AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Prêtresses de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/04/2010
Nombre de messages : 314
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Célestin
Dons Élémentaires: Ombre
Perfectionnement: Voie du Sage ~ Ombre

MessageSujet: Prêtresses de la Lune   Dim 3 Nov - 18:53

Identité
Nom - Silondil

Prénom - Caliel Thanel 

Age - 3975 cycles lunaires (294 ans)

Royaume et lieu de vie - Astraël, Temple de la Lune de Lunälis (situé à Edälia)

Race - Elfe

Rôle - Grande Prêtresse de la Lune

Capacité - Magie Lunaire
 
Caractère

Dans son enfance Caliel était très sauvage, courant partout et jouant dans la boue sans la moindre crainte de se salir. Elle apprenait la vie en s'amusant avec ses cousins et cousines, grandissant dans la forêt plus que dans la ville.
Maladroite, elle a toujours été très timide, et jamais totalement sûre d'elle. Pourtant, elle a toujours vénéré la Lune avec chaleur et à chaque instant.
Altruiste et très simple, elle a un don pour voir le bien se cachant dans chacun de ceux qu'elle rencontre, quelles que soient leurs fautes passées ou leurs défauts.

Avec le temps et en prenant en compte son destin de Prêtresse de la Lune, elle s'est considérablement assagit, d'abord impressionnée d'entrer dans la sphère d'influence de la Famille Royale – et de rencontrer la Reine en personne, voire même de devenir son amie, – puis par la suite simplement heureuse et infiniment honorée du rôle qui lui a été donné.

La Guerre contre les Démons l'a complètement transformée. Elle a peu à peu gagné en confiance en soi et s'est promis d'aider son peuple par tous les moyens, prenant position lors de la fin de la Guerre, faisant passer le mot que la pacifisme et la paix en général pourraient changer la face du Royaume – et peut-être même du monde, qui sait ?

Depuis, malgré une once de timidité persistance, elle effectue de nombreux pèlerinages en forêt, s'en va à la rencontre des elfes isolés et ce tous les vingt-quatre cycles lunaires, dans ses voyages qui lui prennent parfois près de six cycles.

Très amoureuse de son amant et garde du corps attitré, elle n'oublie cependant jamais son rôle et fait toujours passer les signes et vision envoyés par la Lune avant l'intérêt de quiconque – que ce soit le sien, celui de son amant ou même celui de la Reine.
 
Physique

Caliel est assez petite pour une elfe, mais ayant un corps tout en finesse, ce détail ne choque personne de sa connaissance. Avec ses bras fins et sa stature un peu frêle, elle peut paraître faible et insignifiante, mais toute sa force réside en vérité dans son caractère et sa foi.
Ses longs cheveux autrefois blonds sont à présent presque blancs, et ce dû au pouvoir alloué par la Lune, selon les dires de sa tutrice Elil. Elle est maintien hors de sa vue par des tresses complexes retenues par une petite tiare d'écorce dorée qu'elle a elle-même créée par Magie Lunaire. Ses oreilles aux pointes longues et son visage allongé sont ainsi dégagés, et laissent parfaitement voir ses yeux bleu céleste, ses minces sourcils, son nez fin et ses lèvres pleines.

Elle porte généralement la tenue traditionnelle des Grandes Prêtresses : une tunique de coton et de soie blanche parsemée de runes elfiques traduisant l'Histoire du peuple des Elfes et le privilège que la Lune leur a accordé en choisissant l'une des leurs comme son élue.
Ses mains fines aux longs doigts sont capable de créer les plus belles choses grâce à la Magie puissance accordée par la Lune, et Caliel prend soin et bénit ce don chaque jour.

Sous ses vêtements, une tache de naissance brunâtre trône sur son omoplate droite, en forme de croissant de Lune. Enfant, Caliel n'avait pas de miroir chez elle, et en allant vivre au Temple de la Lune, elle n'a jamais eut l'idée de se regarder de dos ; aussi ignore-t-elle tout de la présence de cette tache, pourtant la marque évidente qu'elle est une élue de la Lune.
 
