AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Descriptif des magies (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/04/2010
Nombre de messages : 295
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Célestin
Dons Élémentaires: Ombre
Perfectionnement: Voie du Sage ~ Ombre

MessageSujet: Descriptif des magies (en cours)   Mer 30 Oct - 23:11

Les différents types de magie

  • Magies Basiques
  • Magies Spécialisées
  • Magies Raciales


La magie élémentaire
Magie la plus connue sur Rëvalia, la magie élémentaire consiste à utiliser les différents domaines offerts par la lune. Ces derniers sont connus sous les noms d'Esprit, Ombre, Terre, Air, Feu et eau. Cette magie alimente en majeure partie, toutes les autres magies, ces dernières ne sont souvent qu'un dérivé de cette puissance. Les véritables maîtres élémentaires ne peuvent être que des professeurs.

La magie runique ou artefacts
Science connue par de rares pratiquants, la magie runique consiste à capter les énergies élémentaires pour les façonner dans un objet ou symbole. Inventé par le sage des vents, Fujiin, ce savoir faire est très peu répandu à cause de sa complexité. En effet, l'utilisateur doit être capable d'utiliser un élément et le fusionner avec un objet pour lui donner l'effet désiré. Les éléments variant en permanence les possibilités, maîtriser une telle puissance demande un travail de titan. Le seul moyen d'obtenir un résultat fiable par une seule personne, demande de contrôler la magie lunaire, autant dire que cela touche le domaine de l'impossible. Autrement, il faut réunir plusieurs utilisateurs d'éléments pour créer divers objets ou symboles, afin d'obtenir le résultat désiré. A ce jour, personne n'a réussi a égaler le travail du maître des vents.

Magie de scellement
Relativement récente, la magie utilisant les sceaux, dite de scellement, possède un niveau de difficulté semblable à la magie runique. Elle demande une maîtrise quasi parfaite d'un élément, afin d'utiliser ses propriétés dans un symbole précis. La complexité du symbole représente généralement la puissance du sort, cela peut être un pentacle, tout comme une image en rapport avec la cible désirée. Cette magie sert généralement à bloquer toutes les énergies magiques d'une personne en y opposant sa propre énergie ou à piéger sa proie. L'usage le plus courant est bien entendu le bridage des mages ne se contrôlant pas, comme ceux qui se font posséder par des démons ou les vampires, sans compter ceux qui ont fréquentés l'abysse. Actuellement, le seul être ayant une parfaite maîtrise de ce pouvoir est son créateur, le célestin Shitennô Bachiatari.

La magie négative
Les utilisateurs de cette magie sont aussi nombreux que les premiers êtres, autant dire qu'ils se comptent sur les doigts d'une main. La magie négative ou essence de la négation, est une magie draconique qui fut apprise à quelques élus pour calmer les conflits que les sages ne pouvaient pas résoudre. Semblable à la magie lunaire, elle permet en quelque sorte de contrôler tous les éléments, bien que son usage reste très limité. Il s'agit en fait de manipuler les énergies élémentaires pour trouver l'opposé d'une magie. Le mage peut ainsi neutraliser tout pouvoir utilisant des bases élémentaires (c'est à dire beaucoup !), empêchant son adversaire à renoncer au combat par la magie. C'est sa seule utilité, il n'existe aucun sort offensif dans ce domaine, ni défensif, ce n'est qu'une magie d'annulation. Même Myrddin ne possède pas un tel pouvoir, tout le monde n'est pas digne d'être l'apprenti d'un dragon après tout.

La magie lunaire
Considérée comme la magie parfaite ou absolue, la magie lunaire est une fusion harmonieuse de tous les éléments pour ne garder que l'aspect positif et créatif. Cette magie permet plus ou moins de tout créer, ne possédant comme limite que la volonté et l'énergie de son utilisateur. Car oui, pour créer un seul sort en magie lunaire, vous devez invoquer tous les éléments, la fatigue vient donc relativement vite. Les mages ayant eu un tel don sont considérés comme les plus puissants de leur temps et sont désignés comme de véritables élus de la lune. A ce jour, il n'y a que trois personnes, dans toute l'histoire d'Edälia à avoir possédé ce don : Fujiin, Myrddin et la prêtresse de la lune des elfes sylvain.

