AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Jeu 7 Nov - 16:04

Aujourd'hui c'était le premier jour de cours à l'académie de tous les premières années, ces jeunes élèves qui ne savaient pas encore vraiment à quoi s'attendre. Mais aujourd'hui c'était aussi le premier cours de Lucillda en temps que professeur de terre et elle non plus ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, alors qu'allait bien pouvoir être la rencontre entre les deux ? Pour la jeune enseignante la situation était quelque peu impressionnante et elle avait du mal à se défaire de ses craintes de ne pas être à la hauteur. Elle ne se souvenait malheureusement que trop bien de ses cours de terre de première année quand elle-même était arrivée à l'académie... Et ce n'était pas vraiment de bons souvenirs. Ce serait un euphémisme que de dire que l'elfe n'avait alors pas accroché avec ses professeurs de terre de l'époque, mais alors pas du tout ! Elle les avait trouvé non pas incompétents, mais simplement tout sauf adapté au poste qui était le leur. A l'époque la jeune femme avait une idée bien tranchée de ce que devait être un professeur et ils n'y correspondaient pas, ses cours d'éléments avaient donc été désastreux du point de vue de l'élève. Mais qu'en avait-il été pour l'enseignant ? Et maintenant que c'était elle qui allait avoir cette dure place devant le tableau, ses élèves seraient ils aussi difficiles à convaincre qu'elle l'avait été cent ans plus tôt ? Et si c'était le cas, arriverait-elle à garder son calme ? Après tout, elle n'était pas sûre de savoir comment faire pour tenir une classe même si en règle générale les nouveaux venus étaient trop curieux d'apprendre des choses pour faire du chahut. puis de toute façon maintenant elle n'avait plus le choix, ce n'était pas à une heure de son premier cours que Lucillda pouvait se désister, elle ne pouvait pas fuir à nouveau !
C'est donc l'esprit peu tranquille mais déterminée à faire de son mieux que l'elfe quitta ses appartements où elle avait mangé seule pour se diriger vers l'espace élémentaire de la terre. Elle était bien en avance puisque les élèves ne devraient arriver qu'à quatorze heure mais puisqu'elle allait utiliser sa salle de cours pour la première fois, elle préférait venir vérifier que tout était en ordre. Autant elle avait prévu de donner rendez-vous aux deuxième année directement dans la clairière qui était prévue pour les exercices, autant elle s'était finalement décidée pour un cours théorique, ou du moins un début de cours théorique, avec les premières années. En arrivant des les Étendues Sauvages elle se dirigea donc vers le chalet oublié, ou plutôt vers une petite dépendance se situant derrière celui-ci. C'est là que se situait la salle de cours de terre où Lucillda ferait ses premiers pas d'enseignante. A l'intérieure de celle-ci rien de très extravagant, juste des tables et des chaises en bois puis un bureau et un tableau à craie comme dans n'importe quelle salle de classe. Le lieu de travaux pratique était définitivement plus au goût de l'elfe, mais les parties théoriques devaient bien se faire quelque part...
Finalement l'avance que la jeune femme avait pris n'aurait pas été nécessaire puisque la salle était tout à fait apte à accueillir des élèves mais le temps passa très rapidement et du bruit ne tarda pas à se faire entendre de l'autre côté de la porte que Lucillda avait refermé derrière elle. Ses premiers élèves étaient eux aussi quelque peu en avance mais elle décida d'aller les accueillir immédiatement, cela ne servirait à rien de les faire attendre. La jeune femme alla donc ouvrir la porte et c'est avec un sourire qu'elle posa les yeux sur les élèves qui suivraient son cours durant les cinq années à venir.

- Bonjour et bienvenue, entrez donc, ce sera plus confortable d'attendre les autres à l'intérieur !

Elle s'écarta de la porte, retournant à son bureau sur lequel elle s'appuya en regardant rentrer les premiers arrivés. Ils étaient moins nombreux que dans son ancienne promotion, mais à l'époque la magie avait bonne réputation, ce qui n'était actuellement plus vraiment le cas.
Durant les minutes qui suivirent, les élèves qui étaient entrés dans la salle s'observèrent beaucoup, hésitant à discuter entre eux en présence de leur professeur et se demandant sans doute comment elle serait. Quant à ladite professeur, elle les observait plus discrètement, se demandant pour lesquels la magie de la terre serait vraiment une évidence et lesquels auraient plus de mal. Plus le temps passait, plus la salle se remplissait, de nouvelles tête s'ajoutant aux premières arrivées. Et finalement l'heure officielle du début du cours arriva. Lucillda s'éclaircit alors la voix avant de prendre la parole.