Histoire

Née en 112 au lendemain de la fin de la Guerre des Éléments, Caliel n'a jamais connu ses parents. Elle fut élevée par sa tante, son oncle et ses nombreux cousins et cousines dans les bas-fonds de Lunälis. Sa tante lui apprit que son père était mort quelques mois avant la fin de la Guerre et que sa mère, désespérée par la mort de son mari et déjà fragile de constitution, n'avait pas supporté l'accouchement.

Ainsi, élevée dans une famille « récente » très nombreuse, elle vécu dans la pauvreté durant toute son enfance, sans pour autant en connaître assez sur la condition des autres Elfes pour se plaindre ou trouver quoi que ce soit à redire à sa condition. Leurs maisons étaient plus proche des cabanes dans les arbres que des huttes de la ville, et celles-ci avaient été construites à  l'est de la cité elfe, à quelques kilomètres à peine de la Forêt Profonde.

Toujours entourée de ses cousins et cousines plus âgés, elle grandit dans la forêt-même, passant presque tout son temps à jouer et à chahuter dans les ruisseaux et entre les arbres, ou bien à courir après les lapins pour pouvoir manger chaud le soir.
Mais malgré sa condition, elle demeurait heureuse de son sort, adressant souvent des prières à la Lune quelques que soient ses actions : elle la remerciait pour la nourriture trouvée, pour la santé de ses cousins, pour l'aider à soigner son genoux écorché …

Alors qu'elle entrait dans son deux centième cycle lunaire, en l'an 128, elle fit avec grande surprise la rencontre de la Prêtresse de la Lune de Lunälis, qui se présenta sous le nom d'Elil Elamelaliel. Celle-ci lui expliqua que la Lune l'avait choisie pour être la prochaine Prêtresse de la Lune, et qu'elle souhaitait la prendre à ses côtés comme apprentie.
À la fois extrêmement honorée, ne croyant pas sa chance, et se sentait coupable de laisser ainsi sa famille, Caliel voulut en discuter avec sa tante, mais celle-ci semblait déjà au courant et l'encouragea à accepter l'offre de la Prêtresse.

Elle élut ainsi domicile au Temple de la Lune, laissa tomber ses manières et habitudes d'enfant joueuse et énergique et se concentra sur son apprentissage.
Durant des années, elle suivit Elil où qu'elle aille, écoutant et notant avec adresse chacune de ses paroles, souhaitant à la fois honorer ses parents, sa famille encore en vie et sa nouvelle tutrice, mais surtout souhaitant se rendre digne du rôle choisit pour elle par la Lune, selon les mots d'Elil.
Une relation complice naquit entre les deux elfes, et peu à peu leur lien devint davantage celui d'une mère pour sa fille que celui d'un professeur pour son élève.

Caliel apprit également à connaître la Reine de Lunälis qui passait beaucoup de temps avec les deux dévouées à la Lune. Le jeune frère de la Reine, chef de la Garde Royale et également son Garde personnel attitré, les accompagnait souvent lors de leurs déplacements, et il arrivait qu'un de ses plus brillants apprenti-soldat, Athon Dorielior, se joigne à eux.
Caliel et Athon étant à peu près le même nombre de cycles lunaires, ils se lièrent rapidement d'amitié.

Ce ne fut pourtant qu'après cinq cent cycles lunaires de formation qu'Elil consentit à lui apprendre à maîtriser la Magie Lunaire. Étant élue par la Lune, Caliel parvint rapidement à créer des sorts simples. Sa toute première création menée à terme surprit autant qu'elle ravit sa tutrice : l'illusion d'un petit oiseau de feuilles vertes virevolta dans l'enceinte du Temple de la Lune en chantonnant, avant de s'envoler par la fenêtre et de disparaître au clair de Lune.

