AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   Sam 12 Oct - 11:28

EDIT Chris :
 

Une fois dehors, j’inspirai un bon coup. L’air frais caressait mon pelage (pourtant habitué au froid) et mes moustaches. Porté par cette douce brise matinale, je trottinai vers mon repère.

Un repaire ? Un territoire ? Un sanctuaire ? Je ne pourrai définir ce lieu devenus familier. Même si l’académie se concentre sur une vie communautaire où presque chaque lieu est public et où tout le monde a le droit de passer, j’avais besoin d’un lieu privé, à moi. Un lieu où je peux me recueillir en solitaire. L’espace élémentaire ne me suffit largement pas. Alors, une nuit, j’ai trouvé ce « repaire ».

Une fois éloigné de la petite route du parc représenté par un chemin de gravillon, passez à droite de l’un des bancs, engouffrez vous derrière les buissons décoratif, et vous vous trouvez dans un petit espace à peu près privés où on peut rêvasser sans être dérangé que par les curieux qui osent se demander ce qui se trouve derrière le chemin. Avancez encore un peu, contournez un arbre, et vous y êtes. Mon espace privé où seul moi s’y suis encore aventuré en quête de solitude. Enfin, il n’y a pas que moi qui connais mon repaire. En effet, une nuit sur la plus haute branche de l’arbre où j’ai l’habitude de me poser, j’avais une vue sur le passage et la lueur de mes yeux attira Inwë, une élève de l’air qui se mit en route pour découvrir l’étrange créature que j’étais. Sinon, elle est la seule à savoir qu’elle peut me retrouver ici.

Je grimpai sur la branche basse de l’arbre, celle qui supporte largement mon pois (un tigre n’est pas aussi léger qu’une plume) et suffisamment large pour s’y reposer confortablement. Une fois posé, je mis ma tête entre mes pattes, réfléchissant aux paroles de Christyän. Je réfléchissais surtout aux dernières paroles :

« Alors n'oublie pas : ici, tu ne seras jamais seul. »

Est-ce-que je cherchais la solitude ? Je la redoute ? Je ne sais pas. Ma mère ne pouvait pas supporter la solitude, elle, même avec ses préjugés sur le monde. Et c’est pour ça qu’elle est devenue folle en voyant le seul être vivant auprès d’elle partir pour toujours. Mais moi ? Je voulais être seul ? Avoir des amis ? Un amour peut-être un jour ? Et une famille ? Où voulais-je être seul ? Vivre sans les autres en me disant que c’est la meilleure solution ?

Ce que je sais, c’est que je refuserais ma vie de solitaire si je découvrais que j’avais des demi-frères ou sœur du coté de mon père. La famille est importante pour moi.

‘Toutefois si j’arrive à trouver mon père parmi tout les humains de la terre et parmi tout l’univers D’edaliä, et si il n’est pas déjà mort’

J’entendis un bruit, puis je sentis l’odeur du loup d’il y a encore dix minutes. Chris ? Il veut donc vraiment me voir ? Aurai-je forgé un début de véritable relation amicale ? En tous cas suffisamment pour qu’il vienne me voir de son plein gré ? En tous cas il n’a pas été découragé par les diverses odeurs que j’ai déposé sur l’arbre et les environs, afin de montrer ma possession de ce lieu. En y pensant, je commençai à griffer la branche de mes puissantes griffes. Ensuite, une fois Christyän à portée de vue, je bondis sur le sol avec une grâce féline et fit quelques pas lent vers lui. Une fois à quelques mètres devant lui, je m’arrêtai et attendis un peu. Au bout d’un instant, je repris ma forme humaine et engagea la conversation :

-Ainsi donc, je suis suffisamment intéressant pour que tu daigne me suivre et me parler ?

