AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 13/12/2009
Nombre de messages : 90
Age : 23
Lieux d'influence : Au bar
Activité : Sakééééé !

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Lun 6 Jan - 15:44

L'année venait donc de débuter, belle et ensoleillée. Tout était pour le mieux pour le relancement de l'académie, comme si Edälia toute entière tentait de masquer ce qu'il s'était passé au même endroit un siècle plus tôt... En même temps, qui ne voudrait pas oublier ?

En cette fin de semaine, Yuko et Rem étaient plutôt fiers d'eux et de leurs élèves qui semblaient bien se débrouiller. L'année promettait donc d'être intéressante à tout point de vue... Profitant du week-end, la jeune femme décida de quitter ses appartements pour profiter de l'extérieur des bâtiments, se promenant à travers le parc, faisant un tour du côté du lac, explorant le bois... Dire qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant... Maintenant cela lui semblait précieux... C'était étrange...

L'enseignante passa une partie de l'après midi dans les bois, profitant de l'air pour monter dans les arbres comme elle le faisait étant enfant, sous le regard toujours aussi désapprobateur du rongeur qui l'accompagnait. Au moins l'Abysse semblait être passé sur lui comme l'eau glissait sur les plumes d'un canard... En tout cas c'est ce qu'il montrait... Une stabilité dont Yuko avait besoin car elle, avait toujours du mal à retrouver un semblant de normalité... Ses nuits étaient devenues courtes, agitées. Elle se sentait parfois envahie de visions, revoyant par flash les souvenirs d'un monde chaotique... Bizarrement elle commençait à s'habituer... Même si les effets étaient toujours les mêmes...

La fin d'après-midi approcha rapidement, peut-être même trop rapidement pour l'élémentaliste qui regretta de devoir rentrer... Mais elle était à bout de force et une pause s'imposait. Sur le chemin du retour elle songea à son prochain cours... La lévitation... Les élèves allaient en baver, c'était certain... Autant rendre la chose un peu plus ludique... Avec un étrange sourire, Yuko changea de trajectoire, direction la salle des professeurs. Elle laisserait un message à ses élèves pour les tenir au courant... Si son idée pour la troisième leçon était déjà bien installée, son deuxième cours demandait un peu plus de réflexion... Enfin, elle avait le temps d'y réfléchir dans la pièce qui était réservée aux enseignants.

Elle n'y était pas beaucoup allée depuis son "retour"... Rapidement pour déposer son programme, et peut-être une autre fois, brièvement... Cette fois, elle allait pouvoir profiter des lieux... Arrivée devant la porte elle s'arrêta un moment... Y avait-il d'autres professeurs déjà présents ? Bonne question, elle allait le découvrir ! La porte tourna sur ses gonds, émettant des grincements de protestation et offrant une vue sur son contenu à la jeune femme. Décorée simplement, chaleureuse et agréable, la pièce semblait attendre quelqu'un... Déserte, seul une musique d'ambiance brisait un silence hypothétique...

Yuko entra, suivie de Rem qui s'installa dans un fauteuil alors que la professeur faisait le tour des lieux, passant une main sur le dossier d'une chaise, posant son regard brûlant sur les tapisseries. Sympathique... Elle farfouilla dans les placards, dénichant une bouteille d'un alcool quelconque et trouvant des petits gâteaux. Elle les déposa sur une table et se servit un verre tout en grignotant un biscuit... Pas mauvais... La boule de poils noire la rejoignit en quelques bonds profitant lui aussi du goûter improvisé... L'heure du repas n'allait pas tarder, pas vraiment l'heure pour ce genre de choses mais tant pis, elle mangerait ici, il y avait tout ce qu'il fallait... Elle sortit une feuille et une plume et commença à chercher des idées pour son cours...

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Raksha
Edälia
avatar
Date d'inscription : 03/09/2013
Nombre de messages : 45
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Lun 6 Jan - 17:07

Dans le dojo, Raksha était en train de réfléchir à tout son parcours.

Depuis sa régénération, il était resté discret. Il n'avait pas côtoyé grand monde si ce n'est le propriétaire de l'auberge dans laquelle il avait séjourné après son retour en territoire civilisé. Un fait assez compréhensible, il est assez difficile de refaire sa vie à partir de rien, surtout lorsque c'est la seconde fois qu'on y est contraint.

En cela, l'offre d'emploi de Myrddin, le directeur de l'académie, était une sacré aubaine. Etre professeur de combat, pourquoi pas ? C'était là un bon début, une activité qui pourrait surement lui permettre de tisser des liens sociaux. Et quand bien même, il aurait quelque chose à faire de ses journées. Mais fallait il encore être pris. Les humains ont une certaine tendance à craindre l'inconnu, peut être son apparence serait un frein pour son embauche ... Bien sur que son apparence serait un frein.

Tentant tout de même le coup, l'orochi avait de fil en aiguille réussi à décrocher le poste. Un soulagement pour lui.

Depuis, il avait pu rencontrer ses élèves. La plupart d'entre eux étaient assez étonnant,  notamment au niveau de leur ouverture d'esprit. Les mentalités avaient bien changés en 100 ans. L'enseignant n'avait pas fait face à beaucoup de remarques quant à ses origines et les cours se déroulaient merveilleusement bien, hormis l'incident avec un certain Lightning. Raksha souriait encore en repensant à la mine déconfite du jeune homme lorsqu'il s'était vu confisqué son arme.

Perdu dans ses pensées, Raksha fut surpris de voir que, son entraînement fini, l'après-midi était déjà là. Le matériel rangé, l'orochi sortit du dojo et entama une petite balade, une habitude qu'il avait adopté avant de rentrer à ses appartements.

L'enseignant salua quelques un de ses élèves et se retrouva devant le bâtiment supérieur de l'Académie. La seule fois où il y avait était, c'était afin de déposer son programme. Depuis il n'y avait plus remis les pieds ou plutôt la queue. Non pas qu'il n'y pensait pas, mais il appréhendait la rencontre avec d'autres professeurs.