En l'an 170, elle fut officiellement intronisée Grande Prêtresse de la Lune, et Elil se retira du Temple pour aller s'installer au Palais Royal.
Les deux elfes gardèrent un lien très fort même plusieurs siècles plus tard, Caliel demandant souvent conseil à son ancienne préceptrice.

À peine 125 cycles après, la guerre contre les Démons éclata, et Caliel dû redoubler d'efforts et de prières envers la Lune afin de renforcer les armées elfes et d'invoquer son pouvoir. Elle apprit à développer divers sorts de soin intensif, et son caractère timide et effacé fit peu à peu place à une volonté d'aider son peuple et surtout à un dégout profond de la Guerre.

C'est durant cette période de troubles que la reine décida d'attribuer un des membres d'élite de la Garde Royale Elfiques à la protection rapprochée de la Prêtresse de la Lune, et ce fut le jeune Athon, du fait de son amitié avec Caliel, qui fut désigné.
Leur amitié se renforça, et une complicité amoureuse se forma entre eux.

À la fin des combats, Caliel jura à la Lune de faire son possible pour éviter que la Royaume ne tombe de nouveau dans la Guerre.
En accord avec la Reine, elle s'évertua à promouvoir le pacifisme et la paix entre les êtres au travers de ses pèlerinages, se servant de la Magie Lunaire comme d'une force de création et prohibant toute idée de destruction ou de violence.

Peu impliquée par l'ouverture de l'Académie du royaume, elle déplora cependant sa disparition du fait du sang versé lors de la Bataille. L'ère sombre la poussa à redoubler d'efforts.
Cependant, elle qui avait toujours cru pouvoir aimer tous les peuples commença à développer une rancune envers les Hommes à la promulgation du décret anti-Magie.
Elle ne cessait de se répéter qu'en tant que Prêtresse de la Lune, il était de son devoir d'aimer tous les enfants de sa Déesse. Pourtant, elle ne pouvait pas à comprendre comment une race vivant dans un monde créé par la Magie pouvait rejeter ainsi la Mère Lune et montrer une telle ingratitude et un tel manque de respect pour la Divinité suprême.
Elle parvint néanmoins à refouler cette antipathie avec l'aide de la Reine et de son ancienne tutrice Elil, le fait que le peuple des elfes soit totalement coupé du reste du royaume l'aidant énormément.

L'abolition du décret anti-Magie, puis la réouverture de l'Académie de magie du Royaume furent pour elle un rayon de soleil venant percer les nuages de l'ère sombre.

Aujourd'hui, elle demeure toujours dans le Temple de la Lune à Lunälis, refusant de quitter la cité elfique autre que pour ses pèlerinages en forêt auprès des elfes isolés ou solitaires. Elle accueille cependant les visiteurs et les enfants de la Lune souhaitant une oreille attentive ou un conseil avisé, à condition qu'ils puissent entrer dans la cité …
 
Autre
  Relations
  • Elil Elamelaliel, ancienne Prêtresse de la Lune
    Sa professeure, préceptrice et amie, Elil garde encore une place très importante dans la vie de Caliel. Elle la consulte souvent, même si elle ne possède plus ce lien spécial avec la Lune dont Caliel a hérité.

  • Athial Thanil, Reine des Elfes
    Étant une grande amie d'Elil, Caliel a rapidement rencontré la Reine au début de son apprentissage. Par la suite, elles ont maintenu une relation bien plus amicale qu'il n'en est de coutume entre une Prêtresse et une Reine. Mais malgré leur différence d'âge, Athial acorde à la jeune Prêtresse de la Lune le respect dû à sa position, et parfois même plus. Elles se retrouvent régulièrement afin de discuter à la fois des besoins du peuple des elfes, mais aussi des présages et signes envoyés par la Lune.