- Bonjour, ou re-bonjour, à vous, j'espère vraiment que vous n'êtes pas là à contre-coeur mais même si c'est le cas, je suis au regret de vous apprendre que je n'ai pas l'autorisation de vous dispenser de mon enseignement que vous devrez donc subir durant toute votre scolarité. D'ailleurs, au cas où vous auriez oublié depuis hier soir, je suis Lucillda Nobody, votre professeur d'élément, celle que vous serez le plus amenés à voir. C'est pour cela que si vous avez un problème quelconque, qu'il soit scolaire ou non, dans l'académie ou même à l'extérieur de celle-ci, je vous encourage à venir m'en parler. J'aurais envie de dire que je ne suis pas magicienne, même si c'est un peu le cas...

Pour illustrer ses paroles à ce moment là, la jeune femme fit appel à ses pouvoir pour faire pleuvoir sur la classe une pluie de pétales multicolores sortis de nulle part.

- Et je ne pourrai donc pas forcément tout résoudre mais je pourrai peut-être quand même vous aider. Si vous n'avez pas de questions à ce sujet, je finirai par dire que je suis une elfe venant de Lunalis et que je maîtrise la magie de la terre, c'est pour ça que je vais vous l'enseigner du mieux que je peux. Tout comme vous, c'est ma première année alors je vous demanderai d'être indulgents et j'espère qu'elle sera agréable pour nous tous.

L'elfe clôtura son discours par un sourire franc qu'elle adressa à ses nouveaux élèves, attendant leur réaction et leurs potentielles questions. Ce n'était pas vraiment dans son genre d'être aussi bavarde mais malgré toutes les réflexions qu'elle avait eu, elle avait été incapable de synthétiser plus ce qu'elle avait à dire à ces nouveaux élèves. Elle espérait donc que son message était bien passé, qu'ils auraient compris qu'elle ne voulait pas les forcer à pratiquer la magie mais qu'elle espérait qu'ils y prendraient autant de plaisir qu'elle. Et plus que tout, elle espérait qu'ils aient compris que quoi qu'il arrive, elle serait à leur écoute et prête à faire tout ce qui était en son pouvoir pour les aider.
Mais pour le moment, à la vue des visages qui s'étalaient devant elle, c'était visiblement surtout sa démonstration de magie qu'ils avaient retenue. il fallait croire qu'elle en avait impressionné quelques uns et pourtant, elle était loin de la démonstration que le professeur Milo Oracle avait fait lors de sa propre rentrée en première année... Peut être que s'ils étaient sages ils en auraient droit à une de la même ampleur avant la fin de la séance.
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Dim 10 Nov - 11:42

Premier cours de terre. Après tout, J'était là pour apprendre la magie non?

Les raisons de mon inscription en tant qu'élève à l'académie n'était pas réellement pour apprendre la magie. Ma première raison est la survie. Entre des murs et un lieu totalement sure (ou presque), je pouvais survivre plus longtemps. Ensuite, pour voir si j'était fait pour vivre au milieu de personnes. Ayant toujours vécus reculé de tout et de tout le monde, découvrir une nouvelle manière de vivre est une expérience. à moi de décider si cette expérience finira par un échec. Et enfin pour la curiosité. Rencontrer des personnes comme moi, des hommes-animaux. Moi qui incarne la solitude et la timidité, je me demandais parfois pourquoi je cherchais spontanément la compagnie, ou alors quelqu'un ayant un point en commun avec moi, même si il est superficiel. Peut-être par esprit de contradiction face à la vie que m'a imposé ma mère. Ou tous simplement car au fond, être seul me ronge, comme elle a rongé ma seule famille.

Je pensais à tout ça lorsque j'étais devant la porte de la salle de classe. Je vis quelques élèves arriver vers ma positions, et nous étions quelques-un à attendre devant la porte. Au bout d'un instant, nous vîmes la porte s'ouvrir

- Bonjour et bienvenue, entrez donc, ce sera plus confortable d'attendre les autres à l'intérieur !

C'était la voix de notre professeur. Une elfe apparemment. C'est la première fois que je rencontre une elfe. Tout ce que je savais d'eux, parlaient de leur beauté, et leur souplesse. Ce n'est pas cette professeur qui allait contredire la théorie au contraire.

