AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Voyage de Stark Ghalma en Edälia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 24/06/2013
Nombre de messages : 26
Age : 22
Lieux d'influence : Un coin paumé

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Voyage de Stark Ghalma en Edälia   Mar 25 Juin - 16:04

Ambiance:
 
Cela faisait déjà quelques heures que Stark marchait en compagnie d'un guide qu'il avait trouvé à Portua. Ce dernier devait le mener jusqu'à Lunälis, cité des elfes. Le guide avait avec lui une troupe de 5 hommes armés de lances, boucliers, épées et d'armures moyennes. Entre deux pages de son livre nouvellement acheté "Espèces endémiques de la forêt profonde", le loxodon ne manqua pas de remarquer que cette escorte avait peu, voir plutôt pas d'utilité . N'ayant pas repéré de dangers depuis son départ, le médecin se permit d'interroger le guide :

"Toutes ces armes sont elles nécessaires ? Cette région m'a l'air relativement calme. Est ce que je dois craindre quelque chose dans le coin ? ou bien ce sont les elfes ? je préfère me renseigner, après tout, je ne suis pas très au courant des tensions sur ce continent."

Le guide fut un peu pris par surprise par la voix grave de l'étranger qui brisait un silence de marbre, il mit quelques secondes avant de répondre :

"Non, non, vous n'avez rien à craindre des elfes. Ils sont méfiants mais pas méchants. Vous êtes au courant que l'académie d'Edälia a de nouveau ouvert ses portes et que des gens sont sortis de l'Abysse ?" 

Le médecin acquiesça :

"J'ai en effet vaguement entendu parler de cet événement,  bien que je me sois pas beaucoup attardé sur le sujet. Quelle est le rapport avec nous ? D'après les cartes que j'ai vu et mes calculs, nous sommes déjà loin de l'académie"

Le guide continua :

"Eh bien, avec la réapparition de ces personnes, il y a eu une recrudescence de bandits de grand chemin. Ces derniers sont beaucoup plus organisé qu'auparavant. On a donc été obligé d'augmenter les mesures de sécurité de façon drastique, ce qui explique toutes ces précautions. Les armes vous posent problèmes ?"

Le loxodon lui répondit immédiatement :

"Pas le moins du monde. Mon peuple est certes pacifiste mais ça ne l’empêche pas de prendre les armes en cas de besoin. j'étais juste curieux et ça a permis de faire un peu la conversation. ça ne fait jamais de mal."

Les yeux de Stark souriaient et il s'amusa de voir que, sur n'importe quel continent, les petits aléas de la vie sont toujours les même. Cette situation lui rappela les Meckos, une tribu reptilienne cannibale, qu'il avait rencontré il y a de cela 7 ans au détour d'une petite route. 
Cette pensée fugace fut rapidement remplacée par la fascination que causée l'image de cette créature nommée Shukulta. Il était en train d’espérer mettre la main sur des échantillons plus tard, afin de pouvoir analyser le formidable venin de cette araignée et c'est ainsi que la marche vers la cité elfe continua en silence.

Le reste du voyage se déroula comme l'avez pensé le médecin, c'est à dire sans encombre. Ils se situaient à une cinquantaine de mètres de la cité lorsque ils purent voir les grandes murailles entourant la ville elfe. Stark était impatient de pouvoir enfin rencontrer les elfes.
En effet, de ce qu'il avait lu d'eux, cette race avait l'air d'avoir une culture unique et représenterai sûrement un des chapitres les plus intéressants de son futur livre. Au fond de lui, il espérait pouvoir séjourner un maximum de temps ici pour en apprendre le plus sur leur société, leur us et coutume. Bref, son intention était de décortiquer tout ce qui faisait d'un elfe un elfe.
Toutes ces pensées affluant d'un coup lui firent presque oublié la raison pour laquelle il était venu. Les gardes de la ville firent rapidement reprendre ses esprits au loxodon. En effet, un des gardes, à l'approche de la troupe, se mit à crier:

"Halte-là ! Veuillez décliner votre identité et nous donner la raison de votre venue !" 

