AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 16/04/2013
Nombre de messages : 20
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]   Sam 4 Jan - 13:45

Dix heure sonnait à l'horloge au fond de la salle. Horloge encore debout, ce qui était signe qu'aucune perturbation n'avait eu lieu pendant le cours d'alchimie des élèves de première année. Et heureusement, car réparer la salle alors qu'immédiatement après elle allait accueillir d'autres élèves, c'était quelque chose de plutôt difficile vu le lap de temps un peu restreint. Mais tout c'était bien passé pour l'instant, après tout le premier trimestre de première année était loin d'être des plus intéressants, les élèves n'avaient que très peu manipulé, donc il ne pouvait pas y avoir de grosses explosions. Que Léo soit un peu fou sur les bords, on peut le dire, mais niveau alchimie, il sait ce qu'il fait !
Il avait quelques minutes avant l'arrivée des secondes années. Certains avaient peut-être cours juste avant, et les derniers élèves de première année venaient à peine de sortir. C'était 5 minutes, ce n'était pas suffisant pour se concentrer assez et écrire des paroles ou d'autres cœurs pour cet air dont il avait eu l'inspiration en début de matinée. La musique, ça se prépare avec minutie, et on ne force pas l'inspiration à venir, surtout pas en cinq petites minutes. Le professeur parcourra alors ses poches. Il en extirpa un stylo, du papier, un mouchoir usagé qu'il jeta immédiatement dans une poubelle et... Un harmonica. Pile poil ce qu'il fallait pour passer les quelques minutes qu'il avait à perdre. Le portant dans sa bouche, il entama de jouer cet air qu'il avait composé pour l'orgue au matin même. Vu sa complexité, il fallut, pour l'amateur d'art, s'y reprendre à deux fois pour ne pas rater totalement ce qu'il entreprenait. Léonard était certes un excellent joueur de très très très TRÈS nombreux instruments, dont l'harmonica. Mais un air n'était pas toujours adapté à tout les instruments : passer d'une note extrême à une autre avec un harmonica, c'est bien moins mélodieux qu'avec l'orgue de sa chambre et son son si agréable. Mais il persévérait. L'air n'était pas encore parfait, il était loin d'être au point, surtout avec un tel instrument. Peut-être rajouter des cuirs, ou quelques violons en arrière ? Pourquoi pas, mais cela ne doit pas changer l'importance de l'air à l'orgue.
C'est perdu dans ses pensées que Léo ne remarqua même pas l'entrée en classe des élèves. En même temps, autant en première année, il y avait foule, autant en seconde année, ce n'était apparemment que des "survivants" d'une vieille époque. Le professeur d'alchimie s'était d'ailleurs demandé ce qu'ils savaient faire, vu que ce n'était pas lui qui les avait eu les années précédentes. Mais cette question, il pouvait déjà la poser aux élèves, si seulement il avait remarqué le petit groupe qui s'installait dans la salle. C'est seulement en ouvrant les yeux à la fin de son air qu'il le remarqua, et qu'il sursauta, car il ne s'attendait vraiment pas à tomber sur tout ces élèves. Vous avez déjà vu un professeur rougir ? C'est bon, c'est fait. Léonard était totalement embarrassé, parce que selon lui, et surement selon les élèves, il venait de passer pour un dingue. Qu'il en soit un n'était pas à en douter, mais en plus il avait terriblement honte de ce qui venait de se produire. Il se racla la gorge, en lançant des "Euuuh" réguliers, cherchant ses mots. Puis il tâcha d'oublier ce contretemps et de repartir sur des bases plus saines, et surtout plus normales. Il tenta donc d'afficher son plus beau sourire (qui le fit surement passer pour un idiot) et pris la parole :


-Bon bah, bienvenue à vous, chers élèves ! Je m'appelle Léonard Vikaa et je serais votre professeur d'alchimie pour cette année et, je l'espère, quelques autres encore ! Avant de commencer, est-ce que quelqu'un ici pourrait me dire si vos connaissances sont en accord avec mon programme ? Ce qui a été vu lors de vos premières années d'enseignement correspond t'il bien à ce qui est vu en première année ici ?

C'était le moment de l'angoisse. Si cela n'était pas le cas, il devrait faire un rapide rappel, ou filer quelques bouquins à lire pour rattraper ce léger retard. Mais c'était surement la première chose à savoir. Ah, non, il restait une chose, primordiale, à demander aux élèves. Bien que classique, la question n'en demeurait pas moins importante et il lança :

-Avez-vous des questions quelconques, d'ailleurs ?