Sa petite méditation personnelle dans le dojo lui avait rappelé les raisons pour laquelle il était là et l'orochi se décida enfin à aller voir si ses collègues étaient là. Arrivé devant la porte, l'enseignant hésita quelques secondes, frappa et entra.

Une jeune femme d'un vingtaine d'années était là, assise sur un fauteil en train d'écrire. A coté d'elle se trouvait des biscuits et une bouteille d'alcool, ainsi qu'une étrange boule de poils noire. Hormis la musique qui flottait dans les airs, le silence était complet. L'orochi referma la porte doucement et s'approcha de sa collègue. Il enroula sa queue autour d'un des fauteuils autour de la table puis se plaça dans la dossier du fauteuil.

Brisant alors le silence, Raksha s'adressa à la jeune femme :


-J'espère ne pas vous déranger. Mon nom est Raksha, je suis l'actuel professeur de combat. Enchanté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1475-raksha-ancien-sei
Innen
Maître du Jeu
avatar
Date d'inscription : 20/11/2013
Nombre de messages : 52
Age : 149

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Lun 6 Jan - 19:30

Fujiin cultivait le secret, les légendes et les rumeurs, faisant de lui l'être le plus mystérieux de cette académie, surpassant même le vieux Myrddin. Bon, il est vrai que le sage était beaucoup plus vieux que le directeur, mais bon, on ne voyait rien sous son masque, alors on se passera de le traiter d'ancêtre ! Pourquoi tant de secrets ? Ce n'était pas qu'il aimait cela, mais simplement que sa mentalité et son style de vie, étaient du genre surréaliste pour toutes les personnes présentes dans cette académie. Le sage des vents était extrêmement tourné vers le spirituel et affectionnait beaucoup plus la présence des éléments, plutôt que celle des mortels. Ses longues années à méditer, à uniquement agir lorsque le devoir l'exigeait, avaient fait de lui un véritable ermite. Ses seuls amis étaient ses collègues, les autres sages des éléments, sa seule famille était la lune et ses seuls enfants étaient les lames maudites, sa plus grande création. Il avait œuvré pendant des siècles à la survie de ce royaume et même de cette planète, puis s'était retiré, faisant même quitter sa résidence du sol, pour vivre auprès des éléments du ciel. Il n'était revenu qu'une fois, lorsqu'il avait eu une vision, un présage des atrocités qui attendaient l'académie et avait renforcé ses défenses, avant de partir à nouveau, loin du monde des hommes. Puis était venu l'abysse, il avait subit de plein fouet cette atrocité, manquant de peu de succomber à cette odieuse création humaine. Il n'avait jamais été dans cet enfer et pourtant...son lien avec les éléments avait permis à ce géant glouton, de le faire souffrir, au point d'agoniser sur le sol de son sanctuaire. Il s'était relevé, avait aidé Myrddin à recréer l'académie, mais ne s'était jamais impliqué, comme à son habitude. Cependant, les temps changent...

Si le monde voulait survivre à cette horreur, au retour des monstres du passé, à la vengeance des éléments qui avaient créé l'abysse contre leur gré, il devait être prêt, préparé au combat. Ce n'était pas seulement Fujiin, les sages, Myrddin, les comtes vampiriques, les elfes ou les lames maudites, qui devaient agir, mais cette nouvelle génération. Le monde leur appartenait, c'était leur ère, leur époque, ils devaient avoir la puissance nécessaire pour affronter cet environnement et forger une nouvelle destinée pour Edälia. Le sage des vents ne pouvait plus attendre que la menace se précise, il se devait de former ces jeunes élèves, pour qu'ils offrent à ce royaume, à ce monde, un visage nouveau. Il avait donc accepté de devenir professeur et changer ainsi ses habitudes. Mais que fait un professeur ? Il n'était sans doute pas un ermite qui passait ses journées à méditer, il devait être à l'écoute de ses étudiants et se montrer sociable. Lui qui ne parlait jamais, ne s'exprimait que par conseils ou ordres, devait bouleverser totalement son mode de vie. Fujiin affrontait son plus grand ennemi, la sociabilité ! Que faire, que faire, discuter météo ? N'abusons pas, il n'était pas du genre à parler pour ne rien dire. Conseiller ses élèves ? Oui, il pouvait le faire, mais si ils n'étaient pas près de lui ? Il n'était pas un professeur d'éléments, il ne faisait rien quand ses cours optionnels n'étaient pas à l'ordre du jour. Les professeurs ! Ils avaient peut être besoin d'aide ? Ou alors juste profiter de leur présence changerait sa vision du monde, qui sait ? En route pour la salle des professeurs donc, de toute manière, il n'avait rien d'autre à faire.

Avançant dans les couloirs, il eut la désagréable impression d'être un véritable bâillon pour les élèves, partout où il passait, le silence se créait. On l'observait, on chuchotait, il n'avait vraiment pas l'habitude de voir autant de personnes aussi longtemps. La célébrité, les nobles connaissaient bien ce phénomène et snobaient la plupart du temps le bas peuple, mais Fujiin n'était ni un roi, ni un noble, mais bien un sage. Souriant derrière son masque, il écoutait les plus courageux qui osaient lui adresser la parole et répondait au mieux à leurs attentes, bien qu'il ne faisait que retarder son arrivée dans la salle des professeurs. Sa voix était semblable à un léger vent, une simple brise qui ne cassait que légèrement ce silence. Douceur et relaxation, voila comment résumer les paroles du sage. Pourquoi tant de jeunes désiraient lui serrer la main ? Il ne comprenait vraiment pas. S'attendaient ils à voir le sens de la vie se matérialiser dans leurs esprits à cet instant ? Bien qu'il ait inventé bien des sciences, Fujiin n'était pas vraiment à l'aise avec la psychologie, spécialité de son second, Mephiles. Seulement, il n'y avait aucun sage avec lui en ce moment, juste des jeunes surexcités à voir un héros de leurs livres d'histoire. Vite ! Une issue !