En général, dans la nature, après du temps passé sous forme féline et lorsqu’il y a qu’un seul interlocuteur (l’écureuil mis à part), j’ai beaucoup plus de tact, de franchise, je parle avec une facilitée déconcertante, sans peser mes mots. D'une certaine manière, le tigre en moi est une part de moi très controversé avec ma forme humaine. Peut-êre car j'ai toujours vécus en tigre la plupard de du temps. Quois qu'il en soit, dans un lieu qui m'étais rassurant, je prenai de l'assurance...peut-être trop Un jour, ça me conduiras à ma perte, j’en suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   Dim 15 Déc - 17:25

Sortant du Bâtiment Principal, Christyän huma un instant l'air frai du matin. L'humidité de la nuit était encore bien présente sur les feuilles des arbres et sur l'herbe verte du parc, malgré l'astre doré réchauffant les alentours.
Il entendit des éclats de voix provenir du Hall qu'il venait de quitter, et eut un léger sourire. Les élèves se levaient enfin, quittant leurs zones élémentaires respectives. Bientôt, l'Académie serait chargée des habituels éclats de rire et du brouhaha propre aux êtres humains.

Quittant le chemin faisant le tour du parc de l'Académie, Chris laissa son instinct prendre le dessus l'espace d'un instant, pistant la trace et l'odeur de Francis à travers les innombrables effluves emplissant la nature de l'Île.
Il finit par repérer le félin, perché sur une branche à quelques mètres de hauteur.

Les environs empestaient la marque olfactive de Francis, comme s'il s'était délibérément frotté sur les arbres et les plantes afin de les identifier comme siens. L'odeur lui fit retrousser le nez, mais il se maîtrisa et tenta de se détendre.
Il lui était déjà arrivé d'être en directe confrontation avec un autre mâle dominant, notamment lorsqu'il s'était affairé à passer un pacte avec la meute de loups voisine à son territoire. Il avait apprit à respecter les délimitations et les territoires, à agir calmement malgré la marque d'étrangers près de lui, près de ce qui était sien.
Il en était de même avec Francis. Lui n'avait pas encore comprit que l'Académie ne pouvait avoir de  délimitation territoriale ; tous devaient apprendre à se la partager, sans la proclamer comme sien. C'était un concept étrange et repoussant pour leur instinct animal, pour tout ce qu'ils avaient apprit là-dehors, dans la nature, mais il leur fallait s'y habituer et s'y conformer s'ils voulaient tous pouvoir vivre en harmonie.

Le tigre-garou sauta de son perchoir et s'approcha lentement de lui, gardant sa forme animale.
Le jeune homme se retint de froncer les sourcils. S'ils n'avaient pas parlé aussi ouvertement quelques minutes plus tôt dans la Salle à Manger, Chris aurait probablement prit une telle attitude pour de la provocation. Lui qui était toujours sous forme humaine était considérablement plus vulnérable lorsque son adversaire – ou en l'occurrence, son ami – était sous sa forme animale …

Francis finit pourtant par reprendre forme humaine et lui adressa un léger sourire.

« Ainsi donc, je suis suffisamment intéressant pour que tu daignes me suivre et me parler ? »

Christyän haussa un sourcil surprit à la remarque du tigre-garou. Sur son épaule, Saùl releva la tête du morceau de tissu qu'il tentait en vain de grignoter, avant de repartir à la tache sans plus se soucier des évènements extérieurs.

« Il m'a plutôt semblé que tu souhaitais me parler davantage, dans un environnement qui nous serait plus familier, sans doute. »

Il hésita un instant, puis, décidant qu'il se devait de donner l'exemple, se laissa tomber au sol en tailleur, se mettant volontairement en position de faiblesse face au tigre-garou, l'invitant implicitement à faire de même.

