AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Entrevue draconique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Entrevue draconique   Mar 7 Jan - 14:32

Cela faisait maintenant plusieurs semaines que Shisui était arrivé à l'Académie d'Edalia. Autant dire que le changement de vie a été brusque, passer d'une "vie" (parce que, ça n'en était pas vraiment une) solitaire dans un milieu glacial à un environnement si chaleureux, dans tous les sens du terme où il a pu parler à d'autres humains pour la 1ère fois depuis si longtemps ferait une drôle de sensation à n'importe qui dans le même cas. A vrai dire, il n'a jamais vu autant de personnes en même temps de toute sa vie. On l'a fait surveillant, sans doute parce qu'ils considéraient que c'était le meilleur moyen de le garder parmi eux tout en lui laissant assez de liberté pour ne pas forcer son intégration. C'était sans doute la meilleure chose à faire à vrai dire, mis à par le fait qu'il n'ait pas la carrure (ni le caractère) à intimider grand monde, d'autant plus qu'on le prenait souvent pour un élève. Il restait le plus souvent ainsi à l'écart des élèves, les observant, et prévenant d'autres surveillants ou ses supérieurs en cas de problèmes. On lui a offert des vêtements neufs pour être plus à l'aise (sa toge était suffisamment abimée comme ça) mais il conservait ses anciennes affaires, en particulier son écharpe qu'il portait le plus souvent sur lui.
Jours après jours, semaines après semaines, il apprit à mieux connaitre l'imposant bâtiment que ce soit lors de ses heures de "garde" ou après. Surtout après d'ailleurs, il n'avait généralement qu'une petite partie de l'académie à surveiller, pas pratique pour le tourisme. Évitant cependant soigneusement les endroits dont on lui avait interdit l'accès et se gardant généralement de sortir de l'académie aussi. De toute façon il y avait largement de quoi faire à l'intérieur... La visite était une activité très intéressante pour lui, mais il avait aussi de quoi faire dans la bibliothèque de l'établissement (oui parce qu'il avait appris à lire quand même dans son clan ! C'est le genre de chose qui ne s'oublie pas même si ça demande de la réadaptation). Il avait manqué pas mal de choses durant son "exil" et devait bien en apprendre d'autres. On lui avait déjà parlé du traité permettant à nouveau à la magie d'exister en Edalia, concernant sa famille aucun signes d'eux. Alors il lisait, difficilement mais cela revenait avec le temps, les sujets l'intéressant le plus étant la magie (c'est la raison de l'existence de l'académie après-tout, il ne savait que ce qu'il avait pu voir et dont il se souvient au sein des Ryuuga) et... les dragons. Quoi de plus normal pour lui, il savait si peu de chose, en un sens c'était une partie de lui-même qui lui était inconnue, il ne sait même pas à quoi il peut bien ressembler (la glace offrait un bien piètre reflet). D'ailleurs il n'utilisait quasiment plus cette forme ici, pas qu'il ne l'aimait pas, au contraire même c'était si agréable à la banquise... Mais il y a une différence entre le froid polaire qui lui était adapté et la douce chaleur de l'académie, c'était nettement moins agréable (et il avait essayé). D'autant plus qu'on ne pouvait pas prévoir la réaction des élèves non... ? Même si voir un bébé dragon déambuler ici n'était peut être pas la chose la plus fantastique des lieux.
La 1ère fois qu'on lui a parlé de Thaxyl, ça devait être quelques jours après son arrivée. Les autres membres du personnels étaient au courant pour son "don" particulier, on lui a alors naturellement parlé du "gardien" de l'académie. C'est en soit ce qui l'a poussé à lire à propos des dragons. L'envie de le rencontrer est né au moment même où il a appris son existence... mais sa nature timide (voir même peureuse) lui fit écarter cette idée. Pourtant au fil des jours cette envie se faisait de plus en plus insistante au point d'en arriver où il en était aujourd'hui. Toujours son écharpe sur lui (ça le rassurait), il demanda où se trouvait le dragon noir, on lui indiqua alors (le sourire aux lèvres) la grotte un peu à l'écart du bâtiment principal. Forcément, il ne l'avait pas vu puisqu'il ne sortait pas.

C'était le soir, pas trop tard, juste un peu après la fin de sa surveillance. Les lieux étaient encore plutôt bien éclairés (voir même "trop" bien éclairés pour l'heure), il n'eut donc réellement aucun soucis à trouver le lieu de résidence du dragon. La grotte était gargantuesque, surement adaptée aux dimensions de son locataire, et elle ne semblait pas naturelle. C'était une grotte, aucun doutes là dessus, mais elle semblait plutôt bien ordonnée, et même plutôt bien éclairée (encore, c'était surement de la magie). Ses pas résonnaient dans le silence ambiant, Shisui angoissait un peu de sa rencontre et ça se sentait bien dans sa démarche, serrant fort une extrémité de l'écharpe. On ne voit pas un dragon géant tous les jours après-tout, et il avait tant de questions. Il commençait à entendre des respirations, ce n'était pas le genre à vous faire trembler en vous faisant penser à une bête sauvage, c'était si paisible qu'en réalité cela rassurait un peu "l'enfant". Et puis, cela signifiait que Thaxyl n'était plus très loin, pour rajouter à l'ambiance des lieux, la chaleur augmentait avec l'intensité des respirations. C'était surement le dragon lui même, et c'était malgré tout peu désagréable pour l'humain qu'il était (mais ça le serait sans doute plus pour son dragon de glace). Un mélange de peur et d'excitations toujours plus important accompagnait Shisui dans sa marche alors qu'il "sentait" la présence du dragon toute proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Le Céruléen
Maître du Jeu
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Don / Pouvoir : S'immiscer dans les histoires des autres, en créer et les modifier à son gré.

Feuille de personnage
Race: Créature
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Dim 2 Fév - 19:10

Thaxyll'ssilyark le sage se reposait dans son antre. Au cours de sa longue existence, il avait trouvé dans le sommeil un refuge contre l'ennui qui le taraudait, car il lui restait bien peu de choses à apprendre à celui qui avait tant vécu.
  Observer le déroulement de l'histoire était une solution pour les dragons, y participer était une autre. Et c'était autant pour tromper son ennui que parce que la cause de Myrddin était juste qu'il s'était joint à l'académie.

Autour de lui s'étalaient trophées mirobolants et artefacts mirifiques car l'académie ne pouvait avoir de meilleur gardien pour ces objets sans prix. Le cadavre emprisonné dans un cristal d'ombre d'un chef démon de l'Abysse, une des trois tapisseries qui avaient le pouvoir d'empêcher à la magie pour ceux qui la regardaient, une épée qui pourraient grâce à ses enchantements et sa facture constituer la rançon de trois rois.

Thaxyll'ssilyark, dragon primordial les connaissait tous et avait peu à peu cessé de s'y intéresser. De temps en temps, d'un battement de paupière, l'envie lui prenait de restaurer la magie de tous les artefacts ayant trait à l'Ombre, mais étant donné sa puissance il ne pouvait plus le faire : tous étaient à présent chargés de part en part et ne perdraient pas une goutte de puissance pour le siècle à venir.

Alors il jouait aux échecs ou a des jeux de stratégie plus intéressants, il refaisait l'histoire en rêve en s'amusant d'anachronismes. Que se serait-il passé si Fujiin avait décidé de laisser à Perséphone les rênes du pouvoir en écartant Drake de la scène moins brutalement ? Les changements se multipliaient alors de manière exponentielle, et il fallait une grande imagination pour les englober d'une pensée. Mais le grand dragon avait de l'entrainement.