La porte de la salle des professeurs s'ouvrit soudainement, suite à une petite attaque de vent contrôlée, puis se referma après l'entrée du sage dans ce fameux repos des professeurs. Ici, il  rencontra deux de ses collègues, le fameux professeur de combat, Raksha et le professeur d'air, Yuko Ichihara. Il ne pu s'empêcher d'observer la jeune femme, pas car il la trouvait belle ou attirante, étant bien loin de ces petits plaisirs depuis un moment, mais car il observait son aura élémentaire. Elle était sensée être la plus douée dans son élément, pourtant son pouvoir semblait agité, instable, il faudrait peut être qu'il lui apprenne deux ou trois choses. Non, former un sage n'était pas dans sa priorité, surtout qu'il n'était pas prêt de prendre sa retraite. Cessons donc de penser au destin de chacun et concentrons nous sur quelque chose qu'il n'avait plus fait depuis un moment, prendre du bon temps. Il devait tenter de se couper provisoirement de ses visions et ses constantes inquiétudes sur l'avenir de ce monde.

- Professeurs ? J'ose vous demander de me faire une place ? Oh. J'en oublie mes manières. Fujiin, professeur d'artefacts.

C'est un bon début, juste parler, ne pas sortir ses autres titres, juste se détendre et découvrir ses collègues. Après tout, ne pas avoir de visions apocalyptiques pendant quelques heures, devrait être dans ses cordes. Si la lune lui accordait un "congé" bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/12/2009
Nombre de messages : 90
Age : 23
Lieux d'influence : Au bar
Activité : Sakééééé !

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Jeu 9 Jan - 10:53

Plongée dans ses gribouillis, la seule chose qui permit à Yuko de prendre conscience que quelqu'un était dans la salle fut le léger courant d'air qui troubla la pièce parvenant jusqu'à elle mais ce ne fut pas suffisant pour la faire lever les yeux. Lorsqu'elle était concentrée, rien ne pouvait la distraire, ni un courant d'air ni la présence d'un individu... Elle ne fit donc pas attention au professeur qui s'installait dans un fauteuil à son tour jusqu'à ce qu'il prenne la parole, brisant le silence et la concentration de sa collègue qui se renfrogna sans un bruit.

-J'espère ne pas vous déranger. Mon nom est Raksha, je suis l'actuel professeur de combat. Enchanté.


Ne pas la déranger ? Il en avait de bonne ! Mais la jeune femme leva les yeux et posa son regard rubis sur... L'individu ? L'homme ? La créature ? Bref, sur son collègue. Il fallait admettre que c'était assez surprenant que de rencontrer une pareille créature au poste de professeur, surtout pour la plus ancienne enseignante de ces lieux... Oh elle n'avait rien contre ce fait, loin de là, ça mettrait un peu de piment dans les cours des élèves et dans ses relations... Un léger sourire flotta sur ses lèvres. Décidément Myrrdin était un personnage très ouvert d'esprit !

- Yuko Ichihara, professeur d'élément... Enchantée...

Son regard parcourut l'homme qui se tenait face à elle et son sourire s'élargit. Elle avait bien fait de renouveler son contrat ici !

- Excusez ma curiosité mais une question me traverse l'esprit... De quelle espèce êtes-vous ? J'espère aussi ne pas vous déranger, mais quelque part cela nous met au même niveau, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.

Alors qu'elle terminait sa phrase un coup de vent ouvrit la porte, lui faisant hausser les sourcils de surprise. Yuko n'était pas idiote ni une novice, elle reconnut sans peine qu'il s'agissait d'un air "contrôlé" aussi son étonnement s'agrandit quand un nouvel individu pénétra dans la pièce. Quelque chose de spécial, oui c'était cela... Il avait quelque chose de spécial, qui à la différence de Raksha n'avait rien de physique, enfin à quelques détails près, mais qui se trouvait plutôt dans son... Rayonnement ?

Un étrange sourire apparut sur le visage blafard de Yuko pendant que le professeur se présentait... Fujin... Rien que ça... La jeune femme  ne repectait pas réellement grand monde... Elle tolérait la plupart des gens, estimait quelques rares personnages comme Myrrdin... Mais il faut avouer que le fait d'avoir le sage du vent devant elle lui fit l'effet d'une douche froide et elle sentit naître une forme de respect envers le professeur d'artefacts, sorte de modèle en manipulation des vents...

- Installez-vous je vous en prie... Nous sommes collègues après tout... Yuko Ichihara, professeur d'élément.

Elle ne savait pas vraiment si Fujin la connaissait ou non, elle se contenta donc de répéter ce qu'elle avait dit à Raksha, le professeur de combat. De combat ? C'était seulement maintenant qu'elle réalisait que cela pourrait lui servir... Depuis l'Abysse, Yuko voulait apprendre à se défendre, autrement qu'avec son élément bien que celui-ci lui soit précieux et soit puissant... La maîtrise d'une arme pouvait toujours être utile... Elle en parlerait à son collègue plus tard...

- On dirait que Myrrdin fait dans l'originalité cette année pour l'équipe enseignante...

Une lueur amusée passa dans son regard tandis que Rem s'installait sur son épaule, muet et attentif. La salle des professeurs semblait remplie de mystère et tout ceci allait sûrement prendre une tournure intéressante...

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Raksha
Edälia
avatar
Date d'inscription : 03/09/2013
Nombre de messages : 45
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Jeu 9 Jan - 15:08

L’interlocutrice de Raksha se présentait sous le nom de Yuko Ichihara, professeur de l'air. Avec son sourire aux lèvres et la façon dont elle le regardait, il semblait qu'elle l'examinait son collègue sous toutes ses coutures. Elle prit de nouveau la parole et questionna le professeur de combat sur ses origines, tout en soulevant subtilement le fait qu'il avait bien dérangé la jeune femme durant son activité.

La petite pic glissa sur le professeur de combat qui se mit à sourire. Cette question sur l'origine l'amusait toujours autant et ne le déranger pas le moins du monde. Cela faisait plus de deux siècles qu'il arpentait Edälia et c'était presque systématiquement la première question qu'on lui adressait. Il n'eut cependant pas le loisir de donner une réponse aux interrogations de sa collègue puisqu'un nouvel individu rentra dans la salle. Raksha avait choisi le bon jour apparemment.

