant bras. Le tout accompagné d'une cape de velours rouge, par dessus ses épaules, qui comme à son habitude, ne la quittait jamais, peu importe l'occasion ou le moment. Concernant sa tête, Ayla portait des boucles d'oreilles en forme de petit papillon, étant...surprise...noirs et tenait ses longs cheveux grâce à un chignon, lui même tenu par des rubans noirs. Pour égayer le tout, la vampire avait posé une rose dans ses cheveux, comme à son habitude d'ailleurs.

S'arrêtant un instant, Ayla observa les différentes personnes présentes dans la salle, dévorrant du regard, oui du regard seulement, ceux qui semblaient dignes d'interet. Elle ignorait pourquoi elle avait tant besoin de chercher ce contact en cet instant précis, comme si elle pouvait trouver la réponse à ses questions en un regard. Les seules personnes sortant de l'ordinaire parmi les élèves furent une humaine avec un étrange animal de compagnie et une jeune vampire qui semblait encore plus perdue qu'elle. Les humains, elle n'en avait jamais vus autant et d'aussi près, cependant elle n'arriva pas à les considérer comme de la simple nourriture, ni comme des êtres doués de conscience en fait, un véritable troupeau sans volonté propre, une foule suivant le premier et n'ayant pas le moindre trait de caractère sortant du lot. Après, sa vision était bien particulière, mais elle aimait se faire sa propre idée après tout. Cette humaine par contre, semblait beaucoup plus intéressante que le reste de ces congénères, pas en terme de bidoche, mais plutôt dans le sens beauté de l'esprit, bien qu'elle ne soit pas en reste pour le physique. Ayla avait hate de rencontrer une humaine digne de ce nom, sa curiosité était plus importante que son éducation et elle préférait largement le libre arbitre aux idéaux sang pur. La vampire quant à elle, semblait telle une enfant perdue, un nouveau né découvrant l'univers, que cherchait elle ? Son regard se posa longuement dans celui de la jeune buveuse de sang, mais sans le moindre résultat. Elle se promettait de lui parler en tête à tête, pas qu'elle désirait l'aider, mais Ayla était passablement intriguée devant cette absence d'une chose qu'elle ne parvenait pas à identifier. Un sentiment familier, peut être était elle aussi à la recherche de réponses après tout. Bien...et si nous observions un peu les enseignants ? Le charisme n'est il pas recommandé pour ce poste ? A défaut de la crainte et le respect...

Ayla observa rapidement les différents enseignants présents, enfin il devrait y avoir quelques absents ou retardataires, mais bon, quoi de plus normal, un professeur n'est pas censé être parfait non ? Son regard fut immédiatement attiré par la vampire aux cheveux flamboyants, ignorant son rôle et son nom, mais elle avait quelque chose qui l'intéressait, au plus haut point. Ses yeux étant habituellement roses, virèrent au rouge vif, une lueur malsaine se lisant dans son regard un bref instant, avant que tout ne redevienne à la normale. Il faudrait qu'elle garde un oeil sur elle, ce genre de réaction n'était pas banale, autant suivre ses instincts. Cette académie répondrait peut être à ses questions finalement. L'autre être qui titilla sa curiosité fut ce professeur étrangement calme, semblant être au premier abord humain, mais qui intriguait fortement Ayla. Il avait l'air trop humain justement, tout était parfait en cet instant, si parfait que ses sens semblaient lui faire défault. Elle doutait qu'il puisse répondre à ses questions, mais il possédait un secret, un trésor dissimulé derrière un lourd portail, lui même étant particulièrement bien gardé. Amusant, se léchant les lèvres un bref instant, la vampire avait hate de dévorrer ce qu'il chérissait tant, la seule question était...qu'est ce qu'il désirait tant protéger ? Hum ? La sang pur verrait cela en temps voulu. Pour finir, Ayla observa une jeune humaine, visiblement stressée par son possible retard, alors que bien des professeurs n'étaient même pas là. Les battements de son coeur étouffaient toutes les conversations de cette salle, les cris devenaient des murmures, qui était elle ? Au moins on peut se permettre de dire qu'Ayla ne pourrait jamais s'ennuyer. Inclinant respectueusement la tête envers les enseignants qui avaient pu la remarquer, la jeune femme alla s'asseoir à la table la plus proche. Où diable allait elle être envoyée ? Décidemment, cette soirée apportait plus de questions que de réponses !

La nuit ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1311-l-heritiere-amnes
Nombre de messages : 211
Age : 22
Localisation : dans son étable :P
Don / Pouvoir : Vache noire et blanche
Année d'étude : - Deuxième Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 24 Mai - 22:32

L'académie... Il lui semblait ne jamais l'avoir quitté et pourtant tout était différent... Myrrh descendit de la barque et foula le sable de l'île. Une légère brise agitait les arbres environnants en cette soirée particulière. Oui... En plus d'être le retour de la garoue à l'école, il s'agissait aussi de la rentrée... Une rentrée qui allait lui réserver bien des surprises tout comme cette nouvelle année qui s'annonçait.

Un frisson la parcourut pendant qu'elle poussait les portes imposantes du bâtiment principal. Dans son esprit, Black et White frissonnaient d'excitation, excitation mêlée d'appréhension... Reverrait-elle ses anciens amis ? Est-ce qu'ils la reconnaîtraient ? A quoi ressemblaient les nouveaux élèves, les nouveaux professeurs ?
Un noeud se forma dans son estomac tandis qu'elle se dirigeait vers la salle à manger. Cent ans... Dix minutes... Tout était tellement confus... Elle regrettait d'être restée à l'académie ce jour-là... Si elle était partie rien de tout cela ne se passerait... Aucune peur, aucun chagrin, aucun remord...

Son attention fut attirée par sa bague qui semblait se réchauffer tranquillement. Un léger sourire se peignit sur le visage de la demoiselle qui serra les poings.

*- Ne t'en fais pas Myrrh, on est là tu sais... Il ne faut pas que tu gardes cet état d'esprit... Quelque part c'est une chance d'avoir été dans l'Abysse, c'est une nouvelle vie... Et regarde, même ton gardien est de mon avis... On est avec toi !*

Une petite vachette blanche était apparue sous les yeux de la garoue, aussitôt rejointe par sa compère noire.

*- Ah bah oui White ! C'est super ! Le chaos, le néant, le trou noir ! Mais oui bien sûr c'est une chance ! Nan mais vraiment qu'est-ce qui faut pas entendre ! Tu crois que c'est une chance d'avoir perdu tous ceux qu'on connaissait, hein ?! Phil, Shade et les autres ! Les autres élèves de l'Académie ! T'es vraiment qu'un abrutit ! "Ah mais t'en fais pas on est là !" Pour qui ! Pour quoi ! Même Myrrh est paumée !*

La vache noire disparut du champ de vision de l'élève mais la rage qui la consumait restait en Myrrh comme dans Black... White soupira. Pour une fois, l'autre n'avait pas tord... Il lança un regard triste à sa troisième partie.

*- Tu sais, même si Black délire par moment, il te soutient aussi, et Chaoki et moi on est là... Il va falloir du temps pour s'en remettre mais ça s'arrangera...

- J'espère White... J'espère...*

La salle à manger se déployait devant elle, remplie de gens: vampires, garous, elfes, humains, créatures en tout genre... Un large sourire illumina le sourire de la deuxième année. Malgré les changements, l'ambiance restait la même et cela apaisa la jeune fille qui ne put s'empêcher d'avoir peur... Et si quelqu'un arrivait à percevoir Black et White ? Elle reprit ses esprits. Personne ne pouvait les voir, ils étaient dans sa tête, imperceptibles... Même Ziel n'avait pas réussi... A ce souvenir Myrrh se rembrunit et se dirigea vers une table où déjà plusieurs personnes étaient assises. De loin, elle aperçut Yuuki Kuran, la vampire de l'ombre, mais en voyant celle-ci elle se sentit mal à l'aise... La vampire ne ressemblait pas au souvenir qu'elle en avait...Quelque chose avait changé... Myrrh se promit de lui parler en dehors de ce repas et détailla les autres. Plusieurs visages lui étaient familiers, certains avaient changé mais lui rappelaient quelque chose sans savoir vraiment quoi... Et des nouvelles têtes ! Presque que ça ! D'ailleurs en parlant de nouvelles têtes, il y en avait aussi à côté d'elle. Après un instant de réflexion la garoue s'adressa à sa voisine de table, une jeune femme brune d'une vingtaine d'année.

- Salut ! T'es nouvelle ici alors ?