Thaxyll'ssilyark avait remarqué que la fermeture de la précédente académie était l'un des plus gros nœuds de l'histoire, et il avait aménagé une partie entière de son esprit à ce scénario, s'y adonnant lors de ses périodes d'ennuis lorsque le sommeil ne l'enchantait guère. L'émergence de l'Abysse donnait à cet évènement relativement anodin devant la guerre des éléments une importance toute particulière. La vie et la mort des élèves qui auraient du tous avoir une place dans l'avenir du monde était de même passionnante, et le dragon avait déjà demandé à Myrddin une liste de tous les anciens occupants de l'académie. Il caressait leurs noms, tout ce qu'on savait d'eux et utilisait ses souvenirs d'une époque récente de son point de vue pour établir tout ce que ces morts avaient entraîné.
  Les chasses aux sorcières en étaient également issues. Tant de vies balayées, tant de pouvoirs refoulés au moment où la magie revenait enfin...

Après tant d'expériences mentales, il était de plus en plus conscient de l'importance de la réouverture de l'académie. Mais cela ne compensait pas totalement son envie de nouveauté, et il attendait avec hâte les prochains cours de contrôle de soi en compagnie de ce Célestin, Shitennô Bachiatari. Les élèves ne le voyaient guère qu'en ce moment, il devait leur faire trop peur pour qu'ils viennent le voir en dehors des cours, ce qui était triste, car le sang jeune des mortels savait le distraire.

Thaxyll'ssilyark avait malheureusement conscience qu'ils vivaient dans un tapage qu'il était facile de trouver agaçant et qu'ils réfléchissaient trop peu. Il y avait trop de mortels imbus d'eux-même qui ne le voyaient que comme un monstre. Pire, certains le voyaient comme un puits de savoir facile à abuser et ne souhaitaient sa compagnie que pour le profit qu'ils pourraient tirer de ses infinies connaissances. Cette seule idée suffisaient à lui faire produire un feu draconique par les naseaux, dans un moment de frustration.


Ainsi en était-il de ses réflexions lorsqu'il prit conscience qu'une personne venait de pénétrer dans son Antre. Cet état de fait le fit sourire, car le dragon était positivement ravi d'une pareille intrusion ; l'ennui allait enfin se retirer pour une heure ou deux, et le courageux qui venait d'arriver s'empresserait certainement de relater son aventure, donnant par son acte demeuré impuni envie à d'autres braves de tenter leur chance.

Thaxyll'ssilyark grossit par la force de sa magie, souhaitant paraître le plus imposant possible à son premier visiteur, pour qu'il puisse admirer ses écailles luisantes comme un cristal d'ombre pure, ses cornes fières et inébranlables, ses naseaux encore fumants, ses crocs longs comme deux épées, ses ailes puissantes qui lui accordaient le ciel entier pour domaine, ses yeux profonds de sagesse, sa langue sur laquelle avaient roulés tant de sortilèges (il n'avait naturellement pas besoin d'incanter pour faire usage de magie, mais l'effet était saisissant, d'autant plus que les mortels ne pouvaient rien contre lui) et ses griffes tranchantes comme le diamant.

Avant que l'intrus ne puisse le voir, il vérifia la disposition des merveilles qui l'entouraient et la jugea parfaite, à l'exception d'un lourd coffre d'ébène qui lui semblait boucher la vue que l'on pourrait avoir de lui. D'un mouvement de patte il déplaça ce qui ne pesait pas bien lourd pour lui. Il se coucha alors et entreprit de respirer profondément, pour laisser au visiteur la grâce d'observer tout son saoul sans se savoir lui-même l'objet d'un examen, car il ne ferma pas complètement les paupières.

Thaxyll'ssilyark vit l'enfant qui lui faisait face et découvrit en lui quelque chose qui n'allait pas ; il ne s'agissait pas que d'un sans-écailles, il pouvait le voir dans tout son être. Sa fierté draconique se hérissa soudain devant cet étrange mélange entre l'humain et le dragon, et il se redressa, superbe et terrible et se délecta du spectacle qu'il eut devant de lui avant de parler.

Qu'es-tu, produit de deux mondes ? Les garous n'ont pas le privilège de se voir associés avec les miens, mais tu portes sur toi la marque de mon espèce. Serais-tu le surveillant que le guérisseur a amené il y a peu ? Parle-moi, et révèle tes buts : ce que tu recherches de ma compagnie, de l'académie, et de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Mar 4 Fév - 22:08

Pas après pas, le temps ralentissait et chaque seconde semblait s'écouler en minute. Le bruit de ses pas raisonnait distinctement dans l'antre naturel d'une façon qui lui semblait étrangement intense. Il ne saurait dire si c'était une expression de peur, d'excitation voir peut être les 2 confondus mais l'enfant ne pouvait s’empêcher d'avoir d'étranges sentiments ambivalents d'avancée et de recul. Mais il marchait, lentement, laissant la température monter doucement en rythme du son de la respiration du dragon avant d'entendre une soudaine expiration de la part de celui-ci, provoquant un son équivalent à celui de l'eau en évaporation et causant un court arrêt de la marche du garçon. Il devait continuer, mais ses 2 volontés s'intensifiaient exponentiellement et il devenait difficile pour lui de savoir laquelle écouter. Il était trop proche du but désormais, il ne se pardonnerait pas d'abandonner un nouvel espoir pour lui, oui, il devait surpasser sa couardise.
La lumière se faisait rapidement plus intense, une nouvelle zone semblant plus imposante encore s'ouvrait à lui à l'angle du chemin déjà lui même excessivement large pour n'importe quel humain, mais probablement pas pour un dragon adulte. Comment une si large grotte aux aspects naturels enfoncé dans une montagne pouvait-elle exister... ? Creuser d'aussi larges galeries pouvait provoquer leur effondrement, la magie avait certainement encore attrait à tout ça. Il le sentait, un pas encore et il serait au bout de son trajet. Tenant son écharpe de plus belle il s'avança dans la lumière et tourna le regard vers l'imposant locataire du lieu.
Imposant était plus qu'un euphémisme, le dragon était plus grand encore que tout ce qu'il avait pu imaginer jusque là, allongé la queue repliée sur lui en cercle dans une expression de parfaite sérénité. Laissant ses atours parfaitement visiblement au visiteur dont, visiblement, il attendait la visite tant le lieu était parfaitement rangé de sorte à mettre son hôte en évidence. Les écailles noires reflétaient la lumière leur donnant un air plus solide encore voir magiques en elles-mêmes, les griffes apparentes, les naseaux encore fumant doucement de l'expiration qu'il avait pu entendre quelques instants plus tôt. Le spectacle pétrifiait Shisui autant d'admiration que de peur voyant le sage visiblement prêt à toute éventualité d'action ou de danger. Observant encore le titan en silence durant quelques courtes secondes avant que celui-ci ne paraisse se "réveiller" devant lui, ouvrant les yeux et se redressant de toute sa taille face à la fourmille qu'il était. Les ailes en partie déployées et le regard sage se posant dans ceux de l'enfant dont la tension dans son bras droit (n'ayant pas lâché l'écharpe depuis un moment) commençait à faire ressentir la douleur, avant qu'il ne relâche celui-ci.


Qu'es-tu, produit de deux mondes ? Les garous n'ont pas le privilège de se voir associés avec les miens, mais tu portes sur toi la marque de mon espèce. Serais-tu le surveillant que le guérisseur a amené il y a peu ? Parle-moi, et révèle tes buts : ce que tu recherches de ma compagnie, de l'académie, et de la vie.


