AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Qui es-tu? Qui suis-je?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre de messages : 153
Age : 20
Localisation : Toujours à l'écart des foules
Don / Pouvoir : garou (tigre)
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Qui es-tu? Qui suis-je?   Dim 20 Déc - 19:41

-Nathaniel…Sasha…Cullen ?

Le corbeau se contentait d’ignorer mes paroles, préférant sautiller plus loin et attaquer les feuilles des arbres. Du faut de la branche où j’étais perché, je jetais un regard circulaire sur le parc de l’académie. Il faisait assez gris aujourd’hui, mais il y avait tout de même quelque personne qui se baladait dehors, discutant bien sagement sur les chemins gravillonnés. Cela m’amusait de voir que la plupart n’osaient même pas frôler du pied le gazon, comme si quitter un peu les chemins prévus pour y marcher allaient les mettre en danger. Pourtant, c’était derrière les arbres que se trouvaient les espaces les plus naturels et poétiques du parc. A quoi bon se promener autour de parterres de fleurs géométri-sés, droit et contrôlés par les mains de l’homme alors que l’on pouvait profiter d’une flore authentique, libre et sauvage ?...Je suppose qu’il s’agissait d’une question de goût.

-…Aaron ? C’est bien comme non. Tu aimes ?

L’intéressé était pendu à l’envers, les serres accrochées à une petite branche et les ailes déployées, comme une chauve-souris. Il bougea vivement la tête vers moi et poussa un croassement qui sonnait à mes oreilles comme enthousiaste.

-Je vais prendre ça pour un oui. Alors du coup, enchanté Aaron.

Aaron le corbeau. Aaron mon gardien…Je continuais de le regarde faire des sottises et acrobaties avec un léger sourire sur le visage. Cela faisait longtemps que je n’avais plus sourit, depuis la chasse, je crois. Ces dernières semaines ont été de telles horreur…Le festival, les évènements avec Ayla, l’amulette…L’une des seules rares bonne chose qui m’étais arrivé était le récupération de ma bague gardienne, et même si je ne voyais que le mauvais côté des choses, cela commençait à changer. La présence de ce gardien à mes côtés m’était bénéfique. Cette présence constante, chaleureuse, son caractère malicieux et joyeux était de bonne compagnie et le simple fait de l’avoir à proximité enlevait certaines de mes idées noires. Je le regardais et pour la première fois depuis longtemps, je me demandais si…Finalement, peut-être que les choses pourraient aller mieux. Peut-être que les choses allaient changer, s’améliorer, rapidement ou alors très lentement, mais que ça allait progresser. Et si ma vie n’allait pas s’améliorer d’elle-même, alors je ferais en sorte de la changer moi-même.

Je regardais ma bague, installé sur mon index et dégageant une chaleur rassurante. Une goutte d’eau tomba sur mon nez et je levais les yeux au ciel : les nuages commençaient à s’amasser au-dessus de de l’académie. Un regard sur l’ensemble du parc suffisait pour constater que tout le monde partait se réfugier à l’intérieur, à l’exception d’une ou deux personnes qui ne craignaient pas la pluie. Un peu comme moi d’ailleurs. Les tigres sont l’un des rares félins à n’avoir aucun problème avec l’eau et l’humidité. Et puis je n’avais pas envie de rentrer à l’intérieur, je voulais profiter de l’air frais dehors. C’était bientôt l’heure de manger, mais hors de question que je remette un pied dans la salle à manger de l’académie. J’avais finis par comprendre qu’à chaque fois que les ennuis arrivaient, c’était dans cette pièce et je ne pouvais rentrer à l’intérieur sans que tous les poils de mon corps se hérissent désormais.

Cela dit, je voulais éviter d’attraper un rhume, ni que mes vêtements soient imbibés d’eau. Par consé-quent, je descendais de ma branche et m’installa simplement en dessous. Le feuillage de l’arbre était dense et si elle ne permettait pas une couverture optimale, c’était déjà très convenable. Aaron resta sur la branche, se positionnant presque au dessus de moi et jetant un regard inquisiteur vers l'horizon.

Je m’étirais un coup et posa mes coudes sur la haie qui séparait le chemin de gravillon du gazon, soupirant un peu. Je remarquais rapidement une personne un peu plus loin braver la pluie, une jeune fille apparemment. En voilà une qui n’avait pas peur de rester cloué au lit pour les prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1438-ma-presentation-c
 

Qui es-tu? Qui suis-je?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Edälia, leader économique humain :: L'Académie de magie d'Edälia :: L'extérieur de l'Académie-