AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une créature nocturne bien inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Une créature nocturne bien inattendue   Lun 26 Mai - 20:27

Ce soir, petite virée au parc. Léandra voulait trouver une bestiole ou deux qui pouvait être intéressante à montrer aux élèves. Les personnes oublient souvent que le monde regorge de vie, de jour comme de nuit. Bien souvent, on se donne l'idée que toutes les créatures dorment la nuit, tous simplement car ils n'ouvraient pas les yeux, et ne tentaient pas de défier l'obscurité. C'était un défi que Léandra adorait relever: elle se rappelais de sa vie dans la cabane perdue au milieu de nulle part. Lorsqu'elle ne trouvait pas le sommeil, elle se levait, et allait se promener dans la forêt, à moitié prudente et à moitié confiante en elle. C'était le bon temps. Elle était contente de pouvoir continuer à pratiquer l'une de ses activités préférée, et même gagner sa vie en le faisant.

Léandra prépara sans bruit ses affaires, une fois le soleil couché. Elle prit ses habits habituels d'observation en environnement sauvage, et aussi une écharpe (la nuit est fraîche, ses temps-ci). Elle voulait éviter de faire le moindre bruit, pour ainsi respecter le sommeil de ses voisins professeurs. Même si Theyne, le professeur d'esprit était du genre à ne pas rester longtemps dans ses quartier, elle voulait être sure de déranger personne. Elle prit son sac, un crayon, quelque papiers, au cas où elle aurait l'occasion de dessiner un peu. Elle prit aussi la cage qu'elle a utilisé lors de son premier cours de créature avec les premières années. Comme ça, elle aurait ce qu'elle était venue chercher: de magnifiques bestioles qui hantes les bois lorsque le jour disparaît, et fait place à la nuit. En gesticulant un peu partout dans ses appartements, elle éveilla l'attention de Winter, qui se leva de son coussin pour s'approcher de la jeune femme. Il poussa un petit aboiement  joyeux, et aussi un peu surpris. Léandra se pencha pour le caresser un peu, et pris l'anbaël entre ses bras pour le remettre délicatement sur son coussin. Elle repris son sac qu'elle avait laissé sur son bureau, ouvrit la porte...et vit Winter passer entre ses jambes et claudiquer vivement vers le bout du couloir. Il s'arrêta et tourna la tête vers Léandra, qui leva les yeux au ciel. Pour une fois, ce gredin fût assez rapide pour sortir. Devait-elle l'emporter avec elle? Après tout, il était encore un peu blessé et devait se reposer environs une semaine de plus, avant d'être totalement en forme. Mais d'une autre manière...voilà un bon bout de temps qu'il est resté dans ses appartements, sans être sortit....Bon...Léandra décida de laisser Winter sortir un peu. Après tout, cela ne lui ferait pas trop de mal. Et qui sait: peut-être qu'ils tomberons sur Summer en se promenant dans le parc.

Elle s'approcha de Winter et le prit dans ses bras (il restait blessé) avant de faire son petit chemin dans l'académie. Après un bout de temps, elle atterrit dans le parc. Une bonne brise fraîche passait entre ses cheveux. Il faisait un petit peu plus froid que ce à quoi elle s'attendait. Bon...Elle n'avait aucune envie de refaire le chemin en sens inverse pour mettre quelque chose de plus chaud. Au pire, elle aura un rhume. Elle laissa Winter s'échapper de son étreinte: en tant qu'anbaël gris, il était naturellement habitué aux lieux froids et humide, et ne craignait pas pour sa santé. Léandra commença par marcher dans les chemins principaux, avant de prendre un raccourcis vers un petit chemin qui se rapprochait plus des arbres. Si elle pouvait attraper une luciole ou autre, ce serait parfait. Elle ne s'attendais pas à trouver une créature énorme dans le coin: un insecte ferait l'affaire.

Ah bah tiens: en parlant du loup...elle voyait la lueur d'une luciole un peu plus loin, derrière une haie. Elle déposa son sac sur un banc à coté d'elle, en sortit un bocal, et s'approcha lentement. Suivit par Winter, elle avançait doucement...elle dévissa le couvercle, et approcha lentement le bocal près de la luciole...encore un peu...encore un peuuuuuuu...

La luciole est dans le bocal.


Mais il y avait encore bien des choses à faire. Léandra se doutait que les lucioles étaient des créatures bien connus des élèves, après tous. Elle se demandait même pourquoi elle avait pris cette créature...Probablement par pure envie. Depuis longtemps elle n'avait jamais réussis à capturer une luciole, et depuis son enfance, elle avait cette envie qui l'a démangeait. Ce soir-là, elle pu rayer de sa liste cette envie qu'elle voulait depuis son enfance. Les petits trucs de la vie qui faisait sourire quand on les avait, sans toutefois changer la face du monde.

Tandis qu'elle était en train de regarder avec un sourire la petite bestiole lumineuse, elle entendis Winter abboyer. Elle se tourna, et vit une silhouette de l'autre coté de la haie. Winter, n'étant pas une créature connus pour son courage, poussait un petit gémissement en se mettant près des jambes de la professeure. Léandra, pas réellement inquiète (elle avait l'autorisation de quitter ses appartements le soir, et de plus, elle ne s'attendait pas à voir un inconnus aux mauvaises intentions dans l'académie), mais toutefois un peu prudente, elle se releva doucement, le bocal entre les mains

-Bonjour? Je peux vous aider?

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Lun 26 Mai - 22:39

Combien de temps avait pu s'écouler depuis qu'il était allé voir Thaxyl ?... Ou, non, plutot "qu'ils" étaient allé le voir. Le temps semblait passer au ralenti depuis que Cyril était "né", il faut dire que le dragonnet était d'une curiosité insatiable, comment lui en vouloir ? Il était né dans le flou, en n'ayant que des connaissances élémentaires comme la parole, la marche ou tout simplement son souffle et connaissait déjà une partie de la vie et de la personnalité de Shisui. Qui compléta bien vite ces lacunes à la demande du bébé dragon. Malgré tout il était difficile de tenir son devoir en journée, celui-ci le bombardant de questions sur l'académie, leur role, ses collègues et autres connaissances que Thaxyl. Il lui arrivait d'ailleurs assez fréquemment de s'éloigner du "corps principal" pour explorer de lui-meme, mais cela ne durait jamais longtemps, la magie qui le constituait s'estompait une fois à trop longue distance de Shisui (ils ont pu estimer la distance à environ une 30aine de mètres, meme si les couloirs labyrinthiques rendaient la chose difficile à estimer en situation). D'autant plus qu'au final cela l'épuisait plus qu'autre chose, lui comme Shisui qui se voyait vidé de son énergie sans avoir fait quoique ce soit.
Cette forme "magique" n'est pas franchement idéale non plus de son propre aveu, il ne peut interagir avec rien, et personne à par des habitués de magie ne peut le voir. Quoique, ce n'est pas tout à fait vrai... si, il peut interagir avec quelque chose, ou quelqu'un plutot, il peut agir physiquement sur Shisui, et ce n'est pas forcément une bonne nouvelle au vu du caractère de Cyril... Heureusement, la nuit est un moment de paix pour eux-deux, généralement pas de surveillance (excepté une nuit à la bibliothèque... plutot mémorable pour le mi-dragon), ils ont quartier libre pour explorer l'académie au contraire des étudiants. C'est d'ailleurs le cas cette nuit là.

... Dis, tu ne crois pas qu'on pourrait aller au parc finalement ?
Pourquoi ça ? Je suis un peu fatigué... je me demande comment tu fais pour tenir autant...
Comment ? Sérieusement comment TOI tu fais pour te fatiguer autant en restant au meme endroit les 3/4 du temps !
... J'ai ma petite idée sur la question...
Ben... il fait plutot bon, pour toi comme pour moi, et je n'y suis encore jamais allé...
C'est pas faux... mais il est plutot grand, pas très envie de tout visiter...
... Comme tu veux, allons-y un peu.

Shisui n'eut d'autres réactions que de soupirer doucement, ce n'était pas facile de devoir accéder aux caprices du dragonneau, mais en même temps, ça l'aidait à s'affirmer un peu en refusant certaines de ses demandes. C'était plutôt rare mais cela avait le mérite d'exister. Et puis, ce n'est pas si affreux que ça peut en avoir l'air de vivre avec lui, il est toujours de bonne humeur, plutôt amusant et donne la force manquante à Shisui pour dépasser ses difficultés... en général... D'autant plus que l'un complète bien l'autre, une certaine harmonie a commencé à se mettre en place convenant aux 2 êtres. Shisui reparti dans ses quartiers, porter des vêtements un peu plus chaud, l'écharpe toujours enroulée autour du cou, avant de se diriger vers la sortie.
Le parc à vue d’œil, le vent frais se faisant déjà sentir par le garçon, Cyril ne pouvant rien sentir. (dommage pour lui... la température devait lui être idéale) Heureusement qu'il portait un manteau un peu plus épais, malgré sa 2nde nature, il aurait surement eu assez froid. Ils suivirent tranquillement le chemin de terre au milieu des buissons, Cyril paraissait aussi excité que d'habitude... peut etre plus après-tout, il n'a pas vraiment eu l'occasion de sortir de l'académie après-tout, ou au moins des bâtiments. C'était une bonne occasion à Shisui de se reposer finalement, marchant lentement entre les buissons et les arbres avant de trouver un banc pour s'assoir, du moins, temporairement...

Il y a quelqu'un qui se cache là bas avec une bestiole qui la suit !
Hein... que... quoi ? Maintenant ?! Un étudiant ?
... Je crois pas, c'est une adulte. Elle a l'air d'observer quelque chose...
Ah... euh... d'accord, je vais voir
Tu pourrais devenir un dragon là...
C'est surement mieux de la voire comme ça...

L'enfant poussa un nouveau soupir avant de se lever du banc. Marchant d'un pas plus assuré, mais néanmoins lentement, vers l'endroit qu'indiquait Cyril. Une petite créature semblait s'agiter elle aussi autour de l'individu, qui se leva, ne restant néanmoins qu'une silhouette aux yeux du duo. Cette personne démarra la conversation en 1er.


-Bonjour? Je peux vous aider?

C'était une voix de dame on dirait. Une adulte, c'est bien ça. Il n'y avait donc aucun problèmes à sa présence dans le parc, ça le soulageait un peu de ne pas avoir à travailler encore. Il relança la conversation, un peu gêné mais toujours calme.

- Ah, euh, bonjour ! Non... j'ai cru que vous étiez un étudiant... Vous cherchez quelque chose ?

Cyril, lui, fixait avec attention la boule de poils qui se collait aux jambes de la dame, mais qui ne se rendait absolument pas compte de se faire épier. L'air intéressé et amusé par cette ridicule bestiole qu'il pourrait geler et avaler d'un coup en temps normal, même s'il ne comptait pas le faire (d'autant plus qu'il en est incapable sous cette forme éthérée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mar 27 Mai - 19:33

- Ah, euh, bonjour ! Non... j'ai cru que vous étiez un étudiant... Vous cherchez quelque chose ?

Léandra vit devant elle un jeune garçon aux cheveux blanc-gris, assez couvert, le regarder de l'autre coté de la haie. Ce n'était pas un élève de son cours. Que faisait d'ailleurs un élève aussi tard? Elle, avait ses raisons, et l'autorisation. Lui? Peut-être qu'il avait une autorisation après tout, elle ne pouvait pas le savoir. Elle se sentit toutefois obligé de le questionner sur la raison de sa présence dans le parc. Winter, gagnant un peu d'assurance, commençait à regarder le jeune garçon avec curiosité. il a du sentir que Léandra n'avait pas peur, et c'était calmé (même si il semblait rester un peu méfiant)

-Je m'appelle Léandra de Karélïs. Je suis la professeure de créature dans l'académie. J'étais en train de chercher des créatures nocturnes, qui ne sortent que la nuit, afin d'en capturer une ou deux pour pouvoir le montrer à mes élèves. Pour l'instant, je n'ai rien trouvé à part cette Luciole.

Elle montra au garçon aux cheveux gris le bocal contentant en son sein la petite bestiole lumineuse.

-Et voici Winter, mon anbaël domestique. Va-dire bonjour.

Le petit animal regarda Léandra qui s'était penché. Il vit son doigt pointé, et suivit la trajectoire pour voir le garçon à l'arrivée. Avec un peu d’enthousiasme, il claudiqua vers la haie, avant de la traverser par un petit passage presque invisible dans les taillis. Une fois devant le jeune garçon, il s'appuya sur la jambe du garçon avec sa patte valide, semblant vouloir une caresse.

-Il est blessé à la patte, mais il sera bientôt en forme...du moins, je l'espère.

Malgré ses connaissances en créature, Léandra ne pouvait dire si Winter allait retrouver une patte complète et bien cicatrisé. Ce serait dommage pour une telle créature qui aimait bondir, courir, sauter...Même si elle avait remarqué que, contrairement à sa sœur, Summer, celui-ci s'avérait avoir un tempérament plus calme. Et puis il s’habituerait à marcher, trottiner, courir avec une seule patte avant sans problème. Il ne pourrait toutefois pas survivre seul dans la nature. ça tombe bien, Léandra comptait le garder. Elle avait déjà songé à le laisser partir avec Summer, et qu'elle serait capable de s'occuper de lui seule. Mais ils s'étaient déjà bien habitué à l'académie, et semblaient même avoir été des animaux domestiqués. Elle se demandait souvent qui étaient leur ancien maître (si ils en avaient), comment tous ça c'est passé, et surtout comment ils se sont retrouvé sur les côtes de l'île de l'académie.

Léandra, elle, sauta par dessus la haie, et s'approcha du banc, où elle récupéra ses affaires. Elle posa le bocal sur le coté, et se tourna vers le garçon

-Et que faites-vous là? Les élèves ne devraient pas être dehors à cette heure-ci. Ne vous inquiétez pas, je ne vous dénoncerais pas aux surveillants si vous me promettez que vous retournez immédiatement dans vos dortoirs. Continua t'elle avec un sourire franc.

Léandra se posa délicatement sur le banc, et Winter laissa le jeune garçon en paix pour sauter sur le banc et s'asseoir à coté de sa maîtresse. Elle sortit du jambon (qu'elle avait gardé au cas où elle avait un petit creux) et un peu de fromage. La violoniste donna un morceau de jambon à Winter qui l'avala goulûment, et garda le reste dans un coin. Elle sortit une autre part de jambon et se tourna vers le nouvel arrivant, en lui tendant le fromage et le jambon

-Voulez-vous un peu à manger?

