AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nixilis, servite... sbire de l'Abysse [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 01/02/2014
Nombre de messages : 4
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Enfant de l'Abysse
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Nixilis, servite... sbire de l'Abysse [fini]   Sam 1 Fév - 19:51



Nixilis

 

Informations

Nom Complet :: Nixilis
Âge :: Inconnu
Lieux de vie :: Abysse, Edälia récemment
Race :: être abyssal
Grade/Métier :: Espion pour Numen Silrul
Capacité :: Du fait de sa nature élusive, Nixilis est un être aussi insaisisable qu'une ombre. Il est d'ailleurs constitué en partie de cet élément. Il peut par conséquent se dissimuler à l'intérieur de ces dernières. A coté de cela, il possède des capacités assez basiques de manipulation de la magie abyssale. Sa puissance relativement faible lui interdit pourtant les sorts de destruction, un comble connaissant les particularités de la magie né de l'Abysse. Ces capacités servent la plupart du temps à l'infiltration mais Nixilis s'en sert parfois dans le but d'intimider ses interlocuteurs ou ses opposants. Imaginez vous dans une pièce plongée dans l'obscurité la plus totale, entouré de hurlements incessants et avec pour seule compagnie des yeux bleus luisants et une rangée de dents acérées. De quoi vous faire regretter vos cauchemars étant enfant.


Physique

Honnêtement, Nixilis est une créature n'ayant ni une allure spécialement intimidante ni une stature impressionnante. Une physionomie qui sert grandement ses desseins puisqu'elle lui permet de se faufiler dans de nombreux recoins et de ne pas trop attirer l'attention.

L'allure de l'être abyssal est celle d'un petit humanoïde violet. Ses mains possèdent trois doigts semblable à des griffes  et ses jambes sont, quant à elles, assez courtes au vue de la taille du corps. Les proportions sont globalement semblables à ce que l'on pourrait observer chez un être humain dit nain.

Cependant, connaissant son origine, seul un sot se laisserait berner par l’apparence inoffensive de Nixilis. Qui pourrait vraisemblablement penser qu'une créature venu des abysses soit dépourvu d'armes et de mécanismes sadiques. Etant partiellement composé d'ombre, il peut se rendre partiellement intangible et en prendre les propriétés. Sa couleur vire alors au noir et sa physionomie devient modulable. Dans cet état, il peut par exemple devenir plat et recouvrir l'ensemble d'une pièce. A l'occasion, il montre la possibilité de faire pousser des membres supplémentaires tel que des bras ou des tentacules en quantité variable. La plupart de ces extensions se terminent généralement par ce qu'on pourrait assimiler à des griffes.  

Note intéressante, Nixilis n'est pas obligé de se transformer entièrement en ombre et se sert de cette capacité pour se déplacer plus rapidement en remplaçant ses jambes par une sorte de queue.

Sa tête est de forme ovale et de chaque extrémité sont discernable une paire de ... cornes, à moins que ce ne soit des oreilles ... peu importe après tout. Ces excroissances ne semblent remplir aucune fonction particulière. Nixilis possède deux joyaux turquoises à l'endroit où on s'attendrait à voir des yeux. La lumière se reflète en partie sur ces derniers ce qui ne semble pas gêner la vision de l'être abyssal. Ces yeux sont, avec la forme de la tête, des quasi-constantes dans l'apparence de la créature. Dans de rares occasions, ils peuvent laisser place à de simples points blancs similaire en taille et en forme aux joyaux.

Un des attributs les plus remarquables est la bouche de la créature. Cette dernière se révèle absente du visage de Nixilis tant que celui ci ne parle pas. Lorsqu'elle devient visible se révèle alors une rangée de dents triangulaires à l'air particulièrement aiguisé. Un outil d'intimidation plus qu'autre chose si vous voulez mon avis, puisqu'il ne pourra pas vous faire grand mal avec. ces quenottes peuvent à la rigueur servir d'arme de fortune. Lorsqu'il est sous forme d'ombre, cette mâchoire est généralement substituée par une parodie de bouche en dents de scie. Ses sourires sadiques mettent mal à l'aise la plupart des êtres de chair et il en a bien conscience. Mais après tout, pourquoi s'en priver ?