Dernière édition par Léo Vikaa le Mar 29 Avr - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1354-leonard-alchimist
Date d'inscription : 19/10/2009
Nombre de messages : 73
Age : 19
Lieux d'influence : Dans sa toile
Activité : vélo, judo...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]   Sam 4 Jan - 19:25

Il se lève toujours de bonne heure, enfin, toujours c'est peut-être un peu exagéré il en convient... Mais Jacken est quelqu'un de très matinal, alors aujourd'hui, pour ce cours d'Alchimie premier du nom c'est largement en avance que l'élève s'est levé. Le puma est toujours là, à le suivre comme une ombre, partout où il va, mais aujourd'hui ça sera différent... Il ne veut pas que le gardien s'impose dans la salle d'alchimie, il risquerait de casser quelque chose, d'effrayer les gens bien que ce soit d'autres deuxième année et surtout il risque d'attirer l'attention... De ça il n'en était pas question... Les cours se feraient sans la présence physique de Keisha, c'était tout vu.

En attendant, le cours commençant dans quelques heures, Jacken et Keisha sillonnent l'espace élémentaire au sol volcanique. Les deux acolytes s'entraînent dans une partie de cache-cache... Il est détendu... Devenu le seul deuxième année, Kira s'étant absentée, et les premières années étant pour la plupart en cours, il peut se permettre de s'amuser sans se soucier des gens, il n'y a personne. Oui, c'est quelqu'un d'un naturel discret, mystérieux... L'Abysse l'a rendu plus introverti encore... Quasiment asocial, il espère pourtant que ça s'améliorera avec le temps... On peut toujours espérer après tout...

Au bout d'un certain temps, il quitte l'espace du Feu, partant à la conquête des couloirs. Une question lui traverse l'esprit alors qu'il marche, la main posée sur le félin. Qui sera présent au cours avec lui ? Tous les deuxième années n'ont pas pris Alchimie, si ? Il ne croit pas... Peut-être que certains viendront en guise d'option... Qui sait... En tout cas il a hâte de retrouver ce qui se rapproche le plus pour lui de la notion d'amis, ses connaissances. A-t-il vraiment créé des amitiés pré-abyssales ? Il en doute... Myrrh est gentille, ils s'entendent bien... De même avec Christyän et Elda... Angel est plus réservée mais il n'a rien contre...Les autres noms des survivants lui échappent... Il ne les a pas revu ? Il ne s'en souvient plus... Surement pas assez proche ou connu... Il verra bien sur le tas...

Mine de rien l'heure du cours se rapproche, un sourire aux lèvres bien que léger, Jacken prend le chemin des sous-sols... C'est là qu'est la salle si il ne s'est pas trompé. L'élève du feu a horreur d'arriver en retard, c'est donc pile à la sortie des premières années qu'il arrive devant la porte. Il patiente un instant, rappelle Keisha dans sa bague et tend l'oreille. Le professeur d'alchimie est donc aussi musicien. Jacken est hésitant, il n'ose pas interrompre le nouvel enseignant, puis, apercevant des silhouettes se rapprocher il se décide. La porte s'ouvre, silencieuse, dévoilant l'alchimiste... Jeune, blond... Pas vraiment ce à quoi s'attendait le garou venant d'un prof d'alchimie mais après tout, le physique ne voulait rien dire... Il suffisait d'entendre l'harmonica pour comprendre que l'individu était plus surprenant que ce qu'il laissait voir...

Jacken s'installe donc au deuxième rang, ses yeux d'émeraude braqués sur le professeur pendant que la salle se remplit. Après quelques minutes, l'homme semble se rendre compte qu'il n'est plus seul et pendant un instant semble... Pour le moins prit au dépourvu à en juger par la rougeur de ses joues, ce qui fit sourire intérieurement l'araignée... Vraiment intéressant.

-Bon bah, bienvenue à vous, chers élèves ! Je m'appelle Léonard Vikaa et je serais votre professeur d'alchimie pour cette année et, je l'espère, quelques autres encore ! Avant de commencer, est-ce que quelqu'un ici pourrait me dire si vos connaissances sont en accord avec mon programme ? Ce qui a été vu lors de vos premières années d'enseignement correspond t'il bien à ce qui est vu en première année ici ?

Un sentiment de malaise envahit le corps de Jacken... Ses connaissances... En accord avec le programme ? Si il a bien vu la même chose en première année avant..? M. Vikaa n'est donc pas le seul à s'empourprer pendant ce cours... Comment expliquer à un professeur que l'on a absolument aucune connaissance en alchimie mis à part la connaissance des instruments de base ? Bonne question... La mygale regarde ses camarades du coin de l'oeil, sans piper mot... Peut-être que l'un d'entre eux pourrait dire ce qu'ils ont fait avant... Parce que Jacken, lui, n'a aucun souvenir d'un quelconque cours d'alchimie... L'année commence bien !

Il attend, rien ne se passe... Il va falloir qu'il prenne les devants non ? Oui... Pas le choix... Dire qu'il déteste se faire remarquer, et là il va être obligé de se surpasser pour dire à ce professeur qu'il n'avait pas eu d'alchimie avant... Ou à peine quelques notions... Le prof va le détester... Tant pis... Il se lance...

- Je suis désolé M. Vikaa mais... Pour ma part je ne me souviens pas avoir eu de cours d'Alchimie précédemment et je pense que si mes camarades en ont eu ils n'ont vu que certaines notions basiques, et encore...