Elle aurait pu faire son devoir de professeur et se charger de renvoyer l'élève dans son dortoir à grand coup de pied dans le train...mais ce n'était pas son genre. Elle préférait utiliser la manière douce. Certaines personnes pense que l'on peux obtenir tous avec l'intimidation, l'autorité et l'agressivité. Faux, très faux. Lorsque l'on demande avec agacement ou énervement à des personnes de se taire lorsqu'ils font trop de bruit, l'image donné par le dérangé aux perturbateurs est mauvaise, et personne n'a envie de faire plaisir à ceux qui nous énervent. La plupart du temps, ils recommencent quelques instant plus tard. Lorsque l'on utilise la carte de la gentillesse, la compassion, l'ouverture, les individus sont plus prompt à céder aux demandes des autres. Dire gentiment "pardonnez-moi, mais pourriez-vous baisser un peu la voix, si cela ne vous dérange point? Je n'entend pas bien le musicien", donne beaucoup plus envie de laisser une jeune dame tranquille qu'un "mais taisez-vous donc, à la fin, bandes de malotrus." Ainsi, Léandra préférait discuter un peu avec l'élève et le raccompagner après dans ses dortoirs sans dire un mot de tous ça, plutôt que le renvoyer sèchement et désagréablement là où il devait être, avant d'en parler à Myrddin ou un surveillant.

Et puis c'était faire de nouvelles rencontres, et Léandra ne se limite jamais aux autres adultes. Elle s'entend bien avec à peu près tous les professeurs, mais ce serait dommage de négliger ses relations avec ceux plus jeunes qu'elle, ou encore ses propres élèves. Chaque personne, peux importe son age, peux se révéler être un être intéressant, ou alors regorgeant de surprise si on les abordent de la bonne manière. De plus, elle était encore très jeune, surtout dans le monde de sa carrière actuelle, où se trouvent généralement des individus assez mûre, ou même tout simplement âgé, et aux connaissances et à la sagesse incontestable (du moins, pour ceux qui ne regardent pas les autres de haut pour le simple fait qui sont les "gardiens du savoir", mais ça, ce n'était que son avis) et appartenait plus ou moins à cette génération d'élève. Et ce garçon, d'ailleurs? Quel était son nom? Il appartenait à quel élément? Et avait t'il un don, comme elle? Ou alors tout simplement que faisait-t'il ici?

-Pardonnez-moi, j'ai oublié de vous demander votre nom demanda-t'elle, toujours le sourire aux lèvres.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mer 28 Mai - 18:10

La dame s'avançait lentement et naturellement vers le "jeune" garçon, l'air tout à fait sereine. Son calme paraissait communicatif car la petite créature accrochée à elle paraissait plus curieuse et fixait d'une drôle de façon Shisui... ironiquement, puisque Cyril s'était assis juste devant-lui. Ironie qui ne manqua pas de frapper le dragonnet qui pouffa un coup en regardant l'animal droit dans les yeux, finalement, ce n'était pas si mal d’être "invisible" parfois se disait-il... Enfin, jusqu'à ce que la bestiole traverse littéralement son corps, ça le faisait toujours nettement moins rire, il suffisait de voir sa tete et son soupir... pour n'importe qui le pourrait. Mais ce n'est pour une fois pas sur Cyril qu'était portée l'attention de Shisui. Après-tout, ce serait impoli d'ignorer la personne en face de lui qui se présenta bien rapidement.

-Je m'appelle Léandra de Karélïs. Je suis la professeure de créature dans l'académie. J'étais en train de chercher des créatures nocturnes, qui ne sortent que la nuit, afin d'en capturer une ou deux pour pouvoir le montrer à mes élèves. Pour l'instant, je n'ai rien trouvé à part cette Luciole. Et voici Winter, mon anbaël domestique. Va-dire bonjour.

Un anbaël... ? Il n'avait encore jamais entendu parler de pareille créature, Cyril venait de dresser la tete en direction de l'interlocutrice qu'il n'avait fait que survoler du regard. Et bien... ça donnait un nom à l'image qu'il avait devant lui, en plus d'un petit surnom, Winter. C'était donc l'enseignante de "Créature"... rien d'étrange à la voir ici donc, pas vrai ? De toutes façons il n'avait pas à lui dire quoique ce soit, elle avait bien le droit de se balader ici. L'animal remuait la queue avec entrain lorsque la dame... Léandra, lui montrait le surveillant du doigt, avant de s'élancer maladroitement dans sa direction, comme s'il avait du mal à marcher tout à fait droit.
Une fois réapparu devant Shisui (et Cyril s'étant un peu rapproché), il s'appuya d'une patte sur sa jambe, comme s'il demandait quelque chose, l'air enjoué. Attendrit par le petit animal poilu, Shisui se pencha un instant pour caresser la tête de l'animal de 2 doigts. L'anbael paraissait ravi, mais il suffit d'un regard envers Cyril pour voir que celui-ci, nettement moins.
Sois pas jaloux... lança-t-il mentalement, un sourire au visage, le regard porté sur... rien, du point de vue de la dame en tout cas. Cyril, lui, tournait les yeux ailleurs avant de s'allonger sur l'herbe.


-Il est blessé à la patte, mais il sera bientôt en forme...du moins, je l'espère.

La drôle de démarche de l'animal s'en voyait expliqué désormais. Satisfait, Winter se laissa tomber au sol tranquillement avant de sautiller vers sa maitresse. Celle-ci se rapprochant le plus naturellement du monde de Shisui et plus particulièrement du banc où il se trouvait l'instant d'avant.
Elle va s'assoir à ta place... prévenait Cyril, tranquillement. Et bien... qu'elle le fasse, ils pourraient bien discuter de toute façon, et c'était plus agréable de parler à quelqu'un à la même hauteur. Maintenant qu'il y pense, justement, il n'a pas dit un mot depuis qu'elle s'était présentée... c'était sans doute un bon moment pour le faire. Mais Léandra le prit de court en lui posant d'elle-meme toutes les questions.


-Et que faites-vous là? Les élèves ne devraient pas être dehors à cette heure-ci. Ne vous inquiétez pas, je ne vous dénoncerais pas aux surveillants si vous me promettez que vous retournez immédiatement dans vos dortoirs. Elle poursuivit alors directement après s’être assise, et une fois Winter monté auprès d'elle. Voulez-vous un peu à manger? Dit-elle sur un ton amical, en mettant en évidence ces 2 aliments.

Moi, je veux avec plaisir ! Répondit promptement Cyril comme si la question lui avait été posée. De toute façon Shisui ne comptait pas en prendre, il n'avait pas faim, et tant pis pour Cyril qui ne peut de toute façon pas manger dans cette état. Conscient de la réponse de l'enfant, le dragonnet le regarda d'un air las avant de monter à son tour sur le banc... après tout, il n'avait pas à se priver, lui ! Il mima un "non" d'un geste de la main. Aussi, elle les avait pris pour des étudiants, chose que Cyril avait totalement ignoré... en fait, ils n'y faisaient presque plus attention à cela, il était si courant qu'on les prenne pour des étudiants séchant leurs cours, si bien qu'il avait toujours sa montre avec lui au cas où. Il était enfin venu le temps pour lui de prendre parole et...

-Pardonnez-moi, j'ai oublié de vous demander votre nom.

Il faut croire qu'il n'aura jamais l'occasion de parler. Cette scène agaçait tant qu'elle faisait rire Cyril et pour une fois ce n'était pas Shisui le moins ennuyé des 2. Il lui fallait prendre un peu plus d'assurance en demandant pour parler spontanément, le dragonnet à ses cotés n'aurait sans doute absolument pas ce problème s'il lui laissait prendre possession du corps principal temporairement. Mais c'était sans doute plus prudent d'éviter ça, et puis un soudain changement de comportement pourrait surprendre bien des personnes si bien qu'il préférait ne pas tenter l'expérience, Cyril n'a donc eu que son corps magique pour lui jusqu'à maintenant ! Un mouvement de tete du dragonnet lui indiqua que c'était ENFIN à lui de parler, restant calme dans son discours, parlant lentement pour ne pas trop hésiter, ou alors pour le cacher.

- Enchanté, madame... de Karélis... Je m'appelle Shisui Ryuuga... En fait, je suis surveillant.
Il prit une courte pause, marquée par un sourire. Il avait toujours cette montre sur lui, et fouilla alors rapidement chacune de ses poches, l'air paniqué s'affichant l'espace d'une seconde avant de sortir la montre à gousset, portant l'insigne de l'académie.
... Je sais que c'est plutôt surprenant... mais je vous ment pas... On m'a permis de me reposer ce soir, donc je suis sorti ici, parce qu'il fait plutot bon... Il eut l'air de prendre un instant de réflexion avant de se rappeler de la proposition précédente. Merci ! Sans façons, je n'ai pas faim...
Au fait, vous cherchez quelque chose de particulier ici ? Je ne sais pas s'il y a beaucoup d'animaux... je ne viens pas très souvent dans le parc...
dit-il en observant Winter, alors que Cyril paraissait intéressé par l'idée.


D'autres animaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Jeu 29 Mai - 12:25

- Enchanté, madame... de Karélis... Je m'appelle Shisui Ryuuga... En fait, je suis surveillant. lui répondit-t'il avec un sourire.

Avec rapidité (pour ne pas dire avec panique), il commençait à fouiller dans toutes ses poches, avant de tomber sur une montre à gousset qu'il montra à Léandra. Dessus, se trouvait l'insigne de l'académie.

... Je sais que c'est plutôt surprenant... mais je vous ment pas... On m'a permis de me reposer ce soir, donc je suis sorti ici, parce qu'il fait plutot bon...

Un surveillant? Si jeune? C'était assez étrange. Léandra songea un instant sur la montre à gousset. L'aurait t'il volé? Bah...Peu importe. Shuisi ne semblait pas être un mauvais garçon, et elle lui faisait confiance. Après tous, si il a reçu le rôle de surveillant, c'est pour une bonne raison non? Il devait avoir les capacités nécessaires pour remplir le rôle.

-Merci ! Sans façons, je n'ai pas faim...

Léandra le regarda un instant, perplexe, avant de baisser son regard vers ses mains et se rappeler qu'elle lui avait proposé à manger. Elle haussa les épaules avec un sourire et rangea la nourriture dans le sac. Elle coupa un morceau du reste du jambon, et donna encore un morceau à Winter, qui passait son temps à la regarder avec ses grands yeux. Que cette créature est gourmande.

Au fait, vous cherchez quelque chose de particulier ici ? Je ne sais pas s'il y a beaucoup d'animaux... je ne viens pas très souvent dans le parc...

Shuisi semblait assez curieux sur le faune présente dans le parc. Léandra était contente de voir qu'elle pouvait ramener sa science et discuter de ça avec quelqu'un. Pouvait-on lui en vouloir? C'était une jeune femme passionné et rêveuses, et partager ses passions était un de ses moments préféré. Après tous, si elle était professeure, c'est bien car elle pouvait parler de toutes les créatures du monde avec des élèves intéressé. C'est ça qu'elle aimait avec son travail dans l'académie: partager.

Elle se leva, en regardant Shuisi

-Rien de particulier, non. Toute créature serait une créature intéressante à capturer et à étudier. Quand à ta question, il y a toujours de la vie, à n'importe quel lieu, et à n'importe quel heure. Si les gens pensent que les êtres vivant ne vivent que le jour, c'est faux. La nuit est un superbe moment pour observer des créatures nocturnes, vivant la nuit et dormant le jour.

Tout en parlant, elle prit le bocal où se trouvait la Luciole, qui était tranquillement posé au fond. Léandra avait oublié de percer un petit trou dans le bocal avant de partir, et n'importe quel bestiole serait asphyxie si elle reste trop longtemps à l'intérieur. De toute manière, tous le monde connaissait plus ou moins les lucioles, et aucun besoin de l'étudier. Elle ouvrit le couvercle, et laissa le bocal ouverte, attendant qu'il sorte tranquillement.

-La nuit, on a tendance à se décourager, car on a l'impression que l'on ne voit rien. Il suffit d'ouvrir les yeux...et on voit à quel point il y a de l'activité à cette-heure ci. Il faut juste bien observer...ça t'intéresserais de chercher avec moi?

Léandra avait proposé de manière assez rapide, mais elle se dit que c'était amusant de faire ça avec quelqu'un. En plus, Shuisi semblait être gentil, curieux, et si il n'avait rien a faire, elle lui proposait quelque chose pour s'occuper. Elle attendait patiemment sa réponse, debout. Winter s'était levé et est descendu du banc, non sans manquer de renverser le bocal, qui au moins ne se cassa pas. Il se retourna au bruit de l'objet percutant le sol, et claudiqua à nouveau entre les jambes de Léandra, toujours aussi joyeux. La luciole, elle, avait trouvé la sortie après tous ce remu-ménage et s'envola, passant un instant devant les yeux de Shuisi avant de s'envoler plus loin, rayonnant...

-Si tu es occupé ou que tu ne veux pas, je comprendrais


~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Ven 30 Mai - 18:07

La dame semblait douter de la montre que détenait Shisui à 1ère vue, il suffisait de voir l'expression suspicieuse de l'enseignante pour s'en rendre compte. L'espace d'un instant il avait détourné le regard vers le bas, pas même sur Cyril, mais sur le sol. "Pas encore ça..." se disait-il. Pourquoi les gens lui faisaient si peu confiance pour douter même de cette preuve qu'il leur montrait ? Il n'avait pas envie de rester ici à s'expliquer toute la soirée alors qu'ils étaient censés être en pause ce soir là...
Hey... arrête un peu la parano tu veux ! Elle n'a pas dit un mot encore, et même on a rien à lui prouver... dit-il agressivement dans sa direction.
Cyril était toujours susceptible et n'aimait pas voir Shisui se déprécier ou tout simplement le voir en position de faiblesse ainsi. Après tout, il a plus ou moins hérité de la volonté de Thaxyl et s'entend bien de la faire respecter au garçon. Même si pour cela il ne s'y prend pas toujours avec le plus grand tact. Shisui leva les yeux au ciel, soupirant intérieurement avant d’être rassuré par le sourire amical de Mme de Karélis. Ce n'était sans doute pas pour tout de suite qu'il pourrait incarner l'espoir de Thaxyl, mais les choses évoluaient, sinon il ne pourrait même pas soutenir directement le regard de la créaturologue. Celle-ci se levant, toujours un sourire compatissant visible, et poursuivant le "dialogue".