Elle poussa un soupire intérieur: Quelle super manière de commencer une conversation !

~~~~
[Commandante Céleri]
[Dark Vador]
[Firefly Of Darkness]

COUCOU ! Je suis un stégosaure Razz
Codes couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1340-myrrh-soma-meuh-m
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Sam 25 Mai - 18:19


    Akemi était restée longtemps dans ses appartements à contempler les braises rougeoyantes de son petit brasero. Même si elle y retrouvait quelque chose de son enfance, ces lieux lui semblaient encore étrangers et il lui arrivait de passer de longues heures sur le haut des tours à chercher des yeux ses chères montagnes. De son observatoire, elle avait aussi vu les élèves arriver pour une nouvelle année, un commencement... Elle appréhendait beaucoup les cours qui lui incomberaient bientôt. Quelque chose s'était brisé en elle quand elle était plongée dans l'Abysse, même si elle ne saurait dire quoi avec certitude. Dans cet enfer, elle avait eu la sensation que son être tendait à se disloquer pour s'éparpiller dans tous les sens, pour détruire tout ce qui existait d'elle, tout ce qui restait alors de son esprit : une infime sensation. Le rouge intense des braises nimbaient son visage fermé d'une couleur pourpre pareille à du sang, jurant avec sa longue tunique qu'elle avait récupéré dans les ruines de ce qui avait été sa salle de classe avant sa reconstruction. Malgré ses cent ans d'âge, cette robe était encore magnifique, légère et vaporeuse, mettant sa peau pâle en valeur. Elle serrait dans ses mains son sabre, son compagnon, celui dont son père lui avait fait cadeau des décennies auparavant. Etait-il encore vivant ? Malgré son incroyable longévité, elle en doutait. Elle n'osait pas pour autant tenter de le chercher, elle avait peur de la vérité, quelle qu'elle soit. Si il était mort, elle en ressentirait un immense chagrin, mais si il était en vie, que pouvait-elle dire après lui avoir été arraché pendant près de cent ans ? Constatant qu'il était temps, elle s'arracha à la contemplation du feu et à ses pensées nostalgiques pour se rendre au banquet de début d'année.

    Elle était une des premières à arriver dans la grande salle à manger. Presque rien n'avait changé depuis le temps. Elle se composa un visage impassible et majestueux, histoire de donner une bonne impression, loin de tout ce qu'elle pouvait ressentir. Elle s'assit sans un mot, toisant les élèves qui s'affairait et saluant de la tête dans un mouvement le plus poli possible, ses nouveaux collègues, qu'elle ne connaissait pas. Il y avait parmi eux un jeune homme, le professeur de l'Esprit, une jeune femme pétillante et sympathique, l'enseignante de ... quoi ? elle ne l'avait pas dit, et une vampire franchement imposante qu'elle avait sans doute eu comme élève quelques années plus tôt, le maître d'arme. Suivant l'exemple, Akemi se présenta d'une voix neutre et pleine d'assurance qu'elle laissa s'échapper de sa gorge presque à contrecoeur :

    - Je suis Akemi Hakujin, professeur de découverte d'Edälia. Je suis là depuis ... toujours.

    Comment dire qu'elle avait connu l'enfer ? Elle n'en avait pas l'envie et ne s'en sentait pas encore le courage d'en parler, de se confier. Elle n'avait envie d'en parler qu'avec Yuko, à la rigueur, la seule personne encore vivante en qui elle avait confiance. Bien qu'elle ne l'avait pas encore aperçue, elle la savait encore en vie, et s'en réjouissait. Cette femme était sans doute la seule amie qu'il lui restait. Akemi se concentra alors sur les têtes qui s'éparpillaient à leurs pieds dans la grande salle de banquet. Elle cherchait ses anciens élèves. Elle en reconnut plusieurs. Une jeune vampire au regard vide et aux longs cheveux bruns, et une jeune fille aux cheveux blancs dont le visage trouvait un écho dans sa mémoire. Elle les avait connues, autrefois. Elles étaient comme des lambeaux de passé qu'elle tenait bizarrement à préserver. Elle regrettait les visages manquant. Elle attendait que quelque chose se passe. Le discours du directeur devait être imminent.
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 90
Age : 22
Localisation : Au bar
Don / Pouvoir : Contrôle de l'Air.

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Dim 26 Mai - 20:34

Cela faisait quelques jours maintenant que Yuko était arrivée à l'académie. Elle s'était rapidement familiarisée aux lieux qu'elle avait autrefois fréquenté et abordait l'année plutôt confiante. Le professeur avait passé son après-midi à se préparer pour le dîner de rentrée: Après tout c'était le premier contact avec les élèves et les autres membres du personnel, il fallait être irréprochable.

Ce fut donc vêtue d'une longue robe violette que Yuko prit la direction de la salle à manger, Rem sur l'épaule. Elle sortit du siège lunaire à l'heure où le repas était censé commencer et pénétra donc dans les lieux quelques minutes plus tard. Plusieurs professeurs étaient déjà là, dont Akemi à laquelle elle adressa un sourire qui se voulait sympathique. Les autres, elle ne les connaissait pas... Sans doute ne les connaîtrait-elle jamais vraiment, cela l'importait peu. Alors qu'ils se présentaient successivement, la jeune femme observait les élèves. Elle ne reconnut aucun de ceux qu'elle avait eu en cours... La maison de l'Air avait, semblait-il, essuyé des pertes considérables... C'était regrettable, fort regrettable... Mais des nouvelles recrues prendraient la relèvent... Elle tourna son visage impénétrable vers l'équipe enseignante. Elle avait suivi d'une oreille distraite mais ce n'était pas dramatique, le rongeur noir avait, lui, tout enregistré.

- Yuko Ichihara, professeur d'élément...

Bref, tranchant, l'enseignante avait prononcé ses quelques mots de façon machinale. Rem restait silencieux. Si Yuko ne pouvait pas lire dans ses pensées, elle devinait les motivations de sa moitié d'âme. Personne, hormis Akemi, savait qu'il était doté d'une intelligence... Personne ne fait attention à un stupide lapin noir... Ainsi, il pouvait observer tranquillement les environs et épier les conversations...

La jeune femme observa longuement son ancienne collègue Akemi... Ici depuis toujours... Quelle façon amusante de présenter les choses... Elle chercha une trace de l'épreuve sur le visage la professeur de découverte sans en trouver, mais Yuko n'était pas idiote, elle savait que son... Amie ? avait souffert pendant l'Abysse et en garderait des séquelles... Tout comme elle... Cette épreuve avait marqué tous les survivants d'une manière ou d'une autre, offrant à ceux-ci un nouveau départ plus ou moins sombre... C'était une sorte de sélection naturelle qui n'avait gardé que les plus forts, que ceux qui méritaient de vivre... Ceux qui avaient un destin particulier... Sur ce sujet, l'avis de la jeune femme resterait inchangé et c'est ce qui la faisait tenir d'une certaine manière: Une catastrophe d'une telle ampleur avait forcément un sens... Et ce sens, elle était bien décidée à le découvrir...

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Nombre de messages : 20
Age : 22

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Lun 27 Mai - 15:17

Du monde... Beaucoup trop de monde... Cela faisait fort longtemps que Léonard n'avait été en présence de tant et tant de monde. Jeune, il était un citadin solitaire qui évitait les foules et les marchés, trop faible physiquement mais aussi mentalement pour se frayer un chemin au milieu des grandes rues de la capitale. Il évitait également les grands événements, tout du moins s'ils avaient lieu dans un endroit clos. Non, définitivement, sa timidité l’empêchait déjà d'être à l'aise avec quelques personnes, alors dans une salle où il y avait une bonne centaine d'élèves et professeurs réunis, Léo n'était pas dans son monde. Elle était loin, sa vie d'errance et de solitude, au gré des vents, à travers les collines et les plaines, si loin, et pourtant cette nouvelle vie, le jeune homme l'avait choisie. Personne ne l'avait forcé à se présenter à la porte de Myrddin quelques jours plus tôt, personne ne l'avait forcé à devenir professeur dans l'établissement, personne ne l'avait poussé à changer cette vie qui le comblait. Mais il était temps de passer à autre chose, de se poser et de trouver une vie plus stable qu'à l'accoutumé.