La magie abyssale
De toutes les magies présentes sur Rëvalia, aucune n'est plus puissante, ni plus dangereuse, que la magie abyssale. Tout comme son nom l'indique, cette puissance phénoménale vient tout droit de l'abysse, annonçant ainsi la couleur. Ce pouvoir consiste à prendre tous les éléments et les faire s'affronter afin de déformer et détruire tout ce qui se trouve à portée. Quand deux objets entrent en collision, il en résulte toujours des dommages collatéraux. Cette phrase résume assez bien le fonctionnement de cette magie. Elle détruit strictement tout, déforme la réalité, le temps et transforme les êtres vivants à son image. Les démons abyssaux sont les enfants de cet enfer, le genre de personnes à faire passer les habitants du gouffre de la haine pour des bisounours. Une magie effroyable, sans aucune limite, ne demandant qu'à corrompre ce qu'elle voit, ce qu'elle touche et qui est totalement incontrôlable. Myrddin a chargé le Célestin, Shitennô Bachiatari d'absorber une petite quantité de cette funeste énergie et de la sceller, afin de l'étudier. Si il réussit, peut être qu'un jour, cette magie ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Pour le moment, il n'a pas encore totalement perdu la raison, ce qui est plutôt encourageant.

La magie symbiotique
Bien que l'abysse possède le plus grand potentiel de destruction, il existe une autre magie à ne pas sous estimer, la magie symbiotique. Il n'existe qu'un seul être capable d'utiliser ce pouvoir, celui qui se fait appeler "Le Sage", véritable nemesis de Myrddin. Cette capacité consiste en l'absorbtion des différentes énergies magiques présentes sur cette planète, afin de n'en garder que le positif et renvoyer le négatif sur la personne ciblée. L'énergie négative sert d'attaque dévastatrice sur l'adversaire, tandis que le positif est absorbé par le corps du mage. Cette énergie améliore ainsi toutes ses facultés, qu'elles soient mentales ou physiques, créant ainsi le pire des adversaires, changeant en permanence ses capacités. Ce pouvoir semble aussi infini que la magie lunaire, à la différence qu'il n'y a dans ce cas de figure, aucune limite d'énergie, vu que l'utilisateur de cette magie en absorbe en permanence. Malheureusement, ce pouvoir agit également comme une drogue, créant une forte dépendance et fait peu à peu perdre toute humanité pour avoir un esprit plus proche que jamais des énergies magiques présentes sur Rëvalia. C'est sans doute ce qui a créé ce côté si extremiste chez son créateur, ne voyant plus que la torture élémentaire créée par l'abysse à cause de ces races conquérantes.

La magie vampirique
Nous arrivons maintenant aux magies spécifiques aux races, étant généralement des spécialisations ou des dérivés de certains éléments. Cependant, si tous les êtres de cette race peuvent apprendre cette magie, tous les utlisateurs des éléments concernés ne peuvent apprendre ces spécialités raciales avec aisance. En vérité, arriver à un niveau “correct” dans ce genre de magie en étant d'une autre race, relève de l'exploit. Mais passons, parlons de ce pas de la magie vampirique ou arcanes vampiriques. Venant d'un dérivé d'esprit et d'ombre, cette magie raciale est sans aucun doute la plus redoutable au combat. Elle ne possède que deux gros malus pour ses utilisateurs : ne fonctionne tout simplement pas en plein jour et demande de l'énergie vampirique, donc du sang. Il est très risqué pour les autres races de manipuler ces forces nocturnes, cela demande énormément d'énergie et le risque de perdre de l'énergie dite “vitale” est beaucoup trop important. Les utilisations possibles des arcanes vampiriques sont aussi nombreuses et variées que les étoiles peuplant le ciel, ce qui rend une maîtrise absolue totalement impossible. Même le comte Hakairyoku n'a pas fini de progresser et pourtant c'est la référence de cet art depuis un bon siècle. Cette sombre magie développe considérablement les capacités du vampire : physique, mental, sens, aura, etc. Elle permet d'utiliser des propriétés avancées du sang vampirique, permettant à l'enfant de la nuit d'utiliser son propre sang comme arme ou modifiant la structure de son corps provisoirement. Les légendes parlant de contrôle de loups, rats et chauves souris viennent également d'une utilisation de cette magie. La transformation en ces animaux, qu'elle soit totale ou partielle en fait également partie. On notera aussi dans le très haut niveau de cette capacité nocturne, la manipulation mentale, l'hypnotisme, le charme et on en passe. Pour terminer, il existe aussi de terribles capacités nécromantiques, comme utiliser toutes les vies que le vampire a pu prendre. Effrayant ? Oui dans la théorie, le seul hic dans toutes ces promesses de puissance réside dans le fait qu'il n'existe que deux moyens de connaître cette magie. Découvrir par soi même, dépendant du vampire et de son temps d'existence ou être dirigé par un sang pur s'y connaissant. Malheureusement (ou heureusement), les vrais maîtres de cette magie perdue ont disparus il y a bien longtemps. Le maître des arcanes vampiriques nécromantiques, Drake Morg, fut vaincu par les sages. La reine des arcanes vampiriques mentales, Persephone Morg, perdit la vie mystérieusement lors de la guerre civile. Et la spécialiste des arcanes vampiriques dites “sanglantes”, Victoria Morg, fut emprisonnée par les sages il y a des siècles de cela. Un savoir terrible, mais inaccessible à haut niveau.