// S'il veut que l'on s'entende, il lui faudra comprendre que la dynamique naturelle de meute ne vaut rien ici … //

Lui aussi avait dû l'apprendre, à l'époque. Et il avait dû l'apprendre sans personne pour le lui enseigner, sans personne pour lui faciliter la tache …
Il se retint de justesse de secouer la tête pour chasser ces pensées. Ce n'était ni le lieu, ni le moment …

Chris offrit un léger sourire au tigre-garou et, posant la main sur le sol juste à côté de lui, invoqua la Magie de la Terre qui l'entourait et fit doucement grandit un cousin d'herbe fraiche sous ses fesses. Avec le temps, il était devenu douillet … Et puis, pratiquer l'utilisation de la Magie ne pourrait que lui être bénéfique !

« Parlons de choses inutiles ; alors, ces premiers cours d'Élément ? Comment était-ce ? » lança-t-il avec un sourire taquin.

~~~~
« Je te retrouverais. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   Jeu 9 Jan - 22:19

Le loup haussa des sourcils, semblant surpris par mes dernières paroles

-Il m'a plutôt semblé que tu souhaitais me parler davantage, dans un environnement qui nous serait plus familier, sans doute.

J'étais rassuré de voir qu'il ne prenait pas ce que j'avais dis d'une mauvaise manière. En vérité, je ne m'attendais pas à le revoir. Je pensais qu'il allait me voir quitter la salle à manger, puis passer à autre chose. Mais pas à ce qu'il me recherche et me trouve. Pourquoi me serais-je attendus à le retrouver aussi vite? Je n'attendais jamais personne jusqu’à maintenant.

Je vis soudainement Christyän se laisser tomber sur le sol. Une fois par terre, il posa les mains au sol, et de l'herbe fraîche sorti "comme par magie" du sol, sous lui. Il m'incita par un geste à s’asseoir près de lui

-Parlons de choses inutiles ; alors, ces premiers cours d'Élément ? Comment était-ce ?

Je me souvenais des cours d'élément que j'avais suivis. Pour l'instant, pas de pratique, ce n'était qu'une initiation. Rien de réellement intéressant à suivre. Mais le programme était plutôt intéressant. J'étais déçus d'avoir vu qu'il fallait que je tienne quatre ans à l'académie avant de savoir communiquer avec les animaux. Voilà un pouvoir que j'aurais aimé apprendre tôt, que je puisse pouvoir discuter un jour ou l'autre avec une bête (et voir si j'étais aussi timide avec un animal qu'avec un humain). Mais pour l'instant, j'étais légèrement déçu du programme de cette première année. Je ne voyais pas l'utilité de pouvoir faire changer la couleur d'une fleur lorsqu'il s'agit de survivre. J'aimais la connaissance lorsqu'elle m'offrait un moyen quelconque de survivre un peu plus longtemps dans mon environnement naturel. Ensuite, je ne voulais pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Créer des plantes pouvait avoir son utilité. Il fallait juste que je ne juge pas trop vite les cours alors que je venais à peine de les commencer.

Je m'assis devant lui et pris la parole:

-Pour l'instant, les cours sont purement théorique, donc rien de passionnant. Par contre, Mademoiselle Lucillda est très gentille. Elle me met plutôt en confiance, même dans une salle remplis de monde...

Je lui offris un léger sourire

- en tous cas, j'espère que la magie de la terre va m'apprendre à l'utiliser pour mieux survivre. Le coussin en herbe fraîche n'est pas une technique idéale face à un danger...sauf si l'on veux mourir confortablement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   Mer 25 Juin - 14:30

« … J'espère que la magie de la Terre va m'apprendre à l'utiliser pour mieux survivre, » reprit alors Francis. « Le coussin en herbe fraîche n'est pas une technique idéale face à un danger … »

Chris eut un court éclat de rire ironique à ces mots.

« Tu n'apprendras pas à créer des tourbillons de roches en première année, tu sais … Ni en deuxième année, d'ailleurs. »

Était-il réellement persuadé que seule la force ou une bonne défense suffisait à la survie ?! Mais comment avait-il pu rester en vit aussi longtemps avec de telles pensées ?

« Et crois-moi, faire pousser des plantes peut t'être essentiel, si tu veux survivre. »

La magie prenait du temps, de l'énergie … Il était impossible de la maîtriser en si peu de temps. Il lui était d'ailleurs d'avis que cinq ans d'études était presque trop peu pour un élément si complexe et entier que la Terre …

« Tu as vécu dans les glaciers, c'est ça ? » demanda-t-il. « Je suis certain qu'il est déjà arrivé que tu manques de vivres. Une mauvaise chasse, ou bien une migration de poissons trop tardive … Si tu apprends à faire pousser des aliments, que tu maîtrises assez ton pouvoir pour parvenir à invoquer la magie de la Terre même sous plusieurs centimètres de glace, alors tu ne connaîtras plus jamais la faim. »

Ces connaissances auraient bien pu lui être utiles, à une époque … Mais fort heureusement, ils s'y mettaient à trois pour chercher leur dîner, et finissaient toujours par avoir quelque chose à se mettre sous la dent.

« Ou encore : si tu es blessé, et que tu connais assez la nature, tu peux faire pousser les plantes adaptées pour guérir ta plaie, soigner ta fièvre, endiguer un empoisonnement … Tu peux te construire un abri contre le froid ou contre les prédateurs à partir de rien. »

Il leva les yeux au loin, se souvenant de sa vie dans la forêt … Tout se serait mieux passé, s'il avait su faire tout cela à l'époque.
Mais alors qu'il apercevait la cime des arbres, ses yeux se posèrent brièvement sur le soleil, et il prit conscience de l'heure avancée.

« Les premiers cours commencent sous peu, » dit-il à Francis avant de se relever. Le coussin de mousse disparu, et il s'étira légèrement. « Pense à ce que je t'ai dit, pendant ton prochain cours. J'étais retissant aussi, au début. Mais plus le temps passe, et plus tu apprends à improviser. »

Lui adressant un signe de la main en guide de salut, il se dirigea alors de nouveau vers le bâtiment principal de l'Académie, en direction de son cours d'Artefact …