... C-comment savait-il pour son don ? Le regard sage qui le scrutait semblait déjà tout savoir de lui avant même qu'il ne put se présenter. Mais apparemment, il était déjà au courant de sa présence avant même qu'il n'eut l'idée de venir ici, Theyne... Il devait savoir à l'avance que Shisui irait voir le dragon un jour ou l'autre, ça l'étonnait bien peu à vrai dire. Le silence dû tenir un certain moment avant qu'il n'accède à la demande du géant d'écailles, il pouvait sentir les battements de son cœur prendre une fréquence rarement atteinte jusque là, mais quelque chose dans cette voix le poussait à répondre. Serait-ce le ton sage, voir presque empathique du dragon... ? Ces résonnements ne lui venaient pas à l'esprit avant qu'il ne se décide à prendre enfin la parole. Il avait tant de questions, il avait besoin de savoir tant de choses mais il devait se calmer et ordonner ses questions, ne serait-ce que par le profond respect qu'il avait déjà pour la créature légendaire.

- M-monsieur Thaxyl... ? Il prit une courte pause avant de reprendre, se présenter était la base de tout. Mon nom est... Shisui... Ryuuga... le nouveau surveillant de ces lieux...

L'enfant prenait régulièrement des pauses dans son discours, pour ménager ses émotions encore chamboulées. Maintenant restait à savoir comment il allait organiser ses prochaines paroles alors qu'il était toujours sous le regard sage du dragon. Au lieu de l'effrayer d'avantage, cela le rassurait plutôt... Autant dire qu'il était le 1er étonné de cet état de fait. Il avait tant de questions à poser... parfois stupides, sans doutes sans intérêts à l'oreille de n'importe qui mais il devait savoir. Il n'y avait pas qu'un monde qui lui ouvrait ses portes depuis qu'il était entré dans l'académie, mais une infinité, et c'était pour explorer l'un de ceux dont il se sentait le plus concerné qu'il était venu ici.

- Ma famille était un clan de mages en fuite... Et je suis né ainsi... par leur cérémonie, a-avant de devoir les quitter... J'ai vécu le reste de ma vie seul... dans la banquise... E-et c'est monsieur Theyne qui m'a amené ici au court d'un de ses voyages... Jamais je n'aurais pu imaginer qu'un tel endroit existe ici, où cohabitent en harmonie tant d'espèces...
La douce chaleur enveloppait lentement Shisui, ayant de moins en moins de mal à se confesser au sage...
Je suis venu vous voir pour enfin pouvoir vous voir... on m'a dis tant de bien de vous... E-et j'avais besoin de vous demander tant de choses... Marquant une courte pause avant de continuer
S'il vous plait... Je dois savoir... qu'est-ce que c'est... un dragon ?


La question paraitrait tout à fait ridicule voir évidente à l'oreille de n'importe qui, mais elle avait était énoncée avec une conviction et une innocence propre à l'enfance, de sa voix cristalline et tremblante. Mais en réalité il s'agit de la meilleure synthèse qu'il pouvait faire de ses questions. Qu'est-ce que c'était être un dragon... comment a-t-il vécu, et même que mangeait-il... ? Il aurait l'impression d'insulter une si noble créature en le bombardant de telles questions comme il le souhaiterait... Baissant les yeux un instant et laissant planer le silence, il attendit la réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Le Céruléen
Maître du Jeu
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Don / Pouvoir : S'immiscer dans les histoires des autres, en créer et les modifier à son gré.

Feuille de personnage
Race: Créature
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Dim 2 Mar - 19:33

Thaxyll'ssilyark l'ainé goûtait l'affolement qui avait pris le nouveau venu, tant en le considérant comme l'humain qu'il était partiellement et devait de ce fait le craindre, tant en observant les parties éminemment draconiques de son être et se satisfaisant de ce que l'on pouvait considérer comme le respect d'un dragon envers un autre plus puissant. Ses muscles puissants se mouvaient avec lenteur pour que Demi-Écaille, qui ne s'était pas encore présenté, puisse les observer.

Bienvenu silence qui se prolongeait en respectant parfaitement l'idée que le fantastique dragon s'était faite de la première rencontre qu'il aurait avec un humain, même s'il se doutait que celui-là ne se mettrait pas spontanément à genoux pour changer la beauté de sa personne. Un barde lui aurait pourtant été agréable, malgré la déficience de leur langue, incapable de percevoir les accents du langage des siens.

Thaxyll'ssilyark le légendaire s'estima satisfait des paroles qui émanèrent de Shisui'ryuuga, malgré sa diction imparfaite. Il avait su se présenter et les usages étaient conservés, ce qui augurait de bonnes choses pour le semi-dragon.

Bizarrement, l'on n'avait pas trompé le formidable saurien. Les rumeurs qui coulaient à grands flots dans l'Académie avaient atteint l'antre de la bête fantastique, parlant d'un humain capable de devenir dragon, mais dans l'orgueil tout naturel de la créature merveilleuse, elles avaient été écartées, ne témoignant que de la naïveté et de la bêtise propre aux mortels. Il s'agissait d'un véritable exploit qui remplissait le splendide gardien d'ardente colère et de d'intarissable curiosité.

Thaxyll'ssilyark, érudit des érudits, découvrit un croc en s'entendant confirmé et laissa le pauvre Shisui'ryuuga continuer son récit trop souvent par le respect interrompu sans lui faire remarquer qu'il venait d'indiquer au gardien de l'académie qu'il en était le nouveau surveillant, ce qui n'aurait fait que l’embarrasser. Obnubilé par son regard, le jeune avait vu une des parties de son être dont il était le plus fier, et il fut satisfait de son bon goût, bien que déçu qu'il ne s'attarde pas plus longtemps sur les autres parties de son corps.

Balbutiant, le semi-dragon fit un conte qui informa le superbe occupant de ce lieu de bien d'étonnants faits, et établissait Shisui'ryuuga comme le produit d'un puissant rituel, ce qui propulsait ces mages au rang de génie. S'estimant tout d'abord flatté que l'on voulusse lui ressembler, le dragon aux écailles pareilles au cristal d'Ombre fulmina devant leur ignorance, lacérant le sol de sa caverne lorsqu'il apprit qu'ils avaient laissé partir un si jeune dragonet. Le majestueux en sut gré au guérisseur d'avoir amené ici un des siens et loua sa clairvoyance, avant de se dire qu'il devrait un jour étudier ceux qui dans leur orgueil sans semblable avaient réussi un tour de force sans égal.

Thaxyll'ssilyark le grandiose attendit la fin du récit, couvant le jeune de glace d'un regard attentif. L'humilité qu'il éprouvait était assez rafraîchissante et pouvait être tant l'apanage du jeune dragon que de l'humain. Mais, d'un œil critique, il se dit qu'il y avait des chances pour qu'il reste tout le temps ainsi, ce qui l'énervait au plus haut point, nul dragon, même partiel, ne devant crouler devant les mortels.

Beaucoup de choses sont les nôtres, Shisui'ryuuga. Nous sommes les vénérables, qui étaient là bien avant que n'apparaissent les premiers Êtres. Nous sommes la concentration des faces de la Lune, car son pouvoir est grand en nous. Nous sommes les crocs de la mort, nous sommes les ailes du ciel. Notre feu surpasse en intensité celui du soleil lorsque le courroux nous prend, et nos griffes prennent le pas sur le diamant.
Nous vivons depuis la nuit des temps et avons gagné en sagesse et en taille, car les nôtres ne cessent jamais de grandir. Devant nous tremblent jusqu'aux immortels, et face à notre puissance la magie n'agit point.

Tu es un bâtard, sans que le mot ne t'offense, entre mon monde et celui des hommes, créés par ceux dont le génie n'a d'égal que la folie qui les a empêché de te garder. J'irai un jour observer ceux dont tu me parles et je leur ferai comprendre leur erreur, car ceux qui laissent un dragon de glace alors qu'ils ont pu en créer ne peuvent avoir d'autre excuse qu'une aliénation innommable.