Léo s'était alors retrouvé au milieu de la grande salle lors de la cérémonie de remise des... Des éléments, peut-on dire ? Habillé de façon très classe mais de couleur discrète, dans les tons gris, avec une cravate noire et des chaussures de cuir, il attendait sur le coté que cette cérémonie se termine pour passer à table et pouvoir s'éclipser rapidement. Il s'y habituerait, oui, c'est évident, mais si le repas s'éternisait il finirait par être vraiment très mal. Observant chacun de ses collègues reconnaitre les élèves de leur maison, il essayait de mémoriser les visages et les matières, faute pour l'instant de connaitre les noms. Il mémorisa surtout la professeur élémentaire de la Terre, élément qu'il ne maitrisait que peu et qu'il aimerait apprendre à connaitre un peu plus. C'était une jeune femme, une elfe apparemment, il la fixa un peu plus longtemps que ses autres collègues afin de bien ancrer ce visage dans sa mémoire. Il attendrait qu'elle annonce son nom pendant le repas.

A part cela, rien de notable eu lieu pendant cette cérémonie, il était alors l'heure de passer à table. Celle des professeurs était d'ailleurs surélevé, ce qui rassurait un peu Léo : ils n'étaient pas au milieu de la foule mais en hauteur, la hauteur était déjà un peu plus son lieu de vie. Mais il n'était pas pour autant très à l'aise, et il est bien possible que ses collègues s'en soient rendus compte. Pour éviter de penser à sa situation, il se concentra sur les actions de ces derniers, histoire d'en savoir un peu plus sur leur façon d'être. La professeur de Terre semblait être peu en appétit, comme tracassée. Le professeur de l'Esprit, un certain Theyne, se présenta le premier, alors qu'il semblait très distrait et semblait chercher quelque chose avant l'ouverture de la conversation, puis suivit une certaine Johanna, une très jolie femme en robe bleue, arrivée en retard et, souriante malgré cela, s'excusant auprès des membres de la table. Puis, une femme à la chevelure de feu pris la parole, elle qui semblait peu intéressée par un éventuel dialogue auparavant, se présentant sous le nom de Sayuri, professeur de combat. Après cela, Léo remarqua qu'elle semblait surprise, voire paniquée, vu la manière dont elle se raidit d'un seul coup. La raison n'était pas apparente et le garou était dans l'incapacité de lire dans les pensées, sa curiosité ne fut donc pas satisfaite. Il s'orienta alors vers celle qui prenait alors la parole : une femme du nom d'Akemi, professeur de découverte, qui se présentait d'une voix froide et laissant un mystère sur sa provenance. Le garou aimait les mystères. Mais ce n'était pas encore le moment de s'en préoccuper, car une autre femme se présentait. Ça commençait à faire beaucoup de femme dans ce corps enseignant, ce ne serait pas un vrai souci si Léo était aussi à l'aise avec les femmes qu'avec les hommes. D'expérience, il n'avait vécu qu'avec des personnes de sexe masculin, et avait un peu plus d'assurance en la présence d'hommes. Bref, cette femme s'appelait Yuko et se présentait comme professeur élémentaire. De l'air, Léo s'en souvenait de la cérémonie. Là, il senti presque que c'était à lui de parler. Il n'avait pas envie d'être le dernier à se présenter, cela vendrait son manque de caractère et d'aisance, il lança donc, d'un ton agréable mais parfois un peu tremblant :


-Léonard Vikaa, je suis alchimiste ! Mais vous pouvez m'appeler Léo, c'est plus court.

C'était un peu ridicule, dit comme ça, mais le professeur d'alchimie s'en rendit compte après l'avoir prononcé. C'était le problème avec lui, il réfléchissait soit trop soit pas assez avant de parler. Il avala sa salive et ré-ajusta ses lunettes, espérant ne pas être devenu aux yeux des autres professeurs un bonhomme un peu niais, comme ça avait put être le cas dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1354-leonard-alchimist
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mar 28 Mai - 11:46

L’animation se faisait de plus en plus importante dans la salle. Les élèves arrivés, toujours plus nombreux, et les professeurs continuaient à se présenter les uns après les autres. Sons, lumières et odeurs se mêlaient en une explosion de vie. Tout n’était que bruits, couleurs et fragrances, au point qu’on ne sache plus où donner de la tête. Pourtant, à ce flot de personnes, de senteurs et d’émotions, Sayuri ne pouvait participer. Elle ne voyait qu’une couleur, n’entendait qu’un son et ne sentait qu’une odeur. L’attention entière de la vampire était focalisée sur une seule chose, ou plutôt une seule personne. Comme aimantée, elle ne pouvait détourner son regard d’elle. Elle qui n’était plus la même, méconnaissable, et pourtant elle quand même. Un siècle est un temps court lorsqu’on est animé d’un désir si puissant qu’il nous transcende mais à cet instant précis, Sayuri ressentit le poids de ces années. Un insupportable sentiment de fracture l’envahie.

Elle qui était toujours en alerte et attentive aux moindres faits et gestes des personnes qui l’entouraient, ne pouvait plus rien faire ni penser. Elle ne remarqua même pas qu’une autre vampire l’observait. Si elle avait seulement put détourner son regard rien qu’une seconde, elle aurait vu les yeux scrutateurs de cette nouvelle élève changer de couleur, mais elle était pétrifiée. Quelqu’un pourrait être entrain de la secouer qu’elle ne le remarquerait même pas. Yuuki était la seule à pouvoir la sortir de sa torpeur or elle ne la regardait pas. Devenues sœurs par le mélange de leur sang et par un pacte secret qui les liait, les deux vampires auraient du passer les cents dernières années à mêler leurs routes lorsqu’elles le désiraient, seulement le destin en avait décidé autrement.

Sayuri savait enfin pourquoi elle n’avait pu retrouver Yuuki, l’Abysse l’avait engloutie alors qu’elle même y avait échappé. Triste consolation face à la perte d’une sœur, car elle était bien perdue, dans les méandres de son esprit peut-être, mais perdue quand même. Sayuri avait besoin de savoir s’il y avait encore de l’espoir, alors, elle lança un appel mental déchirant.

*Pourquoi tu ne me regardes pas ? Regarde-moi !!!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mar 28 Mai - 19:33

Trop de bruit! Alors que les élèves étaient entrain de trinquer, que les verres brillaient de mille feux, les rires et sourires hypocrites, amoureux,sincères, lui évoqua un flash soudain.

Une réception mondaine vampirique qui trinquait, des rires, des sourires hypocrites délaissant apparaitre leurs canines luisantes. Le cœur de la vampire fit un bond, revenant à elle, quelque chose la transperça entièrement, n'ayant que très peu de barrières mentales:

*Pourquoi tu ne me regardes pas ? Regarde-moi !!!*

Ainsi la personne qui lui avait parlé par la pensée avait pu voir la vision ancienne de la vampire. Son visage se tourna vers une femme aux cheveux flamboyants. Elle lui semblait si familière et se sentait hésitante à la fois, qui était-elle? La vampire se mit à se poser des questions sur elle même en apercevant cette femme qui n'avait pas l'air d'une enfant de coeur. Tant de questions.

Pour couronner le tout, sa bague rouge sang se mit à avoir un comportement étrange, l'anneau en guise de serpent se mit à bouger en la présence d'une jeune élève aux cheveux rouges.

Yuuki ne comprenait rien à ce qu'il se passait en un si petit laps de temps.
Sa conscience se demanda alors ce qu'elle avait pu faire autrefois.

Finalement la vampire tourna son regard vers celle qui l'avait interpellé

*
Qui êtes vous? Votre visage me semble familier. Mais je vous prie de ne pas entrer aussi violemment dans mon esprit...Je ne vous connais pas, ou du moins plus...*

Et puis la chute commença.
Un souvenir, puis deux, puis le tout mélangé devînt un grand n'importe quoi, elle n'entendait plus que des cris, des rires, du vin versé, des images défilaient dans son esprit. La Folie était entrain de l'atteindre, son esprit et sa raison mentale étaient menacés. La vampire sentit presque qu'elle allait tomber de table, de la sueur perlait sur son front, sa respiration se faisait de plus en plus forte. La gêne la gagnait, le nouveau né ne voulait pas montrer un signe de faiblesse pour ne pas inquiéter les élèves qui avaient l'air de s'amuser.

Puis son corps se crispa, une douleur mentale atroce jamais ressentie se présenta. La douleur était si atroce vis à vis de ce souvenir lié au moment antérieur de quitter l'abysse qu'elle oublia tout à nouveau, repartant à zéro. La force mentale n'était pas encore au rendez-vous pour affronter ce souvenir de taille qui lui jouerait des tours inconsciemment.

Yuuki redevint normale et oublia même le comportement qu'elle venait d'avoir et plongea son regard dans celui du professeur de combat qui semblait la regarder. La jeune vampire lui esquissa un sourire de politesse et se versa un verre de vin tout comme n'importe quel élève.



