AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Présentation des Royaumes de Rëvalïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 378
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Présentation des Royaumes de Rëvalïa   Sam 27 Sep - 15:49



À venir …


À venir …

Le royaume de Lindörwin s'est formé en troisième parmi les Quatre Royaumes de l'Alliance, délimitant ses frontières et reconnaissant la famille royale de façon officielle en l'an 13 après l'Éveil. À l'instar d'Edälia, le climat du royaume est très tempéré. Les zones de relief sont principalement concentrées autour de la petite chaîne de montagnes d'Illuwän, qui contemple les plaines et l'aire des grands lacs de ses quelques mille deux cent mètres de point culminant. La grande majorité des frontières de Lindörwin sont littorales, qu'il s'agisse de falaises, de plages de sable blanc ou noir selon les zones. La plus grande frontière terrestre du royaume est celle faisant face aux déserts et aux plaines sèches de l'espace sauvage inhabité du Sud : celle-ci s'étend en effet du nord au nord-est sans interruption. La bourgade d'Olesion, située dans une petite plaine au plein nord, pile à la frontière du royaume, accueille volontiers les voyageurs épuisés ayant traversé l'espace sauvage inhospitalier. Cependant, depuis la signature de l'Alliance des Quatre Royaumes, une route balisée et plus sûre que les chemins isolés s'est ouverte le long de la côte à l'ouest afin de permettre aux population de se rendre à Edälia, Inyädris, puis Karnevriath sans trop de soucis. La route est en assez bon état pour que les charrettes pleines de marchandises n'aient aucun mal à s'y déplacer. La seconde frontière terrestre du royaume est celle partagée avec le territoire indépendant de Norestir, depuis 325 après l'Éveil.

La population y est d'un tempérament très calme et posé, préférant la négociation et le commerce aux conflits ouverts. L'éducation est un des éléments essentiels de la culture lindörwinaise, qu'il s'agisse des sciences-magiques comme l'alchimie ou de la magie pure. Au sud du royaume se trouve notamment la zone élémentaire sacrée de l'Esprit. Le royaume en est le gardien et le protecteur. De même, si les karnevriens préfèrent une fourrure à des mains propres, les lindörwinais préfèrent une hygiène irréprochable à un bol de soupe ; l'hygiène et la propreté des habitations tiennent éloignées les maladies. C'est d'ailleurs au cœur du territoire de Lindörwin que s'est formé l'Ordre des Guérisseurs ; ils ont leur siège au centre de l'aire des grands lacs. Depuis la formation de la guilde, Lindöwrin prospère avec le commerce et l'échange de médicaments.



La carte du royaume du Sud est disponible à la bibliothèque des capitales de chaque Royaume, ainsi que dans les principaux chef-lieux des régions : ICI.


À venir …

Le royaume d'Inyädris est le plus récent des Quatre royaumes de l'Alliance, ayant été fondé en 51 après l’Éveil. Situé à l'est du continent central, il est également le plus chaud d'entre tous les pays. Les températures ne descendent presque jamais en dessous de dix degrés, et même en plein hiver, il est rare qu'il fasse moins de quinze degrés sur les zones protégées.

Le paysage y est néanmoins varié s'étendant sur près de mille kilomètres de large sur un peu plus d deux mille kilomètres de long. Du nord au sud, les plaines asséchées par le soleil brûlant laissent place au désert central, puis à une zone plus irriguée et au climat plus doux, et enfin aux plaines de roches rouges. Le littoral y est également divers, allant des plages de sable blanc au sud aux falaises abruptes près du Volcan à l'est. Le royaume a une frontière commune avec Karnevriath au nord et Edälia à l'ouest. Au sud cependant, sa frontière s’interrompt sur la savane et les espaces naturels sauvages.