La magie elfique
On a souvent négligé les pouvoirs des elfes, pensant qu'ils étaient beaucoup trop pacifistes pour se battre, pourtant leurs pouvoirs ne sont pas en reste. La magie elfique ou arcanes elfiques, est un dérivé d'esprit et de terre, utilisant à la perfection des sorts de défense, de soin, de manipulation mentale, d'illusions, d'enchantement et de manipulation de la nature. Un vampire ou un démon, qu'il soit un grand maître de ses arcanes ou pas, n'oserait jamais affronter un elfe dans un terrain dit naturel, ce serait lui offrir l'arme pour lui trancher la gorge. Cependant, les arcanes elfiques ont un énorme malus, elles demandent toutes, des conditions spécifiques. Un environnement précis, un état d'esprit spécifique, une arme unique en son genre, une période de la journée, etc. Tout comme les arcanes vampiriques, ses utilisations sont si nombreuses qu'il est impossible de maîtriser toutes les ficelles de cet art. Pour beaucoup, magie elfique rime avec guérison, ce n'est pas totalement faux, même si ce n'est pas sa seule utilité. Les maîtres de cet art peuvent effectivement, quasiment tout soigner, bien que si vous avez des membres en moins, cela risque d'être compliqué. Que ce soit une blessure physique, mentale, une malédiction, une modification physique, les limites sont minimes pour ces arcanes. Bien entendu, il faut s'y prendre à temps, mais il est dit que les elfes peuvent même purger le vampirisme, si il n'a que quelques jours, c'est vous dire la puissance qu'ils peuvent déployer. Un défenseur elfique peut sans problème utiliser les énergies naturelles qui l'entoure pour créer diverses protections, pouvant arrêter même le plus enragé des démons. Il n'existe que très peu de choses pouvant atteindre un elfe spécialisé en arcanes dites “défensives”, excepté le manque d'énergies naturelles, l'absorbtion de magie et l'abysse bien entendu. Comme dit plus haut, cela nécessite quelques conditions, ce qui fait que ces sorts ne peuvent être utilisés sans la douce protection de la nature. Un bon exemple de défenseurs ? La garde elfique. Les elfes choisissant la voie de l'illusion, comptent parmi les meilleurs mages manipulant le mental de Rëvalia. Un mage spécialisé dans ces arcanes peut sans problème faire strictement tout croire à sa cible, affectant ses sens, l’apaisant, la mettant en confiance ou la stimulant, ils n'ont que très peu de limites. De la destruction mentale ? Je doute que la reine accepte de tels agissement, ne sont ils pas ceux qui doivent donner l'exemple au nom de la lune ? Les enchanteurs ou forgerons elfiques, peuvent utiliser les énergies données par la lune, pour donner des capacités particulières aux métaux qu'ils créent. Ces armes sont uniques en leur genre, dépassant de loin les artéfacts créés dans ce monde, bien que Fujiin reste tout de même un maître en la matière. Il est dit que ces elfes peuvent même forger des armes blessant gravement les démons et les vampires, leur pureté s'opposant à cette damnation. Le principal souci réside dans l'immense travail demandé et le fait que sans la pleine puissance des rayons lunaires, aucun enchantement ne peut être appliqué. Il existe aussi une dernière utilisation connue de ces arcanes, celle des gardiens elfiques. Ces êtres sont capables d'utiliser les forces de la nature pour protéger ou détruire n'importe quelle menace envers leurs foyers. Des racines sortant du sol, un ruisseau devenant une mer déchaînée, un arbre prenant vie, des feuilles mortes devenant aussi dangereuses que des lames, ils peuvent tout manipuler. Mais encore une fois, ils ont besoin de leur douce nature pour arriver à un tel résultat. Impressionnant n'est ce pas ? Mais comment obtenir un tel pouvoir ? Avec le temps, une initiation dans le temple de la lune, connu uniquement de la grande prêtresse elfique et de Myrddin, ainsi que de la bénédiction de la reine. Et oui, comme pour toute arcane, ce genre de capacité est l'accomplissement d'une vie.