-Rien de particulier, non. Toute créature serait une créature intéressante à capturer et à étudier. Quand à ta question, il y a toujours de la vie, à n'importe quel lieu, et à n'importe quel heure. Si les gens pensent que les êtres vivant ne vivent que le jour, c'est faux. La nuit est un superbe moment pour observer des créatures nocturnes, vivant la nuit et dormant le jour.

Ce qui est sur c'est qu'il était souvent trop longtemps endormi pour être véritablement confronté aux animaux nocturnes habituellement. Pourtant, loin de lui l'idée que la nuit était vide... sinon, pourquoi prendre la peine de se mettre à l'abri, à la banquise qui plus est, dans ces moments là ? Il n'était que rarement conscient de ce qu'il se passait dans ces moments là, tout était fait "à l'instinct", mais ça ne l’empêchait pas dans ses quelques moments de lucidité d’apercevoir d'étranges silhouettes certainement pas humaines se déplaçant dans l'obscurité... Elle avait surement ses raisons de vouloir observer ce qu'il y avait ici, elle n'était certainement pas la référence en la matière pour rien, pas de raisons de douter de ce qu'elle dit.

-La nuit, on a tendance à se décourager, car on a l'impression que l'on ne voit rien. Il suffit d'ouvrir les yeux...et on voit à quel point il y a de l'activité à cette-heure ci. Il faut juste bien observer...ça t'intéresserais de chercher avec moi? Prenant une petite pause avant de poursuivre calmement. Si tu es occupé ou que tu ne veux pas, je comprendrais

La luciole précédemment libérée s'était mise à voleter devant les yeux de Shisui, ayant du coup l'air de loucher avant de fermer l’œil droit, l'insecte était tout près devant. Celui-ci s'envola alors calmement au loin des "deux" individus, s'engouffrant entre les arbres avant de disparaitre complètement. Y'avait-il vraiment tant d'activités qu'elle le disait ?... Bon, il suffit d'y penser encore une fois, c'est l'enseignante du domaine, même si cette affirmation le surprenait un peu. Il n'avait pas vraiment grand chose à faire, à la base il n'était venu que pour accorder la découverte à Cyril et pour se détendre un peu. Mais rester sur ce banc en écoutant Léandra et Cyril faire leurs découvertes sonnait plutôt ennuyant, alors qu'il n'a rien contre un temps sans rien faire...
Penses-y un peu, on ne la connait pas ! Qui sait ce qu'elle compte chercher.
Ce qu'avait-dit Cyril était plutôt valable, il ne la connaissait pas. Se balader dans le parc en compagnie d'une inconnue ne serait sans doute pas une bonne idée, malgré qu'elle se soit présentée comme enseignante. Ses parents penseraient surement ainsi. Pourtant... ils étaient dans l'Académie d'Edalia, et il avait toute confiance et plein respect en leur directeur Myrddin, sans même l'avoir déjà rencontré directement. Il a réussi à maintenir un tel établissement sans le moindre véritable incident... il n'y a pas de raisons de s'inquiéter tant qu'il était là, et il est vrai qu'il se sentait plutôt en sécurité dans l'Académie. Et puis, Winter était bien là pour témoigner de ce qu'elle disait, vu comme il a l'air heureux malgré sa patte.


- Et bien... pourquoi pas... lança-t-il doucement. Je n'ai pas grand chose à faire, donc... ça peut être intéressant... Même si je suis pas sur de rester très longtemps. Dit-il avec un petit sourire.

Cyril du bien s'y résigner, après-tout, il n'était pas vraiment inquiet non plus et était certain de pouvoir se défendre contre à peu près tout ce qu'il pouvait y avoir dans ce parc. Il découvrirait de toute façon plus de choses comme ça, même s'il perdra ainsi le plaisir de la découverte par lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Dim 1 Juin - 2:16

- Et bien... pourquoi pas...Je n'ai pas grand chose à faire, donc... ça peut être intéressant... Même si je suis pas sur de rester très longtemps.

Pas très longtemps était déjà bien suffisant pour Léandra, qui était heureuse de voir que Shuisi pouvait l'aider. Il était toujours agréable d'avoir de la compagnie lors d'activités, et la nuit, au parc, il n'y avait pas grand monde. Winter était bien avec elle, mais cette compagnie était différente des autres compagnies. Déjà, c'était un animal domestique, et non une personne. Pour des raisons évidente, une journée peut-être bien différente en compagnie d'un animal que d'un homme. De plus, elle pouvait profiter de la présence de l'anbaël à chaque fois qu'elle était dans ses appartements.

-Eh bien d'accord. La première chose à faire est de sortir des chemins classiques: la plupart des animaux n'aime pas les zones à découvert, pour des raisons évidentes. Aussi, le meilleur endroit pour chercher se trouve vers les arbres, lieu remplis de couvert, tel les buissons et tous le reste.

Elle se tourna vers le banc et prit ses affaires avec elle, en mettant la bandoulière de son sac sur son épaule. Elle pensa à se baisser pour ramasser le bocal, ancienne prison de la luciole que Winter avait fait tomber. Celui-ci c'était installé à coté de Shuisi, le regardant en penchant un peu la tête sur le coté, l'air interrogateur. Une fois que Léandra semblait prête, il retourna vers sa maîtresse. Léandra, n'ayant pas envie de contourner la haie, grimpa sur le banc sur la base, avant de monter sur le sommet, et se jeter de l'autre coté en poussant sur ses pieds. Elle atterrit avec la grâce d'un chat sur l'herbe verte, suivis pas Winter qui repassa par le trou dans la haie. Elle attendit tout de même que Shuisi la rejoigne: si elle lui avait proposé de l'aider pour ses recherches, ce n'était pas pour le laisser derrière. De plus, ça aurait été bien impolis.

Une fois l'avoir rejoins, La jeune femme lui fit un signe de la tête pour l'inciter à la suivre. Elle marchait avec douceur, et avec lenteur, respirant de manière lente, les yeux à moitié fermé. Cela lui faisait presque toujours ça lorsqu'elle avait l'impression d'être arrivé en plein dans une forêt ou un bois. Le monde a deux facettes pour elle: les lieux sauvages, libres, naturels, et les lieux habités, civilisés, connus de tous. Pour elle, ces deux mondes lui permettait d'alterner entre ses deux sois: sa partie civilisé, noble, connus de beaucoup, et dans les forêts, sa partie sauvage, naturelle, libre.

Se rendant compte qu'elle rêvassait, elle s'arrêta et se tourna vers Shuisi

-Pardon, j'avais la tête ailleurs. J'aime bien les voyages dans les bois. ça m'aide à m'évader et oublier mes soucis quotidiens

Et voilà qu'elle se mettait à raconter sa petite vie. Cela ne devait intéresser guère Shuisi. Il avait signé pour chasser des créatures nocturnes avec elle, pas pour recevoir une autobiographie. Mais toutefois, elle n'avait pas dis grand chose sur elle, juste qu'elle aimait bien la nature, les animaux, les petits oiseaux...on pourrait croire à une vraie femme des bois. Cela la faisait toujours rire: comment quelqu'un comme elle, ayant été éduquée pour vivre dans la haute noblesse et parmi les hommes, pouvait se révéler être une femme parfois totalement différente de ce qu'elle était? à moins que ce qu'elle n'était était vraiment une femme des bois. Toute son enfance n'était peut-être qu'une pâle tentative de museler sa vraie personnalité. Peut-être avait t'elle passé toute sont enfance à être obéissante et irréprochable pour coller avec le thème, et ensuite avoir plus de facilité pour passer à autre chose.

Et Shuisi? Il faisait partie de la noblesse aussi? Ou alors, c'était peut-être un enfant sauvage. Un milieu pauvre peut-être? Elle ne pouvait le deviner en tirant des classes sociales au hasard. Elle décida donc de donner d'abord un conseil:

-Eh bien, nous voilà déjà assez loin des sentiers empruntés, mais ça ne reste pas dangereux: l'île de l'académie ne recèle pas de créature dangereuse...du moins, je le crois Finit-t'elle avec un air songeur, fronçant les sourcils...Quoi qu'il en soit, la meilleure chose à faire est de commencer à regarder. En observant les racines des arbres, par exemple, tu pourrais trouver des tanières de souris ou autres petite bestiole. En regardant en haut, tu pourras évidemment tomber sur des nids: si il y a des œufs, je pourrais les garder, identifier l'espèce, savoir si je pourrais en retirer quelque chose. Sinon, évite de toutefois trop t'approcher des buissons ou des trop hautes herbes, tu pourrais tomber sur un serpent, et une rencontre avec eux est généralement fort désagréable. Et surtout, restons suffisamment proche pour pouvoir s'entendre, d'accord?

L'ayant assaillis de paroles, elle s'arrêta enfin et s'approcha d'un arbre pour vérifier les bases, voir si il n'y avait pas quelque chose d'intéressant. Au bout de quelque minutes de recherches, elle décida de rejoindre Shuisi, Winter sur les talons.

-Es-tu habitué à l’écosystème des grandes plaines d'edälia, ou tu vivais ailleurs autrefois?

Cela ne faisait pas de mal de poser une question au jeune garçon. Après tous, il n'était pas juste là pour aider. Si elle devait faire quelque chose avec quelqu'un, elle préférait discuter un peu avec lui. Elle était aussi juste curieuse et voulait savoir qui il était un peu, d'où venait-t'il, comment avait t'il eu un tel travail à son âge...

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Lun 2 Juin - 0:32

Léandra paraissait très heureuse de la réponse de Shisui à en voir son expression. Winter semblait plus près que jamais pour cette "excursion" qui se trouvait improvisée pour le jeune garou. L'animal venait de se lever du banc et de rejoindre Léandra au "pas de course" (à sa façon) qui le regardait avec attention. Cyril s'était justement rapproché de Shisui, pas comme s'il pouvait vraiment le perdre (même sans le voir il saurait à peu près où il se trouve) mais parce que ce serait quand même plus simple de le suivre comme ça. Léandra commença alors son "discours introductif" digne de l'enseignante qu'elle était, on ne se débarrasse pas de ses habitudes comme ça on dirait.

-Eh bien d'accord. La première chose à faire est de sortir des chemins classiques: la plupart des animaux n'aiment pas les zones à découvert, pour des raisons évidentes. Aussi, le meilleur endroit pour chercher se trouve vers les arbres, lieu remplis de couvert, tel les buissons et tous le reste.

Se pencha lentement après pour récupérer la totalité de ses affaires restantes avant de tout remettre convenablement dans son sac, alors que Winter regardait encore curieusement Shisui. Ce qui dérangeait un peu Cyril de voir l'animal aussi intéressé par l'enfant alors qu'il ne faisait que l'observer les quelques dernières minutes. Une sorte de retour de bâton peut être, ou juste de la jalousie... La dame s'était élancée littéralement vers les haies à l'arrière du banc alors que son anbael se volatilisait en la suivant. Shisui n'avait pas pu suivre l'enthousiasme débordant de l'enseignante qui heureusement leur fit un petit signe depuis l'autre coté du banc, que lui et Cyril décidèrent de simplement contourner plutôt que de l'enjamber... Pour au final trouver leur guide regardant droit devant lui, dans le vide l'air de penser à tout autre chose... ?
... Tu penses que ça lui arrive souvent ce genre "d'absences" ?
Il n'avait pas vraiment tord, cela rendait Shisui un peu curieux de savoir comment se déroulaient ses enseignements si elle aimait tant rêvasser une fois dans la nature. Maintenant qu'il y pensait, la scène l'amusait un peu mais il se contenta de faire signe devant elle pour qu'elle reprenne ses esprits.


-Pardon, j'avais la tête ailleurs. J'aime bien les voyages dans les bois. ça m'aide à m'évader et oublier mes soucis quotidiens

Il faut croire que c'était bien le cas, même si le comportement changeant et beaucoup plus "spontané" et libre de Léandra amusait Shisui il préférait ne pas rallonger la visite outre-mesure... Après, tout, il était déjà le soir. Plus il l'observait plus il avait l'impression qu'elle était plus heureuse dans les bois que n'importe où, ce qui était appuyé par ce qu'elle venait de dire. Ce qui contrastait finalement plutôt pas mal avec la tenue assez sophistiquée qu'elle portait en pleine sortie dans la nature. Il ne pouvait pas dire grand chose là dessus, et de toute façon il ne se posait pas vraiment de questions sur les origines de son accompagnatrice. Il s'était donc mis à son tour à chercher calmement des animaux, quitte à jouer le jeu autant y participer un peu. Alors qu'il passait son temps à regarder un peu autour de lui tout en suivant Léandra, il voyait Cyril partir dans sa propre direction un peu plus en profondeur dans le parc.

-Eh bien, nous voilà déjà assez loin des sentiers empruntés, mais ça ne reste pas dangereux: l'île de l'académie ne recèle pas de créature dangereuse...du moins, je le crois Finit-elle avec un air songeur, fronçant les sourcils... Quoi qu'il en soit, la meilleure chose à faire est de commencer à regarder. En observant les racines des arbres, par exemple, tu pourrais trouver des tanières de souris ou autres petite bestiole. En regardant en haut, tu pourras évidemment tomber sur des nids: si il y a des œufs, je pourrais les garder, identifier l'espèce, savoir si je pourrais en retirer quelque chose. Sinon, évite de toutefois trop t'approcher des buissons ou des trop hautes herbes, tu pourrais tomber sur un serpent, et une rencontre avec eux est généralement fort désagréable. Et surtout, restons suffisamment proche pour pouvoir s'entendre, d'accord?

