AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]   Dim 5 Jan - 15:54


VIENS AU PAYS DES SCHTROUMPFS ...



Me voilà encerclé de toutes parts par des esprits maléfiques. D'un regard circulaire, je compte mes adversaires : un, deux, trois... quatre; et un cinquième qui observe au loin. Leurs corps sont des voiles aussi noirs que l'ébène, et ils flottent ensemble quelques pieds au dessus du sol. Bizarrement, je n'ai pas peur. Chaud comme la braise, je me sens prêt à exploser en une furie au moindre signe d'attaque de l'adversaire. Soudain, c'est comme si un signal muet était lancé; les créatures fondent simultanément sur moi. Je bondis; à gauche, à droite, je plie mon corps en deux pour esquiver et un des adversaires me rase. Agile comme un elfe, fougueux comme un homme. Je ne sais de quoi ils sont composés, mais lorsque je les frappe j'ai la sensation de traverser du vide ; j'ai beau vouloir me convaincre qu'ils finiront par disparaître, rien n'y fait. Les corps se rassemblent les uns après les autres. La sueur perle sur mon front, et vient couler dans mes yeux, et malgré la concentration évidente qui se lit sur mes traits, mes mouvements deviennent de plus en plus imprécis. Je prends coup sur coup, et blessure sur blessure; je me débats, mais viens le moment fatidique où je tombe. C'est la fin.

Je me réveille en sursaut, mais tout aussi fiévreux que durant mon combat onirique. En vérité, j'ai du mal à m'habituer à mon nouveau climat, celui du volcan représentant mon élément feu. Il fait chaud, et j'y dors mal. Non pas que je me plaigne du choix des dirigeants de l'Académie, mais je n'ai jamais vécu dans une telle chaleur. Autour de moi, mes camarades de fortune que j'ai rejoint à mon entrée ici sont pour la plupart déjà tous levés, car j'ai également du mal à m'adapter au rythme scolaire. A Edälis, je me couchais tard à l'auberge et me levait aux alentours de midi pour commencer mon travail. En somme, ici, tout est différent. C'est formidable tout ce qu'on peut apprendre ici ; l'art du combat, l'histoire du continent, les artéfacts, j'en passe et des meilleurs. Mon savoir s'en trouve un peu plus grand tous les jours.

Mais pour l'instant, ce n'est point le savoir qui me fait avancer mais la faim. Mon ventre gronde, et même si ce n'était pas le cas je ne pourrais affronter la journée à venir sans avoir au préalable petit-déjeuné. C'est ainsi que je quitte mon espace élémentaire pour rejoindre le Hall; où comment changer de monde en quelque pas. Quitté l'illusion naturelle du volcan, je me retrouve dans ce espace éclairé gargantuesque d'une affluence impressionnantes aux heures de repas.  Je suis à peine réveillé, et je déambule plus par réflexe que volonté, suivant le mouvement des autres élèves. Pourtant, lorsque mes yeux le croisent, ils s'écarquillent et se peint sur mon visage une grimace de stupéfaction.  Je le fixe, sans pouvoir m'en détourner. Ma curiosité est éveillée comme rarement, et même si c'est impoli, peu m'importe.
Qui est cet homme... bleu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]   Dim 5 Jan - 19:38