Il se présenta sous le nom de Fujin, professeur d'artefacts. Un nom que l'Orochi reconnu immédiatement. Le célèbre sage des vents. Il avait entendu parler de lui de nombreuses fois mais n'avait malheureusement jamais pu ne serait ce que l'apercevoir. C'est pour cela qu'il trouvait amusant de rencontrer une telle légende dans un lieu aussi singulier qu'une salle des professeurs. Celle de l'Académie certes, mais une salle des prof' quand même. Comment Myrddin avait il bien pu le convaincre de venir enseigner à l'académie ?

Sa collègue semblait partager les mêmes interrogations que lui au vu de son expression. Peut être était ce aussi du au fait que, d'un point de vue élémentaire, il était son aîné. Malgré tout, elle fut la première à reprendre la parole.


- Installez-vous je vous en prie... Nous sommes collègues après tout... Yuko Ichihara, professeur d'élément.

Le ton était plus respectueux que précédemment, on sentait que le professeur d'artefacts faisait forte impression sur celui de l'air. Une forte impression légitime à laquelle ne se dérobait pas le professeur de combat.

- On dirait que Myrrdin fait dans l'originalité cette année pour l'équipe enseignante...

L'Orochi s'amusa de la remarque de la jeune femme. Il était vrai qu'entre le professeur d'ombre, d'artefacts et lui, on avait une belle brochette de personnages hors du commun. Le directeur avait l'air d'aimer faire dans le grand spectacle. Sans plus attendre, il se présenta.

- Quant à moi, je suis Raksha, professeur de combat, enchanté. Nous voici donc, tout trois autour de cette table, un Orochi, une légende et vous, qu'allez vous apporter à ce cadre d'originalité, professeur de l'air ?

Raksha renvoya un clin d’œil à Yuko, similaire à celui qu'elle lui avait fait plus tôt et se servit un verre d'alcool en souriant. Sa remarque n'était en aucun point cinglante, il aimait cependant montrer à la jeune femme que lui aussi avait du répondant. Il se tourna ensuite vers le sage.

- Je peux vous servir quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1475-raksha-ancien-sei
Date d'inscription : 28/04/2010
Nombre de messages : 314
Age : 28

Feuille de personnage
Race: Célestin
Dons Élémentaires: Ombre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Mar 14 Jan - 18:51

HRPG : Car fuck it, j'aime rp avec moi même !

Un cadre original dites vous chère Yuko ? Oh mais vous êtes bien loin de la vérité, il manquait un élément crucial à cette petite réunion de famille. Voyons voir, nous avons un gros lézard, un mage légendaire, une survivante de l'abysse, que rajouter ? Il manque quelque chose non ? Du maïs ? Du poivre ? Ou du sel ! Non rien de tout cela, ce qu'il vous faut dans ce genre d'environnement, c'est un clown, un chapelier fou, un dément qui n'utilise pas les portes !

- Une fête ?! Et on ne m'invite même pas ?!

D'où provenait cette voix ? Un nouvel arrivant qui ouvrirait la porte de la salle des profs ? Si seulement...Ce serait mal connaître le professeur Bachiatari, ce type n'utilisait jamais de portes. Sortant de sous la table où s'étaient réunis les différents professeurs, le clown retira la poussière qui se trouvait sur son beau manteau blanc et s'inclina respectueusement devant toute cette petite assemblée. Rapidement, il déposa théière, tasses, bol de sucre et boite remplie de biscuit, afin d'accompagner cette bouteille d'alcool, que Fujiin ne prendrait sûrement pas.

- Voila, la fine équipe loufoque est au complet, Shitennô Bachiatari, professeur d'Ombre et de contrôle de soi. Du thé cher esprit lunaire ? A moins que vous ne vouliez pas montrer votre apparence enfantine ? Oups ?

Glissant le bout de ses doigts sur ses lèvres, le Célestin ne pu s'empêcher de sourire, certes il mettait le professeur d'artefact mal à l'aise, mais au moins il pouvait dés à présent retirer son masque sans crainte. L'importance du Célestin aux yeux de Myrddin n'était pas exagérée, il l'avait aidé à repoussé l'abysse, ramener les élèves dans ce monde et en plus avait beaucoup plus de connaissances que la bibliothèque de l'académie. Aucun livre ne parlait des esprits lunaires, aucune rumeur, tout était dissimulé, impossible d'en apprendre plus que le nom de cette race. Et pourtant, Shitennô venait d'expliquer la principale caractéristique de cette espèce, ce qui ne laissait qu'une unique possibilité : il en avait déjà rencontré.

- Oh, j'ai failli oublier mon message, Yesod m'a demandé de vous saluer si je vous croisais. C'est chose faite.

Souriant doucement, il venait de frapper le sage dans son point le plus sensible, sa famille. Son but n'était pas de le blesser, mais lui rappeler l'existence d'une personne qui comptait beaucoup aux yeux du Célestin, un être que Fujiin mettait souvent de côté. Ceci étant fait, il changea de direction et s'orienta vers Raksha. Il avait une question de la plus haute importance à lui poser.

- Une question me chiffonne collègue, vous êtes gaucher ou droitier ? Et si vous l'êtes, c'est plutôt droitier ou gaucher du bras supérieur ou inférieur ? Cette question me hante depuis un moment, je m'en réveillerai la nuit ! Je suis curieux, pardonnez cet affreux défaut, mais vous devez bien admettre que rencontrer une personne qui possède quatre bras n'est pas chose commune.

Non mais sérieusement, vous pensiez que ce type avait une question existentielle réelle à poser ? C'est un clown bon sang ! Il est totalement cinglé, du moins en apparence, vu que tout ce petit numéro est un rôle qu'il joue pour éviter de mettre en évidence son absence totale de ressentiment.
Chacun se dissimule comme il peut, jusqu'à ce qu'il soit démasqué, mais il faut avouer qu'un masque aussi burlesque, était bien mieux que jouer une personne aussi sérieuse que le sage des vents. Buvant tranquillement son thé, brûlant s'il vous plait, Shitennô en proposa à Yuko avant de reprendre la parole.

- On a pas vraiment eu le temps de se parler quand j'y pense. Raksha avait une question pour vous Yuko non ? D'ailleurs, j'ai du thé relaxant si vous voulez. C'est très utile contre les mauvais souvenirs, les traumatismes et cauchemars du genre.

