AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rp alternatif : Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayla Morg
Nandorien
avatar
Nombre de messages : 164
Age : 26
Don / Pouvoir : Dons Vampiriques, capacités physiques et régénération effrayantes
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Vampire
Dons Élémentaires: Esprit
Perfectionnement: Magie Rituelle ~ École du Serpent

MessageSujet: Rp alternatif : Apocalypse   Ven 13 Fév - 23:27

Cela faisait longtemps que nous n'avions plus fait de nouveautés sur ce lent, mais néanmoins beau, forum. C'est en parlant du futur de nos personnages, que nous ne verrons sans doute pas avant longtemps, que l'idée de faire des rps dans un univers alternatif nous est apparu. Je vous présente donc le terrible monde alternatif du forum, j'ai nommé, apocalypse. Le principe est très simple, nous prenons les trois gros events prévus pour le forum et nous partons du principe que le pire s'est produit. Comment vos personnages vont se comporter après ces catastrophes ? Dans un monde marqué par des événements tragiques ? Bienvenue en l'an 426 !

Vous trouverez plus bas une chronologie alternative, expliquant tout ce qui s'est produit ces vingt dernières années. Comment participer ? Simple, il suffit de vous inscrire à la suite de ce message. Un sous forum spécial sera créé, il faudra juste préciser le lieu de votre rp dans le titre, nous ne pouvons pas recréer tous les lieux de Rëvalïa, vous pensez bien. Si vous désirez laisser une empreinte dans l'histoire, participant ou non, merci aussi de faire une proposition à la suite de ce message.