Elle s'écarta de la porte et laissa les premiers élèves rentrer, avant de s’asseoir derrière son bureau. J'observa un peu la salle. Rien de particulier, juste une salle de classe banale, avec des tables, des chaises...tout était égal, droit, organisé. D'une certaine manière, je ne me sentais pas à l'aise. C'était trop organisé, rien ne semblais être l'oeuvre réconfortante de la nature. Les premiers élèves s'étaient dispersé, même si certains restaient ensemble. J'ai cherché l’endroit qui semblait le plus reculé de tout ce beau monde, et pris une place devant, là où il y avais le moins d'élèves. Mais ce fut une belle erreur de ma part. En effet, la salle se remplissait au fur et à mesure, et le lieu où je m'était installé était occupé par les élèves. De toute façon, toutes les tables, toutes les chaises étaient occupé. Si j'avais su, j'aurais pris une place plus à l'arrière de la salle. Maintenant, il y avais pleins d'activités et de vie derrière moi. Des chuchotements, discussions, bruits qui me firent frissonner. Tout ce bruit me chatouillaient la nuque. J'hésitais à changer de place. Mais devant la salle entièrement remplis, je n'osais faire un bruit, ni même un mouvement. Et de plus, si je m'était retourné, je suis sûr que j'aurais vu toute les places occupé. Mes inquiétudes se libérèrent un peu de mon esprit suite au professeur qui pris la parole:

-Bonjour, ou re-bonjour, à vous, j'espère vraiment que vous n'êtes pas là à contre-coeur mais même si c'est le cas, je suis au regret de vous apprendre que je n'ai pas l'autorisation de vous dispenser de mon enseignement que vous devrez donc subir durant toute votre scolarité. D'ailleurs, au cas où vous auriez oublié depuis hier soir, je suis Lucillda Nobody, votre professeur d'élément, celle que vous serez le plus amenés à voir. C'est pour cela que si vous avez un problème quelconque, qu'il soit scolaire ou non, dans l'académie ou même à l'extérieur de celle-ci, je vous encourage à venir m'en parler. J'aurais envie de dire que je ne suis pas magicienne, même si c'est un peu le cas...

à ce moment là, une légère pluie de pétale de toute les couleurs se sont abattu sur les élèves de la salle. Pourtant, aucune fleur sur le plafond, aucun autre végétal. Des pétales qui sortaient de nulle part, évidement l'oeuvre de leurs professeur.

- Et je ne pourrai donc pas forcément tout résoudre mais je pourrai peut-être quand même vous aider. Si vous n'avez pas de questions à ce sujet, je finirai par dire que je suis une elfe venant de Lunalis et que je maîtrise la magie de la terre, c'est pour ça que je vais vous l'enseigner du mieux que je peux. Tout comme vous, c'est ma première année alors je vous demanderai d'être indulgents et j'espère qu'elle sera agréable pour nous tous.

Cela me rassura un peu. Mademoiselle Lucillda semblais gentille, indulgente...peut-être que les cours de terre vont bien se passer finalement.

Je me suis passé la main sur le cou: encore ces chatouillements. Le simple fait de sentir ce monde autour de moi, je me sentais piégé. J'étais partagé entre ma curiosité envers le cours et la peur des autres. Heureusement que le ton de la professeur me rassurais un peu.

Tous va bien se passer. Comme le cours de créature, et comme toute tes autres rencontre. Il n'y a pas de raisons de s'inquiéter.

C'étais le discours que le tigre en moi me cita. Il m'étais inquiétant de voir parfois une telle séparation entre le moi homme et le moi tigre, comme si je devenais deux personnes différentes. Je chassa ses pensées de ma tête et décida de me concentrer sur Lucillda. Autant bien commencer les cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Nombre de messages : 53
Age : 20
Localisation : Loin de tout.
Don / Pouvoir : Panthère
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Lun 11 Nov - 21:12

Je ne me sentais pas particulièrement prête à suivre des cours. Cela faisait une éternité que je n’avais pas ouvert un livre et je priais intérieurement pour que ce ne soient pas seulement théoriques. Quand l’heure du premier cours de Terre arriva je me sentais un peu nerveuse. Je ne cherchais pas vraiment à apprendre la magie, mais plutôt à me retrouver. Trouver qui je suis vraiment. Peut être que l’élément de la Terre allait m’aider. Je l’espérais sincèrement.