Les seuls revenus des inyädrisiens sont l'océan, les fruits tropicaux qui y poussent tout au long de l'année, et le minerais rare qui compose sa petite chaîne de montagne. Le royaume a installé sa capitale dans l'immense port de Kefalls, où vit sa famille royale. Suite au décès de l'ancien roi Màrvin Ilenron il y a bientôt cinq ans, c'est sa fille aînée Euredice, aujourd'hui âgée de vingt-cinq ans, qui est à la tête du royaume. La jeune reine sait gérer le pays d'une main puissante et autoritaire, mettant en avant les atouts de son royaume auprès de ses partenaires commerciaux afin de l'enrichir au mieux. C'est d'ailleurs à elle que le royaume doit son tout nouvel accord commercial avec Edälis, qui permet aux navires inyädrisiens de traverser l'Ilaïde jusque sur le territoire d'Edälia afin de rejoindre les rives ouest de l'Océan Azuré.



La carte du royaume de l'Est est disponible à la bibliothèque des capitales de chaque Royaume, ainsi que dans les principaux chef-lieux des régions : ICI.


À venir …

Le royaume de Karnevriath est un des premiers royaumes créés après l’Éveil, en l'an 2. Situé tout au nord de Rëvalïa, il est entièrement gelé sept des douze mois de l'année ; mais même lorsque les grosses neiges et les glaciers commencent à fondre en juin, les températures restent particulièrement basses, n'ayant jamais dépassé les dix degrés dans toute l'histoire du royaume. La population est principalement humaine, et est généralement hostile aux étrangers en dehors des grandes villes.

Karnevriath est aussi et surtout l'un des royaumes les plus résistants de par son histoire. Autrefois, les frontières du royaume s'étendaient au-delà d'Ayalamith l'Infranchissable, englobant la zone élémentaire sacrée de l'Air. La magie de l'Air était particulièrement présente dans les gènes des habitants du « Royaume du Nord », et il est dit que de nombreux dons en rapport avec cette magie élémentaire s'y sont développés. Cependant, en 205, un immense gouffre s'est ouvert sous l'ancienne capitale du royaume, détruisant une bonne partie des forces et de la population du royaume. Outre la destruction de la ville royale, Karnevriath connu ce jour-là un plus grand désastre : le gouffre s'est ouvert sur l'Abysse, et les âmes y ayant plongé s'y sont retrouvées prisonnières, alors que des créatures infernales en sont sorties.

Les survivants se sont réfugiés à l'Est de la chaîne d'Ayalamith par un tunnel secret qu'ils ont ensuite condamné, empêchant quiconque d'accéder à la partie ouest de Rëvalïa et donc au gouffre vers l'Abysse. La nouvelle capitale royale, Doerwinh, s'est construite plus au nord du nouveau royaume, en plein dans la Chaîne.

« Karnevriath la polaire » est ressortie fortifiée de cette épreuve, et le royaume a vécu une ascendance économique spectaculaire ces deux cents dernières années, notamment grâce à la construction de la nouvelle capitale économique Noryannarh, plus proche des frontières du Sud et plus accessible par les commerçants des autres royaumes. Depuis le pacte d'Alliance des Quatre royaumes en 405, l'ouverture des frontières aux citoyens des royaumes concernés a apporté une nouvelle vague de richesses pour le royaume des neiges.



La carte du royaume du Nord est disponible à la bibliothèque des capitales de chaque Royaume, ainsi que dans les principaux chef-lieux des régions : ICI.


À venir …

Située entre le royaume de Lindörwin et la zone élémentaire sacrée du Feu, la petite contrée de Ràva est la gardienne de cette dernière. La contrée est née dans les années 140, du fait de l'afflux de populations garoues venant de tout Rëvalïa. Celles-ci, persécutées ou isolées dans leurs royaumes d'origine, décidèrent de s'installer dans un des espaces sauvages inhabités au Sud du continent, formant ainsi de petits villages isolés regroupant des garous de race similaires. Peu à peu, toute la zone au Sud de Lindörwin finit par être habitée, et certains garous commencèrent à revendiquer la formation d'un pays réservé aux garous, ce afin de rassembler leurs semblables maltraités pour leur différence, ou tout simplement pour former une nation unie.