  • Athon Dorielior, Garde royal attaché à la protection rapprochée de la Prêtresse
    Ami, confident, protecteur, puis enfin amant, Athon est à la fois un soutien et un égal, mais aussi un conseiller pour Caliel. Il ne la quitte quasiment pas, que ce soit durant ses pèlerinages au fin fond de la Forêt Profonde pour retrouver des elfes solitaires ou bien dans l'intimité de sa chambre.
    Leur relation fusionnelle ne fait qu'augmenter la foi et l'assiduité de la jeune femme, qui remercie chaque soir la Lune d'avoir placé Athon sur son chemin.

  • Lenhim Ciryunúmar, Conseiller royal de Lunälis

  • Cellegië Faranwin, Conseiller royal de Lunälis

  • Riseäs Glorondyë, Conseillère royale de Lunälis

  • Samändre Elamelaliel, représentante des Prêtres de la Lune au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Brimìl'ül Faranwin, représentant des Prêtres de la Lune au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Silaën'me Ciryunúmar, représentant des Observateurs de Rëvalïa au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Kòmaliel Glorondyë, représentante des Observateurs de Rëvalïa au Conseil des Anciens d'Elmenda

  Crédits image
Kingdom Age Elf par Dustsplat.
 
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1322-votre-chapelier-e
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 411
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Elil Elamelaliel, ancienne Prêtresse de la Lune   Jeu 17 Juil - 12:29

Identité
Nom - Elamelaliel

Prénom - Elil Cemë

Age - 6375 cycles lunaires (510 ans)

Royaume et lieu de vie - Astraël, palais royal de Lunälis (situé à Edälia)

Race - Elfe sylvaine, fait partie des premiers elfes.

Rôle - Ancienne Prêtresse de la Lune, Conseillère spéciale de la Reine et de la Grande Prêtresse de la Lune

Capacité - Magie Lunaire
 
Caractère
À venir.
 
Physique
À venir, en accord avec l'avatar.
 
Histoire

Elil a connu le temps où les races se mélangeaient, bien avant la Grande Exode vers la Forêt Astraël. Elle est une des plus anciennes Elfes encore vivantes, si l'on oublie quelques vieux sages qui dépassent les sept siècles d'existence, et qui ressemblent à peine à des Elfes tant leurs gènes sont proches des autres races de Rëvalïa. Dernière représentante des Elamelaliel, elle vient d'une « famille morte », comme l'appellent les Anciens – une famille qui a perdu son Histoire tant elle est ancienne, et qui ne comporte plus assez de membres pour pouvoir renaître.

Au moment de la Migration des peuples, en l'« an 0 » comme l'appellent les Humains, Elil avait déjà 1300 cycles lunaires, soit 104 ans, et avait été élue Prêtresse de la Lune depuis plusieurs décennies.
Elle assista à la formation du gouvernement des elfes, retranchés dans la Forêt Astraël, et soutint la Couronne des Thanil, la plus ancienne des Familles.

C'est en liant la Couronne à la Lune, par sa rencontre avec la toute première Reine, qu'Elil rencontra la princesse héritière Athial. Surprise par sa vivacité et sa volonté d'agir, elle devint vite intriguée par cette enfant propulsée dans la sphère politique trop tôt, et peut-être trop vite.
Peu à peu elles devinrent amies, Elil remplissant son rôle d'interprète des signes Lunaires et de Guide des enfants de la Lune.

Elle assista à la naissance de la Magie Élémentaire, et vit cela avec joie et enthousiasme comme une manifestation de la Lune, comme un don fait aux Êtres de Rëvalïa.
En voyant Athial s'émerveiller face à la Magie Lunaire, elle lui conseilla d'apprendre la Magie des éléments et la soutint durant son apprentissage de la Terre.
Sa profonde conviction était que l'élément de la Terre, représentant de la Nature, était en vérité l'Élément « offert » aux elfes de par leur proximité avec la forêt, et donc le plus digne de demeurer là où les autres devaient disparaître.