Petit clin d’œil, vu que c'était visiblement la mode autours de cette assemblée, il était très difficile de savoir si il disait cela juste car il trouvait Yuko stressée ou si il se doutait qu'elle se souvenait encore de l'Abysse.

- Comment se sont passés vos cours ? Je dois dire qu'avec mes élèves, je ne manque pas de difficultés. Je n'ai hérité que de nobles pour le moment, ah non en fait. J'ai un noble et demi ! Vu que le deuxième est plus ou moins déchu après s'être fait posséder par un démon et a trucidé toute sa famille. La routine habituelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1322-votre-chapelier-e
Innen
Maître du Jeu
avatar
Date d'inscription : 20/11/2013
Nombre de messages : 52
Age : 149

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Mar 14 Jan - 19:47

Si il n'avait pas été prévenu du comportement "unique" du chapelier fou, Fujiin aurait sans doute sursauté lorsque le Célestin avait fait son entrée. Il avait beau être relativement zen, le sage des vents n'était pas préparé à voir quelqu'un sortant d'un placard à balais. Mais ce qui attira son attention fut son aura ou plutôt son absence totale d'aura. Il ne laissait rien apparaître aux yeux du sage, c'était comme si il n'était pas présent dans la pièce en terme de magie élémentaire. Et pourtant, il possédait cette même sensation d'effroi, oui, aucun doute, c'était bien lui. Un Célestin, un maître dans l'art de l'ombre, un potentiel exceptionnel, il reconnaissait bien la famille de Mephiles. Le savait il seulement ? Cette capacité à dissimuler son aura ne pouvait venir que d'un séjour dans le temple élémentaire de l'ombre, pourtant il ignorait pourquoi cet élément lui parlait autant. Le sang des sages, rien que cela, on ne pouvait rêver mieux comme professeur d'ombre en effet. Mais il était ambitieux, très ambitieux, sans doute à cause de son absence de ressentiments, le Célestin jouerait un rôle dans ce monde, en bien ou en mal, c'était certain. Une parfaite table pour se détendre, alcool, bien qu'il refusait d'en prendre à cause de son organisme, thé, biscuits, on se croirait presque à une entrevue avec des nobles.

Le sage fut vite tiré de cette contemplation par les paroles du Célestin, le faisant réagir presque brutalement, son aura s'affolant quelques secondes. Il savait pour son apparence, c'était impossible, Myrddin n'en avait jamais parlé et avait même utilisé le nom de sa race pour brouiller les pistes. Comment le savait il ? Qui avait il rencontré pour obtenir de telles informations ? Une question qui ne resta pas longtemps sans réponse, avec un peu de patience, on obtient tout ce que l'on désire. Yesod, le propre frère de Fujiin, il le connaissait. Ce nom fit sourire intérieurement le sage des vents, même si la joie d'entendre parler de son petit frère se transforma rapidement en horreur. Il avait beau l'aimer, il connaissait parfaitement les tendances "radicales" de l'esprit lunaire et si Shitennô en parlait, c'est qu'il devait être son disciple. En d'autres termes, le professeur d'ombre était autant un allié qu'un potentiel ennemi. Yesod aimait les éléments, plus que tout sur cette planète, excepté peut être la lune ou Fujiin, mais avait été terriblement blessé par leur usage désastreux lors de la guerre des éléments et avait manqué de succomber, comme le reste de sa famille, au choc de la création de l'Abysse. Le sage des vents savait qu'un jour, son frère perdrait la raison et attaquerait les races "indignes" sur Rëvalia. Il ne supportait pas de voir les éléments ainsi utilisés, comme des objets ou des armes, alors qu'ils étaient bien plus. Il n'avait rien fait jusqu'à présent, car Fujiin lui avait demandé de croire encore en l'humanité et ses alliés, mais combien de temps resterait il calme ? Une question qui le hanterait pendant encore longtemps, mais pour le moment, autant se dévoiler, vu où il en était.

Jetant un œil vers la porte, s'assurant qu'elle était bien fermée, Fujiin attrapa fermement son habit et le retira, perdant soudainement son immense taille, vu qu'il devait faire dans les trois mètres tout de même et dévoila sa vraie nature. Le "grand" sage n'était plus, on pouvait voir à présent une petite fille aux longs cheveux blancs et aux yeux d'or, elle ne devait pas avoir plus de douze ans physiquement, ce qui expliquait grandement son refus de boire de l'alcool. Elle parla alors d'une voix cristalline, sous un nouveau signe de tête respectueux de Shitennô, qui la saluait enfin en temps qu'esprit lunaire.

- Je suppose qu'avec cette petite remarque, professeur Bachiatari, je n'ai plus le choix. J'imagine que cela vous change de ma "protection" habituelle et que vous ne pensiez pas que je serais ainsi. Pardonnez moi, je ne voulais pas vous duper, je suis juste très fragile physiquement et les humains ont vite tendance à respecter les colosses, contrairement aux "enfants". Comprenez Raksha, je ne peux accepter votre alcool, mon organisme ne le supporterai pas. Par contre je veux bien du thé.

Souriant enfin, l'esprit lunaire se sentait finalement à l'aise et laissa apparaître sa vulnérabilité au grand jour, chose qu'il n'avait plus fait depuis...trois cent ans au bas mot. Cependant, malgré son côté très "faite de verre", la jeune fille était encore plus impressionnante sous cette forme. Après tout, chaque enfant lunaire possédait un certain rayonnement, rappelant souvent la lumière délicate et si belle de la lune dans une nuit pourtant si noire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/12/2009
Nombre de messages : 90
Age : 23
Lieux d'influence : Au bar
Activité : Sakééééé !

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Mer 15 Jan - 11:00

Un sourire, léger et amusé, se dessina sur les fines lèvres de la jeune femme en entendant les propos de Raksha... Ce qu'elle apportait à cette brochette d'originaux ? Juste un petit plus, et pas des moindres... Mais avant qu'elle ne puisse répondre une voix, nouvelle, se fit entendre et dans la foulée un nouveau venu fit son apparition de... sous la table ? Ce professeur de l'Ombre était décidément surprenant...