Bien des nôtres ne sont plus, et tu es en un sens un trésor pour ce monde. Cesse d'agir en humain, car sache que les dragons sont remplis de fierté. Devant ceux que tu as jadis considéré exclusivement comme les tiens, cesse de t’aplatir, car ils ne sont certainement rien.

Tu es l’œuvre d'une magie puissante, et un jour elle sera sous ton contrôle, et jusqu'aux sages de l'Esprit plieront devant ton pouvoir. Jamais tu ne devras l'utiliser en mal, car les dragons ne s'abaissent jamais aux mesquineries de certains hommes. Si ta croissance est lente, sache qu'elle sera éternelle. Si ton souffle est à présent faible, sache que sous peu tu pourras vaincre grâce à lui n'importe quel adversaire.

Bâfre-toi de ce que tu désires pour alimenter ton corps qui aura besoin de forces, et sache que la plupart d'entre nous sont carnivores, mais bien d'avantage soumets-le à la magie. Une riche énergie lunaire est présente en deux lieux de cette académie, capable de faire tourner la tête à n'importe lequel de nos élèves. Toi, elle te rendra énergique.


Tu es cependant un garou et ton cas est certainement unique au monde. Si à l'époque de la guerre des éléments certains ont cherché à produire des Demi-Écailles, ils n'en ont rien fait savoir. Aussi, il y a en toi deux êtres, l'humain et le dragon. L'un ne doit pas prendre le pas sur l'autre, car même si le dragon est une créature la plus noble, aucun garou ne devrait cloisonner une de ses formes. Vous êtes un, et mes conseils s'appliquent à vous.

Bête est celui qui néglige une de ses formes, et amputé de plénitude et pouvoir il mourra. Une relation particulière à la magie attend les garous, et il ne faut pas la négliger, d'autant plus que nous sommes très sensibles à ses fluctuations.



Thaxyll'ssilyark le primordial cessa alors son discours, satisfait d'avoir pu décrire les Seigneurs de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Lun 3 Mar - 13:11

HRP:
 

Le dragon semblait apprécier le discours introductif de Shisui, dont le regard restait d'ailleurs figé dans celui, sage et perçant, du dragon. L'impression d'être lu comme un livre ouvert par la créature fantastique ne le dérangeait pas tant que ça outre mesure, en fait, c'était peut être même une des raisons de sa venue. La crainte de la bête s'atténuait peu à peu en une forme de chaleur qu'il ressentait de plus en plus fortement. Pourtant, il ne pouvait expliquer pourquoi il continuait de se sentir comme drainé de son énergie en la présence du dragon même si ses peurs et la présence du dragon primordial exerçaient malgré tout une véritable pression psychologique sur lui. Sa partie terminée, Shisui baissa les yeux un instant, le silence s'installant de nouveau quelques secondes, souhaitant moins que tout au monde manquer de respect à l'être fantastique. Le dragon lui-même prit un air pensif mais néanmoins extraordinairement noble avant de répondre à l'étrange question du tout aussi étrange garou. Accompagnant son propre discours de mouvement théâtraux parfaitement calculés et maitrisés ajoutant à l'immersion et à la force de ses paroles qui n'en manquaient pourtant déjà pas alors que l'enfant fixait son regard avec attention et admiration tout du long sur la titanesque créature. Sa voix semblait résonner de toute part dans pièce.
Tout était ainsi décrit telle qu'il avait pu le lire jusqu'à présent, les dragons étaient les 1ers, les primordiaux, ce terme allait si bien à la noble créature qu'il semblait avoir été crée pour elle. La surprise de Shisui n'était pas là où on aurait pu l'attendre, en réalité, il n'avait pas vraiment compris que le nom prononcé était bien le sien. L'accent employé donnait des consonances reptiliennes et antiques à son nom énoncé d'une traite. En fait, cela le poussait à redoubler d'attention et lui donnait l'impression d'être plongé dans son discours, peut être était-ce le but ? C'est étrange le pouvoir que peut avoir un simple nom...


Tu es un bâtard, sans que le mot ne t'offense, entre mon monde et celui des hommes, créés par ceux dont le génie n'a d'égal que la folie qui les a empêché de te garder. J'irai un jour observer ceux dont tu me parles et je leur ferai comprendre leur erreur, car ceux qui laissent un dragon de glace alors qu'ils ont pu en créer ne peuvent avoir d'autre excuse qu'une aliénation innommable.

Ce mot pourtant faisait souffrir Shisui, il avait appris à "vivre" avec cet état de fait, seulement une partie de sa vie a été vécue en tant qu'humain, l'autre en tant que bébé dragon... comment pouvait savoir ce qu'il était sensé être maintenant ? Entre deux mondes... qu'est-ce que cela peut vouloir dire ? La suite de ce même discours eu pour effet d'amplifier cette peine... Pourquoi... pourquoi s'en prendre à eux... Ils n'y sont pour rien... Aussi difficile que la séparation ait pu être pour lui, il gardait quelques heureux souvenirs de ces moments passés gravés dans son écharpe, et il s'agissait de sa famille, malgré tout. Non... c'est de sa propre faute, il aurait dû être plus fort, il devait les protéger... c'était... lui...

Le souvenir du trauma vint aggraver son état psychologique et physique, sa gorge se nouait, son cœur s'accélérait et la respiration se faisait plus ardue. Canalisant ses quelques forces pour continuer à suivre le discours de Thaxyl, prenant le temps de lui dire de rester fier, car tels sont les dragons. Quel piètre exemple il devait faire devant lui, mais ces paroles lui donnaient le courage de refouler ses états d'âme en lui, autant qu'il pu.
Comme s'il avait ressenti sa faiblesse, Thaxyl déclara qu'il ne devait pas s'inquiéter, peu importe si sa croissance était lente, il serait bientôt capable de profiter de ses capacités latentes et de rivaliser autant qu'il pourrait le souhaiter. Il était vrai que pour le grand dragon cela ne durerait certainement qu'un battement d'aile par rapport à son extraordinaire longévité. Mais... il avait le temps de tout perdre, une nouvelle fois, d'ici là.
La suite aurait presque pu l'amuser s'il n'était déjà pas mentalement affaibli, même si l'explication aurait pu en être tout trouvé par sa simple détresse psychologique il pouvait sentir qu'il y avait quelque chose de plus que cela. Quelque chose qui le rendait plus confus et fatigué qu'il ne devrait encore l'être maintenant. Entendre un tel dragon dire à une simple fourmi de se "bâfrer" pour devenir forte avait quelque chose d'amusant, pourtant la proposition était on ne peut plus sérieuse, bien que ce mot ne devait pas signifier grand chose à celui qui avalait certainement sans broncher plusieurs fois le poids de l'enfant en face de lui par jour.
La suite cependant posa une explication rationnelle à l'étrange sensation de faiblesse qui ne cessait de peser sur Shisui depuis son arrivée, de la magie lunaire dont le niveau en ces lieux devait facilement affaiblir toute personne non préparée aux décharges magiques de ce genre. Quel effet cela aurait-il sur lui dans son autre forme... ? Il n'était même pas sûre que cela changerait grand chose, il fait plus chaud ici que dans l’enceinte de l'Académie, sans doute pas ce qu'il y a de plus agréable pour un enfant des glaces.