Dans les ténèbres d'un lointain futur, il n'y a que la guerre...ou pas !

~~~~


Certains voient le monde en noir
D'autres en blanc
On parle aussi de gris
Le mien est rouge...


Thème musical
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1311-l-heritiere-amnes
Ayla Morg
Nandorien
avatar
Nombre de messages : 164
Age : 26
Don / Pouvoir : Dons Vampiriques, capacités physiques et régénération effrayantes
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Vampire
Dons Élémentaires: Esprit
Perfectionnement: Magie Rituelle ~ École du Serpent

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Ven 13 Fév - 23:28

Septembre 406 : Le héros d'Edälis

En septembre a lieu le festival de la réconciliation, gigantesque fête où sont présents les hommes, les elfes et les vampires, ayant pour but d'unir ces trois grandes races. Malheureusement, lors de l'épreuve du labyrinthe, jeu créé par le directeur Myrddin, une tragédie se produisit. Numen Silrul, héraut de l'Abysse, s'introduisit dans la dernière épreuve en trompant la vigilance d'une élève et créa le début d'un puits abyssal, ayant pour but d'avaler toute la ville. Le groupe d'élèves aurait pu être sauvé, si l'esprit de la reine Persephone Morg s'était manifestée dans le corps de sa fille, de même que celui du légendaire Lewis Thaddeus d'Elenor. Seulement, craignant pour la survie de leurs descendants respectifs, ceux ci ne firent rien d'autre que protéger leurs enfants de l'influence néfaste de l'Abysse. Les élèves étant désorganisés, ils ne purent rien tenter contre Numen, qui arriva jusqu'au dernier stade du puits. Bien que gravement blessé par une attaque abyssale, le professeur Shitennô Bachiatari utilisa tout ce qui lui restait comme énergie, magique et vitale, pour mettre les élèves à l'abri. Malgré les suppliques de son pouvoir, le Célestin ne s'arrêta pas là et fit une dernière démonstration de son incroyable maîtrise et téléporta... toute la ville, juste à la limite de ce puits. Sachant qu'il allait mourir de toute manière, n'ayant quasiment plus d'énergie, il fusionna son corps avec son élément et se transforma en une gigantesque bombe élémentaire, ravageant tout dans le petit périmètre où se trouvait Numen et les élèves auparavant. Malgré toute sa puissance, le héraut de l'Abysse ne pouvait survivre a une telle déflagration et fut répudié par la grande ennemie, coupant ainsi le lien vital qui les unissaient. Si cela n'avait pas été fait, l'Abysse aurait pu être détruite elle aussi grâce au sacrifice du Célestin.

Bien qu'affaiblit, le peuple d'Edälia se rétablit très vite, leurs structures étant toujours intactes grâce au sacrifice du professeur Bachiatari. Probus ordonna la construction d'un mémorial en l'honneur du Célestin et de toutes les victimes de l'Abysse. Il reconnut ensuite en public que sans la magie, toute la capitale aurait été dévastée. Il s'engagea donc à verser des indemnités aux familles ayant subis des pertes lors du décret anti magie. Malheureusement, ces événements furent noircis par la mort du sage de la nouvelle lune Yesod, qui, culpabilisant par la mort de celui qu'il considérait comme son fils, se sentit indigne de sa position d'esprit lunaire et mit fin à ses jours. Il ordonna au phénix de le brûler, afin de laver son âme corrompue. Malgré les tentatives de l'oiseau mythique pour l'en dissuader, il accepta la dernière volonté de son ami et mit un terme à la légende du sage. Mephiles fut également touché par la tragédie et sombra dans un profond chagrin. Il en voulut à Fujiin de ne pas être intervenu à temps et quitta l'ordre des sages. Il devint celui qu'on appela plus tard le gardien du puits, s'assurant que personne ne s'approche trop de l'endroit où son petit fils perdit la vie.

Novembre 406 : La princesse sanglante

En novembre eu lieu l'un des événements les plus tragiques de notre histoire, l’avènement de la princesse sanglante, que certains qualifieront même plus tard de reine des ténèbres. Alors que tout le monde se remettait lentement des horreurs du labyrinthe, un fantôme du passé fit son apparition dans l'académie d'Edälia, le roi Drake Morg, le plus grand ennemi des sages, après l'Abysse bien entendu. Il exigea qu'on lui remette sa fille, la jeune Ayla, afin de la libérer de son sceau et de faire d'elle une véritable enfant de Nandoriath, la terre des vampires. Myrddin, ne voulant pas faire le moindre incident diplomatique après le désastre ayant coûté la mort de son premier professeur, laissa le roi récupérer son enfant, il était de toute manière légalement dans son droit. Personne n'osa défier le vieil homme et personne n'était en mesure de s'aventurer dans les terres des vampires de toute manière. Si Shitennô ou Mephiles avaient été présents, les choses auraient sans doute été différentes, mais ce ne fut pas le cas.