En 241, un groupe de garous décida de former une cité principale à but de capitale : Derohar, et décrétèrent la zone au Sud du royaume de Lindörwin comme indépendante, lui donnant le nom de Ràva. La zone n'ayant ni gouvernement propre ni famille royale, il fut décidé de former un conseil représentatif de toutes les sous-races garoues siégeant à Derohar afin de négocier et d'interagir avec les autres royaumes. La contrée de Ràva reste cependant sans réel gouvernement à ce jour, chaque village ou cité étant seule maître de sa législation.

La contré de Ràva s'étend sur près de deux mille kilomètres de long pour cinq cent kilomètres de large. La grande majorité de ses frontières sont littorales, ce qui en fait un grand peuple de pêcheurs. Au sud-est du territoire se trouve pourtant une zone désertée de toute vie du fait de sa dangerosité : un puits de l'Abysse s'est ouvert à quelques trois cents kilomètres de la Fosse de Cersën qui sépare la contrée du royaume de Lindörwin.


La carte de la contrée des garous est disponible à la petite bibliothèque de Derohar, mais n'est malheureusement pas accessible aux étrangers : ICI.

À venir …

Norestir est le plus petit territoire sous domination humaine qui ait existé depuis la fondation des Grands royaumes de Rëvalïa. Après la chute de l'Académie de magie d'Edälia en 305 après l'Éveil, le siècle d'ombre qui a ravagé le royaume d'Edälia s'est étendu jusque dans les royaumes voisins. Malgré son avancée sociale, les Temps Sombres ont gagné Lindörwin. Prétextant contre une réforme du Conseil Royal le réduisant strictement à la famille royale, les foules se sont soulevées sur la péninsule de Kaërmon, au nord-ouest du royaume, et les villageois environnant ont envahit la cité portuaire de Winmaër aux alentours de 323 après l'Éveil. Après des mois de guerre civile, la famille royale a accepté de négocier un traité de paix, léguant la péninsule de Kaërmon aux révolutionnaires.
Ceux-ci ont renommé leur nouveau territoire Norestir dès 325 après l'Éveil, et ont rebaptisé la cité portuaire Estirion. Refusant de mettre en place une monarchie, les révolutionnaires ont instauré un gouvernement du peuple, le tout premier de l'histoire de Rëvalïa. Aujourd'hui, le territoire indépendant de Norestir commerce sans soucis avec ses voisins monarchiques, et demeure sous la protection politique de Lindörwin.
Les paysages du territoire indépendant sont peu variés et rapidement limités : l'océan Azuré entoure la quasi-totalité de ses frontières, à l'exception de la frontière est délimitée par une petite montagne qui fournit à Norestir son eau de source. Les pins colonnaires poussant le long des côtes se marient aux plages de sable clair, aux grandes falaises de pierre blanches et aux quelques lacs faisant face au coucher du soleil. D'un bout à l'autre du territoire, il est possible de distinguer la capitale et seule réelle ville : Estirion. Les révolutionnaires ne résidant pas à Estirion se sont retirés dans leurs villages à quelques dizaines de kilomètres de la capitale.

La carte du territoire indépendant est disponible à la bibliothèque des capitales de chaque Royaume, ainsi que dans les principaux chef-lieux des régions : ICI.