Yuko en avait entendu parler, un célestin de ce qu'elle se rappelait... Etaient-ils tous comme lui ? Elle en doutait... Mais il apportait encore plus de piment à cette équipe enseignante déjà loufoque... A eux quatre ils formaient une belle brochette, pour reprendre les termes de l'orochi... Sûrement peu de leurs collègues pourraient leur faire concurrence dans le domaine de l'étrange... Et bizarrement, Yuko s'y sentait plus à son aise que dans l'équipe précédente... Sans trop savoir pourquoi...

Les paroles de Shitennô tirèrent la professeur de ses pensées. "Apparence enfantine" de Fujin... Etait-ce une façon de parler ou simplement la vérité ? Cette question eut sa réponse quelques temps après que le célestin interroge l'orochi. La demande amusa doucement l'humaine jusqu'à ce que son collègue se tourne vers elle pour lui proposer du thé... Un étrange sourire se forma sur son visage tandis qu'elle acceptait la boisson. Elle n'avait que faire d'un thé relaxant, ce n'était pas cela qui l'aiderait... Avait-elle seulement besoin d'être aider à combattre ses démons ? Quelqu'un de normal aurait sûrement dit oui, tout le monde avait besoin d'une aide pour remonter la pente mais Yuko, après ce qu'elle avait vécu, ne voulait pas d'aide, ne voulait pas enterrer ses cauchemars et même si cela était douloureux, elle voulait combattre l'esprit "tranquille"... Le thé ne ferait que l'endormir et repousser le face à face...

Ce fut Rem qui la tira de ses pensées cette fois-ci, tirant sur son vêtement. La jeune femme eut juste le temps de relever la tête pour voir l'immense Fujin retirer... Sa carapace ? et laisser place à une petite fille. Amusant... L'élémentaliste écouta les paroles de l'esprit lunaire... Fujin n'avait pas vraiment tord, nombreux étaient ceux qui se fiaient aux apparences de quelqu'un pour juger de tout... Le temps avait fait perdre à Yuko cette habitude d'enfant très rapidement...

Une soirée intéressante, vraiment très intéressante se profilait... Elle mesurait la chance qu'elle avait de se trouver là... Si l'Académie était parfaite pour son travail, les rencontres que l'on pouvait y faire y étaient toutes aussi importantes... Comment Yuko aurait pu imaginer étant plus jeune qu'un jour elle rencontrerait un Orochi, un célestin et Fujin, juste le ou la du coup, sage la plus importante de son élément... Elle adressa un sourire au sage avant de répondre à Raksha.

- Je pense que niveau originalité j'en tiens une bonne couche... Si je suis humaine et n'ait rien de vraiment exceptionnelle aux premiers abords, je pense qu'être une survivante de l'Abysse, notamment la seule au niveau des enseignants est quelque chose d'assez hors du commun, vous ne trouvez pas ?

Un sourire moqueur se peignit sur ses lèvres alors qu'elle toisait le reptile. Cela aurait pu être méchant venant d'elle mais derrière cet air provocateur la professeur commençait à apprécier le professeur de combat. Il avait du répondant et semblait amusant... Tout comme ce cher Bachiatari... Les propos de ce dernier amusèrent encore une fois la jeune femme.

- On peut dire que ça s'est bien passé... Même si je n'ai hérité que de simples roturiers... Ils semblent convenir pour le moment...

Le ton était ironique. Yuko était contente de ses élèves bien que l'un d'eux semblait avoir quelques difficultés, celles-ci s'estomperaient rapidement, elle avait appris à ne pas se faire d'idée les premières séances... Les élèves développaient plus ou moins rapidement leur potentiel il fallait les laisser s'habituer... Un sourire toujours aux lèvres, elle but une gorgée de thé.


