AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre de messages : 90
Age : 22
Localisation : Au bar
Don / Pouvoir : Contrôle de l'Air.

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !   Lun 27 Mai - 18:36

Le soleil se couchait sur l'île de l'Académie... Le ciel avait revêtit sa couleur orangée et de fins nuages roses parsemaient l'horizon. Une légère brise agitait les cheveux de la jeune femme ainsi que tout ce qui l'entourait. Rem, posté sur le rebord du balcon, regardait droit devant lui attentif à tout ce qui se passait. Yuko, elle, profitait du calme avant la tempête, de la sérénité des lieux avant son invasion par une marée humaine, pour se plonger dans ses pensées...

Cent ans... Il s'en passait des choses en cent ans... Les gens changeaient, quand ils ne mourraient pas de vieillesse, de maladie... Le monde évoluait, les cycles se déroulaient tranquillement sans se soucier du temps qui passe... Rien ne les perturbait, pas même sa disparition d'un siècle... Sa vie était la même qu'avant l'Abysse: Elle était toujours avec Rem, elle était toujours professeur de l'Air, elle était toujours là...

Ses souvenirs la portèrent vers sa famille, sans qu'elle s'en rende vraiment compte... Qu'était devenue la famille Ichihara ? Cette puissante et grande famille humaine... Elle se moquait de ce qui était arrivé à la branche débile de la famille, ils pouvaient tous mourir devant ses yeux qu'elle ne lèverait pas le petit doigt, mais ce qui la préoccupait était le sort de la branche principale et mauvaise... Elle n'avait pas à s'en faire pour ses parents, ils étaient déjà six pieds sous terre depuis longtemps, mais sa tante ? La descendance de sa famille ? D'ailleurs, n'était-elle pas censée être le prolongement légitime de la lignée ? Si... Mais elle n'avait laissé aucun descendant après sa disparition... Un autre couple, puis un autre et sûrement un troisième avait pris la relève... Ce n'était peut-être pas si mal...

Elle créa un léger tourbillon qui souleva son rongeur d'une trentaine de centimètre et le fit tournoyer. Ils n'étaient plus que tous les deux... Et il était hors de question de revenir voir la "famille" en rampant et leur expliquer sa disparition... Même pas en rêve !

- Yuko... On a un entretien tu te souviens...

La jeune femme tourna la tête vers la boule de poils noire qui la fixait les sourcils froncés. Elle laissa échapper un soupire.

- Oui je sais... Pas de panique... On sera à l'heure...

- Ressaisis-toi un peu ! Tu as vu à quel point tu t'es ramolli ! On dirait une de ces larves auxquelles tu fais cours ! Debout là dedans ! Je sais que tu as, qu'on a traversé un moment difficile, mais faut pas exagérer... Tu vas faire quoi si tu vas à l'entretien et que ce vieux machin te dit: "Ah non, vous n'êtes pas remise, vous ne pouvez pas enseigner !" ?


Un violent coup de vent fit voler le lapin contre la baie vitrée et un regard glacé le cloua sur place.

- C'est bon, t'as fini ton passage de moralisateur à la noix ? On peut y aller ? Elle offrit un rictus sadique à sa moitié d'âme. On va finir par être en retard si tu continues...

Le ton s'était adoucit mais restait teinté de menaces bien qu'à peine perceptibles... Rem grimpa sur l'épaule de l'humaine et tous deux se dirigèrent donc vers le bureau du directeur. Une fois arrivés de la porte, un sourire moqueur se peignit sur les lèvres de Yuko qui repensait aux paroles de son compagnon. Dire que Myrddin était un vieux machin n'était pas totalement faux... Mais cela restait peu sympathique...
Elle frappa donc trois fois à la porte, et pénétra dans le bureau sans vraiment avoir entendu et attendu la réponse... Ce n'était certes pas très poli mais la jeune femme voulait voir à qui elle avait à faire... Cette situation lui donnerait déjà une certaine impression...

- Bonjour...