J’étais partie quelque peu en avance pour ne pas arriver en retard à mon premier cours élémentaire. Mes quelques années à vivre dans une caravane marchande, m’avaient appris que le retard coutait à plus ou moins grand échelle. Quand j’étais arrivée devant la salle, déjà quelques élèves attendaient devant la porte. Je m’étais placée près d’eux sans pour autant me joindre complètement à eux. Nous n’avions pas attendu longtemps avant que notre professeur ouvre la porte.

- Bonjour et bienvenue, entrez donc, ce sera plus confortable d’attendre les autres à l’intérieur !

J’aperçus rapidement la femme qui allait nous faire cours le reste de nos années dans cette académie.
Elle paraissait très belle et avait de longs cheveux châtain. Elle se retira cependant trop vite dans la salle pour que je puisse observer plus longuement ses traits physiques.  Les élèves se mirent à rentrer et s’installer. Après un temps d’hésitation je les suivis d’un pas décidé. La salle n’avait rien d’exceptionnel mais me paraissait chaleureuse et confortable. Je m’installai vers le fond près d’une fenêtre. Pour avoir la possibilité d’une distraction quelconque si besoin. Certaines personnes autour de moi discutaient, d’autre étaient seules comme moi. Je remarquais un jeune homme se mettre tout à l’avant mais mon regard se posa sur la femme qui se trouvait derrière son bureau. Une elfe, je me figeai quelques instants prise par mes souvenirs. J’avais déjà rencontré des elfes, des êtres majestueux, souvent aux grands savoirs, qui intimaient le respect. Plus jeune j’avais été impressionnée par leur beauté éclatante ainsi que leur lien très intime avec la nature. Cette femme était vraiment ravissante, elle avait un visage doux et chaleureux qui donnait confiance.  Au bout d’un moment je me rendis enfin compte que j’étais en train de la fixer pendant plusieurs minutes et que cela ne se faisait pas vraiment. J’essayais tant bien que mal de me rattraper en m’imprégnant de l’environnement qui m’entourait. Les jeunes qui se trouvaient avec moi avait l’air tellement confiant et de savoir où ils étaient et pourquoi. L’horrible impression de n’avoir aucune  racine me traversa, je n’avais jamais eu réellement de foyer fixe. Je n’avais plus aucune famille auquel me raccrocher et je ne connaissais personne ici. La voix de notre professeur me sorti de ma torpeur.

- Bonjour, ou re-bonjour, à vous, j’espère vraiment que vous n’êtes pas là à contre-cœur mais même si c’est le cas, je suis au regret de vous apprendre que je n’ai pas l’autorisation de vous dispenser de mon enseignement que vous devrez donc subir durant toute votre scolarité. D’ailleurs, au cas où vous auriez oublié depuis hier soir, je suis Lucillda Nobody, votre professeur d’élément, celle que vous serez le plus amenés à voir. C’est pour cela que si vous avez un problème quelconque, qu’il soit scolaire ou non, dans l’académie ou même à l’extérieur de celle-ci, je vous encourage à venir m’en parler. J’aurais envie de dire que je ne suis pas magicienne, même si c’est un peu le cas…

J’écoutais attentivement quand des centaines de pétales de fleurs de couleurs différentes se mirent à tomber du plafond. Je me doutais que ce n’était pas grand-chose pour cette Elfe, mais je n’en fus pas moins émerveillée, je trouvais ce spectacle… magique.

- Et je ne pourrai donc pas forcément tout résoudre mais je pourrai peut-être quand même vous aider. Si vous n’avez pas de questions à ce sujet, je finirai par dire que je suis une elfe venant de Lunalïs et que je maîtrise la magie de la terre, c’est pour ça que je vais vous l’enseigner du mieux que je peux. Tout comme vous, c’est ma première année alors je vous demanderai d’être indulgents et j’espère qu’elle sera agréable pour nous tous.

Elle avait terminé son discours avec un beau sourire. Je ne pus m’empêcher d’en esquisser un à mon tour. Lucillda, la professeur avait l’air vraiment très gentille et apportait une chaleur étrange de sécurité dans mon cœur. Cependant, mon stresse remonta rapidement. Être dans une salle voulait dire cours théorique. Or je ne me sentais pas à l’aise devant une feuille. Je regardais autour de moi espérant trouver quelqu’un qui poserait une question mais personne ne semblait se décider à lever la main. Je pris une grande inspiration et pris l’air le plus assuré que je pu.