[HRP: Mais vas-y shi, fais toi plaisir Wink ]

~~~~


~ Rien n'arrive au hasard.
Le hasard est un concept pour exprimer diplomatiquement qu'on ne comprend rien à la vie...
C'est la pensée linéaire qui croit qu'il existe des choses séparées dans l'Univers.
On dit HASARD comme on dit "Dieu": sans trop savoir, par paresse, par habitude. ~

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1326-yuko-ichihara-le-
Raksha
Edälia
avatar
Date d'inscription : 03/09/2013
Nombre de messages : 45
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Mer 15 Jan - 20:28

Avant même que le sage ne puisse répondre, un être singulier sorti de dessous la table. La surprise passé, il découvrit qu'il se nommait Shitennô Bachiatari et qu'il était professeur de l'ombre. Comme l'avait fait remarquer le professeur, on aurait presque dit que cette soirée avait été organisé. Raksha n'en espérait pas tant lorsqu'il avait décidé se rejoindre la salle des professeurs.

Concernant l'invité surprise, Raksha n'avait pas imaginé le professeur de l'ombre avec une attitude aussi ... excentrique. Cependant, ce qui intrigua plus le professeur de combat que l'arrivée soudaine du célestin fut l'information que ce dernier avait apporté avec lui. Que voulait il dire en parlant de l'apparence enfantine du sage du vent ?

Au vu de la conversation, le professeur de l'ombre semblait avoir un lien avec Fujin, ou tout du moins une connaissance de Fujin. Mais aussi vite qu'il était apparu, l'attention du célestin se reporta sur l'orochi. La question était ridicule mais tout de même intéressante si on peut dire ainsi. Le professeur de combat était il gaucher ou droitier. La remarque fit naître un sourire chez lui. Ce n'était pas une question très courante.

Raksha n'eut cependant pas le loisir de répondre puisqu'il s'adressa ensuite à la professeur de l'air, relevant la question que l'orochi avait posé plus tôt à sa collègue. Se suivit ensuite un clin d’œil du professeur, confirmation qu'il était là depuis le début.

Enchaînant immédiatement, le célestin commença à parler des élèves, il fit mention de nobles, l'orochi pensa immédiatement au jeune Lucien et à l'intrépide Lightning. Cela mériterait bien le coup de demander. Ne serait il pas intéressant de pouvoir discuter des élèves qu'ils ont en commun.

Son discours finit, Fujin élucida le mystère de l'apparence enfantine soulevait plutôt par le chapelier. En dessous de l'habit de géant se trouvait en réalité une jeune fille, où tout du moins ce qui en avait l’apparence. Raksha eût du mal à cacher sa surprise et reprit ses esprits lorsque l'esprit lunaire déclina poliment le verre qu'il lui proposait. Le corps de Fujin ne dérangeait pas l'orochi le moins du monde et son estime était resté intact, après tout, ce n’était pas plus étonnant que la jeunesse physique d'un vampire.

La professeur de l'air repris la parole et un sourire moqueur se dessina sur son visage.


- Je pense que niveau originalité j'en tiens une bonne couche... Si je suis humaine et n'ait rien de vraiment exceptionnelle aux premiers abords, je pense qu'être une survivante de l'Abysse, notamment la seule au niveau des enseignants est quelque chose d'assez hors du commun, vous ne trouvez pas ? On peut dire que ça s'est bien passé... Même si je n'ai hérité que de simples roturiers... Ils semblent convenir pour le moment...


Le même sourire se dessina sur le visage de l'orochi. Elle avait du répondant, le professeur de combat aimait ça. Il répondit presque immédiatement, si elle voulait jouer, ils allaient jouer.

- Je suis en effet assez impressionné, vous êtes donc une survivante, tout comme moi d'une certaine manière. Je ne vous aurai jamais pensé ainsi. Si cela ne vous gène, j'espère un jour avoir l'honneur de me mesurer à vous, afin que vous puissiez me faire étalage de vos techniques de survie.

Se tournant alors vers le chapelier.

- Je suis droitier, des deux bras même si je ne me débrouille pas trop mal avec mes bras gauches. Il n'empêche que j'ai du mal à m'imaginer n'avoir que deux bras comme vous. Enfin ça m'est arrivé une fois, mais malheureusement, la paire était mal disposée. J'espère en tout cas que vous pourrez désormais retrouver le sommeil. Veuillez d'ailleurs m'excuser pour ces insomnies. Sinon, vous avez éveillé ma curiosité en parlant des élèves. Parmi vos nobles, il n'y en aurait il pas un nommé Lucien et un autre Lightning ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1475-raksha-ancien-sei
Date d'inscription : 28/12/2013
Nombre de messages : 9
Age : 21
Lieux d'influence : Dans un monde féérique ! ♥
Activité : Juste.... Concierge.

Feuille de personnage
Race:
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Dim 15 Juin - 21:54


"Excusez moi, je sors de la douche..."
Parfois, il arrive de tomber dans une situation un petit peu embarrassante. Comme par exemple avoir oublié de mettre un vêtement, ou avoir mal boutonné sa chemise, avoir la fermeture de votre pantalon ouverte, marcher dans une déjection canine... Mais vous est-il déjà arrivé d’arriver en tenue d’Adam dans une salle servant à la réunion des professeurs de l’établissement où vous travaillez ? Non ? Parce que moi si... Comment expliquer. J’étais tranquillement dans mes appartements, à me prélasser sur mon lit puis j’ai eu une folle envie de me baigner dans un bain de lait bouillant. Malheureusement, l’académie n’étant pourvu de fontaines de lait, je dus faire avec les moyens du bord et utiliser cette chose qui recouvre une grande partie du monde et qui a une texture parfaitement atroce, l’eau. Avez-vous déjà tenté de prendre un peu de cette chose dans vos mains et de la voir couler entre vos doigts sans pouvoir faire quelque chose ? VOILA ! C’est ça qui m’énerve avec cette chose... Je n’ai pas de contrôle dessus, je ne peux que l’observer, la regarder s’en aller. Mais nous nous égarons. Ce que je disais c’est que je voulais me baigner. Les démons n’ont pas besoin de se laver, ils sentent naturellement bon, moi je suis un démon parfum fraise... Haha, on rigole beaucoup avec vous, certains humains seraient capables de me croire. Toujours est-il que je ne sens jamais mauvais mais que, pour mon plaisir, j’avais envie d’un bain. Alors, tout naturellement je me suis dénudé car c’est une tradition par ici que de laisser ses vêtements à côté. Je trouvais ça pratique pourtant, on lave ses habits et son corps en même temps. Bref ! C’est muni d’une serviette que j’ai judicieusement posé sur mon épaule (peut être faudrait-il m’apprendre la notion de pudeur) que j’ai ouvert la porte vers ma salle de bain et... Ce n’était pas ma salle de bain. Il y avait là une table ronde où trônait un merveilleux, magnifique et parfaitement sublime service à thé en porcelaine aux fins motifs et accessoirement de fauteuils et des gens sur ces fauteuils. Ma main avait ouvert la porte d’une grande armoire devant sûrement servir à ranger toute la paperasse et qui actuellement donnait sur l’étrange dimension qu’était ma chambre.