[J'ai modifié ça, en espérant que ça te massacre plus les yeux Wink ]

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 


Dernière édition par Yuko Ichihara le Mar 28 Mai - 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !   Mar 3 Sep - 18:05

Un entretien d’embauche. Encore et toujours. Même si Myrddin était particulièrement motivé pour trouver des professeurs compétents et dignes de ce nom, il fallait bien avouer qu’il manquait cruellement de temps pour organiser autant de rencontres. Pourquoi n’avait-il pas écouté sa raison qui lui insufflait l’idée d’avoir recours à la magie ? Il suffisait de lire dans le cœur des candidats, mais aussi dans leur passé, et le tour était joué. Pas besoin de rencontres. Mais pourquoi avait-il choisi la voie de la folie ? C’était comme si deux personnes s’incarnaient en lui : d’un côté, le directeur complètement dingue qui s’était juré de rencontrer un par un les différents candidats ; de l’autre, l’homme raisonnable qui avait bien compris la difficulté d’un tel projet. La prochaine fois, il écouterait sa raison (n’est-ce-pas Shitennô ?) ! Le directeur soupira avant de faire un petit tri dans ses papiers, empilant ici et là quelques documents qui semblaient dater de la préhistoire. Autant accueillir son rendez-vous avec les civilités que cela impliquait, non ? D’ici peu, Yuko Ichihara, une ancienne professeur de l’académie d'autrefois, se présenterait à lui avec la ferme intention d’obtenir un poste. Professeur du Vent ? Parfait, c’était l’un des postes les plus importants. Et la candidate l'avait déjà fait, en plus. Ça, c’était une occasion à ne pas laisser filer. Car oui, rien n’échappait à Myrddin. Il savait tout, qu’il s’agisse du passé, du présent, ou du futur. Cette jeune femme-là semblait cependant particulièrement torturée et très marquée par son séjour, bien que court mais intense, dans l'Abysse. La rencontre n’en serait que plus passionnante. Non pas que le directeur se réjouisse d’un tel malheur, bien sûr. Mais cela lui permettrait de comprendre quelles sont ses véritables motivations. Il y en a toujours des plus enfouies que les autres. Trois coups à sa porte le tirèrent de ses pensées et la jeune femme pénétra dans le bureau, sans attendre sa réponse. Myrddin se leva pour aller la saluer avec un grand sourire, malgré cet acte pour le peu impoli, mais là encore la raison était plus importante que l'acte lui même, et il espérait bien le découvrir. Il lança donc :

« Bienvenue à l’académie d’Edälia. Vous n'avez pas eu trop de mal à vous repérer dans ces nouveaux bâtiments ? Prenez place, je vous en prie. »

Il retourna s’assoir et sans attendre davantage fit apparaître quelques biscuits et boissons qu’il gardait dans sa réserve personnelle.

« Une tasse de thé ? »

Sans lui laisser le temps de répondre si oui ou non elle voulait bien de son thé, Myrddin lui en servit quand même une tasse. C’est beaucoup plus convivial ainsi, vous en conviendrez. Le vieil homme en prit également une pour lui-même, qu’il porta à ses lèvres. Chaud, chaud, chaud ! Mais tellement bon.

« Parfait, un thé comme je les aime. Ce petit goût fruité, auquel se rajoute cette pointe de sucre et de caramel, je trouve cela tout simplement délicieux » s’exclama-t-il d’un ton joyeux. « Bien, bien, passons là ce chapitre. Si je vous ai convoqué pour ce petit entretien, ce n’est pas pour vanter les mérites de mon thé – je pourrais y passer des heures – mais bel et bien pour que l’on discute ensemble de votre candidature, voulez-vous ? J’ai cru comprendre que vous aviez été professeur ici, il y a fort longtemps, et que vous avez été victime de... L'accident ayant eu lieu il y a un siècle, si je puis dire. Pourquoi avez-vous décidé de revenir ? Cette expérience a du vous marquer quelque peu et vous pourriez désirer tourner la page définitivement pour reprendre une vie normale dans un monde nouveau, cela serait compréhensible. J'aimerais connaitre vos motivations, voulez-vous ? Je vous écoute. »



[Ici l'Ankou, j'ai été chargé de m'occuper de toi mais vu le boulot qu'on a sur la mise à jour j'ai fait vite et j'ai repris le Rp qu'on eu les autres, puis adapté. J'espère que cela te va et je suis navré pour l'attente que tu as du subir. Merci de ta compréhension !]
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 90
Age : 22
Localisation : Au bar
Don / Pouvoir : Contrôle de l'Air.

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !   Lun 30 Sep - 8:58

Si Yuko s'était attendue à voir un vieillard, elle n'avait jamais songé qu'il serait aussi vieux... Car Myrddin avait tout d'un homme usé par les années et quelque chose laissait penser à la jeune femme qu'il était beaucoup plus vieux que les simples ancêtres que l'on croise dans la rue...  D'humeur assez joviale, il l'accueillit dans son bureau sans relever son impolitesse, préférant se préoccuper d'elle et de son thé. Un faible sourire apparut sur les lèvres de Yuko qui ne répondit rien et laissa le directeur papoter.