Le guide,criant lui aussi, répondit :

"Mon nom est Akoum Grend ! Je suis guide ! J'accompagne ici un voyageur du nom de..." 

Se tournant vers le médecin :

"Veuillez me pardonner … j'ai oublié votre nom …"

Tout être normal se serait offusquer d'une telle remarque, mais la franchise du guide fit plaisir au loxodon. Il lui sourit et dit :

"Stark Ghalma"

Le guide, surpris par cette réaction, prit quelques secondes avant de hurler de nouveau au garde :

"Un voyageur du nom de Stark Ghalma ! Il souhaiterait visiter la ville !"

Un homme apparut derrière le garde et une discussion sembla s'engager. Cette dernière dura quelques minutes mais Stark ne sembla pas s'en rendre compte, lisant son livre en attendant. A la fin de la conversation, le garde fit signe que c'était bon. S'approchant du guide, notre héros le remercia alors et lui donna 75 éda bien mérité.
C'est ainsi qu'il continua son chemin seul. Seul, il ne le resterai pourtant pas pour longtemps. S'approchant des grandes portes de la cité elfe, Stark s'amusa du regard des gardes, intrigués par cet étrange visiteur et fut immédiatement rejoint par un être beau, grand et svelte. Un elfe quoi.
L'elfe donnait l'impression d'être un fil de fer à coté du massif loxodon. Un autre effet de contraste généré par la différence entre les deux intéressés fut la beauté de l'être aux oreilles pointues.
En effet, les traits fins de l'elfe étaient sublimés par la comparaison avec le visage animal de Stark. Il avait de longs cheveux bruns, des yeux verts et portés des habits élégants. Son visage porté un sourire plein d'assurance. Il se présenta alors :

"Bonjour, mon nom est Légue Hollas. Et je serai votre maître de cérémonie. Bienvenue dans l'Ordre, c'est un honneur de vous rencontrer, Stark Ghalm


Dernière édition par Stark Ghalma le Mer 17 Juil - 23:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1415-stark-ghalma-fini
Date d'inscription : 24/06/2013
Nombre de messages : 26
Age : 22
Lieux d'influence : Un coin paumé

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Voyage de Stark Ghalma en Edälia   Mer 26 Juin - 1:21

Ambiance:
 

"Tout l'honneur est pour moi."

répondit humblement Stark à l'elfe. Ce dernier répliqua alors :

"Bon, ne perdons pas de temps, il commence à se faire tard. Si vous voulez bien me suivre."

Les gardes ouvrirent les portes, laissant se dévoiler la merveilleuse cité elfe sous les yeux ébahis du loxodon. Jamais il n'avait vu pareil structure. Une cité certes, mais une cité arboricole. Il pouvait voir les elfes grimper le long des échelles pour atteindre leur maison, discuter et se déplacer au milieu de ces arbres immenses et magnifiques. Stark aurait bien laisser son maître de cérémonie en plan, afin de commencer l'exploration de cette fascinante ville végétale. Il se contenta pourtant de suivre Légue tout en essayant de capterchaque seconde de ce moment magique. Son guide s'en rendit vite compte et se tourna vers le médecin :

"Vous avez l'air d'apprécier Lunälis, Mr Ghalma. Alors qu'en pensez vous ?"

Tout en continuant d'épier les actions des citoyens et de regarder la cime des arbres, il lui répondit :

"C'est tout bonnement incroyable ! De toute ma vie, et j'en ai vu des choses vous pouvez me croire, j'ai rarement assisté à spectacle aussi fascinant. On peut dire qu'on se sent tout petit ici."

Un tel enthousiasme fit plaisir à Légue qui enchaîna :

"Allez, continuons, c'est par là. Vous aurez tout le loisir de visiter notre cité demain."

Le loxodon, toujours absorbé dans sa contemplation :

"Et où allons nous ?"

L'elfe, immédiatement :

"Au temple de la Grand Lune. Surement notre lieu le plus sacrée."