Shisui est 2, les garous sont 2, pourtant ils ne doivent faire qu'un... C'est sur ces mots, et un air plus fier encore qu'à l'accoutumé que Thaxyll'ssilyark le sage termina son discours. Cela... éclaircissait drôlement ses propos précédents. Mais pourtant... comment peut-il être 2 êtres tout en étant qu'un seul ? Il était lui, n'y avait-il rien d'autre à savoir ? Un soubresaut mental fulgurant traversa son esprit, chose qu'il n'avait absolument pas prévu, comme si un "non" catégorique sortait du plus profond de son être, se rebellant contre cette interrogation. La surprise était grande mais il décida de ne pas s’arrêter plus là dessus pour ajouter à son esprit déjà bien assez tourmenté. Gardant cependant en lui ses émotions, il maintint son regard sur le fabuleux dragon, posant sa main une nouvelle fois sur la douce laine entourant son cou. Ce discours le passionnait et il se sentait privilégié de l'avoir entendu, il aurait pu parler des heures sur ce sujet là, il l'aurait voulu. Pourtant, les seules paroles qui sortirent de lui après encore quelques instants de vides ne portaient pas sur ce sujet là.


- S'il vous plait... M-monsieur Thaxyl... Ne leur faites pas de mal...
Le regard du Légendaire pesait de plus en plus sur lui, pourtant il le soutint, malgré l'apparente faiblesse psychologique qui siégeait en lui, comme un reste de fierté draconique... ?
Si j'ai dû partir... c'est parce que je suis faible... J-je devais pouvoir protéger... Il faut que je sois... plus fort...


Son esprit lui disait de fuir. Il devait avoir tant déçus le sage... Pourtant il restait, et mis tous ses efforts pour ne pas pleurer à chaudes larmes devant lui. C'était la dernière des choses qu'il aurait souhaité faire. Il ne ressentait plus ni la magie, ni la chaleur dès à présent, c'était une lutte de l'esprit entre lui et... lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Le Céruléen
Maître du Jeu
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Don / Pouvoir : S'immiscer dans les histoires des autres, en créer et les modifier à son gré.

Feuille de personnage
Race: Créature
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Ven 14 Mar - 16:54

TU N'ES PAS FAIBLE !

Criant, emplissant l'antre entier du puissant son de sa voix, le puissant dragon s'enflammait devant la manifestation de faiblesse du Demi-Écaille. Voir un de ceux qui devait être un des siens pleurer sur une prétendue faiblesse et donner raison à ceux qui lui faisaient tort lui donnait envie de ravager dix pays entiers, de déchirer le ciel. S'il ne s'agissait que d'un humain, passe encore ! il lui aurait calmement signifié qu'il avait tort, avant de prendre un ton ironique pour lui montrer à quel point il se fourvoyait. Mais il s'agissait d'un de ses frères, le fut-il à demi.

Tonitruant, le cri avec déchiré l'air et certainement assourdi après coup Shisui'ryuuga. Si Thaxyll'ssilyark était sage, il était également plein de mansuétude, pour ne pas avoir fait plus que crier, et il savait que l'enfant des glaces s'était cru courageux dans sa sottise.

Courroucé, le dragon mit en œuvre sa magie une première fois. Terrifiante, elle ne pouvait être connue que par les dragons pour n'être enseignée qu'à de rares élus, car elle permettait de vaincre tout sorcier, quelle que fut sa force, en coupant la source de ses pouvoirs. Annulant les pouvoirs que la Lune concédait dans lent froncement de sourcil, il empêcha le Demi-Écaille de se réfugier dans la forme humaine qu'il avait adoptée par magie et le força à révéler sa nature draconique. Alors, il le fixa d'un regard de braise, l'empêchant de fuir ou de contrecarrer son action.

Tirant profit de la surprise qu'avait créé une telle transformation involontaire, Thaxyll'ssilyark l'immortel eut une nouvelle fois recours à un pouvoir, celui de l'Ombre qui l'avait couvé et dont il était issu. Amassant les ténèbres devant les sources de chaleur et autour de Shisui'ryuuga, il barra le passage de la chaleur pour éviter à son visiteur d'être importuné par la température. Son action eut également une conséquence : priver à la vue de quiconque les trésors qui somnolaient dans la caverne, ne laissant que le formidable dragon devant tous.

Cependant, ce n'était pas assez pour faire comprendre au sot à quel point il se trompait, et pour la troisième fois il y eut recours à la magie. Les écailles du dragon luisirent, ses yeux sauriens furent comme parcourus d'un éclair lorsqu'il Éveilla l'Âme du Dragon en Shisui'ryuuga.

Traquant les morceaux de conscience qu'avait la part du noble animal dans le pathétique humain, le merveilleux gardien les rassembla et leur insuffla de la force. À chacun fut donné le goût de la vie, l'envie d'observer d'autres lieux, la volonté de tenir tête à ce qui les opprimait. L'essence draconique qu'il trouva était étonnamment pure, loin du carnage auquel l'on aurait pu s'attendre connaissant les expérimentations humaines, liée pleinement à l'Élément de l'Eau, comme il convient pour les dragons. Le magnifique corps de glace qui faisait face au puissant être d'ombre semblait à présent plus pur qu'avant, et si toute lumière n'avait été occultée, laissant seuls leurs yeux seules sources de lumière, il aurait resplendit de toutes part.

Charmes ayant été posés, Thaxyll'ssilyark le mirobolant laissa celui qui était enfin complet comprendre celui qu'il était. Laisser du temps à l'humain pour découvrir le dragon aurait certainement été trop long, et cette opération était sans dangers. Une fois cela fait, et lorsque l'ouïe lui serait revenue, il lui parlerait dans la langue qu'il chérissait le plus, car, éveillé, Shisui'ryuuga comprendrait la langue des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Dim 16 Mar - 14:51

Un silence intensément pesant venait de s'installer dans l'antre du dragon. En réalité, le blanc ne dura pas plus de quelques courtes secondes, mais il sembla en être plusieurs heures en réalité. La fureur se lisait sur le visage de Thaxyll'ssilyark, à un point qu'il n'aurait jamais imaginé dans une telle situation. Soutenir ce regard tenait de l'exploit à cet instant, si bien que Shisui baissa la tête par pur réflexe et fermant les yeux un instant. Avant de les rouvrir et de lever suffisamment la tête pour voir celle du titan qui se tenait devant lui.

TU N'ES PAS FAIBLE !

Ce cri provoqua une réelle tempête dans la grotte même, qui dû se propager plus loin encore que celle-ci. L'enfant était littéralement repoussé par la force du cri qui lui fit perdre un de ses sens par la même occasion, temporairement. Ce n'était plus qu'une force invisible n'ayant plus le moindre son qui se projetait à lui. Tenant difficilement debout et se cachant les oreilles de douleur par la même occasion. Il s'écroula au sol sur le dos, ayant par réflexe encore placés ses bras de sorte à amortir la chute, mais provoquant par la même une montée de douleur aux oreilles et une vue direct sur le visage du légendaire.
La fureur restait présente mais dans une forme plus calme, plus... maitrisée. Le regard du dragon s'était mis à luire soudainement, provoquant une étrange sensation au jeune garou. Tous ses muscles s'étaient mis à se mouvoir en même temps, ses membres raccourcissaient, il ne tint bientôt plus sa position et s'écroula intégralement sur son dos... pointu... couvert de glace.... Il s'était transformé devant lui. Im-impossible ! Cela faisait déjà des années qu'il savait contrôler ses changements de forme ! Est-ce que c'était... Thaxyl... ? Ce qu'il craignait arrivait déjà, ses forces le quittaient, il n'arrivait plus à se débattre, il fait trop chaud. Il ne pouvait plus que respirer lourdement et nerveusement à la fois, aussi contradictoire que cela puisse sembler. Les yeux du gigantesque reptile s'embrasèrent de nouveau, et des ombres se soulevèrent de part et d'autre de l'enfant des glaces, cachant par la même une bonne partie de l'environnement autour de lui mais gardant visible le visage du grand dragon. La respiration de Shisui se faisait de plus en plus lente et régulière, même s'il restait très surpris et inquiet de la situation, mais quelque chose venait de changer... la température. Il se sentait parfaitement dans son élément maintenant, en fait, il avait la même sensation que lorsqu'il était à la banquise sous cette même forme, la neige en moins. Il pouvait vraiment faire ça, avec des ombres... ? Il restait cependant trop faible pour se relever dans cet état, et c'était comme s'il avait été vidé de sa magie, il sentait qu'il ne pourrait pas se retransformer dans ces conditions... Sa faiblesse était nettement plus exacerbée dans cette position, n'importe quoi pouvait lui arriver sans qu'il ne puisse rien faire, ce qui ne l'aidait pas tant que ça à aller mieux alors qu'il tentait vraiment de se débattre pour se replacer debout.