Mais au fur et à mesure qu'il parlait, passant de son thé aux raisons pour lesquelles l'enseignante était présente, la jeune femme sentait une rage bouillir dans ses veines. Retrouver une existence normale ? Après ce qu'elle avait vécu ? Il se moquait d'elle... Comment aurait-elle pu ne serait-ce qu'une fraction de seconde imaginer reprendre une existence normale ? Elle retint un rire qui aurait été inquiétant et posa son regard rubis sur le corps de Myrddin.

- Non, ça va... Les bâtiments ont changé mais l'Académie reste ce qu'elle était et quelque part cela aide à s'y retrouver... Et puis, mon sens de l'orientation ne s'est pas évaporé avec l'Abysse, heureusement !

Elle avait noté la façon dont le vieil homme avait évoqué l'Enfer qu'elle, et d'autres personnes, avait vécu... "L'accident ayant eu lieu il y a un siècle"... Quelle façon diplomate d'évoquer une catastrophe... Enfin, il devait avoir ses raisons lui aussi pour en parler de cette manière. Pour Yuko, l'Abysse devait être vu comme elle était... Pourquoi devoir contourner son nom ? Il fallait aller de l'avant, et cela commençait par affronter le mal en face...

Elle appuya son regard sur le directeur et reprit la parole, calmement.

- J'ai en effet été professeur ici... Il y a bien longtemps comme vous dites... Pour moi je le suis toujours, il n'y a jamais eu tout ce temps... Donc quelque part ce n'est pas un retour puisque je n'ai pas quitté cet endroit... Les bâtiments, les directeurs, les élèves... Oui tout ceci à changer mais c'est la vie vous ne croyez pas ? Elle marqua une pause. Et puis, franchement... Vous pensez vraiment qu'après avoir vécu ce que j'ai vécu, on peut tourner la page et recommencer une nouvelle vie ? J'aimerais savoir si vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Comme vous l'avez rappeler plusieurs fois, un siècle s'est écoulé... J'ai conscience de ne plus être vraiment celle que j'étais... J'ai des blessures que le temps et la volonté ne pourront jamais vraiment guérir, j'arrive comme un cheveu sur la soupe à une époque où je ne connais rien ni personne... Reprendre une vie "normale"... Cela équivaudrait presque à un suicide...

Sa voix s'était durcie, sans émotion et tranchante. Elle n'aimait pas parler ainsi... Elle avait cette désagréable impression de se plaindre, elle avait horreur de cela... Mais il fallait regarder la vérité en face...

- Quand je suis venue ici il y a un siècle, c'était purement personnel, même pas pour les élèves, c'était avant tout pour moi... J'ai tout donné pour l'Académie... Et elle m'a tout pris. C'est un fait, l'Abysse a pris ma vie, comme elle a pris la vie à tous les élèves qui étaient présents... Nous sommes détruits Myrddin... Et si nous mourrons un jour, peut-être que nous aurons eu la chance de nous reconstruire un peu avant... Si je suis ici c'est pour me reconstruire mais aussi pour construire les nouveaux élèves qui viendront aussi... Dans la maison de l'Air, il n'y a eu aucun survivant à l'Abysse... Comme dans l'Eau... Et si le professeur d'Eau n'aura aucun soucis avec ses élèves, d'autres auront ce problème d'être face à des coquilles presque vides... Quant à ma maison, ce sont les élèves qui auront un problème...

Un étrange sourire se peignit sur ses lèvres en même temps que Rem avait lui aussi un sourire sur le visage.

- Mais malgré cela, je peux vous garantir que mes capacités n'ont pas diminué... Je ne sais pas encore exactement les impacts de l'Abysse sur mon don mais je sais que je suis capable d'enseigner tout ce qu'il faut à un élève de l'Air. C'est sûrement un peu présomptueux, j'en conviens... Mais je connais mes aptitudes et les laisser de côté pour reprendre une simple vie... Ce serait du gâchis... Autant s'en servir...

Elle but une gorgée de thé et fit un hochement de tête. Ce thé était en effet, un pur délice.

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec un vieillard ... Avec le directeur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entretien avec un vieux
» Je tue, je me marie avec, je couche avec...
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Adieux avec Damon/Retrouvaille avec Elena (PV Elena-Damon-Hannah)
» Gagner avec respect, perdre avec honneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Siège Lunaire :: Bureau de Myrddin-