Ayla fut débarrassée de toutes ses autres personnalités et se laissa petit à petit corrompre par son sang. Elle aida son père à retrouver sa sœur, puis élimina le roi une fois rentré au cœur de Sielarath, dans l'endroit que l'on nomme le château du dragon. Elle ne fit plus confiance qu'en sa sœur, étant tout autant affectée par le sang maudit des Morg, puis finit par reprendre le contrôle de Nandoriath et convoqua les comtes. Elle commença par remercier le comte Hakairyoku pour sa fidélité et lui accorda le droit de venir prendre sa place auprès de sa sœur. Vint ensuite Kuran, auquel Victoria elle même expliqua que si il tentait encore une seule fois de manipuler un seul membre de sa famille, elle s'occuperait personnellement de lui. Néanmoins, on l'autorisa à reprendre son rôle de conseiller royal. Ayla laissa ensuite le choix à Vesper, expliquant clairement qu'elle n'allait pas en rester là avec le conseil des sages et les humains, mais qu'elle désirait également exterminer les démons. Étrangement, le vampire accepta d'ignorer le funeste sort des humains et de ceux qui avaient protégés Rëvalïa durant tout ce temps et prit la tête de la future armée vampirique prévue pour la guerre contre les forces démoniaques. Osterer eut beaucoup moins de chance, il fut accusé de trahison pour son implication dans le pacte de non agression et fut exécuté par Ayla et Victoria en même temps dans une danse macabre et démente. Viktor, refusant de voir son espèce transformée une fois de plus en monstruosité, défia en duel la future reine, qui le massacra sans la moindre hésitation. Le sang maudit coulant dans ses veines lui faisait perdre quasiment tout ce qui faisait d'elle un être doué d'amour. La compassion, la pitié, la générosité, l'amitié, toutes ces petites choses positives qui la rapprochait d'un semblant d'humanité, tout avait été effacé par ce sang. Par la suite, les vampires éparpillés un peu partout sur Rëvalïa furent rappelés en Nandoriath, qui reprit peu à peu vie, mais les horreurs ne faisaient que débuter.

Ayla fut sacrée reine et fit d'Akumatsuki un Morg, bien que le rituel fut effectué par Victoria. La nouvelle dirigeante ordonna ensuite qu'on enlève l'équivalent de pas moins de trois villages, laissant uniquement sur place les vieillards et les enfants, pas par pitié, mais car ils ne lui étaient d'aucune utilité. Au total, ce fut pas moins de deux mille quatre cent personnes qui furent enlevées par les forces de la reine. Le quart fut immédiatement tué, transformé en réserves de sang, leurs corps allant nourrir les bêtes de Nandoriath. La moitié fut installé dans les profondeurs du château, nourrissant de temps à autre les vampires, étant étrangement bien traités, malgré leur peur de cette espèce sanguinaire. En vérité, Ayla avait pour but de les "élever", afin de ne jamais manquer de sang, bien qu'elle ne les considéra jamais comme des esclaves, mais comme des "invités forcés". Le reste fut transformé en vampires et en dhampires.

Sachant qu'avec ce renfort de troupes, les humains avaient très peu de chance de pouvoir régler la situation par la force et que le sages ne voulaient visiblement rien faire pour le moment, le roi Probus Kyte invita la reine à venir négocier à Edälis, apportant le fameux pacte de non agression afin de prouver sa bonne foi. Seulement, Ayla ne l'entendait pas vraiment de cette oreille, une fois arrivée sur place, elle exécuta le roi et son fils, ainsi que divers nobles et conseillers, détruisit le pacte et empala leurs cadavres à la sortie de la ville. Pour une raison qu'on ignore encore, la reine Annabella Kyte était absente ce jour là, bien que l'idée de cette rencontre soit de son fait. N'ayant plus le moindre héritier à mettre sur le trône, c'est elle qui hérita du royaume. Les vampires quant à eux retournèrent à Nandoriath, sans se soucier des autres espèces.

Décembre 406 : La guerre des astres

Décembre fut placé sous le signe de la guerre, rivalisant presque avec la guerre des éléments par sa brutalité. Sommeillant depuis des siècles, une étrange créature vit le jour dans le désert central d'Inyädris. C'était un homme portant le masque d'un faucon, semblant être irradié de lumière solaire. D'un simple geste, il fit resurgir du sable du désert, une cité gigantesque, ayant été oubliée au fil des siècles. La taille de cette ville était titanesque, recouvrant rapidement la moitié de cette étendue faite de sable. Prenant son sceptre en main, il frappa violemment le sol et déclencha une gigantesque tempête de sable, qui empêcha toute personne de traverser ce désert durant une semaine. Une fois la tempête terminée, l'étrange individu contempla son œuvre, il venait de faire revenir à la vie tous ceux qui avaient péris par le passé, le peuple des solaires venait de renaître.

Cette espèce si particulière était d'apparence humaine et n'avaient aucun lien particulier avec le soleil, étant à la base des êtres. Seulement, à force de vivre sous ce soleil pesant, ils développèrent certaines capacités et furent liés à ce dernier. Ils étaient capables d'utiliser l'énergie solaire dans des marques bien précises, présentes dans leur chair, mais cela avait un énorme coût. Sans soleil, ils ne pouvaient pas vivre, ils devaient passer le plus clair de leur temps sous la lumière de cet astre qu'ils considéraient comme divin sous peine de dépérir et mourir. Le taux de mortalité était relativement élevé, beaucoup ne supportaient pas la nuit et se trouvèrent à chaque fois affaiblit. Il fut donc décidé de sacrifier le plus puissant de leurs sages et de lui attribuer suffisamment de marques pour qu'il puisse absorber autant d'énergie solaire que possible, afin permettre aux autres solaires de ne plus être ainsi affaiblit. Naturellement, cela aurait fait de lui un dieu égal à la lune, imposant ses propres règles, chose que l'astre n'apprécia pas vraiment. Elle provoqua une éclipse au moment clé du rituel et retourna ainsi le pouvoir des solaires contre eux, provoquant ainsi leur perte et la destruction de leur cité.