La marche continua dans un silence ininterrompu, Stark étant bien trop occupé à regarder les environs, les yeux remplis d'étoiles. C'était une réaction somme toute normale chez le loxodon, son goût de la découverte n'ayant pas de limites. Arrivé au temple de la Grande Lune, l'attention de notre protagoniste fut rapidement détourné vers ce batiment. En effet, il avait lu de nombreux livres sur l'architecture et avait rencontré de nombreuses civilisations, mais ce lieu faisait facilement parti des plus élégants qu'il avait pu voir. Il pensais intérieurement que si le reste du voyage continuait ainsi, il aura une formidable aventure à raconter. Son regard se porta plus particulièrement sur cet immense cristal au dessus du temple :

"Excusez moi Légue mais quelle est la fonction de ce cristal là haut ?"

L'elfe lui expliqua alors que c'était un cristal lunaire et que c'était une relique offerte par la lune elle-même. Il fit ensuite signe au loxodon de le suivre à l'intérieur. Talonnant Légue qui le guidait à l'intérieur, Stark observait tout les motifs inscrits sur le mur, des motifs représentant la lune pour la plupart et d'autres divers et variés, aussi élégants que complexes. Il était impatient de pouvoir faire des croquis de ce qu'il voyait.
L'elfe s’arrêta alors devant un pan de mur et dit sous le regard étonné de Stark :

"Nous y voilà, nous sommes arrivés."

Ambiance:
 

Le futur guérisseur répliqua :

"J'ai peur de ne pas bien comprendre, il n'y a rien ici. Votre cérémonie se déroule t'elle dans un couloir ?", ajouta t'il, amusé.

L'elfe eu un sourire puis il appuya sa main sur un motif du mur. Ce dernier ressemblait à un bâton surmonté d'une pair d'ailes et autour duquel était enroulé deux serpents. Ce geste sembla activé un mécanisme dérobé. Une partie du mur se mit à reculer puis s'ouvrit en deux pour former une porte.

"Ce symbole. Il est présent sur vos habits. Est ce le symbole de l'Ordre ?"

demanda le loxodon. Le maître de cérémonie ne tarda pas à répondre :

"C'est exact et comme tout les membres de l'Ordre, vous serez tenu de le porter sur vous afin que les gens puissent vous identifier. Mais ne perdons pas plus de temps, entrez."

Stark s’exécuta, suivi de près par Lègue Hollas. Ils n'étaient pas seuls dans cette salle. Il y avait en effet 6 autres membres de l'Ordre. De ce que pouvait analyser le médecin, il y avait 3 humains, 2 elfes et un dernier individu qu'il supposa être un vampire au vu de ses caractéristiques physiques. La pièce formait un grand rond au milieu duquel se trouvé le motif et les membres étaient disposés en arc de cercle, face à nos protagonistes. L'un des humains prit alors la parole :

"Nous vous attendions, maître Hollas, maître Ghalma. Avez vous fait bon voyage ?"

Le loxodon fut un peu surpris par la dénomination maître mais ne le montra aucunement. Il s'exprima alors :

"Un voyage sans encombre. Je tiens à vous remercier pour l'honneur qui m'est fait aujourd'hui."

Un des elfes :

"Pouvons nous commencer ?"

Le loxodon acquiesça. Légue Hollas lui fit alors signe de se mettre au milieu de la salle. L'humain de tout à l'heure tendit un parchemin au maître de cérémonie qui se plaça face au futur membre. Il ouvrit le rouleau et commença :

"Stark Ghalma, en acceptant de faire parti de notre Ordre, vous acceptez de suivre et de tenir pour dogme les principes suivants : Je porterais toujours l'insigne de l'Ordre, afin que tous puissent me soliciter"

"J'accepte"

"J'apprendrai l'art de la guérison à ceux qui le demandent si tant est qu'ils en soient dignes."

"J'accepte."

"Je ne révélerai mes secrets qu'aux personnes les plus méritantes. Mon savoir se doit d'être répandu mais pas mal utilisé."

"J'accepte."

"Je ne craindrais pas la maladie, car mon devoir est de la soigner."