... Ce n'était pas vraiment la chose qui le rassurait le plus au monde de savoir qu'un animal dangereux puisse se trouver. Enfin, tant qu'il suivait Léandra il restait en sécurité normalement mais Cyril risquait bien de faire face à ce genre d'animaux sans s'en rendre compte. Heureusement pour lui, personne ne peut le voir ni l'entendre et il ne peut pas agir sur son environnement. Mais la simple idée d'etre en face d'un serpent ou de toute autre créature potentiellement dangereuse le renfrognait un peu, il ferait mieux de bien faire attention à ce qu'il faisait. Il ne se rendit même pas compte d'avoir perdu Léandra de vue surtout après avoir été lui-même perdu dans ses pensées et paniqua un peu en regardant dans tous les sens, la fatigue se faisait un peu présente et les premiers signes se dévoilaient maintenant. Heureusement, moins d'une minute après, au moment où il allait l'appeler, Léandra refit surface accompagnée de Winter, toujours d'aussi bonne humeur. Sa vue rassura un peu Shisui qui soupira lourdement avant d'entendre cette fois clairement sa question.

-Es-tu habitué à l’écosystème des grandes plaines d'edälia, ou tu vivais ailleurs autrefois?

Cette question... le surprenait un peu à vrai dire, il n'avait pas l'habitude qu'on la lui pause. En réalité, à par ses collègues qui lui ont demandé peu de temps après son arrivée il y a un peu moins d'un mois, il n'avait plus entendu cette question. Et pour cause, maintenant il n'était comme quasiment tous les membres de l'académie un habitant permanent de celle-ci ! Même s'il est vrai qu'il pouvait voir certains partir le week-end, sans doute retrouver leur famille ou que sait-il encore...
A quoi tu penses encore ? Elle ne te demande pas grand chose...
Entendre la voix de Cyril lui fit sursauter devant les yeux de la professeure. Elle devait être aussi surprise de sa réaction que lui de voir Cyril à ses pieds lui répondre comme ça. Voila d'où venait son "coup de fatigue" tout à l'heure... il en avait encore trop fait... Il n'avait cependant pas tord sur ce point, mais la question lui rendait une certaine... nostalgie. Il avait fini par se sentir à l'aise à la banquise, même s'il ne voudrait quitter l'Académie pour rien au monde, ça restait le lieu qui l'a vu naitre et celui où il était en plus grande affinité en tant qu'élémentaire des glaces... Plus que ça, il aurait tant souhaiter retrouver sa famille...
Cyril coupa court une nouvelle fois à ses réflexions en lui tirant la jambe, lui faisant signe qu'il faisait comme l'enseignante quelques minutes plus tôt.


- Et bien... j'ai vécu à la banquise les dix... ou quinze ?... dernières années. Et je ne crois pas avoir beaucoup vu les plaines... autrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Lun 9 Juin - 18:23

- Et bien... j'ai vécu à la banquise les dix... ou quinze ?... dernières années. Et je ne crois pas avoir beaucoup vu les plaines... autrement...

Alors ainsi, Shuisi venait de la banquise? C'était assez étonnant. Le climat était bien sûr dur pour qu'un homme y vive. Peut-être qu'il vivait dans une tribu. ça semblait d'ailleurs être le scénario le plus logique.

Certaines créatures intéressantes vivaient dans la banquise. Bientôt, Léandra allait faire une sortie dans une zone au climat froid, et hésitait entre les montagnes et les glaciers. Elle pourrait sans doute proposer à Shisui de venir. Il est possible que son ancien lieu de vie lui manque. Souvent, sa maison lui manquait. Depuis que Léandra a quitté le domaine de sa famille, elle n'a plus jamais posé un pied à l'intérieur. Elle avait bien écrit des lettres à ses parents, après l'abolition du décret, pour dire que tout allait bien et qu'elle travaillait désormais à l'académie...mais la jeune femme était de plus en plus tentée de demander un jour de congé pour pouvoir revoir ses parents en chair et en os.

-Je vais faire une sortie près des montagnes ou des banquises, bientôt, avec mes élèves de seconde année. Si tu veux, je peux te proposer d'y aller avec nous, ce sera amusant. dit-elle avec le sourire

Elle décida de se poser sur une racine d'un arbre à proximité, regardant un peu autour d'elle. Elle vit une fleur plus loin, elle tendit la main, espérant pouvoir la récupérer avec ses dons...ce qui n'arriva pas. Depuis le cours de contrôle de soi, depuis qu'elle avait rencontrée Morrigan... elle avait l'impression de ne plus avoir vraiment le contrôle sur son don. Il lui arrivait parfois d'avoir un terrain d'entente, par exemple lorsqu'elle avait besoin de l'utiliser, mais lorsqu'il s'agissait de quelque chose d’anodin...elle semblait refuser d'agir. Pourquoi donc? Qu'avait-elle avec son don? Voilà une éternité qu'elle n'en voulait pas, et maintenant que son pouvoir s'avérait assez effacé, elle voulait le reprendre. Décidément, son histoire avec Morrigan n'était pas prêt de s'effacer.

Se sentant idiote à lever une main dans l'air, elle décida de se relever pour aller récupérer la fleur par ses propres moyens. Elle la cueillit et l’installa doucement sur son oreille.  

- Comment était la vie dans la banquise? Tu avais des personnes avec toi, non?

Elle avait demandée ça spontanément. Après tout, si il était là, c'était pour discuter, non? Sinon, Léandra aurait très bien pu faire sa petite virée nocturne seule en compagnie de son cher ami anbaël, Winter. Celui-ci, d'ailleurs, marchait tranquillement dans les environs. Il décida de s'engouffrer dans un buisson à proximité. Léandra était tentée d'aller le chercher, afin d'être sure que son animal de compagnie ne fasse pas de bêtises et ne ré ouvre pas sa plaie...mais le petit bougre avait bien le droit de se promener un peu, tant qu'il restait assez près d'eux. De plus, elle n'avait pas envie de ramper à sa recherche, surtout alors qu'elle discute avec quelqu'un. Ce jeune garçon qui avait accepté de l'accompagner durant sa recherche de petites bestioles en tout genre...Il avait dit qu'il avait vécu environs une quinzaine d'années dans la banquise. Il semblait plus jeune que ça. Léandra lui aurait donné 10 ou 12 ans, elle ne savait pas trop. Ce ne devait pas être impolis de demander.

-D'ailleurs, quel âge tu as? Il est dur de survivre dans un environnement hostile lorsque l'on est trop jeune. En plus, c'est assez original de voir que tu fais partis des surveillants.

Le buisson se secoua, tandis que Winter ressortit, un terrocel dans la gueule. Il l'apporta à Léandra et la posa à ses pieds. C'était...bien gentil de sa part, mais...elle n'avait pas faim, et le terrocel cru n'était pas conseillé pour la santé. Elle ne pouvait pas non plus présenter un animal mort à ses élèves, qui avaient déjà vu un terrocel de toute façon. Elle fit avancer le cadavre de l'animal du bout du pied vers Winter pour lui donner le feu libre, qui glapit en prenant à nouveau la souris triclope dans la gueule. Il partit un peu plus loin pour commencer à le manger. Léandra, quand à elle, s'était posée sur une souche d'arbre à coté, et invita Shuisi à s'asseoir.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mer 11 Juin - 19:15

La surprise se lisait sur le visage de Léandra, après tout, il est rare que quelqu'un dise le plus naturellement du monde qu'il ai, d'un part, vécu à la banquise, et d'autre part que cela avait duré quinze ans... en ayant l'air d'en avoir tout juste un peu plus d'une dizaine. Même si cet état de fait n'avait jamais vraiment percuté Shisui, après tout... il n'avait connu que ça, et n'avait forcément pas de difficultés particulières avec le climat de l'endroit. Son interlocutrice se repris rapidement afin de faire une proposition qui surpris Shisui par sa générosité.

-Je vais faire une sortie près des montagnes ou des banquises, bientôt, avec mes élèves de seconde année. Si tu veux, je peux te proposer d'y aller avec nous, ce sera amusant.

Elle avait un sourire des plus sincère en disant cela, Shisui ne savait cependant pas quoi répondre à ça... Pas qu'il y était vraiment heureux mais, c'était l'environnement le plus naturel pour sa forme draconique, et donc pour Cyril. Cependant Shisui était partagé entre l'envie de revoir la Banquise qui l'avait vu naitre et vivre... et le dégout lié au mauvais souvenir qui restait et resterait à jamais gravé dans son esprit comme étant lié à cet endroit. Encore une fois il baisse la tête et se tourne vers la gauche, là où Cyril... était sensé se trouvé ?
... Tu es sur de ne pas vouloir sortir d'ici ? Pour une fois qu'on pourrait...

Il redirigea immédiatement le regard sur le dragonnet qui lui, fixait la dame en train de lever la main dans le vide... A croire qu'on avait chacun nos propres problèmes. Mais en meme temps ? N'était-il pas sensé rester ici pour jouer son rôle ?... En réalité, et il le savait bien, c'était plus une excuse qu'une réalité, on lui accorderait cette journée très certainement s'il demandait, et ça faisait de toute façon parti de son role. Alors qu'il pensait ça il senti une étrange douleur aiguë et glaciale à la jambe droite qui le fit sursauter et pousser un léger cri.
Qu'est-ce que tu attends ?!
Cyril avait tendance à attaquer Shisui pour le remuer, et particulièrement lorsqu'il était agacé... ce qui arrivait facilement, mais Shisui n'arrivait pas à s'y faire. Ça couplé au fait que Cyril est un jeune dragon contrôlant mal ses attributs rend ces expériences relativement peu agréable. La larme à l’œil il secouait un bras sur la tete du dragonnet pour l'éloigner, avant de répondre doucement.


- Pourquoi pas... Je demanderais...

Si la réponse ne satisfaisait pas pleinement Cyril c'était déjà un pas en avant de Shisui... même si d'un autre coté, il n'était pas tellement du genre à refuser les propositions faites de bon cœur... Il espérait en même temps que Léandra n’apercevrait pas la plaie ni la soudaine déchirure de deux points sur ses vêtements. Aussi, il cachait d'un air qui se voulait naturel l'endroit en plaçant calmement sa main dessus. La dame ne perdait pas de son air enjoué et semblait relativement satisfaite de la réponse, si bien qu'elle ne tarda pas à ajouter à cela d'autres questions plus générales.

- Comment était la vie dans la banquise? Tu avais des personnes avec toi, non? Elle prit une petite pause en regardant son animal entrer dans un buisson et disparaitre à la vue des deux humains, tout comme du dragon. Elle reprit alors spontanément, surprenant Shisui qui s’apprêtait à lui répondre doucement.
D'ailleurs, quel âge tu as? Il est dur de survivre dans un environnement hostile lorsque l'on est trop jeune. En plus, c'est assez original de voir que tu fais partis des surveillants.


Voila une question bien inattendue... Et la réponse pourrait l’être tout autant, sinon plus pour l'enseignante. D'ailleurs il n'a jamais vraiment eu à répondre à une telle question, à par... non, ceux qui étaient au courant avaient été directement prévenus par Theyne ou d'autres supérieurs. Il valait mieux peut etre commencer par le plus simple peut être se disait-il en s'asseyant sur un rocher légèrement surélevé, toujours la main sur la jambe. Cyril restait à terre, cela ne changeait rien pour lui et la "tension" de la situation et le petit dialogue intérieur de Shisui l'agitait, à supposé qu'il ne l'était pas déjà assez. Un léger sourire se dessinait sur son visage alors que Shisui répondait calmement aux premières questions.

- Et bien... c'était plutôt difficile... surtout pour la nourriture... Marquant la fin de la phrase par une courte pause, continuant en gardant un sourire devenu forcé. En fait... j'étais tout seul, je suppose..

Déjà que dire ça le dérangeait un peu mais son age était source de complexe pour lui. La vue de toutes les personnes qu'il avait connu devenir rapidement des adultes tandis que lui peinait encore à se débrouiller seul... Au contraire, Cyril avait le sourire au plus large en imaginant la réaction de leur interlocutrice, ne remarquant même pas l'anbael retourner précipitamment auprès de sa maitresse.
Tu ne veux pas répondre à sa question ? Ça aidera pas le dialogue pas vrais ? dit-il d'un air taquin, le regard directement sur celui de Shisui.
Évidemment, il n'avait pas tord, mais la vraie raison est qu'il voulait surtout voir ce qu'il allait advenir après ça. Les jambes de Shisui ballotaient dans le vide à force de réflexion, malgré son point à la jambe droite. L'expression beaucoup plus neutre il décida alors de répondre à la question... parce que tout ce qu'il faisait n'était que de remuer dans le vide, et il n'aimait pas faire perdre du temps aux autres. Surtout en pleine activité.


- J'ai environ... une trentaine d'années... j-je crois ? Détournant rapidement des yeux l'image de la dame en face de lui, il avait beau ressentir pleinement le rire intérieur de Cyril celui-ci n'était pas communicatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Sam 14 Juin - 16:20

- Et bien... c'était plutôt difficile... surtout pour la nourriture... En fait... j'étais tout seul, je suppose..

Un jeune enfant solitaire. Ses parents étaient morts ? Ils l'ont abandonné ? Il les avait quittés délibérément ? Quelque chose d'autre est arrivé ? C'était des questions que se posait Léandra, et qu'elle n'allait pas poser à Shisui. C'était quelque chose de privée, et elle n'avait pas non seulement le droit, mais aussi l'envie de lui poser une question qui pourrait le gêner ou lui rappeler de mauvais souvenirs. Bien que curieuse, la jeune femme savait respecter les souffrances et le vécu des autres. Elle se contenta de lui lancer un autre de ses sourires, cette fois-ci avec un air un peu embêté, en le regardant sans toutefois le fixer des yeux.

En tous cas, savoir qu'un jeune garçon comme ça a survécu seul dans un milieu si hostile...c'était impressionnant. Plus elle en apprenait sur ce garçon, plus elle était curieuse. D'une certaine manière, elle pensait qu'il était possible que le garçon mentait, mais une part d'elle voulait croire à son histoire, certes assez impensable, mais tout de même possible. Tout est possible dans ce monde, et croire que certaines choses ne peuvent jamais arriver est une mauvaise manière de penser pour elle.

- J'ai environ... une trentaine d'années... j-je crois ?

Shisui baissa le regard. La réponse à la précédente question de la professeure de créature l'avait autant surpris que lorsqu'elle avait entendu qu'il avait survécu seul. Trente années? Cette fois-ci, elle avait du mal à y croire. Savait-il compter? Ce n'était pas dans un milieu comme la banquise que l'on apprenait l'art des nombres et des lettres. Où alors peut-être qu'il n'était pas humain, c'était une possibilité.