Revenir en haut Aller en bas
Myrddin
Directeur de l'Académie
avatar
Nombre de messages : 249
Age : 24
Don / Pouvoir : Magie Lunaire

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mar 28 Mai - 19:36

HJ : Tant que nous n'aurons pas notre nouveau design, nous vous prions d'utiliser des couleurs lisibles par tous.
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mer 29 Mai - 11:50

Une réception mondaine vampirique qui trinquait, des rires, des sourires hypocrites délaissant apparaître leurs canines luisantes.

Sayuri eu un flash, un souvenir, mais il ne venait pas de sa mémoire à elle. Il venait de celle de sa sœur, Yuuki, qui répondit enfin à son appel.

*Qui êtes vous? Votre visage me semble familier. Mais je vous prie de ne pas entrer aussi violemment dans mon esprit...Je ne vous connais pas, ou du moins plus...*

La vampire s’était toujours demandé ce que ses victimes ressentaient lorsqu’elle les torturaient, ironiquement aujourd’hui c’était elle qui était torturée. Elle était la victime d’une tortionnaire qui n’avait même pas conscience du mal qu’elle lui infligeait. Cette situation aurait fit rire Sayuri si seulement elle n’en était pas la proie. Non seulement elle avait un siècle à rattraper avec sa sœur mais en plus elle allait d’abord devoir la faire revenir de l’abysse dans lequel elle était plongée. L’abysse, mot oh combien ironique puisque c’était son temps passé dans l’Abysse qui avait fait perdre la tête à sa sœur. L’espoir était cependant toujours là puisque Yuuki semblait se souvenir de son visage. Sayuri s’apprêtait à la rassurer lorsque de nouveaux flashs fusèrent dans sa tête. Une multitude d’images incohérentes qui balayèrent à nouveau Sayuri de l’esprit de Yuuki qui détourna son regard pour se servir du vin.

Consciente qu’elle était impuissante, Sayuri détourna à ses tours les yeux et posa son regard vert émeraude sur ses collègues. Deux d’entre eux attirèrent particulièrement l’attention son attention. Il s’agissait de deux femmes, toutes les deux à la chevelure noire, toutes les deux des personnes que la vampire avait déjà rencontré. Des rescapées de l’Abysse. Des personnes potentiellement utiles qui pourrait l’aider à comprendre ce qui était arrivé à sa sœur. Sayuri ne devait pas les brusquer si elle voulait pourvoir en obtenir de l’aide, elle reporta donc son attention sur le professeur d’alchimie qui venait de se présenter d’une voix tremblante.

Ne soyez pas si inquiet Léo, dit-elle d’une voix qui se voulait rassurante, les élèves ne vous feront pas de mal, ils sont bien trop occupés à faire connaissance pour s’occuper des enseignants. Et en ce qui me concerne, je vois bien assez de mets sur cette table pour me contenter. De toute manière nous sommes collègues à présent et je ne suis pas une sauvage. Bien que certains risques d’avoir des doutes à mon sujet lorsqu’ils auront assisté à quelques uns de mes cours...

Sayuri avait essayé de détendre un peu l’atmosphère, elle espérait que cela fonctionnerait et que ces collègues ne partiraient pas en courant pour la fuir. Après tout aucun d’entre eux n’avez quelque chose à craindre d’elle, son contrat d’embauche était clair tant sur sa nature de vampire que sur sa maîtrise de l’Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mer 29 Mai - 15:04



Sentir son sang battre contre sa tempe.
Le sentir vibrer au rythme de ses pas.
Et l'entendre se fissurer à chaque voix.

La cloche sonne vingt heure. Il est l'heure d'y aller, l'heure de se montrer, l'heure de retrouver un semblant de vie - si cela est encore possible. Comment est-ce que dix petites minutes peuvent-elles être un siècle ? La réponse à ma question est là, devant moi. Myrddin. Notre sauveur à tout ceux prisonniers dans l'abysse. Sans lui, serions-nous encore dans cette réalité pourtant si onirique ? Ou bien, serions-nous tous morts ?... Je n'ai pas souvenir de grand chose à l'intérieur. Des visages, des sons, des sentiments reviennent parfois à la surface de ma conscience mais il m'est impossible de les relier. J'ai perdu ce fil conducteur qui me permettrait de reconstituer ces dix minutes... Rajustant un bandage sur mon épaule, j'enfile un débardeur et un pantalon avant de descendre dans la salle à manger. Mes yeux, comme aveugles, ne s’arrêtent sur aucun des visages si inconnus à ceux-ci. Oh, oui j'en apercevrais bien deux ou trois têtes que je connais de l'année passée - rectification, de la bulle - si seulement je levai mon regard du sol. Je ne sais pas si c'est pareil pour les autres, mais j'ai ce sentiment oppressant d'être complètement perdue et de ne pas être à ma place. J'avale difficilement une gorgée d'air me sentant défaillir avant de m'asseoir à une table garnie de mets les uns plus alléchants que les autres. Cependant, je n'y trouve pas mon compte. Comme pour tous les survivants de la première ère de l'académie, des choses en moi ont changé. Par exemple, cette soif exempte de culpabilité que je ressens aussi fortement que la vie qui vibre ici. Cette même soif que je fuyais auparavant, que je peinais à comprendre et même à admettre. La voilà devenue mon égale. La voilà devenue une force plutôt qu'une faiblesse. Mes siècles jadis au régime fait de bovins, de sang d'animaux m'auront au moins servis à me contrôler un minimum. Certes, le sang pour boîte n'est plus tout à fait d'actualité, mais qui peut le savoir ? Personne si j'assure mes arrières.

Des voix s'élèvent à la tables des professeurs. Je tends une oreille sans vraiment vouloir comprendre ce qu'ils disent. Oh sûrement ces mêmes salutations de bienvenue qui n'en finissent jamais ! Mes doigts jouant avec une mèche de mes cheveux, mon regard se pose sur une carafe de vin frais. L'odeur infecte  emplit mes narines, me faisant grimacer de dégoût. Parfois, je me demande comment j'ai fait pour me nourrir de "ça". Imaginez-vous, au lieu de manger du fois gras, vous dégustez du pâté pour chat ! Quel délice, n'est-il point ? Trêve de plaisanteries. Mon regard va et vient entre les professeurs et les tables des élèves. Yuuki est là, un brin désorientée... Il faudra que j'aille lui toucher deux mots, savoir si elle a de plus amples souvenirs que ce que j'en ai. Myrrh est également là... Mes yeux se posent sur ses mains. La tristesse m'envahit quand je la vois. Cette bague... Je donnerais tout pour ne pas l'avoir en morceaux comme je l'ai. Bon sang... Voilà que la mélancolie s'insinue également en moi ! Il ne manquait plus que ça... Le contenu rougeâtre remplit mon verre, le teintant de cette couleur enivrante. Trinquons à cette nouvelle année qui débute ! A ce nouveau départ plus sombre que jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Jeu 30 Mai - 10:11

Et voilà, la première soirée dans l'académie débutait ! Et ce par un copieux banquet comme avait pu l'imaginer Nyridïa. A dire vrai, tout ce qu'elle avait eu le temps de voir était comme elle l'avait imaginé, en mieux même parfois. L'immense bâtisse faite de tour et de créneaux, titan de construction mais si belle pourtant, et l'intérieur semblait tout aussi agréable à vivre et elle se ferait une joie certaine de découvrir les lieux avec attention. Elle ferait également un tour dans cet immense parc, ce parc dont elle avait eu vent par des récits de son aïeule qui avait étudié ici autrefois. C'était amusant de se dire que cent ans plus tôt, c'était son arrière-grand-mère qui avait été assise à sa place, les professeurs à une table face aux élèves, discutant entre eux, les élèves eux-même bavardant joyeusement en attendant le discours sans doute du directeur. Sans doute les choses avaient quelque peu changé, déjà rien que pour ce qui étaient des élèves, c'était désormais de nouvelles tête, à quelques exception près puisque certaines personnes vivent longtemps ou ... autre. Mais au final, elle avait sans doute sous les yeux, un spectacle qui devait ressembler à ce à quoi avait sans doute assister son aïeule. C'était donc curieuse et ravie que la jeune garou était entrée dans cette immense salle, un sourire aux lèvres dans cette atmosphère chaleureuse et magique. Oh bien sûr elle avait été quelque peu anxieuse lors de la répartition des nouveaux élèves, dont elle faisait partie. Si elle avait ses préférences quant aux maisons qui lui plaisaient, elle saurait sans aucun doute se plaire chez celle où elle serait envoyée. Et à son grand ravissement ce fut le feu ! Une chance, sans aucun doute la maison qui l'avait le plus attirée ! De mieux en mieux ce début d'année !