Tout cela n'était que le début du plan de thaxyl, tout comme... le début d'une nouvelle existence. Il n'aurait jamais pu imaginer ce qui allait se passer en entrant ici, peu importe à quel point ses espoirs, auxquels il ne croyait que peu, pouvaient être fous, tout ceci serait balayé d'un revers de la main... ou de patte. Une nouvelle histoire allait pouvoir commencer désormais, naissant (ou renaissant) avec le chétif enfant des glaces. Un regard suffit à Shisui de se rendre compte de la teneur des futurs évènements, plus seulement ses yeux, mais son corps entier luisait d'une lueur magique, d'un noir plus pur que celui de la plus parfaite des onyx ou des obsidiennes. Toute cette magie accumulée ne semblait même pas faire tressaillir l'être des ombres, et lui donnait l'air encore plus impressionnant qu'il ne l'était déjà. Si le son avait pu être présent nul doute que cela aurait donné une force supplémentaire au titan. L'aura s'intensifia un maximum, avant de s'échapper tout simplement de l'ancien dragon pour se diriger en un éclair vers le jeune reptile, ne pouvant toujours rien faire pour éviter cela et se cachant instinctivement le visage avec ses pattes avant.
L'espace d'un instant, tout autour de lui venait de disparaitre, les ombres, la grotte, et même Thaxyl lui-même... pour ne laisser place qu'à un amas de magie bleutée tout autour de lui, paraissant tantôt plutôt liquide tantôt prenant la forme glaciale de ses écailles. Dans ce monde, Shisui était présent sous sa forme humaine, mais ne ressentait pas la moindre gène quant au froid, qui devait pourtant régner ici au vue des apparences. Alors il marchait, dans ce monde bleu, passant chacun de ses pas dans un liquide qui ne semblait même pas en être réellement un. Seul quelques amas gelés venaient trancher avec le reste du monde. Il ne put dire combien de temps il marcha, ni même si le temps avait le moindre sens ici, mais aucune gène de quelques sortes que ce soit ne se faisait ressentir. Les amas de glaces se faisaient de plus en plus présents, de plus en plus imposants autour de lui, le sol lui même perdait son apparence liquide, et une montée s'engagea avant d'atteindre une immense colonne de glace. Immense à son échelle du moins.... elle devait être moins grande que Thaxyl en réalité, mais cela restait spectaculaire. S'approchant du pilier, Shisui posa la main dessus, le pilier se fissura, avant d'éclater rapidement en provoquant un son caractéristique qu'il n'aurait pas dû pouvoir entendre... Ne laissant plus place qu'à une sphère lumineuse devant lui, d'une lumière intense mais qui ne faisait pas mal aux yeux. Celle si absorba alors littéralement le monde entier autour d'elle, ne laissant rapidement plus qu'un noir profond.

Réveils-toi, maintenant !
Shisui rouvrit les yeux subitement, il était dans la grotte, devant Thaxyl, allongé sur le flanc au lieu d'être sur le dos. Tout avait disparu, la magie, le monde bleu (n'était-ce un rêve ?), et même sa propre peur. Il se remit debout alors facilement, bombant le torse, le regard porté sur celui de Thaxyl, regardant lui même le jeune dragon avec attention et un air plus sage. Combien de temps avait-il pu rester ainsi devant lui... ?
... C'est très étrange comme sensation, c'est ça, se sentir vivant ?
Shisui, prit de curiosité par la voix qu'il entendit (ses oreilles étant pourtant encore légèrement endolories...), regarda autour de lui sans changer de position, avant d'abandonner, pensant avoir rêvé.
Shisui ! Hey ! Ne m'ignores pas !
Alors là, ce n'était pas normal ! Shisui regardant tout autour de lui, se tortillant dans tous les sens pour rechercher l'inconnu qui connaissait son nom, et qui venait d'entrer ici en se cachant à la vue de Thaxyl !
Inutile de me chercher, je suis là !
Shisui se retourna une nouvelle fois, faisant face à... l-lui... ? Un dragon, ayant l'exacte même taille que lui, recouvert de glace, c'était l'exacte image de lui-même sous sa 2nde forme, l'air enjoué se lisant sur son visage alors que Thaxyl observait toujours curieusement les... deux... ?
On peut enfin se voir ! Je m'appelle... Cyrilo'yonoah, appel moi juste Cyril maintenant, hein ? Hey, ne fait pas cette tête !
Finissant cette dernière phrase sur ce qu'il semblait être un grand sourire, du moins ça y ressemblait, sur son visage de glace, alors que Shisui lui-même restait paralysé en affichant sa surprise plus qu'il ne l'avait jamais fait, en 34 ans. Recouvrant peu à peu l'usage de son ouïe, pouvant entendre le doux sifflement du vent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Le Céruléen
Maître du Jeu
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Don / Pouvoir : S'immiscer dans les histoires des autres, en créer et les modifier à son gré.

Feuille de personnage
Race: Créature
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Mar 8 Avr - 22:09

Thaxyll'ssilyark, plus grand dragon de tous les dragons, avait attendu un temps qui, s'il était considérable du point de vue des hâtifs mortels, était fort peu de choses pour lui. Contempler l'éveil d'un de ses frères, son véritable éveil et non l'utilisation de son enveloppe par un humain qui avait subi des expériences innommables, qui touchaient tant au génie fulgurant et tant à la folie furieuse, était une action si touchante et si rare qu'il aurait pu s'y consacrer des mois entiers sans sourciller.

Dragon face à dragon, ombre devant glace, le majestueux contemplait la renaissance du petit, un spectacle qui lui paraissait émouvant dans la vision d'un petit évanoui, mais recelait en réalité un événement bien plus imposant qu'il comprenait et voyait par fragments, sans chercher à s'immiscer plus avant, laissant à Shisui'ryuuga seul son entièreté.

Thaxyll'ssilyark finit par voir émerger de son voyage magique le jeune Semi-écaille, qui balbutiait devant une image visible par le Primordial. À celui qui était sous une forme draconique pure comme la glace faisait face un dragon identique, que le magnifique apprécia du regard, se sentant aise d'être parvenu à ses fins par une magie dénuée de risques et efficace. La langue draconique était à présent accessible au fils des dragons et ses somptueuses sonorités permettraient aux deux sauriens de se comprendre plus aisément et bien plus agréablement qu'il n'aurait été possible autrement, avec une voix tonitruante capable de se faire comprendre d'un assourdi, et en diminuant lentement et progressivement le volume au fur et à mesure que l'ouïe de celui de la banquise se régénérait.

- De cette rencontre naissent de nombreuses réponses aux questions qui t'agitent, Shisui'ryuuga. Cyrilo'yonoah, mes sens ont capté ton nom. A présent, ma langue ancestrale est accessible aux tiens, et je vous recommande de l'utiliser entre vous. Certains élèves l'apprendront auprès de Fuijin au cours des années à suivre, et vous pourrez alors interagir avec eux si vous vous lassez de ma discussion, ce que je n'espère guère car j'ai beaucoup à vous apprendre, si vous souhaitez laisser tomber vos impressions de faiblesse. Cyrilo'yonoah, tu es un avec Shisui'ryuuga, et tu es libre de partager avec lui tes capacités comme il se doit certainement entre garous.