Dernier point et non des moindres, Nixilis porte un nœud orné d'une gemme autour du cou. Il ne s'en sépare jamais et reste même visible lorsqu'il est en forme d'ombre. Il ne l'efface de son apparence que lors des tentatives d'intimidation où ce dernier ferait tâche.
Caractère

La personnalité de Nixilis est quelque chose d'assez difficile à appréhender. D'un coté, il se révèle être l'incarnation parfaite pour son rôle, un véritable bijou né de la magie abyssale : implacable, manipulateur, froid et sadique à ses heures perdues. Son but est de récolter des informations et de trouver les âmes les plus intéressantes pour sa maîtresse, et ce peu importe les sacrifices, mis à part peut être le sien.

En effet, résultat de la nature chaotique de l'abysse, Nixilis a également développé une personnalité, une chose dont il n'aurait pas du être pourvu. Ce trait a été jugé amusant par la sage de l'Abysse et elle a décidé de voir ce qu'elle pourrait tirer de lui, sous couvert que l'échec sera puni par un remplacement définitif. Cette individualisation ainsi que le chaos qui lui a donné vie en a fait un être dirait on assez instable.

Ainsi si vous avez l'occasion de discuter avec lui et qu'il n'a rien d'important à faire, il vous débitera surement des élucubrations dont vous ne comprendrez même pas le sens ou alors se détournera de vous pour aller voir qu'est ce qui a bougé là bas ou se mettra à fredonner en plein milieu d'une de vos phrases. Bref, en dehors du "boulot", les réactions de Nixilis sont plus qu'aléatoires.

Il est même étrange de se dire que le comportement de l'être abyssal pourrait le rendre presque attachant et sympathique, s'il n'était pas un être abyssal justement.

Si il y a bien une chose que Nixilis adore, ce sont les endroits bruyants. Le silence du monde réel par rapport au monde abyssal est presque accablant pour lui, le ressentant comme une sorte de vide. Durant son temps libre, il adore donc se faufiler dans les marchés. Le lieu bruyant à souhait. Ce ne sont certes pas des cris de douleurs et d'effroi mais il s'en accommode plutôt bien. Et puis, c'est toujours l'occasion d'effrayer des enfants égarés ou trop intrépides.

L'être abyssal possède de plus un hobby des plus étranges. Il entretient une collection de cravates, nœuds papillons et autres ustensiles qui se portent habituellement autour du cou. Cette "passion" est naît avec la découverte du nœud qu'il porte désormais toujours sur lui sur le cadavre d'un noble. Il est amusant de se dire que ce nœud est surement la seule chose auquel tient vraiment Nixilis.

Assez paradoxalement pour un être de sa dimension, il n’apprécie pas spécialement le combat et la violence. Il aime surtout admirer le résultat de cette violence à savoir souffrance et mort. Cette tendance perverse a pu notamment être observé lorsqu'un homme se vidait de son sang sur le bord de route suite à une attaque et que Nixilis avait décidé de tourmenter ses derniers instants sur terre. Quelle ne fût pas sa déception de voir qu'un guérisseur passait dans le coin à ce moment là. Quel gâchis.

Voilà, vous savez désormais à quoi vous attendre si vous rencontrer ce curieux personnage.

Histoire

Cris et obscurité puis silence et lumière aveuglante. Nixilis ne comprenait pas le phénomène qu'il venait de subir et se demander ce qu'il lui arrivait. Tiens, incompréhension, interrogation, anxiété, voilà nombre de choses qui étaient jusqu’alors inconnus de l'être abyssal. son esprit était embrumé et assailli de pensées toujours plus nombreuses. Il était passé d'un statut de bête instinctive à celui d'être pensant. Une sensation des plus étranges.

Ses yeux s'habituèrent rapidement à la luminosité ambiante, bien plus forte que tout ce qu'il avait pu observer dans l'Abysse. Au fur et à mesure que la vue lui revenait, une silhouette se découpait en face de lui. Cette silhouette était un être de chair qui se révéla être une elfe et non des moindres. Il s'agissait de Numen Silrul, anciennement membre de la garde elfique et désormais héraut de l'Abysse. Cependant, Nixilis l'ignorait complètement, même si il ressentait quelque chose de spécial émanant de cette personne. Un sensation familière. Une sensation d'être chez soi.