Nyridïa s'était ensuite installée à une table sur le côté de la salle et était entourée de jeunes sensiblement de son âge qu'elle ne connaissait pas mais avec qui elle finit par papoter tout en goûtant aux délicieux plats qui étaient à leur disposition. Plutôt à son aise, elle était du genre à communiquer facilement et fut rapidement de ceux qui riaient et plaisantait. Elle allait sincèrement se plaire ici, il y avait tant de personnes avec qui faire connaissance, tant de joie de vivre entre ses murs, tant de choses pour satisfaire son immense curiosité, elle n'avait qu'une hâte, que le lendemain arrive et qu'elle puisse alors se lancer dans la découverte !  Bon, il y avait les cours aussi mais ils faisaient également partie du programme découverte. Et en parlant des cours, la jeune garou se prit à lancer un nouveau regard vers la table des professeurs. Elle les avait déjà observés avant la répartition mais étant sans doute les personnages qui seraient importants ici, elle préférait savoir un peu qu'elle style serait le leur, bien qu'elle ne le saurait certainement que vraiment lors des cours et pas avant. Puis de la place où elle était, elle ne les voyait pas tous, certains étant cachés par les élèves qui se trouvaient entre elle et la table réservée au corps professoral.
Haussant les épaules, elle reporta son attention sur ses compagnons de table et sur le repas. Son regard tomba sur un plat de viande en sauce à quelques places sur sa gauche. Cela avait l'air délicieux et avec politesse, elle demanda à l'élève qui faisait face à ce plat :

-Excuse-moi ? Tu pourrais me faire passer le plat de viande s'il te plaît ?

La personne  à qui elle avait demandé était du lot des voisins de table silencieux, elle n'avait pas vraiment parlé jusqu'ici et Nyridïa voulu tenter une approche. Récupérant la plat qui était venu jusqu'à elle, elle remercia l'élève et avec un sourire ajouta :

-Moi c'est Nyridïa, enchantée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Jeu 30 Mai - 18:19


    Ces derniers jours, Angel avait passé la plupart de son temps sous sa forme animale. Elle avait en effet constaté, de nombreuses années auparavant, que la souffrance s'atténuait dans un esprit animal, qui se focalisait sur des besoins plus primaires comme la faim ou la soif. C'était une forme de méditation pour elle. On pouvait ainsi voir un renard argenté se promener dans les environs de Portua, furetant d'un bosquet à l'autre, comme à la recherche de quelque chose. Ce que cherchait Angel, c'était des traces de son passage. Il était dur de se dire que l'on était déjà passé par ce port maintes et maintes fois près d'une centaine année auparavant. Elle, allait sur ses seize ans et n'avait pas vraiment changé, contrairement à la ville et à l'espace autour d'elle. Parfois, quand elle contemplait l'île où se dressait l'académie, elle avait l'impression qu'un parfum de cendre se mêlait aux autres effluves que son odorat venait à capter. Un souvenir de la destruction elle-même. Maudits brigands ! De l'ancienne Portua, il ne restait rien, même si en quelques sortes, elle reconnaissait les rues et les bâtisses. Il s'en passaient des choses en une centaine d'années... Les plus vieux bâtiments de la ville, en pierre robuste, côtoyaient les chétives petites habitations de bois, apparemment très en vogue. La nuit, le renard blanc dormait dans les bois à la sortie de la ville. Un retour aux sources qui lui faisaient le plus grand bien.

    Le jour tant attendu, elle rejoignit les quais. Le ponton auquel étaient amarrés les barques menant à l'académie étaient toujours là, ou plutôt celles-ci étaient au même emplacement que les anciennes. Voir l'académie se rapprocher tandis qu'elle traversait le lac lui procurait une étrange sensation. Voir la grande salle de banquet où elle avait été reçue en seconde année fut encore plus éprouvant. Un sentiment de peine et d'angoisse lui étreignait la poitrine tandis que des flots d'élèves pénétraient dans la salle et s'asseyaient à des tables. Frénétiquement, elle tourna la tête pour voir si elle connaissait un visage auquel se raccrocher pour ne pas s'enfuir en courant. Elle aperçu une jeune fille brune qui répondait au nom de Yuuki. Mais Angel ne lui faisant absolument pas confiance, elle s'en tint loin. En revanche, elle reconnut au fond de la salle, à la table des professeurs, deux têtes plus ou moins familières, la première étant celle du professeur de découverte, toujours fidèle au poste, et l'autre celui d'une grande femme pâle qu'elle jurait avoir vu auparavant à cette même table. Insuffisant. Elle sentait la tension la gagner et son coeur commencer à battre plus rapidement. Il rata d'ailleurs un bâtement quand il reconnut une tignasse blanche assez proche de la sienne. Myrrh ! Elle ne savait même pas si elle avait survécut à l'Abysse. Voir son amie la rassura brutalement. Elle s'assit à côté d'elle sans un mot et commença à manger. La garoue discutait déjà avec une jeune fille brune qu'elle ne connaissait absolument pas. Angel n'avait pas vraiment envie de parler, et d'ailleurs, n'avait rien de bien palpitant à raconter. Pas de souvenirs des vacances, d'anecdotes amusantes, de potins sur le compte des nouveaux professeurs. Ne voulant pas pour autant faire figure de malpolie, elle inclina la tête avec un petite sourire dans la direction de ses deux voisines de tablée. Elle se força tout de même à leur adresser la parole et se rendit compte que c'était la première fois qu'elle entendait sa propre voix depuis sa chute dans l'Abysse.


    - Je suis Angel. Je ...

    Rien d'autre ne sortit de sa bouche. Sa voix s'était brisée et elle ne savait que dire ensuite. Elle rougit et retourna au contenu de son assiette. Pour une rentrée, c'était une rentrée fracassante pour elle. Même pas capable d'aligner dix mots pour son amie et pour l'autre fille...

Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 73
Age : 19
Localisation : Dans sa toile
Don / Pouvoir : Mygale
Année d'étude : - Deuxième Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Ven 21 Juin - 18:58

Il était arrivé dans la matinée à Portua, le temps d'avaler un morceau de pain avec de la confiture de framboises et il s'était retrouvé dans une petite barque en route pour l'académie.

Il se lève de son lit et regarde autour de lui. Tout a changé... L'ancienne tour du feu avait bien changé... Ce n'était même plus une tour ! Jacken, foule le sol de roche volcanique, se dirige vers une fenêtre. Une chaleur dévorante règne sur les lieux, la lave à perte de vue... Tout est devenu si étrange. Mais bon, faut faire avec.

Le garou rentre dans la salle de bain et se prépare. Ce soir, à vingt heures, c'est la rentrée. Keisha a pris sa place sur le lit de l'élève et attend, il va devoir rentrer dans sa bague pendant le dîner. Après plusieurs minutes ils sortent et vont flâner dans le volcan. C'est un espace particulier mais dans lequel Jacken se sent bien. Il marche sans suivre de but bien précis, relevant ici et là des endroits où faire une toile. Puis l'heure d'aller manger arrive.

Dans le hall d'entrée quelques nouvelles têtes sont là, aucune qu'il connaisse alors il continue et finit par pousser la porte de la salle à manger. Du bruit, beaucoup de bruit. Des odeurs de plats alléchantes, et cette fois des visages qui lui rappellent des souvenirs. Il cherche un instant des personnes avec lesquelles il s'entendait bien quand il voit deux touffes blanches l'une à côté de l'autre. Il sent qu'il connait déjà ses personnes et va vers leur table. C'est Myrrh et Angel, accompagnées d'une élève qui vient d'être envoyée dans la même maison que lui.
Il s'installe et se sert à manger. Il est un peu intimidé par les deux jeunes filles de deuxième année jusqu'à ce qu'il se rappelle que lui aussi a été admis en deuxième année, sans avoir passé le test mais en survivant à l'Abysse...

- Salut Myrrh ! Salut Angel ! Il se tourne vers l'élève du feu. Salut, moi c'est Jacken, je suis du feu...

Il mange quelques bouchées dans son assiette, n'osant pas parler, puis se décide.

- Vous allez bien ?

Il se demande s'il a bien fait... Peut-être certaines blessures ne sont-elles pas vraiment guéries... Il regrette d'avoir lancé cette question, mais après tout peut-être que tout va bien se passer et que l'Abysse ne sera pas abordée... Il jette un coup d’œil à sa camarade de première année... Myrrh et Angel n'aborderaient peut-être pas le sujet avec une inconnue à leur côté...