Ce que la lune ignorait, c'était que le sage avait déjà été transformé et puisait lentement l'énergie solaire depuis plusieurs siècles. Ce dieu vivant, nommé par les elfes sous le nom d'Aurë, fit donc son apparition et détruisit le sombre dessein de la lune. Naturellement, le culte du soleil rejoignit rapidement cette divinité, lui prêtant allégeance, voyant en lui le dieu qu'ils attendaient depuis si longtemps. Aurë renforça leur système immunitaire pour les remercier et les accueillit à bras ouverts, tandis que la lune convoquait une réunion du conseil des quatre, qui allait devenir la plus meurtrière de l'histoire. Elle exigea clairement que cette espèce, toute entière soit exterminée, qu'il ne reste même plus le moindre brin d'énergie pouvant prouver leur existence aux générations futures.

Phoenix fit le tour des royaumes où se trouvaient les différentes espèces lunaires et leur expliqua le danger de cette nouvelle espèce, voulant monter une armée suffisamment puissante pour éradiquer cette hérésie. De toutes les races lunaires, seules trois refusèrent de rentrer dans ce conflit : certains royaumes humains, les garous et étrangement... les vampires. Les humains étaient partagés, certains refusaient le combat pour des raisons nobles ou mystérieuses, d'autres ne voyaient que leur destruction et refusèrent d'aller se sacrifier dans une guerre qui ne les concernaient pas, mais ce ne fut pas le cas de tous les royaumes.

Edälia fut le premier à refuser, la reine Annabella Kyte ne voyait nullement une menace pour son peuple et ne désira pas se sacrifier au nom d'une divinité qui n'avait que faire des vies humaines. Cette décision la rendit extrêmement populaire auprès des humains présents dans son royaume, ce qui était bien entendu le but. Cela faisait longtemps qu'elle désirait se débarrasser du conseil des sages et des quatre, elle espérait bien que cette guerre allait les faire s’entre tuer. Dans le cas où cela ne marcherait pas, elle avait de toute manière un plan beaucoup plus vicieux pour les détruire, une femme qui les refroidiraient à jamais et qui aurait un impact décisif dans un futur plus ou moins proche.

Lindörwin hésita pendant un long moment et finit par céder, plus par peur de représailles de la part du conseil que par envie de se battre ou de servir la lune. Cependant, ils n'étaient pas non plus totalement suicidaire et n'envoyèrent que la moitié de leurs forces. Norestir refusa clairement d'envoyer le moindre soldat au casse pipe, décrétant que cette guerre ne les concernaient pas et que suivre les sages dans cette folie ne ferait que provoquer leur destruction.

Karnevriath fut dans un cas très différent, ils refusèrent poliment le conflit, mais s'excusèrent de ne pas pouvoir les aider. Ce n'était pas l'envie de se battre qui manquait ou d'honorer la lune, mais ils tenaient à la survie de leur espèce. A force de vivre dans un froid extrême, envoyer leurs soldats dans un environnement à l’extrême opposé aurait été un véritable suicide collectif. Ce fut le seul refus qui ne fut pas mal pris par le conseil, des cadavres ne leur serviraient à rien dans ce conflit.

Inyädris refusa tout simplement de recevoir Phoenix, étant tout simplement acquis à la cause d'Aurë. Le royaume permit en plus à la cité des solaires de s'étendre et bénéficièrent des bienfaits du soleil, tout en protégeant leurs frontières. Naturellement, la lune les accusa de trahison et les cibla lors des premiers assauts, mais c'est les aléas de la guerre, il y a toujours des changements de camps.

Les garous refusèrent tout simplement de mourir pour une cause qui ne leur parlait pas et se déclarèrent comme neutre, ils n'étaient de toute manière pas un royaume. Phoenix ne fut pas particulièrement surpris, bien que navré par leur décision, fut extrêmement compréhensif, même s'il doutait que la lune, elle, le soit.

La reine des ténèbres comme on l'appelait actuellement, accepta la demande d'audience de Phoenix, avant d'éclater de rire et de lui demander de partir, tout en remettant au conseil le prix de la blague de l'année. De base, elle n'allait pas aider ceux  qui avaient détruit sa famille et manqué de faire pareil avec son espèce, de plus, envoyer des créatures de la nuit combattre l'incarnation du soleil ? Soit leur plus grande faiblesse ? Mais qu'est ce qu'il ne faut pas entendre.

Les elfes eux prirent immédiatement part au combat, plus par envie de servir la lune que par désir de se battre. Les Célestins sautèrent sur l'occasion pour prouver leur valeur, histoire d'être débarrassé de leur malédiction. Même les démons, du moins les forces de la colère et de la paresse envoyèrent quelques troupes, surtout motivés par un défi à la mesure de leurs pouvoirs que pour aider la lune. Quant aux pirates... ben ce sont des pirates, il n'y a pas vraiment de miracle.