À venir …

~~~~
« Je te retrouverai. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 378
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Présentation des Royaumes de Rëvalïa   Sam 27 Sep - 15:56




À venir …

L'Océan Azuré constitue plus de la moitié de la superficie de Rëvalïa. En plein centre de cet océan se trouve la zone élémentaire sacrée de l'Eau, protégée par les représentants de tous les peuples sous-marins et par les quatre Orasils : Gorlatrarion, Apolatrauth, Konyanrug et Longrawàng, les Gardiens immortels de la zone sacrée. La zone élémentaire sacrée de l'Eau est devenue le Royaume d'Ananta bien avant la naissance du Royaume d'Edälia, durant les Grandes Guerres entre races primordiales. Les peuples sous-marins ont ainsi créé un royaume commun gardien de l'Eau, à la fois afin de mettre fin aux conflits inter-espèces, mais aussi pour pacifier l'Océan Azuré tout entier. Ainsi, Ananta est le siège politique de l'Océan Azuré ; tous les représentants de chaque peuple sous-marin s'y retrouvent tous les 5 ans. Il fait également office de terre d'accueil à tout individu en faisant la demande, qu'il soit aquatique ou non. En effet, il est possible de trouver des Garous, des Humains ou même des Elfes habitants sur l'Île Centrale d'Ananta.

Il existe différentes communautés de peuples sous-marins au sein d'Ananta vivant en dehors de la capitale. Non-loin de l'Île Centrale s'est établit une communauté de Myriads qui emplit parfois les fonds sous-marins de ses chants aquatiques. Au sud-est de la zone élémentaire sacrée se trouve un village d'Irsirs, non-loin de la Grande Fosse du Sud. Enfin, une communauté d'Elgors peuple cette même Grand-Fosse.




La carte de la contrée sous-marine est disponible à la bibliothèque des capitales de chaque Royaume, ainsi que dans les principaux chef-lieux des régions : ICI.


À venir …


À venir …

À venir …

Au nord du royaume de Karnevriath, de l'autre côté de l'infranchissable Chaîne d'Ayalamith s'étend la zone la plus protégée de tout Rëvalïa, au cœur des terres inhabitées. Elmenda, aussi appelée en langue commune la Forêt sacrée Elfique, a vu naître les premiers Elfes et reste encore aujourd'hui la Gardienne des traditions elfiques ancestrales. Interdite d'accès aux autres races, elle est l'une des régions les plus baignées de magie lunaire de tout le Monde connu. Au fil des générations, les communautés d'Elfes se sont étendues sur Rëvalïa, traversant la Chaîne jusqu'à atteindre la Forêt Astraël, où ils se sont installés définitivement.
Si la Reine des Elfes et la Grande Prêtresse de la Lune demeurent aujourd'hui à Lunalïs, le Conseil des Anciens, composé des représentants des treize plus anciennes familles elfes de Rëvalïa, est chargé de la surveillance et de la protection d'un des Treize Piliers Rocheux qui forment la démarcation de la Forêt Sacrée. Malheur à quiconque oserait s'y aventurer sans l'autorisation explicite de la Reine des Elfes ou de la Grande Prêtresse …

Il n'existe pas de carte exacte des régions par-delà la grande chaîne d'Ayalamith, et les elfes ont de plus repoussé tout explorateur tentant de découvrir les secrets de leur forêt sacrée.

~~~~
« Je te retrouverai. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 378
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Présentation des Royaumes de Rëvalïa   Sam 27 Sep - 15:56


Sur la terre de Rëvalïa existent des zones n'ayant jamais été conquises par des groupes d'individus civilisés. La contrée de Ràva faisait autrefois partie de ces terres, avant d'être colonisée par des meutes, des hordes, des troupeaux et des foules de garous venant des quatre coins de Rëvalïa.
À ce jour, des espaces naturels inhabités séparent encore les royaumes, présentant un cadre dénué de toute loi et de toute hiérarchie idéal pour les brigands de grand chemin ou les exilés en quête de solitude. En ces lieux, seule la nature domine et fait office de frontière naturelle. Si vous vous y aventuriez, sachez que les humains y sont rarement les bienvenus. Peut-être y trouverez-vous votre perte au détour d'un désert, d'une forêt acérée ou d'une montagne isolée. Mais peut-être y trouverez-vous aussi une oasis, un petit coin de paradis où vous installer le temps que le reste du monde vous efface de son souvenir …

À venir …

À venir …

~~~~
« Je te retrouverai. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Présentation des Royaumes de Rëvalïa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation des Royaumes de Rëvalïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Corbeille Staff-