La magie démoniaque
Nous arrivons au terme de notre voyage sur la connaissance magique sur Rëvalia. Quoi de mieux pour terminer cette merveilleuse aventure que de parler de la corruption même de ce monde ? Oui, je veux bien parler des démons. Les arcanes démoniaques sont un dérivé d'ombre...et d'ombre, autant dire qu'il n'y a pas de véritable polyvalence. Les histoires sur les pactes, les membres démoniaques, les invocations et les transformations, sont légions. Dans toute légende, il y a une part de vérité et cette vérité se trouve être ces fameuses arcanes. Fort heureusement, ces arcanes sont plus limitées que les autres, sinon les démons ne seraient plus dans le gouffre de la haine depuis bien longtemps. Cette magie se nourrit des influences néfastes, c'est à dire les émotions dites “négatives”. Lorsqu'un humain doute, envie son voisin, tombe dans la faiblesse, perd la raison ou hait, il ouvre la porte de son esprit à un démon. Ah ! Rassurez vous, cela ne se produit pas tout le temps, mais c'est ainsi que les démons repèrent les humains. Pourquoi seulement les humains ? Les elfes sont trop purs pour être touchés et dégoutent les démons, les vampires sont trop corrompus et ont souvent une volonté hors du commun à cause de leur résistance à leur soif de sang, tandis que les garous peuvent se réfugier dans leurs instincts. Je ne parle pas des Célestins ? J'ai bien dit se nourrir d'émotions non ? La première approche de cette magie consiste en un pacte, soit une promesse d'obtenir quelque chose de meilleur ou de réparer des erreurs. En échange, l'humain devra lui donner quelque chose, quelque chose d'important aux yeux du démon. Il existe des démons joueurs qui ne font que tester les humains et ne demandent rien, tout comme certains démons ne font que torturer leurs cibles en échange de leurs pouvoirs, mais généralement cela conduit toujours au même résultat, l'humain finit par devenir lui aussi un démon. La seconde manoeuvre consiste à autoriser un démon à prendre possession de son corps, en échange d'un de ses membres, des griffes, ailes, bras, etc. Cela procure une puissance exceptionnelle, mais on passe sa vie à résister au démon qui ne désire qu'une chose, prendre le contrôle total de votre être. Il existe aussi une capacité risquée qu'utilisent certains mages d'ombre, qui consiste à absorber des énergies démoniaques pour prendre les capacités d'un démon provisoirement sur une zone précise de leur corps. Les cas les plus connus sont les résidents de l'académie d'Edälia, Scarlett Lightning pour le premier cas et Shitennô Bachiatari pour le second. Il existe cependant des exceptions, quelques mystères qu'on ne résoud pas, des humains à membre démoniaque dés la naissance, mais c'est souvent à cause d'un manipulation démoniaque, un destin lié aux démons ou une nature démoniaque dissimulée dans un des parents. Il existe aussi le rare fait que certains nouveaux nés sont très sensibles aux énergies, ce qui fait ce genre de modifications lors d'une invocation quelque part sur le globe. Le plus difficile, consiste dans l'invocation de démons, créant toujours des catastrophes si la préparation n'est pas totale. Il faut réussir à invoquer un seul démon, le soumettre à sa volonté et l'y maintenir, tout en refermant la brêche dans notre monde. Il va de soi que si une personne risquait de telles expériences, il irait moisir en prison, le roi Kyte ne plaisante pas avec ce genre de sujets. Pour finir, il existe le sacrifice et sacrilège ultime, la transformation en démon. Cela demande tout de même une certaine puissance, il faut déployer suffisament d'énergie négative et absorber le plus de retour démoniaque possible, tout en gardant une forme stable. Les pires cas sont bien entendu ceux des dévoreurs, les démons juste en dessous des démons abyssaux, partageant ses propres émotions pour corrompre tout être à portée. Le plus tristement célèbre cas de transformation est bien entendu Revan Meletya, qui trahit l'académie et provoqua sa chute, ainsi que la création de l'abysse. Vous vous demandez pourquoi la démonologie est si surveillée maintenant ? C'est un peu sa faute effectivement.

