AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ... PAYS DES ETRES BLEUUUUUS ! ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: ... PAYS DES ETRES BLEUUUUUS ! ♫    Dim 19 Jan - 12:37

Edit de Chris :
 
... PAYS DES ETRES BLEUUUUUS ! ♫


Inspire. Expire.
J'avais l'air ridicule et je le savais; il fallait que cela change. Comme pour m'en empêcher, l'homme bleu me fixait de ses yeux sans pupilles. Je tressaillit. C'était vraiment pas normal comme apparence. Pourtant, pour lui, ça avait l'air de l'être ; il me sourit sans aucune gêne, et me salua poliment. Peut-être que ça partait d'une bonne intention, mais je n'étais pas à l'aise, même si ma curiosité me pressait de le harceler de mille autres interrogations.
« Je m'appelle Deiwos, et j'ai été placé dans la maison de l'ombre, je viens d'arriver aussi dans cet endroit merveilleux. Quant à mes yeux, je suis un Noxian, tu n'as jamais dû rencontrer de gens de ma race n'est ce pas ? nous vivons aux environs des plaines rouges, dans le désert »  Noxians? Pleines Rouges? Tout cela ressemble fort à un conte de fées pour moi. En tout cas, cela voudrait donc dire qu'il existe tout un peuple sans pupilles ? Incroyable. Tout simplement in-croy-able. Moi qui croyait qu'il n'existait qu'elfes, humains, et vampires, il me semblait soudain que j'étais dans l'erreur. Qui sait ce qu'il peut exister d'autre en Edälia ?
De plus en plus de monde nous observait, et si d'habitude ça m'aurait laissé indifférent, aujourd'hui ce n'était pas le cas. Tant pis pour la discrétion, même si cela n'avait jamais été mon fort. L'énergumène avec qui j'avais maladroitement entamé la discussion allait pourtant me faire une proposition visant à nous faire oublier, et que j'allais m'empresser d'accepter :
« Mais allons donc manger ensemble, nous aurons ainsi le temps de faire plus ample connaissance, car à l'heure qu'il est nos estomacs devraient déjà être rassasiés »

Je hochais vigoureusement la tête, saisi d'une envie de fuir la foule. Je n'avais encore jamais perdu autant contenance face à quelqu'un, car d'habitude on entendait ma voix résonner haut et fort, et peu m'importait l'avis des autres. J'étais différent, et les autres n'avaient qu'à s'y habituer. Voyant que l'homme bleu regardait mon bandeau, je le remis en place d'une façon qui se voulait indifférente à son regard, mais je doutais que cela en ait vraiment l'air. Il me prit par l'épaule, me forçant à lui emboiter le pas comme si nous étions de bons vieux amis, tandis que je tâchais d'oublier mon ridicule pour redevenir le pétillant, l'excentrique Elua que j'étais en vérité. Deiwos... je ressassais son prénom dans mon esprit, impressionné par la consonance mystique qui s'en échappait. Je me promis qu'un jour je ferais le tour du continent, pour découvrir des choses tout aussi fascinantes que cet homme bleu.  

« Et bien, il semblerait que je ne sois pas le seul à attirer le regard des autres ici. » dit-il en accompagnant sa remarque d'un clin d'oeil.
« Heu... ouais. Mais tu es sans conteste la personne la plus... étonnante - je pris soins de choisir un mot qui ne le vexerait pas  - que j'aie jamais rencontré! »

Ah, le don de parole me revenait. Arrivant dans la salle qui faisait office de cantine ici, nous prîmes place à une table libre, et j'imaginais déjà que notre discussion serait longue. Il y avait tant de questions à poser ! Curieux de savoir ce que mon interlocuteur pouvait bien manger, je l'observais se servir avant de me servir à  mon tour. Déçu que son alimentation ne soit pas plus originale que ça, je rayais d'hors et déjà une question de ma longue liste. Ce fut pourtant lui qui entama l'interrogatoire :

« Alors, mon petit Élua, c'est bien ça ? Comment es-tu arrivé ici ? Et dis-moi donc, pourquoi as tu un bandeau sur ton œil ? »  
Je ris avant de lui répondre en de termes moqueurs : « Avant, j'avais un pote Noxian, et j'ai voulu être comme lui alors j'ai voulu m'enlever la pupille. Ca a pas marché... »

Je croquais dans une pomme pour dissimuler mon sourire. Décidemment, la journée ne commençait peut-être pas si mal...

Revenir en haut Aller en bas
 

... PAYS DES ETRES BLEUUUUUS ! ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: Bâtiment Principal :: La Salle à Manger-