"J'accepte"

"Je ne porterai pas de jugements sur mes patients et ne refuserai pas de les soigner. Nous sommes tous égaux dans la maladie."

"J'accepte."

"Je n'userai des herbes pernicieuses que pour apaiser les souffrances d'un mourant."

"J'accepte."

"Je partirai dès que la maladie est vaincu. D'autres ont besoin de mon aide."

"J'accepte."

"J'accepte le sort qui attend ce qui délivre la mort à une personne autre qu'un mourant, c'est à dire l'expulsion de l'Ordre et l'empoisonnement."

"J'accepte."  

"Par la Lune, en prenant à témoin la Lune et les membres ici présents, vous, Stark Ghalma, faites désormais parti de l'Ordre des Guérisseurs. Que la volonté de soigner guide vos pas."


La cérémonie terminée, l'assemblée se dissolut. Seul Légue resta avec Stark afin de régler certains détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1415-stark-ghalma-fini
Date d'inscription : 24/06/2013
Nombre de messages : 26
Age : 22
Lieux d'influence : Un coin paumé

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Voyage de Stark Ghalma en Edälia   Dim 30 Juin - 18:34

Légue conduisit Stark à un des seuls bâtiments non importants bâti sur le sol de Lunälis, une auberge répondant au nom "Deux pieds sur terre". Ce nom atypique décrit parfaitement la condition de la bâtisse, étant la seule taverne à avoir été construit à même la terre de la cité.
Les deux elfes fondateurs de cet établissement, H. Pelendur et  P. Ohtar, avaient d'abord été pris pour des fous par leur semblable, mais ils ne renoncèrent pas.
Grand bien leur en a pris,  car cette histoire prend lieu il y a 250 ans et pourtant, leur oeuvre est toujours présente et reste le lieu de prédilection des visiteurs.
En effet, Stark tomba sous le charme de cette idée comme beaucoup d'autres avant lui. De une, parce qu'il était trop fatigué pour monter à un arbre et de deux, parce sa corpulence ne lui aurai pas permis de toute façon.
Rajoutant au caractère sympathique de l'établissement, une architecture mêlant élégance elfe et rusticité des auberges humaines. Une fusion étonnante mais ne manquant pas de charme.
Une fois à l'intérieur, le médecin pouvait voir que ce parti prix était également conserver à l'intérieur. La pièce possédait des grosses poutres en bois gravé de motifs elfes. Les tables donnaient l'impression d'avoir été seulement partiellement taillé, une curieuse alliance de bois brut et bois sculpté.
Les deux membres de l'Ordre des Guérisseurs discutèrent rapidement autour d'un repas typiquement elfe, une salade composée de divers légumes, le tout élégamment disposé.
Il discutèrent de leur expérience, de ce qu'ils les avaient poussé à faire cette profession et de ce qu'attendait le loxodon de ce voyage.
Au final, de la part de l'Ordre,  Légue paya une semaine de séjour dans l'auberge pour Stark, afin qu'il puisse visiter à loisir la cité elfe.
Avant de partir, l'elfe ouvrit son sac et tendit plusieurs livres, ces derniers traitant de l'histoire de la médecine, l'évolution et la médecine elle-même à Edälia.
Le loxodon remercia son, désormais, camarade de guilde et s'en alla de son coté pour lire dans sa chambre. La salle était assez spacieuse et le gérant avait eu la gentillesse de fournir à l'imposant médecin une chambre à lit double. Les informations des livres qu'on lui avait fourni étaient intéressantes. Cependant, Stark abandonna vite son activité pour prendre un repos bien mérité.
Le lendemain matin, notre protagoniste se réveilla et descendit pour prendre son petit déjeuner. Alors qu'il s’apprêtait à faire sa commande, le tavernier lui tendit un grand sac, muni de nombreuses poches, portant l'insigne de la guilde et dit :

"Votre ami d'hier est passé en vitesse dans la matinée et m'a demandé de vous donner ceci. Il avait l'air plutôt pressé... Ah oui, et il a également dit qu'il avait laissé un mot dedans."