~~~~
« Je te retrouverais. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   Jeu 26 Juin - 12:22

-Tu n'apprendras pas à créer des tourbillons de roches en première année, tu sais … Ni en deuxième année, d'ailleurs. Et crois-moi, faire pousser des plantes peut t'être essentiel, si tu veux survivre.

Que pouvais-je dire face à ses arguments? Je ne savais rien de l'élément de la terre. Je n'ai eu pour l'instant aucun cours, et je ne connaissais pas l’étendue de mes pouvoirs. Lui, avait passé une année à l'étudier, et il en savait plus que moi. Je me décidais donc à l'écouter du mieux que je le pouvais, tentant d'enregistrer ses propos dans ma tête.

Tu as vécu dans les glaciers, c'est ça ?


Oui, les glaciers. Les montagnes. Le bon temps. La température froide et revigorante, les escalades éprouvantes, le sifflement du vent...le sifflement de la flèche qu'a tiré ma mère, passant à un poil de ma tête...oui, c'était le bon temps.

-Je suis certain qu'il est déjà arrivé que tu manques de vivres. Une mauvaise chasse, ou bien une migration de poissons trop tardive … Si tu apprends à faire pousser des aliments, que tu maîtrises assez ton pouvoir pour parvenir à invoquer la magie de la Terre même sous plusieurs centimètres de glace, alors tu ne connaîtras plus jamais la faim. Ou encore : si tu es blessé, et que tu connais assez la nature, tu peux faire pousser les plantes adaptées pour guérir ta plaie, soigner ta fièvre, endiguer un empoisonnement … Tu peux te construire un abri contre le froid ou contre les prédateurs à partir de rien.