Jacken se tait, avale sa salive avec difficulté... Quelle idée d'avoir parlé... Autant lui donner une corde tout de suite ça ira plus vite... Se calmer... Il inspire profondément, triture sa bague de laquelle émane une douce chaleur et expire... Parler, il fallait qu'il arrive à s'extérioriser un peu plus, s'ouvrir sur les autres ne doit pas être si compliqué surtout qu'il connait les quelques rares élèves de deuxième années... Seul le professeur est inconnu et il ne va pas le manger... Si ?

~~~~


~ Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace... ~

[Maître Yoda]

présence et couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1359-jacken-kyoyama
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 392
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]   Mar 11 Fév - 12:41

Chris massait doucement son épaule douloureuse. Le cours de combat duquel il sortait n'avait pas été de tout repos, et il était certain de trouver quelques bleus sur son corps le soir venu. Passant devant le panneau d'affichage du Hall d'entrée, le garou s'immobilisa lorsque son regard s'arrêta sur le lieu de son prochain cours.

Cours d'Alchimie 201 : 10h
Salle d'Alchimie, Bâtiment souterrain

Son souffle se bloqua, et il eut une brusque inspiration au souvenir de ce qui se trouvait dans le Bâtiment souterrain, son corps entier se crispant.

// L'Abysse condamnée … //

Fermant un instant les yeux, il chassa les souvenirs qui envahissaient encore parfois ses cauchemars  et se reprit.

Christyän n'avait jamais fait d'Alchimie, auparavant.

Peut-être les cours avaient-ils été en option, à l'époque.

Ou bien ne s'était-il simplement jamais donné la peine de suivre les cours – après tout, avant la Chute de l'Académie, son seul but en entrant à l'Académie de magie du royaume avait été de récolter le plus d'informations possibles pour retrouver son frère. L'alchimie n'entrant pas dans la catégorie « utile » pour cette tâche, il n'était pas impossible qu'il ait simplement « oublié » d'aller aux cours.

Mais tout avait changé, à présent. Son frère n'était plus, son territoire au sein d'Astraël avait été reprit, découpé et partagé par de nouvelles meutes … Il n'avait plus rien, en dehors de sa vie à l'Académie, et d'un avenir dont il ne savait rien – et qu'il lui fallait encre bâtir.

// Alors pourquoi pas l'Alchimie ? // s'était-il demandé lorsqu'on lui avait proposé les différents cours en option.// Ça ou un autre, quelle différence ? //

Se raclant la gorge, il serra les poings, hocha la tête et se plaça sur l'échiquier géant du Hall d'Entrée.

« Salle d'Alchimie, » souffla-t-il.

L'espace d'un clignement d'yeux, et il se trouvait devant la porte entr'ouverte de sa salle de cours. Une force invisible le prit à la gorge, et le poids de la magie abyssale encore suintante dans le couloir sombre du Bâtiment souterrain sembla tomber sur lui.
Ses instincts lui hurlaient tous de s'enfuir, sa raison lui soufflait qu'il ne souhaitait pas retourner dans cet enfer.

Mais il voulait cet avenir, il voulait ce futur inconnu qu'il avait encore à construire, à façonner par ses actions, par son savoir. De nouveau, il inspira pour se calmer, pour chasser cette terreur qui le prenait à chaque fois qu'il s'approchait de la Zone condamnée et pour refouler son instinct de survie.

S'assurant que son Gardien soit bien au repos dans sa bague, – et non à vagabonder on-ne-savait où – Chris franchit la porte de la salle de cours, pour être arrêté dans son élan par la vision d'un Jacken déjà présent assit au second rang, et d'un son étranger formant une mélodie au goût discutable.
Haussant les sourcils de surprise, il reporta son regard sur un jeune homme blond assit sur une des tables de travail, un objet long en métal collé sur les lèvres.

// Vraiment ? De la musique ? // ne put-il s'empêcher de penser avec amertume.

Était-ce leur professeur ? Il semblait à peine plus âgé qu'eux … Accordant un léger sourire et un signe de tête à Jacken, Christyän le rejoignit sans déranger le professeur et prit place à quelques sièges de son ami.
Si ce qu'il avait entendu dire était vrai, ils auraient besoin de place.

Au bout d'un moment, l'homme blond cessa d'émettre des sons étrangers et reporta son attention sur sa classe. Après avoir bafouillé quelques instants, il se reprit :

« Je m'appelle Léonard Vikaa et je serais votre professeur d'alchimie pour cette année et, je l'espère, quelques autres encore ! »

// Bah voyons … //

Lorsque Jacken déclara qu'il n'avait jamais eu de cours d'Alchimie, Chris se contenta d'acquiescer, notant quelques murmures d'accord dans la salle.

Vraiment ? Eh bien, au moins, il n'avait rien loupé !

Cours abandonné et transféré en première année :
 

~~~~
« Je te retrouverai. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toute ma p'tite salle f'ra Booum ! [Cours d'alchimie 1 - Seconde année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Souterrain :: La Salle d'Alchimie-