~~~~


~ Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace... ~

[Maître Yoda]

présence et couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1359-jacken-kyoyama
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Sam 22 Juin - 6:38

Il n'avait rien suivi de la répartition des nouveaux élèves. Il se souvenait vaguement avoir été inconsciemment bousculé plusieurs fois, les nouveaux étudiants se laissant déborder par leur enthousiasme, s'excusant l'instant d'après. Mais le jeune homme les avait à peine entendus.

Assis à une des tables de la Salle à manger, Christyän contemplait l'architecture de la pièce, ne la voyant qu'à moitié, son esprit perdu dans les méandres de ses souvenirs. Il n'avait quitté cet état depuis sa sortie de l'« Abysse », comme l'avait nommée le nouveau directeur.

Il retint un rire nerveux. Une « Abysse » ? Oui, décidément le terme se prêtait parfaitement à ce qu'ils avaient vécu. Une véritable bulle temporelle ! Un trou noir de démence, un capharnaüm d'horreurs !
Un instant, il affrontait des bandits, luttant pour la vie de ses camarades, aidant les plus jeunes à s'échapper de la Tour de la Terre … Et l'instant d'après, tout disparaissait, le laissant s'enfoncer dans une masse noire gluante, l'obscurité opaque l'entourant …

Il secoua la tête, voulant chasser les souvenirs qui l'envahissaient. Pressant une main sur son flanc droit, il sentit les contours du bandage sous sa tunique. Sa blessure allait guérir.
Tout était fini, à présent. On les avait sortis de cet enfer.

Le jeune garou serra les mâchoires à cette pensée. Oh, ça oui, on les en avait sortis ! On leur avait dit « Tu es vivant » ! On leur avait dit « Tu es libre » !
Puis on leur avait dit « Tout ce que tu connaissais a disparu ». On leur avait dit « Tu es seul, dans un monde que tu ne connais même plus » …

Le brouhaha montant de la salle le sortit une fois pour toutes de sa contemplation silencieuse.

Il se concentra sur son environnement. À sa droite, légèrement surélevée afin de toujours être à portée de vue des élèves, la table des professeurs s'échauffait elle aussi, les sourires et conversations fleurissant dans des présentations amicales.
Une ombre franchit les portes d'entrée de la Salle à manger, attirant son regard. Une jeune femme en robe bleue longea les tables des élèves, se dirigeant vers les professeurs d'un pas décidé. Elle tourna légèrement la tête, et leur regard se croisa. Elle lui adressa un sourire sans s'arrêter, et alla prendre place aux côtés de ses collègues.

// Tout a changé, // ne put-il s'empêcher de penser.

Son regard d'émeraude suivit la jeune femme, avant de s'écarquiller à la vue d'un visage familier. Peut-être n'était-ce pas totalement le cas, finalement.
Il parcourut alors la table des professeurs du regard, les découvrant – et pour certains, les redécouvrant. Il reconnut vaguement Sayuri Helsing et Akemi Hakujin, déjà professeures dans son souvenir. Cela ne fit qu'attiser le vide obsédant dans son esprit.

Mais parmi eux, une jeune femme attira plus particulièrement son attention. Une elfe qu'il avait connue dès sa première année, une camarade de la Terre, une amie … Lucillda Nobody se tenait là, droite sur sa chaise, souriant et échangeant activement avec ses voisins. Elle était plus mûre, plus adulte, mais c'était définitivement elle. Un sourire d'espoir naquit sur les lèvres de Christyän lorsqu'il reconnut le gardien de son amie, le lémurien Miolnir assis sur son épaule gauche, louchant sur l'assiette de sa protégée.

Cette année n'allait peut-être pas être si horrible que ce à quoi il s'attendait, après tout…

Mais soudain, un ensemble de voix familières attirèrent son attention. Il tourna violemment la tête, surprenant son voisin qui sursauta sans que Chris ne lui adresse le moindre regard, et chercha la provenance des voix.
Au loin, il vit Yuuki Kuran ainsi qu'une autre vampire du nom d'Eliana qu'il ne connaissait que de vue.

Mais ce n'était pas elles qu'il cherchait, aussi soulagé qu'il fut de les voir en vie.

Puis soudain, il les reconnu. Ses yeux s'écarquillèrent, son cœur rata un battement ; son loup hurla de bonheur dans son esprit …

À quelques places à peine de lui, Myrrh Soma et Jacken Kyoyama, ses camarades, ses amis proches, discutaient avec d'autres élèves, la mine sombre malgré leur sourire illusoire. À leur côté, Angel, une petite renarde qu'il avait croisé quelques fois durant ses promenades dans les bois, était aussi identique que dans son souvenir.
Les sons de la salle semblèrent s'évanouir pour le laisser que les voix de ses amis lui parvenir. Il inspira profondément, les yeux rivés sur les visages familiers – épuisés, mais définitivement en vie.
Il pouvait presque sentir les larmes lui monter aux yeux alors qu'un souffle de profond soulagement lui échappa.

Ils étaient en vie !

L'espace d'un instant, son pouce caressa l'hessonite ambrée ornant la bague qu'il portait au majeur. Il pensa à envoyer son gardien, Saùl, pour prévenir ses amis de sa présence. Myrrh l'avait déjà rencontré, dans le passé, lorsqu'ils n'étaient encore que des élèves, et non les rescapés d'un monde disparu … Mais il se retint.
Ils n'étaient qu'à une ou deux places de lui. Ils pourraient l'entendre sans mal, non ?

Ne faisant pas confiance à ses cordes vocales serrées de soulagement incrédule, il se lança pourtant, et lorsqu'il prit la parole, sa voix fut aussi étouffée et tremblante qu'il s'y attendait.

« Myrrh ? Jacken ? »

~~~~
« Je te retrouverais. Je te le promets, Raän. »



Dernière édition par Theyne Myalens le Ven 23 Aoû - 14:09, édité 3 fois (Raison : Assis est le participe passé du verbe asseoir, assit est au passé simple.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Nombre de messages : 211
Age : 22
Localisation : dans son étable :P
Don / Pouvoir : Vache noire et blanche
Année d'étude : - Deuxième Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Sam 22 Juin - 18:25

Myrrh avait attaqué son plat avec un bon coup de fourchette, à peine trois bouchées que son assiette avait diminué de moitié. Elle releva la tête, jetant un nouveau coup d’œil aux alentours. Elle aperçut son ancienne, et sûrement encore, professeur de découvertes et de géographie d'Edälia; encore car sinon elle ne voyait vraiment pas pourquoi celle-ci serait restée, elle discutait avec d'autres professeurs qui semblaient pour certains familiers à la jeune fille: une femme aux long cheveux noirs qui était professeur d'élément et après un moment une autre professeur attira l'attention de la garoue sans vraiment savoir pourquoi... Elle passa à autre chose. Parmi les élèves qui arrivaient elle reconnut Eliana, une vampire de l'Esprit et ce fut la mine réjouie que Myrrh replongea dans son assiette. Au moins elle connaîtrait quelqu'un d'autre en deuxième année dans sa maison !

Au bout de quelques minutes une silhouette s'installa à ses côtés sans qu'elle y prête attention, occupée à manger et à discuter. C'est ainsi qu'elle manqua de s'étouffer lorsque le nouveau venu pris la parole.

Je suis Angel. Je ...

La garoue écarquilla les yeux et se tourna vers son amie qui avait replongé la tête dans son assiette, et avant qu'elle prononce un mot quelqu'un d'autre s'ajouta à leur "conversation".

- Salut Myrrh ! Salut Angel ! Salut, moi c'est Jacken, je suis du feu... - Vous allez bien ?


Décidément cela faisait beaucoup de vieilles connaissances d'un seul coup... Elle eut un large sourire avant de répondre.

- Salut vous deux ! Bien sûr que ça va ! C'est la rentrée après tout ! Toi ça va ?

Positiver, il fallait positiver... Ne pas s'arrêter sur l'Abysse, avancer, droit devant, vers la lumière... Ils auraient le temps de reparler, de ce souvenir, de ce terrible moment... Mais pas maintenant, il fallait profiter de ces instants car ils l'avaient tous appris, il suffisait d'un instant, d'un seul, pour que tout bascule...

Elle était contente que Jacken et Angel aient survécu, et elle pensa à Elda... Elle ne savait même pas si cette dernière avait été prise dans l'Abysse ou si la vampire avait réussi à partir... Et si elle était partie... Un siècle venait de s'écouler, elle avait eu le temps d'oublier l'Académie, de les oublier, de tourner la page pour ne plus jamais revenir... Son regard se voila légèrement. Tant de personnes qui lui étaient proches n'étaient plus, d'autres avaient le privilège de garder le secret sur leur survie...

- Myrrh ? Jacken ?

L'élève de l'Esprit tourna la tête en provenance de la voix qui l'avait interpellée. Elle connaissait cette voix pour l'avoir entendue de nombreuses fois, venant d'un ami de l'ancienne Académie. Le visage de Christyän apparut après quelques têtes. Le sourire de Myrrh s'agrandit encore un peu plus. Cette soirée était vraiment particulière... Jamais elle n'aurait imaginé revoir trois de ses anciens amis à quelques minutes d'intervalle.

- Christyän ! ça fait plaisir de te revoir ! Elle fronça les sourcils, contrariée, et s'adressa aux élèves près d'eux. Vous pourriez-vous décaler ?

Les deux élèves assis près de la jeune fille du Feu se poussèrent, laissant un peu plus d'un place de libre en face d'Angel. La garoue les remercia d'un signe de tête et reporta son attention sur l'élève de la Terre.

- Tu te rapproches un peu de nous ? J'ai fait de la place ! lança-t-elle avec un clin d’œil.

Ils allaient pouvoir passer une bonne soirée entre anciens amis, accompagnée de la jeune fille brune, et grâce à elle, ils allaient pouvoir se concentrer sur autre chose que sur l'Abysse...