C'est la fin de notre voyage sur les différentes magies se trouvant sur Rëvalia, en espérant que cela vous a été utile et enrichissant. Je vous souhaite une bonne continuation dans ce merveilleux et inquiétant monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1322-votre-chapelier-e
Date d'inscription : 30/05/2013
Nombre de messages : 80
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Car bon, Esprit-Ombre >>>>>>>> Les autres éléments.   Mar 12 Nov - 22:19

Idées d'amélioration d'élément :

Air : (Grâce au concours de Zéphyr pour la quatrième idée et cinquième idée)
- Contrôle du climat.
- Contrôle de la foudre à haut niveau, génération de foudre.
- Intangibilité par une fusion partielle avec l'air. On peut imaginer que le mage est entraîné par le vent éventuel et ne peut pas influer sur le monde matériel, tandis qu'il ne peut pas vraiment lancer de sort si on cherche à restreindre le pouvoir.
- Propulsion d'une boule d'air condensée à haute vitesse. Une balle quoi.
- Augmentation des capacités auditives. Radar et onde sonore, aussi.

[21:21:42] Kyo | Christyän | Aarom | Esildrur (Cécilia): l'Air pourrait détecter ces vibrations à l'extérieur (genre : la vibration émise par une roche est expulsée et entre en contact avec l'Elément Air -> un maître de l'Air peut la capter)

Terre :
La Terre plutôt à l'intérieure (donc à la "source" de la vibration)


Shitennou n'a vraisemblablement pas envie qu'on complexifie trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1416-lucien-d-elenor-n
Myrddin
Directeur de l'Académie
avatar
Date d'inscription : 10/12/2008
Nombre de messages : 366
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Descriptif des magies (en cours)   Ven 11 Aoû - 6:49

Chris => Up. Est-ce que vous voulez garder ces magies ci-après ou est-ce que je place le sujet dans la corbeille ?

La magie runique ou artefacts
Science connue par de rares pratiquants, la magie runique consiste à capter les énergies élémentaires pour les façonner dans un objet ou symbole. Inventé par le sage des vents, Fujiin, ce savoir faire est très peu répandu à cause de sa complexité. En effet, l'utilisateur doit être capable d'utiliser un élément et le fusionner avec un objet pour lui donner l'effet désiré. Les éléments variant en permanence les possibilités, maîtriser une telle puissance demande un travail de titan. Le seul moyen d'obtenir un résultat fiable par une seule personne, demande de contrôler la magie lunaire, autant dire que cela touche le domaine de l'impossible. Autrement, il faut réunir plusieurs utilisateurs d'éléments pour créer divers objets ou symboles, afin d'obtenir le résultat désiré. A ce jour, personne n'a réussi a égaler le travail du maître des vents.

Magie de scellement
Relativement récente, la magie utilisant les sceaux, dite de scellement, possède un niveau de difficulté semblable à la magie runique. Elle demande une maîtrise quasi parfaite d'un élément, afin d'utiliser ses propriétés dans un symbole précis. La complexité du symbole représente généralement la puissance du sort, cela peut être un pentacle, tout comme une image en rapport avec la cible désirée. Cette magie sert généralement à bloquer toutes les énergies magiques d'une personne en y opposant sa propre énergie ou à piéger sa proie. L'usage le plus courant est bien entendu le bridage des mages ne se contrôlant pas, comme ceux qui se font posséder par des démons ou les vampires, sans compter ceux qui ont fréquentés l'abysse. Actuellement, le seul être ayant une parfaite maîtrise de ce pouvoir est son créateur, le célestin Shitennô Bachiatari.

La magie symbiotique
Bien que l'abysse possède le plus grand potentiel de destruction, il existe une autre magie à ne pas sous estimer, la magie symbiotique. Il n'existe qu'un seul être capable d'utiliser ce pouvoir, celui qui se fait appeler "Le Sage", véritable nemesis de Myrddin. Cette capacité consiste en l'absorbtion des différentes énergies magiques présentes sur cette planète, afin de n'en garder que le positif et renvoyer le négatif sur la personne ciblée. L'énergie négative sert d'attaque dévastatrice sur l'adversaire, tandis que le positif est absorbé par le corps du mage. Cette énergie améliore ainsi toutes ses facultés, qu'elles soient mentales ou physiques, créant ainsi le pire des adversaires, changeant en permanence ses capacités. Ce pouvoir semble aussi infini que la magie lunaire, à la différence qu'il n'y a dans ce cas de figure, aucune limite d'énergie, vu que l'utilisateur de cette magie en absorbe en permanence. Malheureusement, ce pouvoir agit également comme une drogue, créant une forte dépendance et fait peu à peu perdre toute humanité pour avoir un esprit plus proche que jamais des énergies magiques présentes sur Rëvalia. C'est sans doute ce qui a créé ce côté si extremiste chez son créateur, ne voyant plus que la torture élémentaire créée par l'abysse à cause de ces races conquérantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1854-myrddin-en-cours
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Descriptif des magies (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Descriptif des magies (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Magies et éléments magiques-