Perdu, j'étais encore perdu... Depuis quelques jours maintenant, je commençais à appréhender ma nouvelle vie à l'Académie, lors de mon arrivée j'en avais étonné plus d'un, et beaucoup de gens vinrent me parler. En ce lieu, je découvris la plus grande variété de races et d'ethnies différentes que partout ailleurs sur le continent. Dès mon arrivée je fus stimulé par l'Académie en elle-même, cette architecture impressionnante et cette allure que dégageait le bâtiment, j'en étais tout impressionné et rempli d'impatience.
Je pris donc mon courage à deux mains, et j'entrai dans, ce que j'espérais être ma future demeure, dans le grand hall, il y avait déjà beaucoup de monde et quand je fis mon entrée je m'aperçus que je n'étais pas la seule créature ou le seul à posséder une apparence originale, ce qui me rassura en parti, en effet je ne voulais pas être le seul différent parmi tout ce monde-là.
Quand j'eus enfin trouvé l'administration, je me présentai et leur expliquai la raison de ma venue, et heureusement, ils m'acceptèrent parmi les élèves de première année et me destinère à la maison de l'Ombre. Ainsi après quelques formalités supplémentaires, on m'indiqua l'emplacement de mon espace élémentaire, qui dorénavant me servirait de demeure et je m'y dirigeais en essayant de ne pas me perdre dans l'immensité de cet endroit.
Enfin, j'arrivai à destination, et dès que je fus rentré, l'atmosphère changea instantanément, et je me retrouvais dans une grande étendue désertique, noire, sombre et pourtant je m'y sentis presque tout de suite à l'aise, ayant été habitué petit à des étendues désertiques et solitaires, malgré tout il persistait en moi une certaine retenue envers cet endroit complètement isolé. Au loin j'aperçus une grande tour, que l'on nomme ici Obvius Ad Caelum, j'en pris donc la direction, et arrivé a sa base je me rendis compte de sa taille et de sa noirceur, semblable au monde qui l'entourait. Pour entrer j'utilisais la clé que l'on m'avait donné un peu plus tôt, et je pus ainsi pénétrer dans la tour...
Revenons-en au début de ce récit, même après quelques jours déjà passé dans cette étrange tour, j'étais une fois de plus perdu, parmi les méandres de portes et d'escaliers qui parcouraient l'édifice, heureusement je réussis à retrouver ma chambre et je pris quelques affaires avant de partir, pour le petit déjeuner, il me semble, ici dans ce monde obscur où toute notion de temps était relative, je parcourus donc la plaine déserte, laissant derrière moi cette tour obscure qui dorénavant, était à mes yeux, ma nouvelle maison. Je n'étais pas le seul à avoir eu faim, en effet marchant un peu plus en avant, deux de mes camarades se parlaient à voix basse. Eux je pensais, était plus à même que moi d'être en cette maison, en effet, même à certaine distance je ressentais une sorte de terreur émanant d'eux, pourtant quand je les doublais, ils me saluèrent avec de grands sourires montrant leurs dents pointues.
J'ouvris la porte et sortis de mon espace élémentaire, et me retrouvais dans un couloir de l'Académie. Avec encore un peu d'hésitation, je finis par trouver le chemin de la salle de repas, mais avant cela je dus traverser le grand hall d'entrée. Evidemment beaucoup de gens me regardèrent, mais cela ne me dérangeait plus à force, cependant, je sentis un regard différent et plus insistant que les autres, voulant savoir d'où venait ce regard et à qui il appartenait, je jetai un regard sur la foule et, là je l'aperçus, une tignasse flamboyante et un œil qui me scrutait avec stupéfaction et émerveillement à la fois. Intrigué, moi aussi, je commençai à me diriger lentement vers ce jeune homme...


Dernière édition par Deiwos Khnom le Mer 8 Jan - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]   Lun 6 Jan - 20:53


Un homme, que dis-je, un humanoïde tout au plus, que je qualifierais de créature ou de bizarrerie si le respect n'existait point, me fait face. Certes, l'expression que mon visage affiche n'est pas digne de courtoisie, mais je reste ahuri. A mieux y regarder, le plus étonnant chez ce personnage n'est même pas sa couleur, non ! Ce sont ses pupilles. Tout simplement parce qu'elles n'existent pas ; enchantement, malédiction,  quoi qu'est-ce ? Bon, j'admets que mon bandeau de pirate n'est pas singulier lui aussi, mais tout de même, il y a des limites !

Mon cerveau fourmille de questions plus osées les unes que les autres, mais, ébahi, je reste immobile. Le... garçon ? s'approche vers moi, sûrement pour me remettre en place, ou m'intimer de ne plus le regarder ainsi. Moi aussi, j'ai connu ça, les regards inquisiteurs quant à ma chevelure rousse. Rien de plus désagréable. Pris de panique, j'essaie de sonder son visage pour deviner son état d'esprit, mais il ne laisse rien transparaître. L'ardente envie de comprendre et l'envie de prendre mes jambes à mon cou s'affrontent dans mon esprit; pour l'instant, match nul. Un pas, deux pas, trois pas... L'énergumène s'approche, et moi je reste stupéfait. Encore un peu plus, et je n'aurais plus l'occasion de faire de choix. Comprenez-moi, personne ne m'a jamais appris à me taire. Petit, je posais toutes les questions que je voulais, et mis à part le silence significatif de mon père adoptif, jamais il ne m'apprit à discerner le moment choisi pour poser telle ou telle question. Cependant... Voilà peu de temps que je suis à l'Académie, et je ne suis pas assez sot pour me faire une mauvaise réputation avant même que les gens n'aient appris à me connaitre. Il serait embêtant de se retrouver seul juste à cause d'un jugement porté hâtivement.