- Excusez moi, j’aimerai savoir ce que nous allons faire tout au long de l’année.

Je sentais quelques regards se poser sur moi mais je ne brochai pas. Attendant la réponse de notre  professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1505-nora-redbird
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Sam 4 Jan - 14:04

Les secondes qui suivirent la fin du discours de Lucillda furent totalement silencieuses. Beaucoup d'élèves avaient les yeux rivés sur le plafond, comme à la recherche de l'origine des pétales qui leur étaient tombés sur la tête quelques instant auparavant. Les plus jeunes arrivant de l'académie avaient sans doute encore un peu de mal avec l'idée que la magie fusse si présente autour d'eux. La professeur avait aussi remarqué des regards posés sur elle mais elle ne s'en était pas formalisée, au contraire, elle avait même essayé de ne pas se tourner vers les personnes qui l'observaient afin de ne pas les mettre mal à l'aise. Après tout, très peu de membre de son public avaient déjà du avoir la chance d'apercevoir un elfe. Les représentants de sa race restent généralement bien à l'abris des forêts et ne s'aventurent que très rarement au milieu des villes des autres races. De ce fait, elle avait l'habitude d'attirer l'attention lors de ses apparitions en public. Déjà lors de sa scolarité elle était la seule elfe de l'académie et cela avait attiré certains regards sur elle. A l'époque cela la gênait plus qu'autre chose, mais désormais qu'elle était enseignante, attirer l'attention n'était sans doute pas une mauvaise chose.
Une fois le temps de la surprise et de l'observation fini, quelques élèves osèrent poser des questions. Lucillda ne s'était donc pas trompée, ces premières années étaient bel et bien curieux et l'elfe commença donc à les interroger pour connaître leurs interrogations.
La première personne à parler fut un garçon qui semblait plus jeune que l'âge minimum d'inscription à l'académie :

- Vous avez dis que nous serions plus amenés à vous voir que les autres professeurs donc je me demandais si vous enseigniez une autre matière en plus de celle ci.

Bien que la réponse à cette question se trouve sur les emplois du temps, l'enseignante ne lui tint pas rigueur de cette question et sourit avant d'y répondre.

- Non, une seule matière est suffisante pour que nous nous voyons plus. Vous avez huit par semaine de cours avec moi alors que vous n'avez que quatre heure des autres matières. Le calcul est vite fait. D'ailleurs tant que nous parlons de cela j'aimerais que nous vérifions vos emploi du temps. Normalement nous avons 2h de cours cette après-midi, 3h demain après-midi et 3 nouvelles heures vendredi matin. C'est bien cela ?

Elle attendit qu'un élève lui confirme avant d'interroger quelqu'un d'autre et en demandant à tout le monde de dire son nom avant de parler "pour apprendre à vous connaitre".

- Camilla Grenui. C'est peut-être impoli de demander, mais puisque l'académie n'existait pas, comment vous avez appris la magie de la terre vous ?

La fois ci c'était une élève brune qui posait la question, une garou si l'instinct de l'elfe ne la trompait pas et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle ne manquait pas de culot. Mais après tout, ce n'était pas une mauvaise question. Les étudiant étaient clairement en droit de se demander si leur enseignante étaient réellement compétente, elle même l'avait fait avec ses anciens professeurs. C'est donc en se plongeant dans ses souvenirs, mais tout de même moins sûre qu'elle que lors de ses autres réponses que l'enseignante pris la parole.

- En fait l'académie existait lorsque j'ai commencé à étudier la magie de la Terre. Comme je vous l'ai dis, je suis une elfe et suis donc bien plus âgée que ce que j'en ai l'air. De ce fait j'étais élève ici lors du premier âge de l'académie et je me suis trouvée à votre place. J'étais encore élève lorsque l'académie a été détruite mais j'ai terminé mon apprentissage de la magie de manière solitaire dans le temple de la magie de la terre. Et je vous avoue que c'est beaucoup plus facile d'apprendre avec un enseignant alors je vous conseille d'être un minimum attentif lors des cours.