Lorsque la Guerre des Éléments éclata, elle soutint la Terre de toutes ses forces, mettant inconsciemment de côté son rôle de prêtresse de la Lune, ne défendant que sa vision personnelle, poussant parfois quelques désespérés venus demander de l'aide à aller au combat et à défendre leur Élément.
Mais peu à peu, elle se rendit compte que la Lune refusait de lui répondre, qu'elle avait complètement perdu le contact avec sa Déesse. La Magie Lunaire l'avait progressivement abandonnée, et les visions s'étaient tues.
Se rendant compte de l'atrocité de ses décisions, elle se retira dans son Temple à la fin de la Guerre et supplia la Lune de lui pardonner, priant durant des dizaines de cycles. Athial, récemment couronnée Reine des Elfes après le décès de sa mère, la vit dépérir et tenta plus d'une fois de l'encourager, de la remettre sur pieds. Mais tant que la Lune restait muette, Elil perdait peu à peu l'envie de vivre, ayant perdu la bénédiction de sa divinité.

Durant des centaines de cycles, entre les prières et les demandes, entre ses tentatives de se racheter en aidant à la construction de Lunälis, elle ne cessa de repenser à ses actes, de se blâmer pour ce qu'elle avait fait et ce qu'elle n'avait pas fait durant la Guerre : promouvoir la paix et l'harmonie entre les Éléments, comme le voulait la Lune en leur faisant ce cadeau.
Dans un dernier espoir, elle pria la Lune de la pardonner et promit qu'elle souhaitait se retirer et laisser sa place à une elfe plus jeune et plus sage qu'elle ne l'avait été. Elle souhaitait former une nouvelle Grande Prêtresse qui tiendrait la tâche avec respect et sagesse.
À sa grande surprise, Lune répondit à cette seule prière, lui affirmant qu'elle lui redonnerait ses pouvoirs à condition qu'elle ne les utilise que pour former son héritière.

Pendant les années qui suivirent, elle chercha une prêtresse potentielle dans les croyantes venant régulièrement au Temple, mais aucune ne semblait avoir la bénédiction de la Lune. Elle finit par lui demander de la guider, et la Lune lui envoya alors une vision : la vision d'un croissant de Lune.

Elle parcouru tout Lunälis pendant treize cycles lunaires sans jamais trouver l'élue de la Lune, et commençait à perdre espoir.
Lorsqu'un jour, par le plus grand des hasard, elle croisa une bande d'enfants couverts de boue courant vers le ruisseau à la frontière Est de Lunälis. Souriant, elle les observa s'amuser un moment dans l'eau, jusqu'à ce qu'elle voit une marque brune en forme de croissant de Lune sur l'omoplate droite d'une des jeunes filles, sous l'exacte angle qui ne cessait de s'imprimer dans son esprit à chacune de ses demandes à la Lune.
N'osant pas croire qu'elle avait enfin trouvé sa suppléante, elle ne fit aucune remarque et s'empressa d'aller se renseigner sur la jeune fille.
Caliel Silondil était à peine âgée de seize ans. Elle avait perdu ses deux parents durant la Guerre des Éléments, l'un par le fer, l'autre par le désespoir et le chagrin. La petite vivait depuis sa naissance chez sa tante dans la partie abritant les elfes les plus pauvres de toute la Forêt, entourée de plus d'une dizaine d'enfants – et parfois ne mangeant pas même à sa faim.

La situation de Caliel aussi bien que son histoire semblait être un signe supplémentaire de la part de la Lune. En prenant l'enfant sous son aile, en la formant à devenir une Grande prêtresse signe de la Lune, Elil pourrait à la fois se racheter de ses erreurs passées, mais aussi sauver la petite d'une vie de misère.
Ne sachant comment aborder l'enfant, Elil décida de demander conseil à la Reine, lui racontant l'Histoire de Caliel. Athial lui conseilla d'abord de parler à sa famille.
Rendant visite à la tante de Caliel, Elil parvint à la convaincre de laisser partir sa nièce avec elle ; elle aurait un destin décisif et très important pour l'Histoire de leur peuple ; elle pourrait avoir une vie bien plus remplie et intéressante que tout ce que les bas-fonds de la Forêt pourraient jamais lui offrir ; elle pourrait manger chaque jour à sa faim, là où sa famille se retrouverait avec une bouche de moins à nourrir.
Ayant l'accord de sa tante, elle alla ensuite rendre visite à Caliel un jour de printemps, et lui expliqua qu'elle avait été choisie par la Lune comme la prochaine Grande Prêtresse. Elle lui proposa d'aller vivre au Temple avec elle et de devenir son apprentie.