~~~~
[Commandante Céleri]
[Dark Vador]
[Firefly Of Darkness]

COUCOU ! Je suis un stégosaure Razz
Codes couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1340-myrrh-soma-meuh-m
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Jeu 27 Juin - 14:51



La cloche sonna, ainsi ce fut la rentrée. Il était déjà 20 heures passées. Tous les élèves se rendirent à la salle à manger et prirent chacun une place dans l'une des rangées. Du côté gauche de la pièce, se trouvaient les jeunes nouveaux qui débutaient leur première année au sein de l'Académie d'Edälia. A l'autre bout, du côté opposé de celle-ci, étaient réunis les élèves de seconde année. Au milieu des deux, les premières et secondes se mêlaient entre eux, discutaient et se partageaient des moments joyeux pour certains et des moments cauchemardesques pour d'autres. Mais ceux qui ont vécu l'enfer dans l'Abysse ne veulent plus en parler et oublier cette histoire au plus vite. Tout au fond de la pièce, une garniture variée de tables et de chaises de luxe étaient réservée uniquement pour les plus anciens, il s'agissait bien sûr des professeurs et du directeur en personne.

Quant à Lightning, il faisait une petite sieste depuis tout l'après-midi, assis sous un arbre, près de l'Académie. Ni vu ni connu, personne ne savait où il se trouvait. La plupart des élèves s'en moquaient un peu car ils ne le connaissaient pas et préféraient plutôt remplir leur estomac que de penser aux autres. Évidemment, il entendit des cris de fou et se réveilla tout de suite. C'est alors qu'il aperçut tout le monde se rendre à la salle à manger. Enfin ce fut l'heure du dîner. Les cuisiniers amenèrent les plats des plus gourmands pour les jeunes messieurs et des plus raffinés pour les jeunes demoiselles, provenant tous de différentes régions, il y avait des fruits de mer de l'Océan Azuré, de la viande bien cuite et tendre ou crue et saignante de la Grande Plaine et encore toute une variété de plats que les élèves n'avaient jamais eu l'occasion d'y mettre leurs dents ou qui leur étaient inconnus.

Mais une fois tous les plats ont été servis, le directeur prit la parole pour inaugurer la ré-ouverture de l'Académie d'Edalia :
<< En attendant, mangez donc et faites-vous plaisir ! >> (notre cher directeur bien-aimé a pensé a notre petit ventre qui gargouille)

Lightning fut le dernier à rentrer et vit tout ce monde attaquer leur plat à pleine bouchée. Effectivement, les seules places restantes se trouvaient un peu plus loin dans la troisième rangée. Pour lui, ce fut un vrai défi de taille : il devait rentrer dans cette foule et demander une place libre à l'un d'entre eux. Malheureusement, Scarlett ne savait plus comment s'y prendre pour parler avec les autres ou plutôt qu'il n'avait plus du tout l'habitude car cela faisait quand même une année entière qu'il n'avait plus mis les pieds dans le monde extérieur et son niveau de langue a fortement diminué depuis qu'il a été enfermé dans la prison d'Edälia, située dans le désert des Morts. Donc il était tout à fait normal que Lightning se sente embarrassé. Ce fut aussi la première fois qu'il rentrait dans une école : d'un autre coté, le jeune homme évitait tout contact avec les autres et préférait manger seul dans son coin.

Tout de même, Scarlett prit le courage de se mettre dans un petit groupe d'élèves de seconde année et interrompit au beau milieu de leur conversation :  
<< Bonsoir... excusez-moi de vous déranger... Je m'appelle Light... ning... Scarlett... >>

Il s'arrêta pour reprendre son souffle et continua :
<< Pourrais-je m'asseoir ici... si cela ne vous dérange pas... >>

Ce fut ainsi que Lightning fit le premier pas et pour une fois dans sa vie, il voulait se faire des amis.



Dernière édition par Lightning XXI Scarlett le Jeu 18 Juil - 12:01, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mar 2 Juil - 9:34

Le sourire soulagé de son amie redonna du baume au cœur de Christyän. Il avait vu tellement de choses dans cette Abysse qu'il n'était toujours pas sûr d'être en mesure de distinguer les illusions des pertes véritables.
Son nom prononcé avec tant de chaleur fut comme une ancre à laquelle son esprit l'accrocha, certain d'être de retour dans la réalité – enfin – et soulagé d'être sortit des Enfers.

« Tu te rapproches un peu de nous ? J'ai fait de la place !  » fit de nouveau la garoue.

Gêné, mais néanmoins toujours sous le choc, Christyän se rapprocha du petit groupe bien connu, ses yeux émeraude alternant entre Myrrh, Jacken et Angel, à la fois submergé de bonheur de les voir en vie et inquiet de leur mine si sombre et vide.

Qu'avaient-ils donc pu voir pour être dans un pareil état ? Les Ombres s'étaient-elles acharnées sur eux aussi ? Avaient-ils revu chacune de leurs erreurs, de leurs fautes, comme lui ? Avaient-ils vu leurs proches, leurs amis, leur famille effondrés d'agonie ou, pire, transformés de haine à leur égard ?

Mais alors qu'il enjambait le banc pour s'asseoir avec les siens, ses yeux se posèrent sur la tête brune assise juste à côté de Myrrh. Elle lui était totalement inconnue … Et soudain, il se dit que plus rien n'était pareil.
Cette soirée était organisée en l'honneur des nouveaux venus. C'était une soirée d'âme joyeuse, de rencontres, de retrouvailles, et non une soirée de pleurs et de terreurs enfouies.

Il prit place aux côtés d'Angel, serrant affectueusement et avec douceur son poignet posé sur la table, tant en guise de salut que pour la rassurer, pour lui faire passer tout son soulagement, sa joie de la voir en vie, malgré ce qu'ils avaient pu tous traverser. Essayant de croiser son regard, il lui adressa un sourire doux ; pas trop joyeux car il en était incapable, pas trop franc car il savait combien cela pouvait faire mal d'être ramené à la réalité.
Relevant les yeux, il remercia rapidement le jeune homme à sa gauche qui venait de lui laisser une place – et pensa une seconde qu'il avait bien fait de se manifester avant qu'il n'entame son repas … Il n'aurait pas apprécié de lui voler son assiette.

Se tournant vers ses amis, il serra avec affection la main de Jacken par-dessus la table, heureux de le voir (lui accordant un : « Salut, ça faisait longtemps. » aussi ironique qu'amer), et offrit un sourire réconforté – et réconfortant, l'espérait-il – à Myrrh. Ne pouvant l'atteindre pour la serrer dans ses bras, il tenta de lui communiquer son apaisement à la voir indemne d'un seul regard, avant de couper le lien visuel.

Ils auraient tout le temps nécessaire pour se retrouver, tous les quatre, à présent qu'ils étaient enfin dehors.

Mais plus tard.

Car pour l'instant, il leur fallait oublier, mettre leur souffrance de côté, et avancer. Il sourit à la jeune fille brune à côté de Myrrh.

« Bonsoir, » dit-il avec un sourire poli, n'ayant pas plus l'habitude de se mêler aux gens que ça n'avait été le cas un siècle auparavant. « Désolé de m'incruster ainsi. »

// Mais après tout, // pensa-t-il en se frappant mentalement, // rencontrer de nouvelles personnes est bien moins effrayant que tout ce qu'Ils ont pu me faire vivre … //

Alors, se reprenant, il continua :

« Je m'appelle Christyän, de la Terre. Je suis en deuxième année, comme eux, » ajouta-t-il avec un signe de tête vers ses amis. « Alors ? Comment trouves-tu l'Académie ? »

Il devait avouer qu'il était techniquement aussi nouveau qu'elle, n'ayant pas assisté à la reconstruction – ni à la destruction, d'ailleurs – du château, et pourtant se trouvant précisément , à l'intérieur de ces murs durant toutes ces années.

Mais juste avant que la jeune fille ne réponde, une autre voix lui parvint juste derrière son épaule, captant son attention et le faisant se figer brusquement.