Voilà qui était nettement plus intéressant. Tout semblait logique. Le loup-garou m'avait fait une liste des capacités utiles de la magie de la nature, et j'étais plutôt convaincu. Il est vrais que j'ai connus parfois des temps où je n'arrivais à tuer aucun animal pour me rassasier de sa viande. En général, lorsque je faiblissais, c'était au tour de ma mère de partir chasser. Si j'écoutais attentivement les cours, peut-être que je pourrais apprendre à faire pousser des Framboisiers, voire des pommiers. En temps normal, je mange presque exclusivement de la viande, mais il m'est déjà arrivé de manger des fruits sauvages, et cela ne me dégoûtait pas du tout, au contraire. Quant aux blessures, aux maladies...J'étais content d'avoir entendus cet exemple, car ceci pouvait m'être bien utile pour les cours d'alchimie. Après tout, l'alchimie ne consiste pas à faire des mixtures et des mélanges à partir de plantes et d'éléments naturels? Si c'était bien ça, si je savais exactement quels plantes il me fallait pour concocter un remède face à une fièvre, un pansement de fortune face à une blessure...tout serait plus facile. Plus jamais faim? Vaincre la maladie? Voilà des opportunités qui étaient alléchantes. Je me rendis soudainement compte que la nature était réellement la magie de la vie. Faire pousser des éléments vivant, les utiliser à bon escient...ça me rassurait, moi qui voulait donner une utilité à toute chose, voulant participer à l'ordre du monde: Je faisais partie de l'élément de la vie.

-Les premiers cours commencent sous peu,

Il se leva et s'étira, tandis que le coussin en mousse qu'il avait créé disparu.  

-Pense à ce que je t'ai dit, pendant ton prochain cours. J'étais retissant aussi, au début. Mais plus le temps passe, et plus tu apprends à improviser.

Je restais silencieux, tandis que Chris me fit un signe de la main et quitta mon jardin secret.

-Pourquoi tu es venus vers moi?

Ces mots étaient sortis brusquement, dans un ton neutre. Mais Chris était déjà hors de son champ de vision. Cette phrase était resté coincé au fond de sa gorge, et elle a attendue tout le long sa sortie. Et ce n'était que maintenant qu'il était partis qu'elle a décidée de sortir? Je ne me comprenais pas. Je ne me comprenais pas plus que les gens ne me comprennent, et que je ne les comprennent. Christyän, toutefois, semblait me comprendre sur certaines choses, et c'était assez rassurant. Mais pourquoi, pourquoi est-il venu vers le garçon seul au milieu des tables? Je n'avais pas l'allure de quelqu'un qui cherchait la compagnie, non? Un prédateur voulant protéger sa proie d'un carnassier tente de se montrer imposant pour dissuader l'autre de trop se rapprocher. Le mâle en rut se pavane devant la femelle pour qu'elle l'accepte dans son "cercle d'intimité". Tout était une question de physique, d'apparence, et c'est le meilleur moyen de communication que peut avoir un animal devant un autre. Et pourtant...pourtant, le tigre qui ne semblait pas prompt à vouloir avoir de la compagnie fut rejoins par un loup. Ce n'était pas logique, c'était étrange. Ma première fois, ma première discussion de toute l'année, de toute ma vie où j'ai eu une réelle conversation avec un autre être vivant que ma propre mère...et tout ça en moins de 24 heures après mon arrivée à l'académie. Ce n'était pas un peu trop rapide? Chaque jour va-t-il apporter son lot de nouvelles rencontres et de discussions stressantes, effrayantes ou embarrassantes, qui n'auront qu'un seul but: celui de me rendre fou et de douter de chaque choses?

Je ne voulais plus réfléchir à ça. Comme l'avait dis Chris, les cours allaient bientôt commencer, et je devais aller en cours d'alchimie. Je décidais donc de me lever et quitter mon sanctuaire, avant d'être en retard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux chasseurs partis ... chasser ? (Suite) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galatéa > Parce que voir et savoir sont deux choses différentes (fiche terminé)
» A deux doigts de la mort. [Terminé]
» Les deux chasseurs [PV Deathstroke]
» dites votre nom deux cents fois de suite, vous vous apercevrez que vous n'êtes personne. (luz)
» Les chasseurs sachant chasser...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: L'extérieur de l'Académie-