~~~~


Certains voient le monde en noir
D'autres en blanc
On parle aussi de gris
Le mien est rouge...


Thème musical
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1311-l-heritiere-amnes
Ayla Morg
Nandorien
avatar
Nombre de messages : 164
Age : 26
Don / Pouvoir : Dons Vampiriques, capacités physiques et régénération effrayantes
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Vampire
Dons Élémentaires: Esprit
Perfectionnement: Magie Rituelle ~ École du Serpent

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Ven 13 Fév - 23:29

Avril 411 : La destruction des sages

Cinq ans après le début de la guerre, le conseil des sages fut presque entièrement détruit par une mystérieuse femme. Les uns après les autres, les sages furent massacrés, leurs âmes arrachées, le lieu de leur ultime affrontement fut presque entièrement recouvert de glace. Ce jour là, quatre sages, combattant pourtant ensemble, furent incapable de tuer une seule personne et ce n'était pourtant pas Numen ou l'Abysse. Les rares témoins de la scène parlèrent d'une femme aux cheveux blancs, encapuchonnée, dans une sombre armure, visiblement insensible aux attaque de ces maîtres en magie élémentaire. Mephiles refusant toujours de rejoindre le conseil, aveuglé par le chagrin qui avait totalement obscurcit son cœur, il était impossible de traquer cette personne ayant des affinités particulières avec la nécromancie. Fujiin quant à lui n'apprit que bien plus tard ces événements, étant devenu entre temps le commandant des forces lunaires dans la guerre des astres. On considère que l'ordre n'exista plus, du moins tant que les apprentis qu'avaient pris les défunts sages ne se firent pas connaître.

Janvier 415 : Le retour de la Dame Blanche

Après des années de silence, l'assassin du conseil des sages fit son apparition dans le royaume de Karnevriath. Cette femme se faisait appeler la Dame Blanche, mais suite aux demandes de la royauté lors de son audience, elle s'identifia sous le nom d'Edwen d'Ombrefroide. Elle désirait redevenir une citoyenne de ce beau royaume et expliqua qu'elle alla s'installer dans l'ancienne Karnevriath. Elle expliqua clairement que ce n'était pas une demande, mais une affirmation. Ne désirant pas la contrarier, la famille royale la laissa s'installer, ne désirant pas vraiment finir comme les sages et se disant que de toute manière, l'Abysse aurait raison de cette étrange femme. Lors de l'arrivée d'Edwen, les forces de l'Abysse désertèrent la zone en rentrant dans le puits et ne revinrent plus jamais. Le puits fut par la suite recouvert d'une étrange brume, d'un bleu macabre faisant presque regretter les anciens occupants. Le château royal, bien que toujours aussi proche de l'Abysse, est aujourd'hui habité par cette séduisante femme, faisant parfois même des réceptions dans cet endroit appartenant au passé. On dit de cette zone qu'il s'agit de l'endroit le plus froid du royaume. La Dame Blanche se rend de temps en temps aux soirées mondaines organisées par la famille royale, bien qu'elle ne soit jamais invitée, elle ne semble pas vraiment déranger les nobles. Cette femme fera de Karnevriath un royaume suffisamment dangereux pour que le conseil des quatre n'y mette jamais les pieds, au grand bonheur de la famille royale.

Août - Septembre 420 : L'assassin guérisseur

Un peu partout dans les royaumes humains, une étrange épidémie fit son apparition, faisant rapidement des milliers de morts. Brûlures, destruction de systèmes immunitaires, hémorragies et même surcharge de la pression sanguine au point de faire exploser la tête des victimes, aucun guérisseur n'était en mesure de comprendre ou de combattre ce mal qui ressemblait plus à une malédiction qu'une maladie. On ignorait comment se déclarait la maladie, un être pouvait être en parfaite santé, avoir simplement le vertige un bref instant et subir les effets désastreux de cet étrange mal. L'ordre des guérisseurs était débordé, incapable de trouver le moindre remède, cette maladie était fulgurante après tout. La panique s'empara rapidement des peuples humains, soupçonnant la moindre personne n'ayant pas l'air bien d'être le vecteur de ce qu'ils nommaient la peste des ombres. En effet, les personnes remarquant qu'ils étaient atteints voyaient comme des ombres se rapprocher de leur corps, juste avant de mourir. Fort heureusement, cela ne dura qu'un mois, même si ce mal tua pas moins de dix mille humains, hommes, femmes, enfants, jeunes, vieillards, en si peu de temps. C'est lorsque le Maudit, dirigeant de Shadow's Circle, refit son apparition en public en déclarant qu'il allait éradiquer cette horreur, que tout prit fin. Malgré sa nature d'assassin, il fit gagner en popularité sa sombre guilde que tout le monde croyait disparu depuis une vingtaine d'années. L'Ordre des Guérisseur, lui, resta perplexe, accusant même le Maudit d'avoir lui même provoqué ce désastre, après tout, il s'y connaissait en malédictions et en meurtre de masses...