Léandra laissa échapper sans honte un rire, pas méchant du tout, et très peu moqueur. Ce jeune garçon était mignon à croquer. La soirée était agréable en sa compagnie et elle avait l'impression de redevenir une gamine. Elle n'était pas assez vieille pour "se rappeler de sa folle jeunesse", mais une vie d'enfant est bien différent d'une vie d'adulte. En un ou deux ans, toute une vie peut changer.

Elle s'approcha de lui et se plaça à sa droite, avant de s'asseoir dans l'herbe, se trouvant ainsi à peu près à la même taille que Shisui sur son rocher, même si il se trouvait un peu plus haut. Winter, lui rattrapa les deux individus pour se placer doucement au milieu d'eux, et poser la tête sur la jambe croisée de Léandra. Celle-ci prit la parole:

-Plus âgé que moi? Impressionnant. Tu ne sembles pourtant pas être un elfe ou un vampire. Quel est le secret de ta longévité? demanda t'elle avec un regard malicieux

Elle continuait de le fixer avant que son regard ne porte sur une petite tache. Sa main était posé sur sa jambe, et une petite goutte de sang sortit d'entre deux de ses doigts pour continuer à couler lentement sur le long de sa jambe. Il était blessé? Elle devrait s'en occuper alors, n'importe quelle plaie négligée peut s'infecter. Mais...S'il a sa main dessus, voulait-il la cacher? Léandra était tentée de lui demander de jeter un œil, mais par pure précaution, elle garda le silence. Toutefois, elle continuait à regarder la plaie d'un regard interrogateur, histoire de montrer à Shisui qu'elle l'a vue, et pouvoir changer indirectement le sujet de conversation vers sa blessure. C'était mieux que s’avérer indiscret (s'il la cache, ce devait être pour une raison)

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Sam 14 Juin - 21:26

La réaction n'était pas celle qu'avait idéalisée Cyril, bien que l'escalade de surprise était plaisante à voir pour lui. L'enseignante paraissait gérer sa surprise très naturellement, comme une seconde nature pour elle, certainement l'habitude. Après-tout, toutes personnes présentes en ces lieux avait certainement une histoire digne d’être contée... Un petit sourire simple apparu à la mâchoire de Cyril mais ne dura cependant pas. La réaction de Léandra n'avait cependant été prévisible pour aucun des deux personnages, celle-ci laissant s'échapper un rire claire qui inquiéta d'abord Shisui. Elle ne l'avait pas crue ?... il ne pouvait pas lui en vouloir pour ça. Mais ce rire n'était pas de ceux-là... il tendait plutôt à le mettre à l'aise, lui comme Cyril ! Celui-ci d'ailleurs commençait tout juste à apprécier la dame, loin d'accorder sa "compagnie" (c'était d'avantage le mot que confiance) à n'importe qui. Considérant la plupart des personnes comme des jouets dont il pourrait s'amuser plus que comme de vrais camarades. Un petit sourire réapparu aux lèvres de Shisui, regardant l'enseignante s'approcher et s'assoir à sa droite, oubliant sa petite plaie un instant.

-Plus âgé que moi? Impressionnant. Tu ne sembles pourtant pas être un elfe ou un vampire. Quel est le secret de ta longévité?

La question était vraiment naturelle, mais il s'en surprit dans un premier temps, ne considérant pas vraiment cette question à la base. La réponse était bien entendu évidente pour lui, mais il n'avait pas vraiment tendance à apprécier trop d'attentions à son égard, comme cela semblait être le cas actuellement. Regardant en l'air et relâchant la pression sur sa jambe droite, une goute de sang coula lentement de sa plaie, devenue visible et désormais fixée par Léandra et Cyril. Tous deux aillant l'air concernés à leur façon par la blessure, des regards insistants sur la larme de sang indiquaient clairement qu'elle l'invitait à faire part de sa blessure. Il était lui-même relativement inquiet de ça, pas de la blessure en elle même, relativement bénigne, mais parler de Cyril était une tache... relativement compliquée, et il n'avait pas vraiment envie d'expliquer sa situation et tout ce qui avait pu lui arriver jusque là.

- Oh, euh... c'est rien... Je me suis coupé en marchant ici... Accompagnant l'affirmation d'un faux sourire

Il continuait malgré tout à cacher la plaie, d'une part pour éviter que trop de sang ne coule, c'était moins douloureux ainsi. Mais d'autre part parce qu'on peut clairement identifier une trace de griffure un peu plus large que celle que les animaux ici pourraient lui infliger...
Je-je t'ai fais mal ? D-désolé ! Je peux arranger ça ! Attends juste un instant que je...
Ça va, je vais bien... Et ce n'est pas vraiment le moment pour ça...

Cyril était tout à fait sincère dans son inquiétude, il avait beau être relativement soupe-au-lait et impulsif, blesser Shisui était la dernière chose qu'il souhaite faire en réalité. Maintenant, il devait se décider s'il montrerait ou pas la nature de son don. En même temps il ne voulait pas trop devenir un centre d'attention pour elle ou pour d'autres, ça le mettrait mal à l'aise. Mais en même temps il avait envie de faire confiance à la dame, elle a plusieurs fois pu montrer qu'elle était prudente et attentionnée et ne s'est pas vraiment senti mal à l'aise durant la route. Seul certaines de ces questions avaient été intimidantes, mais elle ne pouvait pas en avoir conscience et il avait rapidement "oublié" cette gène.
Au fait, si tu te transformes, ça pourrait soigner ta blessure !
Cyril était étrangement enthousiaste à l'idée de cette transformation, ce n'était pourtant pas son genre de le montrer si facilement. Mais il n'avait pas tort, et puis, elle avait écouté calmement tout ce qu'il avait pu dire jusque là, en quoi dire qu'il est à moitié dragon serait plus surprenant que le reste ?... n'est-ce pas ?


- Et bien... à vrai dire... j-je suis pas un elfe ou autre chose, juste un garou... Mais je me transforme e-en dragon, d-donc je vieillis très lentement... C-c'est vrai, je ne vous ment pas.

Il avait hésité plus qu'il ne s'y attendait, prenant un air presque désespéré au final... Ses mauvaises habitudes orales étaient revenues au galop, mais le "mal" était fait désormais et tout ce qu'il pouvait faire maintenant était de suivre le conseil de Cyril.
Il descendit donc du rocher, prenant soin de poser délicatement son pied gauche au sol en premier, et se transforma sous les yeux de Léandra, de Cyril et de Winter qui semblait bien peu concerné par les évènements. Il s'assied alors sur ses pattes arrière, faisant face à l'enseignante d'un air neutre tandis que sa plaie s'était gelée. La rendant ainsi nettement plus supportable en plus de la température qui lui était idéale sous cette forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Sam 14 Juin - 22:44

- Oh, euh... c'est rien... Je me suis coupé en marchant ici...Lui a t'il répondus avec un sourire

Bon...la blessure ne semblait pas bien grave. Léandra aurait aimé lui faire un bandage... mais s'il aurait voulu, il aurait demandé. Shisui semblait un peu ailleurs, comme s'il écoutait quelqu'un d'autre. Ce garçon avait beaucoup de moments d’inattentions, ce qui le rendait assez étrange... et amusant. Plus elle en apprenait sur lui...

Léandra allait tout de même proposer de le soigner pour éviter une infection (simple mesure de précaution) lorsqu'il prit la parole avant elle:

- Et bien... à vrai dire... j-je suis pas un elfe ou autre chose, juste un garou... Mais je me transforme e-en dragon, d-donc je vieillis très lentement... C-c'est vrai, je ne vous ment pas.

Un dragon garou? Là, elle avait énormément de mal à y croire. Mais d'une manière, cela expliquerait le fait qu'il ai survécu dans la banquise. En étant un garou-prédateur, il était plutôt facile de survivre non? Surtout seul. De plus, un dragon...c'était logique avec l'âge qu'il prétend avoir. Tout était rationnel. Elle avait envie d'y croire et de ne pas y croire en même-temps. Que devait-elle croire, d'ailleurs? Elle était confuse et elle... elle....

Par la lune....

Léandra restait bouche bée devant Shisui, qui s'était transformé en un dragon aux écailles bleu-clairs. C'était... vrai... Elle se trouvait devant un dragon. Un dragon... D'une certaine manière, elle ne pouvait pas être vraiment surprise de voir un dragon devant elle, car elle a déjà eu l'occasion de voir un dragon lors du cours de contrôle de soi qui était bien plus grand et imposant...Mais voir que le garçon qui se trouvait près d'elle depuis un bon bout de temps se transformer en cette créature magique, mythique, fantastique, incroyable...c'était juste phénoménal pour elle, qui restait encore figée, avec un visage représentant toute sa surprise. Winter, lui, ne s'était pas vraiment agité. C'est lorsqu'il leva mollement la tête vers le dragon, avant de regarder la créature avec de grands yeux. L'anbaël se leva brusquement en poussant des jappements de terreur et en prenant la fuite derrière le rocher. Même avec l'agitation en bas de son champ de vision, elle continuait à fixer Shisui-dragon, et rien ne l'aurait perturbé durant ce moment où elle admirait le spectacle qui se trouvait devant-elle, hormis peut-être l'apparition d'un dragon encore plus grand.

On aurait pu croire à de la frayeur de sa part, et que lorsque la jeune femme aurait retrouvé ses mouvements, elle partirait au loin en criant, mais il n'en fut rien, bien au contraire. Un sourire apparu sur son visage. Le plus grand, naturel, puissant, rayonnant sourire qu'elle n'a jamais fait de toute sa vie. C'était un moment puissant pour elle. Se retrouver face-à-face avec un dragon, jeune en plus. Pour une spécialiste des créatures, c'était un grand événement. Elle pourrait se vanter d'être l'une des rares personnes à avoir pu observer un bébé dragon.

- Bon sang... C'est... je... c'est juste... incroyable.

Elle se leva et s'approcha lentement de lui.

- Et la physiologie de ton corps. Les ailes, les écailles, les griffes, les... les... C'est tellement différent de ce que j'ai pu voir de toute ma vie sur les dragons des glaces. Surtout les écailles, ce n'est pas du tout pareil que dans le livre de...

Sans se rendre compte, elle avançait la mains vers sa tête. Elle la recula rapidement. Non... Elle se laissait aller par ses émotions. Elle devait rester lucide. Ce n'était pas un animal, c'était un être humain... enfin... en tant que garou, il était les deux non? Autant animal qu'humain? Ce n'était pas une spécialiste des garous, mais Léandra partait du principe qu'un garou se sentait appartenir aux deux mondes...enfin, ce n'était qu'une théorie. Elle dévia son regard, et lui dit avec un voix un peu timide:

- Oh... Pardon pour mon empressement, je ne me contrôle plus. C'est juste... incroyable de voir une créature telle que toi devant moi, c'est un... un privilège phénoménal... Du moins, p... pour moi, je ne peux pas parler pour tout le monde, et puis, de plus je...

Son sourire se faisait de plus en plus timide, effacé, même si toujours existant. Malgré ce qu'elle peut faire penser, elle était surexcitée. Elle avait envie de l’observer, le toucher, le tourner dans tous les sens pour comprendre sa physiologie complète, lui poser des questions sur son ressentis, son passé, ses pouvoirs, ses capacités, faire des croquis, écrire dessus et...et ce n'était pas un cobaye. Elle était peut-être professeure de créature, elle devait garder son calme... et si... et si elle le présentait à ses élèves pour parler des dragons? Cela ferait un tel effet... mais elle devait oublier ça. Shisui semblait être un peu timide, et lui demander de se faire voir devant un public ne lui plairait pas du tout.

Toutefois, elle ne pouvait pas résister à l'envie de lui demander:

- Je... je peux, toucher les écailles? Je me pose tellement de questions sur les dragons et... et enfin, je ne veux pas te déranger pour ça mais...

Elle laissa échapper un rapide rire gêné de manière assez spontanée. Voilà qu'elle se mettait à se mettre dans tous ses états, alternant entre une excitation à peine maîtrisée, une curiosité très mal gérée, et une timidité sincère, impressionnée par la créature devant elle. Elle s'assit lentement par terre devant lui, le regardant avec des étoiles dans les yeux.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Lun 16 Juin - 23:29

Oh ça il ne s'attendait pas à un effet aussi... saisissant ? Pourtant elle ne réagissait pas si différemment des autres fois lorsqu'il lui a dit oralement quel était son don. Elle avait peut etre l'air plus dubitative encore, mais ça il s'y attendait, après-tout, c'est pour ça qu'il s'était senti obligé de lui faire la démonstration (certes poussé un peu par Cyril, curieux plus que de raison). Il aurait imaginé à la base un élan de peur ou un cri de surprise, enfin, il n'avait pas vraiment d'idées reçues quant à sa réaction à ce moment là. Après-tout elle lui avait prouvé avoir un certain sens de la répartie. Enfin, euh, jusque là... ?
Elle se trouvait devant lui, comme figée, les yeux plus grands que son anbael, Winter, qui lui paraissait relativement préoccupé avant d’apercevoir le dragonneau... et de détaler à toute allure. Ironique lorsqu'on sait que Cyril n'était rarement loin de lui. Léandra était comme hypnotisée par l'animal en fasse d'elle et ignorait de ce fait toutes autres formes d'agitation qui s'orchestrait autour d'eux (notamment des mouvements détectables dans les herbes et buissons... sans doute pour fuir le prédateur). En bien ou en mal, ça il n'en était pas vraiment sûr, et se contentait de regarder Léandra l'air interrogateur. Tout comme Cyril qui lui était en apparence placide mais intérieurement curieux de cette réaction, ou plutot de cette absence de réactions.


- Bon sang... C'est... je... c'est juste... incroyable. dit-elle le sourire s'écartelant d'une oreille à l'autre, avant de se lever et d'approcher lentement.
Et la physiologie de ton corps. Les ailes, les écailles, les griffes, les... les... C'est tellement différent de ce que j'ai pu voir de toute ma vie sur les dragons des glaces. Surtout les écailles, ce n'est pas du tout pareil que dans le livre de...


Elle marchait et parlait comme si elle était en transe, ce qui.. étonna les deux dragonnets, mais pas forcément dans le bon sens. Léandra approchait lentement les mains de la tête de Shisui, à mesure que lui reculait de peur, tandis que Cyril se méfiait de cette réaction. L'un comme l'autre n'avaient pas vraiment l'habitude qu'on les attrape sous cette forme et encore moins dans une telle démarche. L'éducation de ses parents restait bien ancré en lui malgré le temps... Shisui fixe alors Léandra d'un air inquiet tandis que celle-ci recule subitement, les mains retenus entre eux.