Tout d'abord, il te faut les connaître afin de le décider, et ensuite il te faudra commencer à les maîtriser. Il est possible aux dragons, en tant que parfaits représentants de leur élément, de le maîtriser à la perfection, comme tu as pu tantôt le constater. Cette faculté innée se manifeste tout d'abord par un souffle élémentaire qui deviendra de plus en plus puissant au fil des temps. nous possédons cependant une magie plus puissante que tous nous envient et admirent, une faculté raciale que nous n'apprenons qu'à de rares élus triés sur le volet, qui nous permet d'annuler la magie lorsque nous le souhaitons, et il s'agit de ce que j'ai fait pour "annuler" ta forme humaine. Il s'agit d'un processus long à maîtriser, mais tu auras auprès de toi l'un des plus grands maîtres qui existent dans ce monde, qui dispose heureusement pour toi d'un temps libre conséquent.


Dragon, humain... n'oubliez pas que vous êtes les deux. Croire le contraire serait idiot et vain. Nourrissez-vous, discutez, et formez-vous des opinions. En cas de litiges, adressez vous à Moi, au guérisseur ou au Célestin. Nous pourrons vous aider à faire face à vos dilemmes. Il se peut que vous souhaitiez vous découvrir l'un l'autre. Shisui'ryuuga, fais lui donc le récit de votre vie, son esprit en dormance peut ne pas avoir saisi tous les détails, mais il a comme toi le droit de savoir.


Thaxyll'ssilyark le terrible s'était vraisemblablement calmé, et sa quiétude était reposante après le sursaut de courroux qu'il avait montré plus tôt. Conscient des difficultés de ceux qui lui faisaient face, il s'apprêtait à délaisser pour eux leur entretien intéressant. Retournant lové à sa position antérieure, il les observa minutieusement, sans s'ôter de la tête qu'il devrait un jour ou l'autre aller faire un tour chez les Ryuuga.


Dernière édition par Le Céruléen le Dim 27 Avr - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Ven 11 Avr - 13:46

Qu'avait-il bien pu se passer... ? Comment ? Et surtout... pourquoi ? Pourquoi se retrouvait-il devant une réplique exacte de lui-même en forme draconique ! Où était-il il y a un instant ?... Tout ce qu'il eu pour "réponse" était le visage écailleux et gelé tout sourire qui se tenait devant lui, visiblement très peu intéressé par la réponse à ces questions. L'expression de Cyril, puisque c'était son nom, changea lentement au regard de celui, paralysé, de Shisui. Un air plus neutre, et plus interrogateur apparaissait, de la façon la plus naturelle qui soit.
Tu ne comprends donc pas... ?
Ce n'était pas difficile de deviner ça, à en voir l'expression de l'enfant... En même temps, comment pouvait-il ? Thaxyl l'a plongé dans ce monde en un éclair, et tout s'est déroulé si vite... et paradoxalement si lentement... Alors que l'inquiétude s'affichait sur Shisui, le bébé dragon lui fit un signe de la tête le redirigeant vers le maitre des lieux, Thaxyll'ssilyark...

La différence était saisissante... la fureur du légendaire était restée gravée dans l'esprit de l'enfant, pourtant le visage du dragon était plus calme et douce que l'eau d'un lac, comme si rien l'évènement précédent ne s'était jamais produit... Combien de temps était-il resté évanoui ? C'est sous la même forme que Shisui se déplaça de sorte à être directement face au géant d'écailles, dans une position similaire à celle qu'il avait prise en se levant, mu par une nouvelle force qui ne venait pas seulement des nombreuses interrogations qui se soulevaient... Observant Cyril au coin du regard s'orienter lui-même vers le primordial. Commençant son discours avec plus de majesté qu'il n'en eut encore auparavant. Sifflant chaque mot, leur donnant une forme et une force draconique, se mélangeant entre eux dans une maitrise et une harmonie parfaite...


Cyrilo'yonoah, tu es un avec Shisui'ryuuga, et tu es libre de partager avec lui tes capacités comme il se doit certainement entre garous.

Il ne s'en rendit compte que sur le tard, ce n'était plus sa langue natale ! Et il en comprenait chaque mot, et chaque subtilité... Résonnant en lui en une symphonie lui rendant force et courage, prenant soin de regarder le bébé dragon sur sa droite. Il pouvait tout ressentir, sa terrible curiosité, sa profonde joie d'exister, son infinie humilité vis-à-vis de leur maitre à tous 2... Les mots de Thaxyl prenaient immédiatement forme dans son esprit alors, tout lui parut s'éclaircir en un instant alors que se esprit se liait à celui de Cyril, regardant à son tour l'enfant.
Toi aussi, hein... ?
Depuis le début, le bébé dragon n'avait pas remué la mâchoire une seule fois lorsqu'ils communiquaient... Enfin, à sens unique jusqu'à maintenant. Ce que venait faire Thaxyl était sans mesures par rapport à ce qu'il avait pu imaginer, Cyril a toujours été avec lui... mais il était désormais libéré, ou plutôt "complet". La perspective de devoir passer le restant de ces jours accompagné par un dragon effrayait un peu Shisui, mais en même temps... n'était-ce pas ce qu'il avait fait jusque là ? L'enthousiasme du jeune dragon tranchait bien avec le sien, d'un côté c'était rassurant, de l'autre la sensation de partager 2 esprits était des plus étranges...


Il est possible aux dragons, en tant que parfaits représentants de leur élément, de le maîtriser à la perfection, comme tu as pu tantôt le constater. Cette faculté innée se manifeste tout d'abord par un souffle élémentaire qui deviendra de plus en plus puissant au fil des temps. nous possédons cependant une magie plus puissante que tous nous envient et admirent, une faculté raciale que nous n'apprenons qu'à de rares élus triés sur le volet, qui nous permet d'annuler la magie lorsque nous le souhaitons, et il s'agit de ce que j'ai fait pour "annuler" ta forme humaine. Il s'agit d'un processus long à maîtriser, mais tu auras auprès de toi l'un des plus grands maîtres qui existent dans ce monde, qui dispose heureusement pour toi d'un temps libre conséquent.

Alors que l'entrevue semblait toucher à sa fin sur cette note fantastique, Thaxyl en avait décidé autrement. Il y avait une dernière chose dont il souhaitait parler à ses désormais 2 interlocuteurs. Un pouvoir décrit par ses mots comme étant le plus envié de tous parmi les autres races, la capacité d'annuler toute magie, ce dont il a pu se servir pour bloquer la forme humaine de Shisui en ces lieux. L'intitulé paraissait étrange mais en réalité... c'est ce qu'il avait toujours voulu, empêcher les combats, protéger ceux qui lui étaient chers auparavant... Et ce qu'il souhaite plus que tout maintenant, protéger l'académie, pour que ce rêve ne finisse jamais. Cyril, bien que venant de naitre, paraissait largement supporter l'idée de Shisui et la proposition de Thaxyl à en croire les étoiles dans ses yeux. Mais à cela subsistait une dernière question, alors même que le dragon avait repris sa position initiale avant l'entrée de l'enfant. En réalité c'était peut être même la plus importante question qu'il avait à poser désormait, alors même qu'il n'en avait aucune idée avant d'entrer ici. Les mots lui venaient naturellement les un après les autres, dans une langue qu'il avait entendue pour la 1ère fois il n'y a que quelques minutes.

- Pourquoi suis-je... digne... d'un tel don ?...

Il l'avait dit lui-même, seul certains élus parmi les dragons avaient accès à ce pouvoir, alors... pourquoi... pourquoi lui ? Alors qu'il avait encore tout à prouver... Son profond respect pour le Primordial le poussait à savoir ce qu'il avait vu en lui... outre son unique origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Le Céruléen
Maître du Jeu
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Don / Pouvoir : S'immiscer dans les histoires des autres, en créer et les modifier à son gré.