Janvier 425 : La fin des solaires

La guerre des astres durait presque depuis vingt ans et aucun vainqueur n'avait été déclaré, malgré les forces lunaires, les pouvoirs du conseil des quatre, les dragons primordiaux qui avaient finalement décidés de venir, les solaires ne perdaient pas un seul homme et ne laissaient pas un seul pouce de terrain tomber aux mains de leur ennemi. Ils avaient protégé leurs villes avec des boucliers solaires, se rechargeant en permanence sous le soleil. La lune n'ayant pas pu récupérer toute sa puissance à cause de la nécromancienne connue sous le titre de la Dame Blanche, ne put à nouveau provoquer une éclipse. La divinité dut se résoudre à employer une mesure radicale et envoya à nouveau Phoenix à Nandoriath. La lune en personne voulait faire un marché avec Ayla Morg et devait donc la faire venir sur le plan lunaire. La reine des ténèbres accepta bien volontiers et fut transportée devant la mère de toute chose. Elle lui proposa d'unir son sang maudit, sa haine du soleil avec un peu d'énergie venant tout droit de la divinité, afin d'améliorer ses arcanes vampiriques et ainsi neutraliser la toute puissance d'Aurë. Ayla accepta, mais demanda en échange ce qu'elle désirait depuis si longtemps, un duel avec Fujiin. La lune accepta et ordonna au sage des vents d'affronter la reine, seulement, au moment où Ayla frappa, la lune priva le mage de ses pouvoirs, le trahissant au profit de la vengeance de la reine et de la destruction des solaires. Ayla Morg mit définitivement fin au conseil des sages, s'abreuvant du sang de Fujiin dans un immense éclat de rire.

On ignore combien de temps il fallut à la lune pour améliorer les arcanes vampiriques de la sombre dirigeante, mais le résultat fut bel et bien présent. Beaucoup dirent que ce n'était que folie, que la lune aurait du accepter de laisser les solaires en paix, que donner plus de pouvoir à cette reine démente et maudite était beaucoup trop risqué, mais ce qui a été fait ne peut plus être défait, pas à ce stade.

Le jour de l'assaut final, que Myrddin lui même qualifia par la suite de génocide, la lune avait ordonné à toutes les forces lunaires d'affaiblir au maximum le bouclier, puis de se retirer. Lorsque le soleil se leva, il n'y avait que la reine, plus un seul homme à portée de contre attaque solaire. Naturellement, Aurë fit comme à son habitude et envoya une bonne vieille vague d'énergie solaire sur la seule personne présente, mais cela n'eut comme effet que de réduire en morceaux la reine, qui se reconstitua cinq minutes après dans un immense éclat de rire. Levant sa main vers le soleil, elle envoya un immense rayon couleur sang tout droit sur l'astre. Il fut comme taché, comme si une quantité titanesque de sang le voilait, plongeant tout Rëvalïa dans une obscurité sanglante, ne laissant comme lumière que la teinte que le soleil venait de prendre. Les boucliers ne purent se recharger, la vampire chargea et brisa en un instant la résistance des solaires. La reine tua personnellement tous les habitants qu'elle rencontra, qu'ils viennent d'Inyädris ou qu'ils soient des solaires, femmes, enfants, adultes, vieillards, même les animaux furent massacrés. Elle fut bien entendu aidée par les quelques milliers de fléaux de la reine qu'elle avait fait venir de Nandoriath, mais  cela n'enlève aucune sauvagerie à cette boucherie, elle en était la seule responsable. Couverte de sang, des pieds à la tête, elle pénétra dans le temple d'Aurë et le défia.