« Je m'appelle Light ... Scarlett ... »

// Ce nom … ! //

La première personne à qui il avait adressé la parole en arrivant à l'Académie, lors de sa toute première année, se nommait Light Scarlet. Il avait été son premier ami, et c'était grâce à lui s'il avait pu si bien s'intégrer. Et si la voix grave ayant prononcé ce nom si proche de son souvenir n'avait rien à voir avec la voix claire de son ancien ami, le simple souvenir du garçon de l'Air suffit à lui retourner le cœur.
Il l'avait vu agoniser, déchiqueté par des créatures des Ténèbres, sa main à la peau claire tendue vers lui alors qu'il s'était trouvé incapable de l'aider, de l'atteindre, quand bien même il avait couru vers lui …

Il se secoua mentalement la tête, voulant à tous prix chasser ces immondes souvenirs. Clignant des yeux, il reporta son attention sur la première année en face de lui.

Tout avait changé, et il leur faudrait à tous ré-apprendre à connaître cette Académie qui les avait tant marqué.

Light était mort, il en était persuadé. Il avait croisé le regard désespéré et rempli de douleur de Mhenlo Elric, le meilleur ami du garçon de l'Air, lorsque Myrddin les avait libérés de l'Abysse, et même s'ils n'avaient pas encore eu le temps d'en parler, le poing enserrant son cœur lui avait affirmé qu'il n'aurait jamais aucune chance de le revoir.

Mais alors, qui était donc ce garçon derrière lui au nom identique à celui de son ancien camarade ? Était-il un descendant de Light ? Son petit-neveu ?
Il était courant que des parents nomment leurs enfants à partir du patronyme d'un ancêtre, peut-être était-ce le cas ? Après tout, cent ans avaient passés !

Il sentit brusquement un pied chaussé rencontrer son tibias, et la douleur le ramena à la réalité.

Il jeta un coup d'œil à ses amis attablés, les sourcils légèrement froncés face à la douleur du coup, cherchant à savoir qui en était l'auteur. Il s'attendait à une réaction, mais n'en obtenant pas, il se retourna à moitié, ne parvenant pas à apercevoir le jeune homme derrière lui.

« Bien sûr, » répondit-il à sa demande de s'installer avec eux.

Le garçon à sa gauche lui lança un regard désespéré avant de se décaler de nouveau, emportant cette fois-ci son assiette à moitié pleine avec lui. Christyän lui offrit un sourire d'excuse avant de souffler un « Merci. » peiné.

Il fit un signe de main au jeune homme derrière lui, se serrant lui-même un peu plus contre Angel, et lui indiqua la place libre à son côté.

« Après toi ! » l'invita-t-il avec un léger sourire malgré la crampe qui lui serrait le ventre.

Et ce ne fut que lorsque le nouveau venu prit place qu'il se rendit compte de ses mèches argentées et de ses yeux bicolores …

~~~~
« Je te retrouverais. Je te le promets, Raän. »



Dernière édition par Christyän Maät le Jeu 18 Juil - 3:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mar 2 Juil - 18:56



Il s’était réveillé aux petites heures du matin. Il n’avait guère trouvé le sommeil en cette veille de rentré. Il avait fui pendant tellement d’années qu’il espérait enfin pouvoir trouver un havre de paix, un endroit où il pourrait repartir à zéro. Une nouvelle vie l’attendait et il comptait bien tout faire pour en profiter et faire le bien.
Il se leva rapidement et après s’être lavé, il retourna dans sa chambre. Il regarda ses bagages et poussa un soupir. Il n’avait vraiment pas grand choses. Il avait dépensés ses maigres économies pour louer la chambre. Il avait lu dans la lettre d’admission à l’académie qu’ils avaient des trucs pour les plus démunis. Il ramassa ses maigres provisions et quitta l’auberge en payant son dû. Il passa la journée à déambuler dans Portua en attendant impatiemment 19h.

Lorsque le soleil indiqua qu’il était 18h30 il commença à se diriger vers le port pour prendre la barque qui le mènerait vers son nouveau chez soi. Une fois arrivé, il vit avec étonnement que vampires, humains et garou étaient tous là en harmonie les uns avec les autres.

Les barques arrivèrent alors et Oz se dirigea vers l’une d’entre elle. Il grimpa et se retrouva coincé entre deux vampires qui discutaient passionnément de leurs vacances, sans lui porter grande attention. Au fur et à mesure que les embarcations progressaient sur le lac et que l’académie apparaissait devant lui, le visage du jeune Oz s’émerveillait. Jamais il n’avait vu un bâtiment si majestueux, si magique… si beau.
Une fois les embarcations arrivées à bon port, il descendit et se dirigea timidement vers l’entrée de l’académie. Une fois qu’il eut franchi les portes il ne put retenir une exclamation de surprise :

-Oh !

Il suivit la marée humaine en direction d’une immense salle de repas ou se trouvait les professeurs et le directeur. Il alla s’asseoir à une table et commença à manger un peu avant que la cérémonie commence.
Il écouta attentivement toutes les directives et lorsqu’ils commencèrent à attribué les éléments aux élèves, il attendit une dizaine de minutes avant d’apprendre que le sien était celui de l’air. Après plusieurs heures le banquet se fini et Oz partit en direction de son dortoir. Une nouvelle vie commençait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   Mer 10 Juil - 18:20

Le soleil se levait peu à peu et les yeux de Kriss faisaient de même. Allongé sous un arbre, Kriss se leva et continua sa marche.

Et il arriva enfin à la ville portuaire, du nom de Portua. Après des longues journées de marche sans s’arrêter sauf pour dormir, Kriss y était enfin arrivé. C'était une ville portuaire avec des maisons en bois sur des pilotis. Ce n’était qu'un village de pécheur il ne fallait pas s'attendre à grands chose, ni à quelque chose de sublime.

Kriss s'assit au seuil d'une porte, exténué, les jambes usées par la marche. Son ventre gronda car Kriss depuis qu'il était parti sans prendre à manger. Puis Kriss se rappela qu'il n'était pas ici pour trainer, il se dirigea donc en direction du port.

Arrivé au port, il se dirigea vers les fameuses barques. Il vit plusieurs élèves déjà arrivés, il faut dire qu'il n'était pas en avance mais sûrement pas en retard. Puis dès que les barques furent remplies elle se jetèrent à la mer en direction de l'académie.

Une fois arriver Kriss fut émerveillé par la beauté et la taille titanesque de l'académie. Il en avait le souffle coupé. Puis il descendit de sa barque pour se diriger vers ce qui devait être l'entrée principale enfin Kriss suivait le tas d'élève devant lui. Dès que les portes s'ouvrirent Kriss resta bouche bée devant une telle beauté, devant un telle splendeur. Et à chaque pas les yeux de Kriss devenaient de plus en plus émerveillés.
Ensuite la répartition des élèves concernant leur éléments respectifs allait avoir lieu. Quand le tour de Kriss arriva on lui choisit l'élément du feu. Kriss était heureux que ce soit un des éléments qu'il voulait qui avait été choisi.

Après la répartition des élèves, Kriss continua à suivre ses camarades ce qui le mena dans la salle à manger. La salle à manger était composée de tables garnies à souhait de plats en tout genre. Enfin Kriss ne vit que cela car après tant de jours qu'il n'avait pas mangé pour lui c’était le paradis, ses yeux sortaient de leurs orbites. Puis dès qu'il s'assit il posa le livre qu'il avait sur ses jambes et commença à dévorer en se servant des plats qu'il avait devant lui, il ne faisait pas comme les autres élèves à coté de lui à discuter il avait trop faim donc il ne pensait qu'à une chose : manger. À chaque bouchée qu'il prenait c'était comme s'il n'avait jamais mangé et qu'il en découvrait le plaisir. Puis dès qu'il eut le ventre plein il arrêta de manger et prit un grand verre d'eau pour faire passer tout ce qu'il avait ingurgité. Il observait le monde qu'il l'entourait il vit les professeur au fond de la salle en train de discuter il était apparemment en train de se présenter, entre collègue c'est normal ! Puis plus proche de lui il aperçut un groupe d'élève en train de discuter, il avait l'air de se connaitre, Kriss lui ne connaissait personne et préférait rester seul la solitude est la meilleur chose pour avancer et s’améliorer. Donc être seul, est le seul fait pour devenir puissant.
Kriss pour faire passer le temps pris le livre qu'il avait sur ses genoux et commença à le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bienvenue à l'académie ! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue à l'académie ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Namasté! Bollywood débarque à l'Académie! [Terminée]
» C'est ça le Hall d'une Académie ?! [Terminé]
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Jean Raspail à l'Académie Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Principal :: La Salle à Manger-