Vous savez, la première impression est très importante. Celle que j’ai dû laisser chez mes interlocuteurs à dû être très mitigé. Entre le rire, la gêne, la surprise, la colère, le désir peut être ? C’est vrai que mon corps maigre où les eaux se dessinent à travers une peau pâle doit être séduisant à un point. Mais là... Là quelque chose me stoppa dans mon élan. “...qu’être une survivante de l’Abysse...” Paaaaardon ? Pardon ? Non, non mademoiselle, vous n’avez pas la tête à l’emploi ! Y’a pas la tête d’ailleurs.... Enfin comment dire, cette masse inerte et imposante qui remplit son haut est perturbante. Je suis loin de porter les femmes haut dans mon coeur mais elle... Elle porte autre chose bien haut et c’est difficile de regarder ailleurs. J’ai déjà vu bien des hommes se prendre une mandale à force de fixer ces deux choses rondes et dodues c’est pourquoi cela que je détournai rapidement le regard vers autre chose et.... OH ! Cette mèche blanche ! Je la reconnais.... Il était là lors de mon sauvetage hors de l’abysse que l’autre aime tant vanter l’existence. C’est donc lui, quel style, quelle élégance, whow, il est si surprenant, si aléatoire ! Si.... Si moi. Mais qu’elle est cette horreur ? Cette main gauche sent si mauvais... Ho, de la magie lunaire. Vous savez, en tant que démon je crains cette odeur autant qu’un moustique proche d’un morceau de citron. Et ensuite ? Outch, cette force, cette odeur... Qui sort d’une... d’une enfant ? Pourtant je ne rêve pas ! Et pour finir, un homme... pardon une créature à quatre bras. Mon visage parcouru l’assemblée en quelques secondes, puis pensant avoir une chance de me rattraper, d’un claquement de doigts je fis apparaître un grand peignoir fait d’un tissu doux et chaud sur mes épaules. Je marchais lentement vers eux.

-Je vous pris de bien vouloir excuser cette entrée... Mon idée était de me laver et non d’arriver dans une réunion entre professeurs, mais puisque je suis ici, vous ne serez pas contre que je me joigne à vous n’est-ce pas ? Mephisto Jhan Fried Von Phelesis, mais vous pouvez m’appeler Mephisto. Je suis l’actuel Gardien des secrets, le “bras gauche” de notre cher directeur.

Je pris place en face de la mèche blanche pour pouvoir l’observer sans subir cette odeur infecte qui émanait des bandages sur son bras. Pourtant.... après avoir fait attention aux autres je remarquais quelque chose d’inhabituel... Il ne sentait pas, rien, le néant. La femme avait une odeur magique assez important, l’enfant encore plus, et quant à la créature elle avait une empreinte magique brutale mais lui... Excepté sa main, il n’y avait rien. Quel intriguant spectacle. Mes longs doigts griffus et aux ongles noirs saisir une tasse pour l’observer, tout en écoutant les autres. Dans ce monde il faut être poli et éviter d’afficher dès le début que l’on est né dans un endroit nommé le plan démoniaque. Étant encore hospitalisé à l’époque, je n’avais pas pu assister à l’ouverture officielle de l’académie. Cela doit être pour cela que je suis si excité à l’idée de pouvoir discuter avec mes collègues et tout particulièrement avec celui qui a permis ma sortie de cette chose qu’est l’Ab... ysse... Cette odeur... Cette demoiselle avait déjà prononcé ce mot et malgré mon air dubitatif elle a sur elle l’empreinte de cet endroit mais cette main.... Elle aussi est imprégnée. Je dus fermer les yeux et tenir un instant ma tête pour reprendre mes esprits.

-L’abysse n’a rien de hors du commun mademoiselle, vous ne vous y êtes pas plu ? J’ai pourtant trouvé ça très amusant ! Vous ne devriez pas en faire tant pour si peu, ce n’est rien de plus qu’une petite grippe de longue durée.

Je ris, doucement mais je ris. Il ne faudrait pas éveiller les soupçons avec un rire stéréotypé résonnant sur les murs jusqu’à les faire trembler. Tout ceci est très amusant. Je sens que l’on va bien s’amuser, oh oui vraiment !

~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raksha
Edälia
avatar
Date d'inscription : 03/09/2013
Nombre de messages : 45
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   Sam 5 Juil - 21:34

A peine avait-il fini sa phrase que la porte s'ouvrit pour laisser apparaître un nouveau personnage et non des moindres. Un homme ayant pour seul appareil une serviette. Les mentalités avaient apparemment bien changé avec le temps. Une personne qui sortait de dessous la table, l'autre qui arrivait nue en pleine salle des professeurs. Le dernier se présenta sous le nom de Mephisto von Phelesis. Son rôle était gardien des secrets, le drôle d'individu n'était donc pas un professeur. Le dit gardien fit alors apparaître des vêtements et vint s'asseoir en face du professeur Shitennô. Voilà une capacité qui devait être bien pratique le matin.

Le nouvel invité fit alors une remarque adressée au professeur de l'air quant à l'Abysse. Il semblait clair que le seul qui ne connaissait rien sur le sujet à cette table c'était lui. Mais peu lui importait pour le moment, il trouverait bien quelqu'un pour lui en dire plus dans un futur proche. Après tout, même si la plupart des gens dans cette pièce avaient l'air d'être des illuminés, ils n'avaient pas l'air bien méchants.

Malgré tout, une question trottait toujours dans la tête de Raksha et il n'aurait peut être plus l'occasion de pouvoir la poser : qu'est ce que le gardien des secrets ? Il décida de prendre la parole et s'adressa directement à l'intéressé.

- Excusez moi Méphisto mais en quoi ça consiste d'être gardien des secret car, à vrai dire, je n'en ai pas la moindre idée.

Raksha s'avisa en moins d'une demi seconde et reprit directement la parole, sans laisser de chance à son interlocuteur de répondre.


- Bien sur, j'attends une réponse autre que "garder des secrets" ou bien encore "C'est confidentiel", si possible. Je pense pouvoir déduire de telles choses tout seul. Ah oui, et veuillez me pardonner ma curiosité mais vous êtes quoi ? Malgré vos oreilles, vous ne m'avez pas l'air d'être un elfe. Si vous en êtes un, j'espère ne pas vous avoir offensé.

Le professeur de combat avait l'habitude des personnalités un peu singulières et préférait se prémunir de leurs réponses loufoques. Il valait mieux pour lui qu'il cadre directement la conversation si il voulait un jour obtenir une réponse. Alors qu'il attendait le gardien des secrets, son regard parcourut la table et les différentes personnes y étant assises. Voilà bien un drôle de spectacle vu de l'extérieur s'imagina-t'il. Jamais il n'aurait cru se retrouvait un jour dans situation pareil. Jamais n'avait-il envisagé non plus qu'il serait le plus proche de ce qu'on pourrait appeler la normalité.

Survivante de l'Abysse, chapelier fou, sage du vent et nudiste gardien des secrets. La fine équipe. Myrddin avait des goûts particuliers en matière d'employés. Bien sur, il faisait parti du lot. Lui, monsieur le dernier Orochi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1475-raksha-ancien-sei
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !   

Revenir en haut Aller en bas
 

La salle des professeurs ? Toujours pleine de surprises !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Supérieur :: La Salle des Profs-