Stark reporta son déjeuner à plus tard et s'assit à une table afin de lire le message de Légue. Cherchant à l'intérieur du sac, il tomba sur de nombreux bandages, outils médicaux ainsi que plusieurs petites bourses. Stark regarda leur contenu et trouva diverses herbes. Il trouva finalement le mot. Sur ce dernier était inscrit les mots suivants :


"Cher Stark, ce fut un plaisir de faire ta rencontre et de pouvoir discuter avec toi. Ce fut une expérience des plus plaisante. Je suis vraiment désolé de ne pas avoir pu te donner ce sac en main propre mais j'ai reçu un message urgent d'un ancien patient et j'ai dû partir à la hâte. J'espère que le contenu de ce présent te sera utile, je t'ai également fourni une carte et une boussole. Je te souhaite un bon voyage et qui sait, peut être qu'un jour, nous nous retrouverons. Laissons le hasard décider.
Légue Hollas.
"


Stark sourit et pensa alors que ce voyage débutait formidablement bien.

~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1415-stark-ghalma-fini
Date d'inscription : 24/06/2013
Nombre de messages : 26
Age : 22
Lieux d'influence : Un coin paumé

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Voyage de Stark Ghalma en Edälia   Jeu 4 Juil - 22:41

Durant la semaine qui suivit l'arrivée de Stark à Lunälis et de sa nomination en tant que membre de l'Ordre des Guérisseurs, notre médecin passa le plus clair de son temps à déambuler dans la rue, cahier vierge à la main, à dessiner tout ce qu'il voyait.
Cette attitude avait attiré les regards et là où il passait, tout les yeux étaient braqués sur lui. En effet, nombreux étaient les elfes à regarder cet étrange spectacle. Que pouvait bien faire cette créature, sans cesse en mouvement, crayon à la main, s'arrêtant devant chaque bâtiment, chaque plante et chaque arbre.
Plus grand fut leur étonnement lorsque le médecin venait vers eux et leur posait des questions sur leur vie de tout les jours, écrivant en détail toutes les réponses, voir même faisant des croquis des visages, lorsque ceux-ci l'acceptaient bien.
Là où il suscitait l’interrogation chez les adultes, c'était l'amusement qu'il provoquait chez les enfants.
Le médecin ne se déplaçait effectivement pas seul. Il était toujours suivi par des petits elfes qui s'amusaient de l'apparence du loxodon, on pouvait entendre des « Regarde maman, un moumautus sur deux pattes » ou bien encore « Vous êtes quoi, monsieur ? ».
En temps normal, les enfants ne gênaient pas Stark le moins du monde. Mais dans ce cas bien précis, il faisait des recherches et les cris incessants des chérubins avaient tendance à mettre à mal ses nerfs.
En effet, il avait, au début, bien du mal à travailler avec tout ce bruit mais au bout de quelques jours, il réussit à en faire abstraction.
Le loxodon arpentait donc les rues à longueur de journée et l'encre coulait à flot. Rapidement il dépassa la centaine de pages mais l'endroit qui accapara le plus de son temps fut le temple où il avait lui-même passer sa cérémonie. Des heures durant, il discutait avec les différents prêtres de la Lune pour récolter des informations. Les bibliothèques sont des lieux intéressants pour ce genre de tâches mais rien ne vaut mieux que de prendre les témoignages à la source.
Le soir, retournant à l'auberge, il suivait tout le temps le même rituel, c'est à dire deux heures à lire les livres qu'on lui avait fourni.
La journée à écrire, la nuit à lire, voilà à quoi s'apparentait chaque journée du guérisseur lors de cette semaine.
C'est au hasard d'une discussion avec un libraire que le loxodon prit connaissance de l'existence de l'immense bibliothèque de l'Académie. Cette nouvelle lui plut beaucoup. En effet, il savait désormais quelle serai sa prochaine destination.
Son séjour se terminant, notre médecin quitta la cité elfe le sac rempli de papier. Muni de sa carte et de sa boussole, il comptait bien rejoindre la fameuse école. Cependant, il décida de se diriger tout d'abord vers Edälis , qui sait, peut être que quelqu'un aura besoin de lui là bas.