- Oh... Pardon pour mon empressement, je ne me contrôle plus. C'est juste... incroyable de voir une créature telle que toi devant moi, c'est un... un privilège phénoménal... Du moins, p... pour moi, je ne peux pas parler pour tout le monde, et puis, de plus je...

La voila désormais aussi hésitante que Shisui, mais de quoi peut-elle parler ?... Un privilège ? Certes il était au courant que son don était peu répandu (c'est le cas de le dire) mais il avait d'avantage l'habitude d’être évité qu'admiré. Surtout pour le fait qu'il n'était qu'un pauvre enfant qui arrivait tout juste aux genoux de son interlocutrice. Cela faisait cependant écho aux paroles de Thaxyl, ce qui enchantait Cyril (bien qu'il restait méfiant), mais cela sonnait mal pour Shisui... il ne pouvait pas se faire à l'idée d'être admiré. Après-tout, il n'a rien fait pour et c'est d'autant plus vrai dans cette situation où il n'a fait que se transformer.
Tu le sais bien, un dragon, ça ne se voit pas souvent et encore moins à notre age ! Tu pourrais profiter de l'attention cette fois...
Il en était amplement conscient, mais il ne pouvait s'y résoudre totalement à la fois. Se contentant de garder silence en observant l'enseignante l'air plus gêné encore, comme si elle souhaitait lui demander quelque chose...


- Je... je peux, toucher les écailles? Je me pose tellement de questions sur les dragons et... et enfin, je ne veux pas te déranger pour ça mais...

C'était bien ça, il ne pouvait pas vraiment en vouloir à la spécialiste des créatures d'être curieuse. Mais la perspective d'être étudié par une si faible connaissance ne l'enchantait pas vraiment... pourtant il peinait à répondre non, c'était une si faible demande après tout... Rien que toucher ses écailles quelques secondes, il pouvait bien lui accorder ça ? Après tout c'est pas comme si elle était capable de quelque chose de mal à première vue...

- Euh... j-je sais pas... peut-être... euh... Sa voix raisonnant de manière cristalline

Pas question de ça ! Pas question de me faire étudier comme ça !
M-mais c'est qu'une petite seconde... elle demande rien...
Je n'ai aucune envie de ça ! Et toi non plus d'ailleurs, je le sais, tu veux juste pas lui dire non !
Ça... ça changera pas grand chose, elle est gentille...
Si tu n'es pas capable de refuser, je le ferais ! dit-il alors que son image disparaissait progressivement.
Shisui se prit rapidement de lourdes contractions musculaires, Cyril avait déjà essayé une fois de prendre sa place contre son gré. Pour y résister Shisui contractait (involontairement) de nombreux muscles de son corps ce qui a eu, cette fois... l'effet de lui faire projeter des gerbes de son souffle glaciale devant lui. Heureusement Léandra n'a pas été touchée car elle était à distance raisonnable de Shisui mais les trois quarts de l'herbe les séparant en a fait les frais...


- Je... je crois que c'est p-pas... une bonne idée... finalement... dit-il douloureusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mer 18 Juin - 22:54

- Euh... j-je sais pas... peut-être... euh...

Lorsqu'elle entendit cette phrase, Léandra semblait encore plus heureuse qu'avant. Toutefois, elle ne voulait pas le brusquer. On voyait bien qu'il hésitait à le faire. Elle aurait voulu se jeter sur lui pour l'étudier, mais il fallait qu'elle reste calme et posée, car rien n'était officiel. D'ailleurs, elle était prête à abandonner, car elle, si elle s'était retrouvé à la place du bébé dragon, n'aurait surement pas aimé ça. Elle allait se relever, lorsqu'elle vit soudainement Shisui se contracter. Elle resta immobile, le regardant quelques instants. Avait-il un problème?

-Shisui?

Avant qu'elle ne puisse dire autre chose, le dragon envoya une gerbe de glace vers sa direction. Une bonne partie de l'herbe entre lui et elle s'était retrouvé gelé en un instant. Léandra, elle, recula avec surprise. Étant en train de se lever lorsque ceci fit effet, elle retomba un peu violemment sur le sol, le regardant avec inquiétude.

- Je... je crois que c'est p-pas... une bonne idée... finalement...

Elle avait fait quelque chose de mal? Léandra était assez surprise par le changement de comportement de Shisui. C'était car elle lui avait fait peur? Pour elle, ça ne pouvait être que ça. Pourtant...on dirait que c'était quelque chose d'autre. Le bébé dragon qui se trouvait devant elle semblait comme tendu. Concentré, comme s'il résistait à quelque chose. Elle était vraiment inquiète, et la jeune professeur se doutait qu'elle ne devait pas être celle qui a déclenché cette réaction assez surprenante. Souffrait-il de sa transformation? Peut-être qu'au bout d'un certain temps sous sa forme, il ne la supportait plus. Encore une fois Léandra était énervée de ne pas en savoir plus sur les garous. Jacken, Christyän et Myrrh étaient tous les trois des garous, et formaient ses uniques élèves de seconde année. En première année, il y avait aussi un bon nombre de garous dans ses groupes, aimant certainement les escapades dans la nature. Et malgré le fait qu'elle vive actuellement dans un monde de garous, elle ne savait rien d'eux. Léandra trouverait peut-être bien un livre ou deux sur eux dans la bibliothèque de l'académie. Toutefois, le minimum de connaissances qu'elle avait sur eux étaient qu'ils pouvaient alterner leur forme à volonté, et surtout, qu'ils pouvaient le garder presque indéfiniment, ce qui voudrait dire que Shisui ne devrait pas avoir mal...à moins que ça ne soit autre chose.

Winter, lui, osa passer la tête en dehors du rocher, regardant avec toujours autant de surprise Le dragon devant lui, et Léandra, l'air de dire "J'ai entendu du bruit! Elle est encore vivante, elle?". Il s'approcha lentement de sa maîtresse, fixant Shisui, et se mettant en sécurité derrière Léandra. Elle, continuait de le regarder, intriguée.

- Shisui? Tout va bien? Il y a un problème?Demanda-elle, inquiète.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Sam 21 Juin - 12:27

Léandra s'était levé, une expression de joie spontanée explosant au visage avant de se renfermer, tout cela l'espace d'un instant. A vrai dire Shisui était en plein conflit intérieur à ce moment et cela ne se voyait que trop bien sur lui. Et la tension involontaire de son corps n'aide pas à rassurer une quelconque créature regardant dans sa direction. Heureusement qu'elle ne s'était pas avancée sinon elle se serait sans doute fait geler le pied. Et c'était la dernière chose qu'il avait en tête en montrant sa transformation, il ne pouvait rien répondre à ça à par s'excuser platement. Et encore il n'avait déjà plus la force de soutenir le regard inquiet (à juste titre) de Léandra, et détourna tristement le regard vers le côté, les yeux au sol. Reculant encore un peu, lentement pour éviter une quelconque récidive un peu plus violente. Maintenant qu'il s'en rendait compte, ses spasmes musculaires avaient cessés, Cyril avait-il des remords ou était-il juste surpris ?

- Shisui? Tout va bien? Il y a un problème? Demanda-elle, d'un ton inquiet.

Que pouvait-il répondre exactement à ça ?... Il ne pouvait pas parler de Cyril, d'abord c'était extrêmement difficile d'en parler sans avoir l'air fou (du moins plus encore qu'actuellement), puisque personne d'autre que lui et quelques exceptions n'ont été en mesure de le voir. Mais aussi... il n'avait pas vraiment envie de parler de lui, c'était sans doute une façon égoïste de rester avec lui, intérieurement, c'est la personne la plus proche avec qui il ait jamais pu être et pas seulement au niveau physique. Pourtant Cyril ne demanderait qu'à être capable de vivre ses interactions par lui-même, et plus seulement par l'intermédiaire de Shisui ou d'un corps éthéré. Même s'il tient lui aussi beaucoup à Shisui en réalité. Il ne pouvait cependant pas rester cloitrer dans son mutisme éternellement devant l'enseignante qui avait de quoi être inquiète.

- D... désolé... Je ne voulais pas faire ça...

- D... désolé... Je ne voulais pas faire ça...

L'un comme l'autre avaient été très largement surpris par cette... coordination. Ils n'étaient pas si différents l'un de l'autre au fond. Cyril s'était autant adressé à Léandra qu'à Shisui directement, c'était bien du remord qu'il ressentait en réalité. Blesser injustement était quelque chose qu'il abhorrait, allant à l'encontre des leçons du dragon primordial, et si celui lui arrivait par rapport à Shisui ce n'était qu'accidentel car il contrôle encore mal ses capacités. Sa silhouette se séparait doucement de celle de Shisui, les deux dragonnets se regardant tous deux tristement, de véritables jumeaux pour quiconque serait capable de les voir. Thaxyl avait encore de quoi se ronger les écailles avant que ces deux là puissent véritablement représenter la race draconique... Cependant cette sensation d'être encouragé par Cyril le poussa à répondre de nouveau à Léandra, après-tout, il ne pouvait pas s’arrêter là simplement après ce qu'il venait de dire. Cyril s’assit sur ses deux pattes arrière alors que Shisui se tourna vers l'enseignante.

- Ne t'en fais pas... je vais bien... J-juste un peu de mal avec mes capacités, quand je suis pas concentré, ou que je doute... e-en quelque sorte.

Il ne mentait pas, au fond, c'était un peu de ça dont il s'agissait. Et cela pouvait même être le cas sans Cyril à vrai dire, ça lui était arrivé au par avant. Dans des conditions où il perdait ses moyens ou s'inquiétait trop cela lui arrivait d'utiliser son souffle accidentellement. Même si il contrôle relativement bien cette forme maintenant cela reste possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mar 24 Juin - 18:04

Léandra était soulagée de voir que Shisui commençait à se décontracter. Elle avait peur que quelque chose de mal lui arrive. En cas de problèmes, elle savait s'occuper plus ou moins d'un blessé, mais lorsqu'il s'agissait d'une autre espèce qu'un homme...S'il avait été sous forme humaine, cela aurait pu être facile, mais la jeune femme ne savait que peu de choses de la véritable physionomie des dragons (c'était bien ce qu'elle voulait découvrir il y a quelques instants, avant de faillir être glacée par son souffle)

- D... désolé... Je ne voulais pas faire ça...

Ce n'était pas volontaire? Voilà qui était rassurant. Léandra avait l'impression d'avoir fait un faux pas, et de l'avoir trop dérangé. Apparemment, même si Shisui ne paraissait pas enchanté par rapport à sa demande, il semblait qu'il ne voulait pas lui faire du mal. Était-ce un problème que connaissait tous les garous? De son point de vue, cela semblait être un affrontement avec sa forme animale. Peut-être que les garous combattaient chaque jour leur seconde forme, une lutte entre l'homme et l'animal en chacun de nous, mais ce n'était qu'une théorie. Ah... les garous... Léandra aurait tant aimé être une garou. Être un aigle et pouvoir voler à des hauteurs vertigineuses. Être un dauphin et pouvoir visiter la dimension inconnue de la mer. Être un renard et pouvoir chasser dans les forêts, utilisant ses sens développés pour pouvoir trouver une belle proie. Être un tigre et pouvoir être craint ou admiré pour sa force, sa beauté et ses allures de roi. Tout ça, elle ne le connaîtra jamais. A la place, elle possède un stupide pouvoir hors de contrôle qui lui a toujours empêché de devenir violoniste itinérante. Qu'elle aurait aimé être à la place de Shisui: quelqu'un qui semblait anodin, mais qui cachait en lui une vraie force de la nature, une créature respectée, et légendaire.

Peut-être que son problème était par rapport au fait qu'il était un dragon, et pas spécialement un garou. Etant encore jeune, il se peut qu'il ne connaisse pas toute l'étendue de ses pouvoirs. Ou alors, c'était un cas qui n'avait ni de lien avec le fait qu'il était dragon, ni le fait qu'il était garou. C'était possible, les cas spéciaux existaient.

- Ne t'en fais pas... je vais bien... J-juste un peu de mal avec mes capacités, quand je suis pas concentré, ou que je doute... e-en quelque sorte.

Cette réponse confirma les soupçons de Léandra, qui restait toujours par terre, Winter derrière elle. Celui-ci d'ailleurs, commença à avancer lentement vers Shisui. Très lentement d'ailleurs. Il finit par s'arrêter devant la couche de glace qui séparait La professeure du surveillant, et la renifla prudemment. Il décida de poser une patte sur la glace et continua à s'approcher, avant de glisser. Il se releva vivement du mieux qu'il pouvait et recula lamentablement en arrière, tombant sur son derrière qui glissa légèrement vers Léandra. Une fois avoir échappé à ce piège infernal, il repartit en vitesse derrière sa maîtresse.

Grand Dieu, quelle créature courageuse., se dit-elle.

Après avoir suivit son périple du regard, Léandra se leva et nettoya vivement son pantalon d'un coup rapide de la main, et posa son regard vers Shisui:

-Non, ce...c'est à moi de te demander pardon. Tu n'es pas un simple animal à étudier, et j'aurais du garder ça en tête. Je n'aurais pas du me laisser guider par mes émotions.