A la fin de sa tirade l'elfe soupira discrètement, se disant qu'elle ne s'en était pas trop mal tirée sur cette question qui touchait à une partie plutôt sombre de son histoire personnelle. Heureusement pour elle, la question suivante posée par une certaine Nora Redbird l'éloigna de toutes ces sombres pensées pour la replongée dans son rôle de pédagogue. Son élève s'interrogeait donc à juste titre sur ce qu'ils allaient faire durant cette année.

- C'est une très bonne question Nora, je suis ravie de voir que certains d'entre vous sont pressés de commencer. Donc la première année est centrée sur la faune, tout ce qui est plantes, arbres et leurs dérivés. Et aujourd'hui je vais essentiellement vous faire un cours d'introduction. D'ailleurs j'ai un programme de cours à vous distribuer, je vais vous le donner tout de suite, il devrait répondre à toutes vos questions.

Elle récupéra une pile de parchemins sur son bureau et commença à les distribuer dans les rangs.

Lucillda Nobody a écrit:
Programme de Terre

Type : Utilitaire, Défensif, Protecteur
Professeur : Mlle Lucillda Nobody




Année 1 : La Flore
- Introduction et création de plantes basiques
- Création d'arbres, fruits et légumes
- Modification de la flore existante (faire grandir une plante, modifier sa couleur, etc)

Année 2 : Contrôle
- Contrôle de la flore (faire bouger les plantes)
- Familiarisation aux minéraux (les distinguer et les créer)
- Contrôle des minéraux (les faire bouger) et théorie des pierres (composition)

Année 3 : La terre et ses perturbations
- La roche dans tous ses états (pratique de la théorie du cours précédent)
- Changements d'états (solidification, erosion)
- Dangers et séismes

Année 4 : Faire qu'un avec la terre

- Etude théorique du camouflage
- Transformation en élément végétal
- Communication mineure avec les animaux

Année 5 : Le corps et la terre

- L'énergie vitale de la terre (tirer de l'énergie de la terre)
- Introduction aux soins (sorts de soin mineurs)
- Révisions générales des 5 ans

Tout en donnant le programme à ses élève la jeune femme commença son cours, ou plutôt son introduction d'une manière qui ressemblait beaucoup à son propre premier cours de terre. Elle avait, à l'époque,trouvé intéressant de s'interroger de cette façon sur la manière de maîtriser la magie et la reprit donc.

- Vous pouvez voir que l'introduction d'aujourd'hui porte sur les plantes basiques et je vais donc commencer par vous demander ce qu'est à votre avis une plante basique. Et surtout d'après vous de quoi a besoin une telle plante pour pousser ? Ce ne sont pas des questions compliquées mais réfléchissez y quand même avant de répondre car si vous comprenez vraiment les réponses, vous aurez compris une grande chose pour la pratique de notre magie et la suite n'en sera que plus simple et plus distrayante.

Elle termina donc sa distribution et alla s’asseoir à son bureau en leur laissant quelques minutes pour lire le programme de cours et réfléchir à ses questions.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Dim 19 Jan - 0:21

Et bientôt, s'enchaînèrent les questions diverses. Je n’osais poser de question. En plus de ne pas en avoir, faire preuve d'une présence quelconque dans une salle remplis d'individu, de manière physique ou auditive, me donnais des frissons. Je préférais observer la salle et les élèves.

- Vous avez dis que nous serions plus amenés à vous voir que les autres professeurs donc je me demandais si vous enseigniez une autre matière en plus de celle ci.

- Non, une seule matière est suffisante pour que nous nous voyons plus. Vous avez huit par semaine de cours avec moi alors que vous n'avez que quatre heure des autres matières. Le calcul est vite fait. D'ailleurs tant que nous parlons de cela j'aimerais que nous vérifions vos emploi du temps. Normalement nous avons 2h de cours cette après-midi, 3h demain après-midi et 3 nouvelles heures vendredi matin. C'est bien cela ? pour apprendre à vous connaitre.

-Camilla Grenui. C'est peut-être impoli de demander, mais puisque l'académie n'existait pas, comment vous avez appris la magie de la terre vous

-En fait l'académie existait lorsque j'ai commencé à étudier la magie de la Terre. Comme je vous l'ai dis, je suis une elfe et suis donc bien plus âgée que ce que j'en ai l'air. De ce fait j'étais élève ici lors du premier âge de l'académie et je me suis trouvée à votre place. J'étais encore élève lorsque l'académie a été détruite mais j'ai terminé mon apprentissage de la magie de manière solitaire dans le temple de la magie de la terre. Et je vous avoue que c'est beaucoup plus facile d'apprendre avec un enseignant alors je vous conseille d'être un minimum attentif lors des cours

- Excusez moi, j’aimerai savoir ce que nous allons faire tout au long de l’année.