Le combat ne fut pas un duel titanesque, pas un affrontement honorable ou héroïque, mais bien une torture suivit d'une exécution faisant passer les plus odieux tueurs en séries humains pour des enfants de chœur. Ayla cracha une quantité impressionnante de sang, de sang maudit, son sang, qui pénétra dans le corps du dieu et le fit hurler de douleur. Il vécut la mort de toutes les personnes qui avaient osé le suivre, tout en étant agressé par la folie de la soif de sang des Morg, tentant de détruire toute émotion positive et ainsi le remplacer par du négatif. Il fut démembré, les organes arrachés lentement, tout en étant maintenu en vie par ce sang corrompu, puis le tout fut exposé, planté dans différentes lances, rapidement rejoint par toutes les victimes de la reine, toutes empalées sur l'endroit exact de leur mort. La lune voulait faire un exemple ? Elle devait en avoir eu pour son argent. Une fois ceci fait, elle mit fin au sortilège présent sur le soleil et repartit à Nandoriath, ravie d'avoir ainsi marqué l'histoire. Encore aujourd'hui, le soleil devient rouge, chaque année, à l'heure précise où ce massacre se produisit.

Décembre 426 : Actuellement

Aujourd'hui, le monde de Rëvalïa est en proie au chaos. La guerre a beau être terminée, le prix a été lourd, très lourd. La lune a prouvé que pour assurer sa suprématie, elle était prête à sacrifier bien des vies, même celles de ses serviteurs les plus fidèles. Sans les sages pour assurer l'ordre dans la création lunaire, le conseil des quatre va perdre son influence et être particulièrement sensible aux attaques de l'Abysse. Beaucoup craignent que la lune ne se venge de ceux qui ont refusés le conflit. Les royaumes de Nandoriath et Karnevriath sont actuellement considérés comme les endroits les plus dangereux de ce monde, entachant grandement les échanges avec le reste de Rëvalïa. Les vampires sont également considérés comme une véritable menace aux yeux de bien des espèces, bien plus que les démons ou même l'Abysse. Les elfes et les célestins, pourtant connus pour être des pacifistes, n'ont pas hésiter une seule seconde à prendre les armes afin de plaire à la lune. La peur se lit sur toutes les têtes, les convictions sont ébranlées, beaucoup craignent que toutes ces horreurs ne soient que le commencement. Après avoir massacré une espèce ne désirant que vivre sur ses terres sans offenser ses voisins, uniquement pour s'assurer qu'une entité ait le contrôle absolu sur les vies des mortels, peut on vraiment dire que le pire est passé ? Où se trouve la limite ?

Et vous ? Comment vivrez vous dans ce monde chaotique ? Quel chemin prendrez vous ? Serez vous bon ? Mauvais ? Quelle importance ? La roue du destin est détraquée, venez jouer, fixez votre propre limite et amusons nous à fantasmer sur l'avenir. Après tout, rien ne peut arriver de pire non ? Quoique...

Bienvenue !

~~~~


Certains voient le monde en noir
D'autres en blanc
On parle aussi de gris
Le mien est rouge...


Thème musical
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1311-l-heritiere-amnes
Nombre de messages : 120
Age : 22
Don / Pouvoir : Transformation en bébé Dragon de glace... je suis un manakete !

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Sam 14 Fév - 15:31

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Shisui sera vivant et participe donc aux "réjouissances" x)
Pour une fois que j'ai l'occasion de voir ce que le bébé dragon pourrait donner une fois un peu plus agé... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1546-shisui-ryuuga-dra
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Sam 14 Fév - 18:06

Francis Dowell aussi sera de la partie, ainsi que deux nouveaux personnages que j'aimerais incarner aussi dans cette histoire ^^

Léandra de Karélïs pourra être aussi occasionnellement de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Lun 16 Fév - 5:03

Bien que je sois éloigné et sans connexion fixe en ce moment, je voudrais participer, non-seulement avec Chris, mais éventuellement avec le perso dont je t'ai envoyé la fiche sur FB (si c'est encore d'actualité).

Il faudra qu'on discute d'un truc ou deux sur le rôle de Chris avant par contre (comme je sais que t'as des projets pour lui =P).

~~~~
« Je te retrouverais. Je te le promets, Raän. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Nombre de messages : 80
Age : 20
Don / Pouvoir : Rossignol philomèle
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   Mar 24 Fév - 20:38

Je participerai avec mes deux comptes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1416-lucien-d-elenor-n
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rp alternatif : Apocalypse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rp alternatif : Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Apocalypse 45 cherche une guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Sujets anciens / abandonnés / en attente-