Elle tenta de prendre le ton le plus sincère possible, étant donné le fait qu'elle était réellement désolée. Ce n'était pas un comportement digne d'elle, et si Léandra avait une règle d'or, c'était celle de garder son calme face à toute situation... ironique lorsque l'on sait qu'elle possède de grandes crises de nerf où elle pleure dans ses quartiers. Elle leva la main vers sa sacoche qui se trouvait plus loin, qui lévita et se rapprocha lentement de sa main avant de l'atteindre. Une fois sa sacoche en main, elle la remis autours de sa taille, continuant de regarder le dragon devant elle, pour une fois sans sourire, mais avec un peu de honte.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mer 25 Juin - 22:18

Le surveillant comme l'enseignante avaient l'air tous deux aussi gênés l'un que l'autre de cette succession d'évènement. Après-tout, il était difficile pour l'une de savoir réagir face à un bébé dragon contrôlant visiblement mal ses capacités, et pour l'autre de savoir que faire après cette "faute". Pas le moindre mouvement n'était perceptible d'un côté comme de l'autre, même Cyril ne s'aventurait pas à faire quoique ce soit, plutôt rare pour lui. Même si, selon lui, il gardait une forme de fierté en se taisant ainsi, la vérité étant qu'il avait un peu honte lui aussi...
Étonnamment, ce ne fut aucun d'entre eux qui se décida à "briser la glace" métaphoriquement, mais bien Winter qui montra enfin sa tête au Dragon-Garou venant de s'assoir sur ses deux pattes arrière. S'approchant d'abord lentement de la couche de glace séparant Léandra de Shisui, avant de se poser délicatement dessus et d'avancer doucement. Le résultat fut rapide et il tomba inévitablement le tête la 1ère avant de se relever et de retomber sur ses pattes arrières cette fois, glissant lentement du côté de sa maitresse sous l’œil légèrement amusé de Shisui et Cyril. Une fois retourné rapidement auprès de l'enseignante, celle-ci se leva suffisamment vite avant de secouer son pantalon, répondant la première.


- Non, ce... c'est à moi de te demander pardon. Tu n'es pas un simple animal à étudier, et j'aurais du garder ça en tête. Je n'aurais pas du me laisser guider par mes émotions.

Elle était effectivement aussi gênée que Shisui lui-même il semblerait. Celui-ci ne faisait pas un geste mais daignait cependant regarder l'enseignante directement, l'air neutre voir toujours légèrement honteux. Regardant avec attention Léandra lever le bras et... son sac léviter à elle ? Voila qui était surprenant pour Shisui comme pour Cyril. Tous deux avaient remarqué qu'elle tentait de faire quelque chose la dernière fois qu'ils l'ont vu lever le bras ainsi, mais sans se poser vraiment de questions. Shisui se leva immédiatement sur la surprise de voir l'objet flotter lentement à la main de l'enseignante, celle-ci gardant un air des plus naturels comme si cela coulait de sens. Cela ressemblait drôlement à ce que faisait Theyne maintenant qu'il y pensait, était-ce une magie courante... ? Ou peut être qu'elle le connaissait, c'était surement plutôt indiscret de le demander, il se contenta de poser une question toute simple à ce propos.

- Oh, c'est de la magie ? Comment vous faites ça ? J'ai vu d'autres personnes faire comme vous !

En un instant, il avait oublié une partie de sa honte qui laissa place à une forme de surprise positive. Il ressemblait inconsciemment beaucoup à Cyril dans ces conditions là, seul le timbre de voix un peu plus doux de Shisui les différenciait vraiment dans cette forme, comme dans l'autre. Cyril s'approcha d'ailleurs lentement de Shisui, pour une fois plus calme mais portant néanmoins un certain intérêt à cette démonstration.
C'est surement une mage... comme Theyne ! En même temps, on l'est presque tous ici.
On est pas des mages nous...
Même pas vrai, on a notre propre magie !
Je suppose que ça compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Jeu 26 Juin - 13:06

- Oh, c'est de la magie ? Comment vous faites ça ? J'ai vu d'autres personnes faire comme vous !

Léandra était presque tentée de lui redemander où il travaillait. Après tout, l'académie est une académie de magie. Peut-être qu'il n'a pas eu l'occasion de voir toutes les choses possibles que pouvait faire la magie depuis son arrivée ici, c'était une possibilité. Il a déjà vu la magie, c'était certain. De plus, il venait de lui dire qu'il avait déjà vu certaines personnes faire comme elle. Peut-être qu'il a fréquenté un élève de l'esprit, voir le professeure. Peut-être aussi que d'autres éléments pouvaient permettre de faire léviter les objets: les faucons, les aigles se servent des courants d'air chaud pour prendre de l'altitude, alors pourquoi l'élément de l'air ne servirait pas à ça ?

Elle laissa un léger sourire passer en regardant le dragon passer. Par la lune, ce bébé dragon des glaces est encore plus mignon lorsqu'il a une mine curieuse...à moins que ça ne soit plus de la surprise, mais qu'importe. Elle décida de répondre à sa question.

- Oh, ça... un professeur d'élément m'a dit que mes pouvoirs étaient liés à l'esprit. Ensuite, ce que j'ai est un don que je possède depuis ma naissance. J'ai assez peu de contrôle dessus, malheureusement. Toutefois, Theyne, le professeur de cet élément m'a gentiment proposé de suivre certains de ses cours sur la télékinésie et m'a beaucoup aidé. J'ai eu aussi l’occasion de suivre les cours de contrôle de soi de monsieur Shitennô, qui sont tout aussi intéressants.

Il devait posséder un élément en lui aussi non? à moins que...C'était un dragon, mais possédait-il la magie draconique ? C'était une possibilité, mais il était autant humain que dragon. Si il possédait une magie élémentaire, elle parierait sur l'eau: ce qui semblait logique par rapport à sa forme de dragon des glaces. Mais il semblait aussi doux et timide, tel un petit filet d'eau timide dans la forêt. Tiens...elle devrait composer une musique sur le thème de l'eau, ça serait fort beau.

Winter décida de braver le danger une seconde fois, et sortit de sa cachette. Il veilla à s'aventurer à coté de la couche de glace, et claudiqua lentement vers Shisui, un petit peu effrayé, mais surtout curieux. Il devait probablement être rassuré par le fait que sa maîtresse était calme et ne s'enfuyait pas, et que donc, il n'y avait aucun danger. Lorsqu'il arriva à un mètre du bébé dragon, il renifla prudemment la patte, continuant de le fixer du regard. Après son analyse olfactive, il recula un peu et le regardait, l'air très intrigué, penchant la tête sur le coté. à tout les coups, il devait avoir sentis sur le dragon l'odeur du garçon qu'il venait de rencontrer et qu'il appréciait.

Celui-ci d'ailleurs, restait sous forme animale. Il devait se sentir en harmonie avec ses deux natures. Lorsqu'elle y pense, elle aurait aimée voir à quoi aurait ressemblé Shisui lorsqu'il aurait atteint l'âge adulte. Mais si à 34 ans, il avait toujours l'apparence d'un bébé dragon...Elle ne le saura jamais. à moins devenir un démon ou un vampire, mais ça, ce n'était pas ce qu'elle a noté dans son emplois du temps. Au moins, lorsqu'il sera de taille adulte, il deviendra à coup sur le surveillant le plus efficace que l'académie n'aura jamais connus.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Sam 28 Juin - 19:17

Cette fois-ci c'était Léandra qui semblait curieuse de la réaction de Shisui, d'une certaine façon il y avait de quoi, d'autant plus quand il dit avoir déjà vu quelqu'un avec cette capacité. Mais en même temps, il n'était pas si familiarisé que ça avec la magie. Il ne suit pas de cours et voit finalement peu souvent des étudiants (en très grande majorité de première année) utiliser des sorts en dehors des cours, ou alors seulement des sorts mineurs peu notables. Voir quelqu'un utiliser de la magie de façon distincte en face de lui restait un évènement intéressant à regarder. Un léger sourire se dessina sur le visage de l'enseignante qui regardait le bébé dragon avec amusement, avant de lui répondre tout aussi calmement qu'à l'accoutumée.

- Oh, ça... un professeur d'élément m'a dit que mes pouvoirs étaient liés à l'esprit. Ensuite, ce que j'ai est un don que je possède depuis ma naissance. J'ai assez peu de contrôle dessus, malheureusement. Toutefois, Theyne, le professeur de cet élément m'a gentiment proposé de suivre certains de ses cours sur la télékinésie et m'a beaucoup aidé. J'ai eu aussi l’occasion de suivre les cours de contrôle de soi de monsieur Shitennô, qui sont tout aussi intéressants.

Oh, elle connaissait Theyne ? Voila quelque chose qui les rapprochait au moins, mais puisqu'il était professeur comme elle ce n'était pas tellement surprenant. Mais la mention de son nom suffisait à attiser l'attention de Shisui, Cyril trouvait seulement la coïncidence amusante, il faut dire qu'il ne connaissait pas Theyne aussi bien que son homologue. Maintenant qu'elle parlait de la maitrise il se rend compte qu'il aurait peut être pu y aller... Même si Thaxyl leur avait prévenu que le premier cour n'était pas intéressant pour eux, rien que pour voir les autres enseignants ça aurait peut être valu le coup. De toute façon il ira bien là bas la prochaine fois. Alors qu'il regardait encore l'enseignante, la tête vers le haut, il ne remarqua pas la seconde excursion du petit anbael qui semblait décidément aussi curieux qu'effrayé du petit dragon.
Tient, le revoilà, lui...
Une fois contourné la couche de glace il s'approchait lentement, Shisui tourna le regard vers le petit animal, sous les indications de Cyril, qui sursauta mais ne recula pas, continuant d'avancer encore plus lentement, se posa lui aussi à un mètre devant sa patte, l'air concentré sur celle-ci. C'est vrai qu'il était plutôt mignon vu comme ça, peut être qu'il reconnaissait son odeur, ou juste qu'il est si curieux qu'il en oublie sa frayeur, auquel cas c'est pas une très bonne réaction dans la nature, mais il était domestiquée après-tout. Cyril avait plutôt tendance à se désintéresser de la bestiole dont il s'amusait un peu plus tôt.
Monsieur Thaxyll'ssilyark dirige les cours de contrôle non... ? On devra vraiment être là alors...
L'emploi de son nom complet montrait l'incroyable admiration et respect dont témoignait l'enfant draconique à son ancêtre et maitre spirituel. Shisui ne pouvait qu'acquiescer silencieusement en silence même s'il avait juste l'air de secouer la tête pour rien d'un point de vue extérieur... Quoiqu'il en soit la réponse de Léandra l'avait rendu curieux à propos de ce qu'elle connaissait sur Theyne, ou il avait juste envie de relancer la conversation là dessus, ça le rendait enthousiaste après-tout.


- Ah, c'est monsieur Theyne que j'avais vu faire ça ! C'est lui qui m'a aidé à m'adapter ici et à lire ! Ça ira pour vous aussi alors ! Dit-il l'air particulièrement enjoué

Tu en dis un peu trop quand même ! Elle a pas à savoir tout ça !
B-ben pourquoi pas... ? C'est pas grand chose, on a juste un ami commun... en quelque sorte...
Faudrait que t'arrêtes de dire aussi facilement ce genre de choses... pensa-t-il d'un air las...
Shisui regardait Cyril comme un enfant se faisant disputer, avant de regarder de nouveau Léandra d'un air amical. Rester sous cette forme était agréable, mais pas particulièrement pour suivre une conversation, il commençait à avoir mal au cou à force de regarder en l'air et dans tous les sens. Il devrait certainement se retransformer d'ici peu si la conversation s'étire encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Dim 6 Juil - 22:12

- Ah, c'est monsieur Theyne que j'avais vu faire ça ! C'est lui qui m'a aidé à m'adapter ici et à lire ! Ça ira pour vous aussi alors !

Voilà qu'il semblait content. Léandra l'était de le voir comme ça après la légère tension qu'ils ont eu précédemment. Ainsi donc, il était un petit protégé de son collège et mentor? Cela ne la surprenait pas réellement. Theyne était un homme bon et compatissant, et le voir s'occuper d'éduquer un jeune garçon dans un milieu auquel il ne semblait pas très bien adapté était bien de son genre. Il ne risquait rien avec lui dans les parages. On voyait bien lorsque l'on écoutait le ton enjoué de Shisui qu'il appréciait beaucoup le professeur de l'esprit, et cela devait être réciproque.

-Je le sais, répondit-elle, souriante.Il m'a déjà bien aidé avec mon pouvoir.

Elle décida de lui présenter un autre échantillon de son pouvoir. Sa prestation avec la sacoche semblait avoir plu au dragon, et elle aimerait bien revoir sa petite tête d'il y a quelques instants. Elle regarda Winter, qui continuait de fixer Shisui, et leva la main vers lui. L'anbaël commença à écarquiller les yeux tandis que ses pattes et le sol se séparaient de plus en plus. Alors qu'il se rapprochait de sa maîtresse, il tenta tout de même de battre des pattes en plein vol, se demandant s'il pouvait faire quelque chose. Il atterrit finalement entre les mains de la professeure de créature. Semblant presque avoir oublié l'étrange événement, il leva la tête, l'air joyeux, et accorda à Léandra une léchouille à la joue. Elle se rapprocha de la pierre où était précédemment assis Shisui et se posa dessus. Elle leva les yeux vers le bébé dragon:

-Mais même avec son aide, le problème que j'ai ne risque pas de se régler en un clin d’œil. Lors de notre cours de contrôle, nous avons découvert que les dons sont des êtres vivants en nous. Les pouvoirs des gens, les formes animales des garous...mon propre pouvoir. J'ai toujours pesté sur mon don alors que je ne savais pas que c'était une entité, et qu'elle sen souffrait.

Léandra se pencha un peu et laissa Winter toucher le sol de ses trois pattes fonctionnelles. Celui-ci regarda encore un peu sa maîtresse, langue pendue, air joyeux, et s'assit sur le sol, regardant à nouveau Shisui, l'air toujours curieux, mais un peu moins qu'avant. Léandra, quant à elle, soupira et posa ses coudes sur ses jambes, ses mains tenant sa tête, son regard se posant sur le vide

-Depuis toute mon enfance, j'ai craché au visage de la personne qui est et qui restera la personne la plus proche de moi de toute ma vie. Cela me fait mal. La réconciliation va être longue.

Voilà ce que c'était...Elle vivait depuis toute petite avec une personne en elle. Morrigan était très proche de Léandra, quand elle y pensait: C'était une personne qui acceptait de jouer son rôle lorsqu'il le fallait (elle n'avait presque aucun problème lors de ses cours), mais qui ne voulait qu'être libre et s'exprimer lors des moments d'intimités (ses problèmes récurent se passant majoritairement lorsqu'elle est dans ses quartiers, à vaguer à ses occupations). Elle, ne voyait qu'un boulet. Quelque chose qui lui empêchait de s'exprimer à travers la musique, parfois plus. Une entrave à son bonheur. Si seulement elle avait su plus tôt...lorsqu'elle a rencontré son don, elle ne voulait que lui hurler dessus, lui dire d'arrêter de lui détruire ses rêves, ses espoirs, de dire que c'était un monstre. Lorsqu'elle était devant elle, elle se rendit compte que c'était elle, la monstre. Si elle était triste de toute cette histoire, elle ressentit cent fois plus de peine dans la voix brisée de Morrigan. Elle avait été horrible, horrible tout le long de sa vie avec une personne qui était au plus profond d'elle, et elle ne se le pardonnerait jamais. Rien qu'au fait d'y penser, une petite larme s'échappa de son œil. Presque à l'instant où elle remarquait cette larme, elle se leva vivement, et regarda Shisui avec un sourire:

-Mais ce n'est que mon cas à moi. D'autres ont réussis à s'entendre avec leur pouvoirs, c'est le plus important.