Feuille de personnage
Race: Créature
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Dim 27 Avr - 16:19

Thaxyll'ssilyark observait les doutes de celui qui venait de se lier pleinement à son dragon intérieur, des doutes qui le taraudaient au point de le pousser à retarder l'entretien que devait souhaiter de tout son cœur Cyrilo'yonoah l'éveillé. Des doutes légitimes, qui étaient aisément compréhensible pour une créature qui s'était estimée faible toute sa vie durant pour se voir inondée de privilèges et de dons par des parfaits inconnus soudainement.

Faisant usage de la langue draconique si chère aux oreilles du vénérable plus vieux que le monde-même, Shisui'ryuuga et sa contrepartie de glace émirent en effet des réserves sur sa qualification comme détenteur de la magie la plus préservée au monde, que tous ceux à qui elle était réservée ne pouvaient apprendre et que seuls deux humains à la connaissance du saurien fort renseigné avaient pu apprendre depuis la création de cette race. Une réponse devait lui être donnée, car il la méritait, et si l'incertitude plana un instant sur l'esprit du dragonnissimme sage, qui ne savait si le futur détenteur des arcanes des dragons était en mesure de vivre avec un tel secret, le majestueux gardien de l'académie décida qu'il ne s'agissait que d'une médiocre confidence au regard de toutes celles qu'il devrait lui faire.


Tu ne pouvais le savoir auparavant, mais il se trouve que les nôtres sont morts suite à l'émergence de l'Abysse à cause de son influence, des cris des éléments suppliciés chaque jour et chaque nuit dans son antre et que les rares survivants sont fous, corrompus ou isolés. Les chocs qui secouent la magie sans répit sont difficile à supporter, et les rares qui ont résisté n'auraient sans doute pas tenu sans le Célestin et sa magie des sceaux. Notre art doit survivre, et le futur me semble bien incertain si je n'aide pas cette génération-là à vaincre dans la mesure de mes capacités. Tu me sembles être digne de ma confiance si l'on excepte ta tendance à l'apitoiement, et si tu la trahis, je pense être en mesure de rectifier mon erreur sans trop de problèmes.

Force est de reconnaître que tu n'es pour l'instant qu'un jeune dragonet qui ne pourra certainement pas faire grand chose, mais si l'on t'a instauré comme surveillant ici, je ne vois pas comment tu pourras mener à bien ta mission sans avoir à ta disposition de quoi calmer les ardeurs magiques de nos futurs sorciers. Imagine qu'un fanfaron décide de déchaîner les flammes pour satisfaire une pyromanie coupable, que feras-tu ? Si un garou s'enfuit en revêtant la forme de son animal, es-tu certain de pouvoir le rattraper pour le remettre à la justice de Myrddin ? En tant que gardien de ce lieu, je me dois à ce niveau également de te remettre les armes nécessaires pour lutter contre la criminalité hypothétique des élèves qui ont, il y a un siècle, déjà à l'époque, faits quelques dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 122
Age : 23
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Entrevue draconique   Ven 2 Mai - 12:37

La question paraissait apparemment légitime à la vue de la réaction du sage, il s'y attendait. On ne pouvait en tout cas pas en dire autant de Cyril qui restait perdu dans les évènements... il avait trop de choses à savoir, sans doute plus que Shisui, comment lui en vouloir ? Aussi cette question là venait s'ajouter aux siennes, difficile de dire que cela l'aidait vraiment, et Shisui le ressentait de nouveau, toujours désarçonné par cette nouvelle sensation.
Pourquoi... ?
Une chose était certaine, il respectait Thaxyl tout autant que pouvait le faire Shisui... peut être même plus, n'étant pas parasité par la crainte de cet être. Le visage du dragon se tournait lentement dans leur direction, fixant de ses gigantesques yeux les 2 créatures avant de répondre à leur nouvelle, et plus importante en ce qu'il concerne le mi-humain, question.


Tu ne pouvais le savoir auparavant, mais il se trouve que les nôtres sont morts suite à l'émergence de l'Abysse à cause de son influence, des cris des éléments suppliciés chaque jour et chaque nuit dans son antre et que les rares survivants sont fous, corrompus ou isolés. Les chocs qui secouent la magie sans répit sont difficile à supporter, et les rares qui ont résisté n'auraient sans doute pas tenu sans le Célestin et sa magie des sceaux. Notre art doit survivre, et le futur me semble bien incertain si je n'aide pas cette génération-là à vaincre dans la mesure de mes capacités. Tu me sembles être digne de ma confiance si l'on excepte ta tendance à l'apitoiement, et si tu la trahis, je pense être en mesure de rectifier mon erreur sans trop de problèmes.

... Comment cela pouvait-il être possible ? Les dragons... disparus... il ne pouvait s'imaginer un seul instant Thaxyl être vaincu par quoi ou qui que ce soit, alors une armée de dragons... ? Qu'est-ce... qu'est-ce qui s'était produit... Qu'est-ce qui avait vraiment pu provoquer un tel désastre à entendre le primordial ? Cyril, pourtant très enjoué jusque là, était en un cour instant devenu sage puis s'était mis à montrer de 1ers signes de peur, même pour lui c'était beaucoup trop à accepter d'un seul coup. Et le poids qui leur était demander de porter devenait bien trop lourd à supporter, même s'ils étaient désormais 2. Être les défenseurs d'une nouvelle génération... c'était ce qu'il leur demandait, comment était-ce seulement envisageable pour un enfant à peine capable de se nourrir seul... ?
Thaxyl sentit immédiatement la détresse de l'enfant et du jeune dragonnet, et poursuivi son discours sur un ton moins dramatique, sans doute pour les rassurer. Relevant ses actuels devoir en tant que surveillants de l'académie, présentant avec ironie les différents cas de délinquance possible dans un tel établissement. C'était un visage plus chaleureux qu'au par avant qu'affichait le primordial, était-ce pour leur dire qu'il leur faisait confiance ? Cela suffisait visiblement à redorer le visage de Cyril d'un regard plus léger.
... Surveillant ?
C'est vrai qu'il ne sait pas tout ça... La discussion risque d'être longue après tout ça. L'entrevue semblait arriver à son terme désormais, la nuit se faisait sentir, et Shisui ne voulait plus importuner le fantastique dragon d'autres questions. Il aurait largement de quoi faire désormais, et pourrais demander de plus amples informations à d'autres membres de l'Académie, voir dans la bibliothèque si elle n'était pas une nouvelle fois infiltrée de nuit. Il s'inclina comme il put sous cette forme, avant de lancer un remerciement final au légendaire.


- Merci... merci pour... tout... J-je vous promet que je ferais tout pour en être digne ! Merci... infiniment...

Il ne savait pas vraiment quand s'arrêter, ni s'il en faisait trop, ou trop peu, alors dans le doute il osa à peine relever la tête pour ne voir finalement qu'un visage chaleureux sur le dragon, et un nouveau sourire plus discret sur son nouveau "compagnon" de circonstances... Thaxyl reprenant sa position de base et levant ses précédents sortilège et la pression qu'il avait exercé sur Shisui, lui permettant de reprendre forme humaine. S'inclinant une dernière fois avec de partir doucement, accompagné par Cyril.

Tu n'as pas chaud comme ça ?
Non, pourquoi ? Je suis qu'une projection de ma magie...
Une... une quoi... ?
Bah... je t'en parlerais peut être, mais toi tu as des choses à me dire ! Je veux tout savoir, maintenant !
... C'est promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrevue draconique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrevue draconique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Une entrevue inopiné [FB 1624, 2 semaines]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Principal :: Antre du dragon-