~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1415-stark-ghalma-fini
Date d'inscription : 24/06/2013
Nombre de messages : 26
Age : 22
Lieux d'influence : Un coin paumé

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Voyage de Stark Ghalma en Edälia   Mer 17 Juil - 23:14

précédemment : ici

Stark venait d'arriver à Edälis et comme Stark l'avait prévu, rien ne s'était passé durant son trajet depuis la cité elfe. Maintenant, il restait à savoir si il n'avait eu que de la chance ou si la réputation des bandits dont tout le monde parle avait été surfaite.
S'il avait été accompagné par son ancien guide, le loxodon l'aurait surement regarder d'un sourire moqueur, l'air de dire "Vous voyez. Je vous l'avais dit qu'il n'y avait rien à craindre.".
Malheureusement, étant seul, il dût garder son sarcasme pour lui. Il avait de toute façon autre chose à faire. Maintenant qu'il était arrivé, il ne lui restait plus que deux choses à faire : Trouver un endroit où loger et tenir son rôle de médecin.
Cette dernière tâche semblait être la chose la plus ardu pour le loxodon. En effet, à peine arrivé dans la capitale, il attirait déjà l'attention. Cela avait commencé par les gardes de la ville, qui ne savaient trop comment réagir face à l'individu, jusqu'à ce qu'ils virent le blason de l'Ordre des Guérisseurs.
Vînt ensuite les regards des gens qu'il croisait dans la rue. Les réactions étaient diverses. Les enfants étaient curieux, voir même amusés. Leurs mères les réprimandaient à ce sujet, par respect pour le symbole que portait le guérisseur, bien qu'une certaine part de crainte pouvaient se lire dans leurs yeux.
La peur était un sentiment naturel, il ne pouvait donc pas leur en vouloir. Cependant, ce qui attristait le médecin et lui rappelait qu'il était loin de sa partie, c'était les regards de mépris. En effet, ça et là, des hommes regardaient d'un mauvais œil le médecin.
A quoi Stark pouvait s'attendre d'autres ? Partout où il aurait, il y en aurait toujours qui rejetterait le loxodon à cause de son apparence.
Le médecin, ne voulant pas s'attirer d'ennuis, décida d'accélérer sa marche et de trouver une auberge.
Au détour d'une ruelle, Stark fut interpellé par un homme paniqué.

"S'il vous plaît, aidez moi ! Mon fils a une terrible fièvre ! Cela a commencé ce matin, et elle ne semble pas pas vouloir descendre !"

"Je vous suis immédiatement !"

Arrivant dans la maison de son commanditaire, il ausculta le jeune garçon. La cause de la fièvre semblait être une coupure qui s'était infecté. Il s'était surement blessé en jouant avec des amis et avait tenté de se blesser.
C'est ce que supposa le loxodon, tout en s'occupant du jeune homme.
Cherchant dans son sac, il regarda les différentes herbes que lui avait offert Hollas et trouva pile ce qu'il lui fallait.
Il demanda de l'alcool à la famille afin de désinfecter la plaie et broya des feuilles qu'il étala sur un bandage. Il plaqua ce dernier au niveau de la blessure et conseilla au garçon de se reposer. Regardant par la fenêtre, Stark vit que la nuit commençait déjà à tomber. C'est alors un peu gêné que le loxodon demanda :

"Veuillez m'excuser mais .. serait il possible que je séjourne ici un jour ou deux. Cela me permettrait de m'occuper de votre fils le temps qu'il aille mieux. Et puis, je dois vous avouer qu'il se fait tard et que je ne sais pas où dormir ce soir."

Les parents acceptèrent avec plaisir leur bienfaiteur, et c'est couché à coté de son patient que le loxodon s'endormit pour sa première journée à Edälis.

~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1415-stark-ghalma-fini
 

Voyage de Stark Ghalma en Edälia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Gestion des RPs :: Dossier d'Evolution-