Le silence se brisa lorsqu'elle ouvrit la bouche, un air de déception se lisait sur le visage du sage :

-hum ... c'est tout ? J'avais imaginer que vous m'enverriez quelque chose de plus grand, mère ... et surtout de plus impressionnant. Est ce que tu arrives à me comprendre ? De toute façon, ça m'étonnerait que tu puisses me répondre.

Étrangement, c'était la première fois qu'il entendait ce langage, à vrai dire, c'était la première fois qu'il entendait un langage mais il le comprenait. Le petit être hésita une seconde mais il avait l'impression qu'il avait la capacité d'offrir une réponse à son interlocutrice. Sa bouche se révéla et ses premiers mots prononçaient furent les suivants :

-Qui es tu ? Et ... qui suis je ? Je me souviens ... Nixilis ... Je m’appelle Nixilis ... je suis un enfant de l'Abysse. Où suis je et que fais je ici ? Pourquoi ne suis je plus dans l'Abysse ?

L'elfe était étonnée mais semblait également amusée.

-Eh bien en voilà une surprise. Je ne pensais pas qu'un être abyssal était capable de parole et de raisonnement. Nixilis, c'est ça ? Peu importe. Mon nom est Numen Silrul et je suis celle qui t'a invoqué ici en Edälia. Tout comme toi, je suis une enfant de l'abysse. saches que je ne t'ai pas extirpé de ton nid douillé pour t'amuser, ton but va être de me servir moi et mes intérêts.

-Du genre, devoir te tailler les ongles et te faire les tresses ?

-Non, rien d'aussi trivial et ennuyeux. Tu vas à la place m'aider à récolter des âmes pour notre chère mère et aussi me trouver de nouvelles proies. Ces dernières se font rares et je n'ai pas eu le plaisir de savourer un bon combat depuis longtemps.

Nixilis ne savait trop quoi penser de son interlocutrice. Tel un enfant avec ses parents, il décida de la tester pour voir ce qu'elle valait. Un sourire garni de dents se dessina sur le visage de la créature qui se transforma alors en ombre. S'enroulant autour du corps de l'elfe et restreignant ses mouvements, ses griffes entreprirent d'étrangler la sage de l'Abysse. Nixilis se stoppa et, la regardant droit dans les yeux, lui demanda :

-Pourquoi devrais je te servir alors que je peux te tuer ici et maintenant ? Et puis, imaginons que je me montre clément, qu'aurai je à y gagner ?  

L'elfe ferma les yeux puis soupira. L'obscurité prît possession des lieux et des hurlements se firent entendre par milliers. Numen rouvrît les yeux et fixa Nixilis qui sentit alors l'effroi emplir son corps. L'être abyssal ne comprenait pas pourquoi il avait peur, étant né en partie à cause de cette dernière. Le contrôle de son corps lui échappait, lâchant son étreinte, il reprit sa précédente forme et ploya le genou devant la jeune femme.

-De une, tu me vouvoieras désormais. Je suis ton maître et tu ferais mieux de ne pas l'oublier. Aussi, je crains que, contrairement ce que tu affirmes, tu ne puisse me tuer. Et ce que tu y gagnes dans ce marché, c'est que je te laisse en vie, enfin si on peut dire que tu es vie. D'autres questions ?

L'elfe cessa d'utiliser son pouvoir et posa un regard amusé sur l'être abyssal. L'elfe avait fait ses preuves et Nixilis resta genou à terre.

-Non, maître.

-Bien, alors que ton travail commence.

L'elfe tourna le dos et commença à marcher, s'éloignant tandis que l'être abyssal la fixait. Lorsqu'elle eut complètement disparu, Nixilis se releva et soupira.

-Eh ben dis donc, si celle là est pas tombée du coté obscur, moi je suis un pokemon. Enfin bref, que la fête commence.

L'être abyssal disparut alors, bien décidé à remplir à bien la mission qu'on lui avait confié.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 28/04/2010
Nombre de messages : 312
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Célestin
Dons Élémentaires: Ombre
Perfectionnement: Voie du Sage ~ Ombre

MessageSujet: Re: Nixilis, servite... sbire de l'Abysse [fini]   Dim 2 Fév - 21:43

Quelques fautes, je valide dans les pnj x)

~~~~


I still want to stay here...
I dont want to die...


Thème Musical
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1322-votre-chapelier-e
 

Nixilis, servite... sbire de l'Abysse [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Présentation de votre personnage :: Fiches PNJ :: Création des membres-