- C'est une très bonne question Nora, je suis ravie de voir que certains d'entre vous sont pressés de commencer. Donc la première année est centrée sur la faune, tout ce qui est plantes, arbres et leurs dérivés. Et aujourd'hui je vais essentiellement vous faire un cours d'introduction. D'ailleurs j'ai un programme de cours à vous distribuer, je vais vous le donner tout de suite, il devrait répondre à toutes vos questions.

Elle commença à distribuer aux élèves le programme de la terre. Le petit hic: je ne savais pas lire...enfin si, mais il me fallait prendre mon temps pour observer chaque mots et y donner un sens. Entre la chasse et la lecture, je préférais pour mon propre intérêt me focaliser sur ce premier choix, en négligeant l'autre. Si j'avais su que j'allais me retrouver ici, je l'aurais plus pris au sérieux. M'enfin, j'avais été informé de l'emplois du temps, et je connaissais les premiers thèmes qui allaient être abordés. Pour l'instant, c'était un cours théorique, mais j'allais apprendre à faire pousser des arbres et autres plantes. J'étais plutôt déçu de savoir que la communication avec les animaux nécessitaient trois années supplémentaires à l'académie pour l'apprendre. Peut-être que je passerais même pas la première année ici.

- Vous pouvez voir que l'introduction d'aujourd'hui porte sur les plantes basiques et je vais donc commencer par vous demander ce qu'est à votre avis une plante basique. Et surtout d'après vous de quoi a besoin une telle plante pour pousser ? Ce ne sont pas des questions compliquées mais réfléchissez y quand même avant de répondre car si vous comprenez vraiment les réponses, vous aurez compris une grande chose pour la pratique de notre magie et la suite n'en sera que plus simple et plus distrayante.

Je réfléchissais à la question, et j'allais y répondre quand je fermais soudainement la bouche. Parler? Ici? Avec tout ce monde? Attirer peut-être les regards sur moi et suffoquer sous touts les paires d'yeux m'observant? Oserai-je? Je me rassurais en me disant que si je ne m'étais pas intéressés aux élèves ayant posés des questions, alors les élèves ne s'intéresseraient pas à l'élève ayant répondus à la question du professeur. D'une voix peu assuré, et d'un regard craintif, je regardait la professeur et tenta d'oublier le monde derrière moi.

-ce sont des plantes courantes...que l'on trouve à peu près partout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Nombre de messages : 53
Age : 20
Localisation : Loin de tout.
Don / Pouvoir : Panthère
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   Sam 25 Jan - 23:50

L'elfe répondit d'abord à quelques questions. Un jeune garçon qui était placé vers le milieu de la salle avait prit la parole. J'avais trouvé la question quelque peu étrange, il suffisait de connaître un minimum son emploi du temps pour pouvoir y répondre. N'importe qui dans cette classe aurait pu aider ce garçon, mais peu importe, cela prouvait que la classe était curieuse d'une certaine manière... La professeur répondit cependant de façon complète comme si cette question était aussi intéressante que n'importe quelle autre. Elle en profita même pour vérifier que tout le monde avait le bon emploi du temps, quelques élèves se hâtèrent pour répondre me permettant de ne pas bouger. Un fois cela fait, une fille prit la parole.

- Camilla Grenui. C'est peut-être impoli de demander, mais puisque l'académie n'existait pas, comment vous avez appris la magie de la terre vous ?


Elle était brune, je ne pouvais pas voir son visage de la où je me trouvais, mais elle avait l'air d'avoir confiance en elle et sa question ne manqua pas de le confirmer. Elle avait clamé haut et fort son prénom et je savais que je m'en rappellerai facilement, le ton qu'elle avait prit était un poil trop hautain d'après moi pour s'adresser à notre professeur qui s'était montrée particulièrement gentille et compréhensive jusqu'à présent. Certes, nous avions le droit de poser n'importe quelle questions, mais de la à douté des choix du directeur sur les professeurs, c'était exagérer. J'observais la réaction de la principale concernée qui même si elle semblait hésiter, répondit parfaitement.