Bref, le "bleu" sera bientôt juste en face de moi. Je tressaille, ma bouche s'ouvre puis se referme, et d'un grand pas je m'avance vers lui. « Salut, moi c'est Elua. J'viens d'arriver, et toi ? J'ai été pris dans l'élément feu, mais j'suppose que t'y es pas, sinon on se s'rait croisés, hein ? 'Fin, c'est pas comme si j'aurais pu t'ignorer vu que tu... Dis, pourquoi tu es ... enfin pourquoi tu n'es pas... Ou plutôt, qu'est-ce qui fait que tes yeux sont ... ? Enfin, j'veux dire, d'où tu viens ? » Les mots jaillissent, incontrôlables et je ne lui laisse pas même le temps de répondre. A la limite, je rougirais presque de la gêne occasionnée en moi. De plus, je me demande à quel élément il appartient. L'eau ? Quelqu'un azur si profond semble destiné à cet élément, mais justement, peut-être que c'est trop évident et que je me trompe du tout au tout ? Oh, et puis zut. J'espère pour lui qu'il n'est pas susceptible, car je ne compte plus me retenir. Tant pis pour les opinions qui se feront sur moi, je n'aurais qu'à les démentir. D'ailleurs, en jetant un rapide coup d'œil en coin au reste du hall, on remarque d'emblée que l'humanoïde et moi sommes devenus un sujet d'intérêt pour certains ; que ce soit pour sa couleur de peau, le bandeau sur mon œil, ou quoi que ce soit d'autre.

Allons bon, ce ne sera qu'une (més)aventure de plus à mon compteur personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]   Mer 8 Jan - 17:12


Arrivant, enfin en face de ce jeune être curieux, ce dernier dans un grand pas comble l'espace nous séparant et d'une voix agitée commence à me questionner ne me laissant pas le temps de répondre :
« Salut, moi c'est Elua. J'viens d'arriver, et toi ? J'ai été pris dans l'élément feu, mais j'suppose que t'y es pas, sinon on se s'rait croisés, hein ? 'Fin, c'est pas comme si j'aurais pu t'ignorer vu que tu... Dis, pourquoi tu es ... enfin pourquoi tu n'es pas... Ou plutôt, qu'est-ce qui fait que tes yeux sont ... ? Enfin, j'veux dire, d'où tu viens ? »
Ne terminant sa tirade qu'a bout de souffle. Amusé je le regarde droit dans les yeux avant de répondre, cela semble le gêner, je détourne donc lentement le regard et prend la parole " Salut, calme toi, respire" dis-je en arborant un grand sourire face à ce jeune homme plaisant " Je m'appelle Deiwos, et j'ai été placé dans la maison de l'ombre, je viens d'arriver aussi dans cet endroit merveilleux. Quant à mes yeux, je suis un Noxian, tu n'as jamais dû rencontrer de gens de ma race n'est ce pas ? nous vivons aux environs des plaines rouges, dans le désert ", terminant ma phrase je le regardais, en détail, chevelure flamboyante, visage fin et ce bandeau intriguant sur son oeil, je me posais moi-même de nombreuses questions, le voyant hésitant, surement gêné et timide, je lui dis " Mais allons donc manger ensemble, nous aurons ainsi le temps de faire plus ample connaissance, car à l'heure qu'il est nos estomacs devraient déjà être rassasiés", en effet ce beau jeune homme m'intriguait, et je sentais que lui-même avait de nombreuses interrogations encore à mon égard. Je supposais qu'il avait vécu des choses intéressantes et que son histoire me révélerais de nombreuses choses. Je le pris par l'épaule et guidai sa frêle personne vers la salle manger, et cet alors que, en relevant la tête j'aperçus que notre duo attirait le regard d'un grand nombre d'élèves présents dans le hall, je souris, et intérieurement je pensais - Un homme roux à l’œil caché et un homme bleu, quel groupe atypique - me tournant vers mon jeune camarade, je lui dis " Et bien, il semblerait que je ne sois pas le seul à attirer le regard des autres ici." en lui faisant un clin d’œil. Nous entrâmes donc dans la salle à manger, où une fois de plus notre duo original attirait le regard des curieux. Je nous dirigeais vers une table libre, et l'invitant à s'asseoir, j'en fis de même, prenant place en face de lui. Me servant un bol de fruits, et une tasse de thé accompagnée d'une tranche de brioche, je regardais mon compagnon une fois de plus, ce visage, ce bandeau, la gêne semblait avoir disparu de son esprit, et il semblait plus enjoué que quelques instants plutôt, avalant une gorgée de mon succulent breuvage je repris la parole " Alors, mon petit Élua, c'est bien ça ? Comment es-tu arrivé ici ? Et dis-moi donc, pourquoi as tu un bandeau sur ton œil ? "

Edit de Chris :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viens Au Pays Des Schtroumpfs ~ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Principal :: Le Hall d'Entrée-