AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Ordre des guérisseurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 12/02/2009
Nombre de messages : 109
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Dhampire
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Ordre des guérisseurs.   Ven 25 Oct - 23:00

L'idée est de faire leur histoire.
Rappel :
An 325 : Création de l'Ordre des Guérisseurs

Un sage elfe pris conscience du massacre que toutes ces tensions perpétraient. Pour remédier à ce maux, il prit l’initiative de fonder sa propre guilde, l’Ordre des Guérisseurs, afin d’encourager le retour à la paix et de soigner au maximum les blessés en tout genre. Cet ordre fut largement suivit et ses bonnes paroles se propagèrent dans le royaume. La peine de mort continua d’être prononcée mais de façon moins fréquente, et les exécutions furent moins cruelles.

De plus, le chef de cet ordre est un elfe.

An 333 : Retranchement des elfes

Malgré ce déclin, la violence restait omniprésente, et parfois les élémentaires se rebellaient contre le reste du peuple. Les elfes, refusant de se livrer à un nouveau conflit, se retirèrent pour leur grande majorité au fond de leur forêt et ne prirent plus aucun contact avec les autres races pendant de longues années. Ils ne voulurent pas perdre une nouvelle fois les grâces de la Lune, comme ce fut le cas lors de la 1ère guerre.


Huit ans plus tard, les elfes commettent la même erreur que les Célestins, mais pourtant l'ordre demeure dans leur territoire. Conflit éventuel entre la reine / la grande prêtresse et cet ordre ?
En huit ans, j'imagine que nos chers guérisseurs se sont bien installés dans les bois. Le maître de l'ordre s'est-il disputé avec les autres, amenant alors l'histoire des Célestins à l'ordre du jour ?

Idée de scénarios possibles :

L'Aube.
La naissance de l'Ordre. Des émissaires furent envoyés partout dans le royaume pour parler des idées du Grand Guérisseur, afin de demander aux races volontaires de venir aider à sa création et à la somme des recherches dans cette matière.


La Manifestation.
Devant des pratiques barbares et avant de connaître autant qu'aujourd'hui dans le domaine de la guérison, l'Ordre combattit surtout l'ignorance et la peine de mort. Les exécutions furent moins fréquentes et moins cruelles. Ce combat aida davantage que L'Aube à créer la renommée de l'Ordre.


La Grande Réunion.
Sûrement vers le début, avant l'isolationnisme des elfes.
Au moins avant la guerre des bandits, une seconde Grande Réunion suivant le début de celle-ci.

Une maladie devait ravager le monde, ou plus simplement il s'agissait de se faire connaître et d'étendre l'influence de l'ordre et créer une alliance entre les races.
Cette réunion doit avoir duré longtemps, et la date de son commencement est devenu un jour de repos et d'entraide.


La Trahison des Empoisonneurs.
Un groupe de toutes races disparut de l'ordre avec beaucoup de registres. Malgré l'absence de quelques livres sans aucun rapport avec les antidotes et les poisons, on s'aperçut que toute la section les concernant avait été brûlée ou emportée.
On s'aperçut alors qu'il s'agissait d'un groupe d'assassin, avec la recrudescence de meurtres par empoisonnement. Malheureusement, il était fort difficile de les trouver.

Pendant une longue année un grand nombre de guérisseur pourchassa les assassins avant de les tuer par leur propre médecine, comme le veut la règle.
Et s'attirant par là les foudres discrètes de l'Ombre...


La Seconde Grande Réunion.
La guerre frappait, entre bandits et pirates, causant un dilemme au sein de l'ordre ; devaient-ils soigner les pillards ? Devaient-ils prendre d'énormes risques pour se déplacer alors que presque toutes les victimes seraient mortes ?
Des disputes eurent lieu, renforcées par les tensions entre l'Ordre et les plus isolationnistes des elfes. Personne n'en ressortit satisfait, le mot d'ordre étant de faire selon leur bon vouloir.


Les Arpenteurs.
Pendant la guerre pirate-bandits, un certain nombre de guérisseur, plutôt conséquent, décida d'aller se réunir sur les ruines d'un village brûlé jusque dans ses fondations par les deux camps en même temps, en maudissant l'inactivité de leur Ordre. Alors, tous partirent sur les lieux des combats, soignant du mieux qu'ils pouvaient les leurs et aidant à la défense des villages, se faisant connaître sous le nom d'Arpenteurs. Mal vus de certaines personnes, ils furent très appréciés du peuple.


La Synthèse de la Panacée.
Un projet fou qui fit suite à la fin de la guerre entre bandits et pirates. La magie allait être secrètement employée.
Pendant de longues années, des guérisseurs cherchèrent à faire le médicament ultime, aidés par quelques alchimistes et mages de renom, sous le couvert du secret. Ils finirent par obtenir à un prix astronomique une quantité importante d'une poudre pouvant guérir n'importe quel mal et de prévenir ceux futurs. Cette poudre est précieusement conservée, ne pouvant être malheureusement dilapidée, et sa synthèse prend des décennies.
A vrai dire, on ne l'a obtenue qu'en l'an 400, malgré un projet bien antérieur. Nul ne connait encore parfaitement les effets secondaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1314-sagesse-et-altrui
 

Ordre des guérisseurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Corbeille Staff-