- En fait l'académie existait déjà lorsque j'ai commencé à étudier la magie de la Terre. Comme je vous l'ai dis, je suis une elfe et suis donc bien plus âgée que ce que j'en ai l'air. De ce fait j'étais élève ici lors du premier âge de l'académie et je me suis trouvée à votre place. J'étais encore élève lorsque l'académie à été détruite mais j'ai terminé mon apprentissage de la magie de manière solitaire dans le temple de la magie de la Terre. Et je vous avoue que c'est beaucoup plus facile d'apprendre avec un enseignant alors je vous conseille d'être un minimum attentif lors des cours.

J'avais été captivé par sa beauté pendant qu'elle parlait. Cette femme me rappelais mon enfance, la première fois que j'avais vu une elfe j'avais eu le même regard qu'envers notre professeur, du respect. Elle enchaîna très rapidement sur ma question qui lui permettait de changer de sujet et de revenir sur nos cours et notre année. Elle me regarda gentiment et répondit :

- C'est une très bonne question Nora, je suis ravie de voir que certaines d'entre vous sont pressés de commencer. Donc la première année est centrée sur la faune, tout ce qui est plantes, arbres et leurs dérivés. Et aujourd'hui je vais essentiellement vous faire un cours d'introduction. D'ailleurs j'ai un programme de cours à vous distribuer, je vais vous le donner tout de suite, il devrait répondre à toutes vos questions.


Elle attrapa un tas de feuille et commença à zigzaguer entre les tables pour nous en donner une à chacun. Au bout d'un certain moment, pour ne pas perdre de temps pendant qu'elle distribuait, elle commença son cours.

- Vous pouvez voir que l'introduction d'aujourd'hui porte sur les plantes basiques et je vais donc commencer par vous demander ce qu'est à votre avis une plante basique. Et surtout d'après vous de quoi à besoin une telle plante pour pousser ? Ce ne sont pas des questions compliquées mais réfléchissez y quand même avant de répondre car si cous comprenez vraiment les réponses, vous aurez compris une grande chose pour la pratique de notre magie et la suite n'en sera que plus simple et plus distrayante.

J'eus le programme au moment où elle termina sa phrase. Je remerciais silencieusement, avec un serrement au cœur, ma mère d'avoir prit un temps énorme à m'apprendre à lire. J'aurais eu énormément de mal si elle ne l'avait pas fait. Quand je vivais à Edalïs, la lecture me servait beaucoup plus que je ne le pensais. Et maintenant, j'allais en avoir réellement besoin. Je jetais un rapide coup d’œil sur le parchemin qu'elle venait de me donner, puis je me focalisais sur les questions. La première me posait quelques problèmes... en quoi une plante pouvait être basique ? Il en existait tellement de différentes, avec chacune des propriétés diverses, que le mot basique me laissait sans réponse. Par contre, je savais parfaitement ce dont une plante avait besoin, d'eau, parce que la vie ne peut pas se faire sans, du soleil, et de la bonne terre. La femme d'Homaël, Isaya, était passionnée de la nature et la vie qu'elle menait en plein air avec la caravane, la rendait tellement heureuse. Je me souviens que pendant nos longues journées de voyages elle me racontait souvent qu'elle aurait aimé faire passer sa passion, et elle m'a appris la base à savoir sur les plantes.
Le garçon que j'avais vu au début de notre cours prit la parole et me sorti de mes souvenirs douloureux. Il avait l'air un peu hésitant mais il se débrouilla parfaitement.

- Ce sont des plantes courantes... que l 'on peu trouver à peu près partout ?

Son intervention me fit réfléchir, il est vrai que certaines plantes avaient besoins de facteurs spéciaux pour se développer alors que d'autre poussaient relativement facilement partout. Une fille pas très loin de moi prit elle aussi la parole.

- Je pense que les plantes on besoin d'eau pour vivre. Le reste est relatif à toutes plantes non ?

Elle avait raison, du moins je le pensais, j'attendais donc la réponse de l'elfe maintenant assise derrière son bureau pour confirmer ce que je pensais ainsi que ce que la fille disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1505-nora-redbird
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours 1.1 : Tous les grands arbres ont un jour été une petite graine [Terre, 1ère année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1ier cours de SCM (Tous les niveaux)
» Cours ouvert à tous
» Premier cours de runes - tous niveaux.
» L'armée des arbres
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Principal :: Espace Élémentaire :: Terre : Étendues sauvages-