Léandra eut soudain l'impression de retourner dans le passé, il y a quelques années, où elle était encore comme ça. Avant l'incident dans son domaine, les veilleurs et tout le reste, lorsqu'elle décidait qu'elle devait être parfaite. Lorsqu'elle avait de la difficulté à accomplir un objectif, pleurait, était blessée, elle refusait toute aide. Elle ne voulait montrer aucune faiblesse, aucune faille à exploiter pour les individus malhonnêtes. Elle devait se montrer forte pour les autres, comme pour elle. Pourtant, cela faisait longtemps qu'elle avait accepté sa tristesse, depuis qu'elle fréquentait les forêts.

Les hommes ont des forces et des faiblesses. Certaines forces ont l'air de forces, et ce ne sont que des faiblesses, d'autres sont des faiblesses, mais étant l'une de ses plus grandes forces. Léandra pensait que sa recherche de la perfection était une force, mais ne faisait que la rendre nerveuse, maussade, parfois même méchante et désagréable. Elle a toujours considéré son pouvoir et ses émotions comme une faiblesse. Pourtant, sa sensibilité aux choses, à la musique, à la souffrance des autres, à la beauté du monde était l'une de ses plus grande force. Elle avait accepté ça depuis longtemps, mais après le cours de contrôle, elle redevenait celle qu'elle était avant. Pourtant, c'était ce qu'elle ne voulait pas, loin de là.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Mar 15 Juil - 1:00

Léandra semblait apprécier l'enthousiasme que manifestait Shisui, au sourire qu'elle renvoyait au dragonnet. Attendrie, certainement, c'était ironique quand on savait que Shisui restait malgré tout plus âgé qu'elle. Le sourire aux lèvres elle acquiesça encore, c'était bien ça après tout, Theyne devait bien l'aider sans aucuns doutes ! Après tout c'était bien son genre de faire son maximum pour les autres tel qu'il le connaissait. Levant la main vers son anbaël, celui-ci s'éleva toujours plus dans le vide, l'air paniqué et battant des pattes à n'en plus pouvoir sous le regard d'autant plus enjoué de Shisui, écarquillant un grand sourire lorsque le petit animal atterrit dans les mains de l'enseignante. Profitant du petit silence durant lequel la créature calinnait sa maitresse, le dragonneau décida de reprendre forme humaine en dépit du confort que lui permet cette apparence, après tout, ça reste plus pratique pour discuter face à face qu'avec ce petit corps à peine plus gros que celui d'un chien. Tournant la tête sur ses épaules pour se remettre à l'aise et régler cette désagréable sensation, il continuait de fixer l'enseignante qui venait de s'assoir et continuait son monologue.

- Lors de notre cours de contrôle, nous avons découvert que les dons sont des êtres vivants en nous. Les pouvoirs des gens, les formes animales des garous...mon propre pouvoir.

A cette affirmation Shisui tournait le regard vers Cyril qui, conscient de cette impression, tournait le sien vers l'enfant humain. Se pouvait-il que... ? Il a son apparence, ses capacités de façon plus approfondies...
Oui, la réponse est oui, bien sûr
Mais... tu ne l'étais pas à ma naissance, non... ?
Tu sais que la fusion était parfaite... nos corps et esprits sont en harmonie totale
Mais comment peux-tu apparaitre aussi librement alors ? Ce n'est pas leur cas on dirait...
Hey ! Je suis un dragon tu te souviens ? La magie coule dans mes veines à l'état pur ! Bon je pourrais peut être t'expliquer une autre fois...
Shisui soupira suite à cette discussion mentale et à la déclaration de la dame. Certains ne s'entendaient pas avec leurs dons... cela ne le surprenait pas vraiment, quand il repense à ses divers relations avec Cyril... mais pouvait-elle en souffrir à ce point ? A en voir l'expression sur son visage, réfrénant la tristesse, c'était bien le cas, et cela peinait Shisui d'imaginer la chose. Il aurait l'impression de blesser une partie de lui maintenant s'il insultait Cyril, en même temps, sa relation à son don a été fusionnelle une bonne partie de sa vie...
Et il faut croire qu'il s'agissait bien de cela, Léandra montrait de plus en plus de mélancolie et son visage se faisait rapidement plus dur, l'enfant se rapprochant doucement l'air inquiet en voyant une larme perler sur le visage de la dame. Celle si se retournant spontanément en direction du surveillant, avec un sourire forcé pour tenter de le rassurer.


-Mais ce n'est que mon cas à moi. D'autres ont réussis à s'entendre avec leur pouvoirs, c'est le plus important.

Voila qui ne le rassurait pas vraiment, après tout, il était triste de voir qu'une personne pouvait autant souffrir de son don. Être en tel conflit avec soi-même et même au delà ne pouvait apporter que des malheurs. Regardant sérieusement Cyril, il se dit que finalement il n'était peut être pas mieux, il avait beau ne pas avoir de problèmes majeurs avec son don toute sa vie ne lui semble être qu'un triste échec tant il se trouve inutile par moments.
Je ne te permettrais pas de dire ça ! Et tu le sais !
L'enfant ne trouva rien à y répondre, gardant une expression relativement désolée. C'était vrai, il ne savait même pas tout à fait ce qu'il voulait, et était conscient que ce n'était pas de sa faute, mais cela le peinait malgré tout et au fond de lui il continue de se trouver responsable. Tournant le regard vers Léandra, il prit un ton plus sérieux, comme s'il essayait lui aussi d'aider son interlocutrice.


- Je crois que le don c'est une partie de soi... Vous finirez par le reconnaitre... si vous vous parlez. Vous finirez par vous entendre, j'espère, surtout si monsieur Theyne est là pour t'aider ! Finissant sa phrase par un petit sourire supportant une expression qui se voulait conciliante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Date d'inscription : 12/11/2013
Nombre de messages : 72
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Ven 18 Juil - 10:14

- Je crois que le don c'est une partie de soi... Vous finirez par le reconnaître... si vous vous parlez. Vous finirez par vous entendre, j'espère, surtout si monsieur Theyne est là pour t'aider !

Léandra était assez énervée contre soi-même. Elle n'aimait pas autant dramatiser sur ça. Tellement de personnes doivent connaître des souffrances pires qu'elle, et elle se plaint de son épine dans le pied. De plus, voilà qui n'était pas pitoyable de faire son intéressante devant son interlocuteur. Comment elle pouvait se détester, parfois.

La professeure était un peu déçue de voir que le jeune dragon a reprit sa forme humaine. Elle avait beaucoup admiré chaque reflet sur ses écailles, chaque écailles de son corps, même chaque buée qui sortait parfois des naseaux et de la bouche de la petite créature. Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait admirer une créature aussi magnifique, surtout lorsqu'elle est encore jeune comme ça. Mais Shisui avait bien le droit de reprendre sa forme humaine, ce n'était pas à elle de décider cela.

Le jeune drag...garçon avait dit ses derniers mots avec tranquillité, sérieux, et avec un sourire qui était assez compatissant, ça, elle ne pouvait pas affirmer l'inverse. On voyait qu'il semblait s'inquiéter un peu d'elle. Léandra laissa aussi échapper un très léger rire lorsqu'il a mentionné Theyne. Il semblait ne jurer que par lui. Cela pouvait se comprendre, si il avait passé autant de temps à vivre seul. Il ne pouvait que se rapprocher de la personne qui l'a sauvée de la solitude et de la tristesse. Peut-être même que c'était devenu un père pour lui, ou alors ça le deviendra.

-Merci pour tes conseils

Ce fût presque un souffle qu'elle libéra de sa bouche lorsqu'elle prononça ses mots, comme un chuchotement.

-Tu es gentil. Je pense que c'est toutefois plus compliqué que ça, mais j'y repenserais lorsque le moment sera venu

Elle fit un sourire sincère en le regardant. Il était bien gentil oui, mais elle ne voulait pas qu'il s'en fasse pour elle. La seule personne qui devait s'inquiéter de son cas, c'était elle et juste elle, notamment car elle seule serait capable de changer les choses. Bientôt, elle allait assister à l'un des cours de Theyne. Peut-être qu'elle va pouvoir commencer ses progrès. Peut-être aussi qu'elle n'aura plus aucun problème à la fin de l'année: ce serait un soulagement infini pour Léandra, qui se leva:

-Je pense que je vais arrêter mes recherches pour ce soir. Le parc n'est pas le meilleur endroit pour trouver des créatures, j'en chercherais une autre fois dans le petit bois. Winter, aller...

L'animal glapit et se mit à coté de sa maîtresse, l'air toujours et encore et à jamais joyeux. Léandra, quant à elle, fit une révérence devant le surveillant, avec un sourire:

-Une créature aussi belle et sage qu'un dragon mérite d'être saluée avec de la tenue par la pauvre humaine que je suis. Répliqua t-elle avec un rire

Après ses mots, elle leva un peu la lanière de sa sacoche vers le haut de son épaule, et commença à partir vers la haie du parc, Winter sur les talons. Elle fit un dernier signe de la main à Shisui pour le saluer, avant de repartir. Malgré un petit moment de tension, cette soirée s'était bien passée. Elle a pu rayer des objectifs de sa liste de petites fantaisies de la vie à faire: attraper une luciole dans un bocal, et admirer un dragon devant-elle. C'était effectivement l'une des meilleures soirées qu'a connus la professeur de créature.

~~~~
couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1534-la-violoniste-mau
Date d'inscription : 16/12/2013
Nombre de messages : 141
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Une créature nocturne bien inattendue   Ven 18 Juil - 21:51

Shisui ne lisait plus seulement une certaine tristesse dans son regard, mais également une pointe de déception lorsqu'elle vit qu'il était redevenu humain. C'était assez impressionnant pour Shisui de voir à quelle point elle était fascinée, il s'attendait plutôt à une réaction de frayeur lorsqu'il s'était transformé. C'est la professeure de créature après-tout pensait-il à répétition, c'est normal qu'elle soit passionnée par son domaine. Il faudrait qu'il lui demande ce qu'elle sait sur les dragons à l'occasion, ça pourrait être intéressant, mais il commence à se faire tard et il est un peu fatigué déjà... Et de toute façon, cette forme n'était pas forcément des plus pratiques quand il s'agit de discuter. Enfin, la légère déception laissa rapidement place à un sourire amusé lorsqu'il parla de Theyne. Peut être était-elle amusée de l'enthousiasme avec lequel il parlait de lui, ou bien appréciait-elle juste la conversation, ce au quoi Shisui ne réfléchissait pas vraiment, il était juste content de la voir sourire un peu.

- Merci pour tes conseils. Tu es gentil. Je pense que c'est toutefois plus compliqué que ça, mais j'y repenserais lorsque le moment sera venu.

Il fit une petite moue de déception lorsque Léandra lui dit qu'elle y penserait plus tard, autant dire aussi facilement qu'elle n'y croit pas vraiment pensa-t-il en regardant Cyril, la tête vers le bas.
Tu crois que ça se passe comment pour d'autres ?...
Aucunes idées... je suis un dragon de glace moi, pas d'esprit...
Je pense pas que ça soit une bonne idée... de toute façon...
Ces pensées étaient sincères, il s'inquiétait un peu de ce que lui disait l'enseignante, c'était plutôt triste. Mais il n'en eut pas vraiment le temps de s'y attarder, la fatigue montait et il se trouvait à lancer un bâillement restreint devant la dame, prenant soin de mettre la main devant le visage par politesse, ce dont lui avait déjà parlé Theyne... Visiblement il en était de même pour elle, ou alors c'était pour lui permettre de s'en aller, il ne savait pas trop. Quoi qu'il en soit elle admit vouloir en rester là pour le parc, ironisant sur le manque de créatures dans les environs en rappelant son petit anbael à elle, il avait l'air aussi inépuisable que Cyril décidément celui-là.


-Une créature aussi belle et sage qu'un dragon mérite d'être saluée avec de la tenue par la pauvre humaine que je suis. Dit-elle en faisant une révérence aussi pompeuse que possible.

Riant un peu de son cinéma, l'enseignante regardait clairement le petit humain qui lui était un peu gêné par ça, tournant le regard en cachant sa main derrière la tête. Alors que c'était bien proche des dires de Thaxyl, Shisui s'y faisait peu, mais cela ne semblait certainement pas déranger Cyril qui faisait le fier, visiblement peu conscient de l'ironie avec lequel elle s'exerçait.
S'avançant lentement vers le hall de l'académie, Léandra se retourna un cour instant pour saluer le surveillant, qui lui renvoya amicalement d'un geste de la main, en profitant pour envoyer un dernier message à l'enseignante.


- Bonne soirée ! Et bon courage... Dit-il en pensant aux exercices avec son don. Il hésita un instant avant de reprendre parole, s'avançant un peu pour être à portée d'oreille avec sa petite voix.
Heu... Prévenez-moi pour la sortie de classe !


Lançant sa dernière phrase avec un sourire un peu gêné, il finit par repartir lui aussi dans ses quartiers à l'académie, toujours suivi par Cyril (qui n'avait pas vraiment le choix).
Pff... avec tout ça on a finalement rien pu faire...
Au moins... on a rencontré quelqu'un, c'était agréable...
Oui, c'est vrai... elle est gentille, et puis, elle nous adore ! dit-il avec un grand sourire
Shisui était encore un peu gêné de la soirée, mais reparti léger, et heureux de cette soirée, ça ne lui arrivait pas souvent. Il avait en réalité si peu d'occasions de faire vraiment connaissance, sa personnalité n'aidait pas, mais il faisait des progrès.
Une sortie à la banquise, hein... se dit-il, nostalgiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
 

Une créature nocturne bien inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa - Forum RPG dark-fantasy ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: L'extérieur de l'Académie-