Lorsque 42 ans plus tard, Caliel fut intronisée Grande Prêtresse de la Lune, Elil quitta le Temple comme convenu, renonçant au pouvoir donné par la Lune. La reine Athial lui proposa d'aller vivre au Palais Royal, ce qu'elle accepta.

À ce jour, elle continue de voir Caliel très régulièrement, l'enfant ayant grandit en une jeune femme puissante et confiante, et passe également beaucoup de temps avec son amie Ahtial.
 
Autre
  Relations
  • Caliel Silondil, Grande Prêtresse de la Lune
    Sa protégée, son héritière, Caliel a réussit là où Elil a faillit : être digne de représenter la Lune. L'enfant qu'elle a vu grandit est à présent une adulte affirmée et forte, et la tutrice qu'elle a été est fière de la femme qu'est devenue la Grande Prêtresse de la Lune.

  • Athial Thanil, Reine des Elfes
    Athial est une des ses plus vieilles amies encore en vie. Elle l'a connue lorsqu'elle était encore princesse héritière et une chef militaire hors-pair. Elle l'a poussée à apprendre la Magie de la Terre, puis plus tard l'a soutenue dans son choix d'apprendre à manipuler l'Esprit. À son couronnement, elle est restée proche d'elle, et encore aujourd'hui, alors qu'Elil vit dans le Palais Royal, elles se rencontrent presque tous les jours afin de discuter des problèmes de leur peuple – ou bien simplement du derrière rebondi du dernier troubadour ayant intégré la Cour.

  • Athon Dorielior, Garde royal attaché à la protection rapprochée de la Prêtresse
    Elil a connu Athon lorsqu'il n'était encore qu'un apprenti-soldat, et elle garde depuis un œil amusé sur lui. Elle est ravie de constater la proximité et l'amour qu'il ressent pour Caliel, car elle sait ainsi que la Prêtresse est protégée de façon totale – des violences extérieures, mais aussi des doutes et de la solitude qu'elle-même a toujours vécu.
    Il lui arrive encore de discuter avec le jeune Athon lorsqu'ils se croisent au Palais, lors de visites de Caliel.

  • Neron Thanil, Chef de la garde royale elfique

  • Lorboril Brimanwil, Conseiller royal de Lunälis
    Faisant partie des premiers Êtres, Elil connaît les plus anciennes familles elfiques. Les membres du Conseil Royal sont en majorité des descendants des doyens des Grandes familles, et certains d'entre eux sont encore vivants.

  • Cellegië Faranwin, Conseiller royal de Lunälis

  • Riseäs Glorondyë, Conseillère royale de Lunälis

  • Kyriäne Artonwiel, Conseiller royal de Lunälis

  • Isële Numiele, Conseillère royale de Lunälis

  • Valàl Numiele, représentante des Mages au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Faniön Artonwiel, représentant des Mages au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Seraliel Brimanwil, représentante des Mages au Conseil des Anciens d'Elmenda

  • Samändre Elamelaliel, représentante des Prêtres de la Lune au Conseil des Anciens d'Elmenda
    C'est sa petite-fille qui a hérité de cette place prestigieuse.

  • Brimìl'ül Faranwin, représentant des Prêtres de la Lune au Conseil des Anciens d'Elmenda

  Crédits image
Emmara Tandris par MarkWinters.
 
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna
 

Prêtresses de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Présentation de votre personnage :: Fiches PNJ :: Noblesse et politiques-