AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le Conseil Rëvalïen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayla Morg
Nandorien
avatar
Nombre de messages : 166
Age : 26
Don / Pouvoir : Dons Vampiriques, capacités physiques et régénération effrayantes
Année d'étude : - Première Année

Feuille de personnage
Race: Vampire
Dons Élémentaires: Esprit
Perfectionnement: Magie Rituelle ~ École du Serpent

MessageSujet: Le Conseil Rëvalïen   Dim 11 Sep - 20:37

Le Conseil Rëvalïen est une union des différents royaumes de Rëvalïa, dans le but de contrôler les différents problèmes des mortels et ne plus laisser la lune et ses serviteurs intervenir dans leurs affaires. Cela permet également de créer une politique mondiale, tout en laissant les différents royaumes diriger à leur manière, du moins, la plupart du temps.

Le conseil fut créé par les reines Ayla Morg et Athial Thanil, bien que la fondatrice officielle soit la vampire. Les deux races majeures du conseil sont donc les vampires et les elfes, les humains passant au second plan, malgré une attitude faisant penser à une égalité entre les espèces. En réalité, il n'en est rien, bien que les humains soient plus nombreux et disposent de bien plus de territoire, les deux races gèrent quasiment toute la politique Rëvalïenne. Les vampires s'occupent de l'économie et du militaire, tandis que les elfes gèrent les relations entre les royaumes membres et tout ce qui touche au savoir. Les garous sont également de la partie, servant de médiateurs entre les différents royaumes humains. Ces derniers ne s'occupent réellement que de leurs royaumes, profitant des avantages offerts par les elfes et les vampires.

Chaque royaume dispose d'un conseiller, obéissant directement aux ordres de son souverain, il a pour but de privilégier les intérêts de son peuple avant les siens ou celui de son maître, mais cela reste de la politique. Il existe pas moins de six royaumes membres pour le moment : Nandoriath, Astraël, Edälia, Karnevriath, Inyädris et Lindörwin.

L'armée du conseil n'est autre que celle de Nandoriath, les ambassadeurs ceux d'Astrael et la police privée est la Régulation Magique Rëvalïenne.

~~~~


Certains voient le monde en noir
D'autres en blanc
On parle aussi de gris
Le mien est rouge...


Thème musical
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1311-l-heritiere-amnes
Nombre de messages : 375
Age : 23
Localisation : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Don / Pouvoir : Loup-garou noir.

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Le Conseil Rëvalïen   Dim 2 Avr - 13:42

Post rassemblé de : http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1879-le-conseil-revalien

Le Conseil Rëvalïen

Introduction

Le Conseil Rëvalïen est un organisme politique, sans doute le plus important vu à ce jour, ayant pour but d'unifier les différentes espèces dans un seul et même gouvernement en cas de crise. Par le passé, chaque dirigeant d'un royaume, même si il était insignifiant, faisait strictement ce qu'il désirait. Jusqu'à ce que les sages ou le conseil des quatre viennent à leur rencontre et exigent leur coopération, le plus souvent via des menaces subtiles. Suite à la création de ce conseil, ce système a été totalement détruit, on ne parle plus en terme de royaume, mais en espèce. Chaque race influente, désirant faire avancer les choses sur Rëvalïa, bien qu'elle doive le mériter, peut obtenir un siège à ce conseil. Le conseil touche autant à la politique conventionnelle, que l'économie ou encore le militaire.

Les conseillers

Les conseillers sont des représentants élus, dépendant directement des dirigeants de leur propre espèce, ce qui fait qu'aucun roi ou reine ne peut être choisi pour siéger au conseil. En revanche, les membres de la famille dirigeante peuvent sans problème devenir conseillers. Afin de ne pas abuser de leur pouvoir, les conseillers doivent se soumettre à une élection annuelle. Ils savent également que leur position ne dépend que du bon vouloir de leurs dirigeants, si un roi (ou plusieurs suivant l'espèce) décide que le conseiller ne représente pas comme il faut son espèce, il peut décider de le destituer. Toutefois, cette décision doit être elle aussi soumise à un vote, les autres conseillers doivent appuyer ledit dirigeant, sinon sa décision ne sera considérée que comme une manœuvre politique afin de placer un conseiller marionnette. Vous trouverez à la fin du descriptif les conseillers actuels, passés, ainsi qu'une courte description.

Les chevaliers conciliens

Afin d'agir rapidement, le conseil a rapidement créé un groupe de personnes ne dépendant que de lui, une élite reconnue dans tous les royaumes appartenant à cet organisme politique. Là où la diplomatie met trop de temps à agir, là où on craint que le déplacement de troupes ne déclenche une guerre avec d'autres espèces n'appartenant pas au conseil, on envoie les chevaliers conciliens. Ces individus exceptionnels ne rendent de comptes qu'au conseil lui même, ils ont toute autorité pour régler, comme bon leur semble, les situations nécessitant leur présence. Ils ne peuvent cependant agir officiellement que dans les royaumes du conseil, même si cela n'empêche pas vraiment les représentants de ce dernier de les envoyer discrètement un peu partout sur Rëvalïa. Seulement, si ils se font prendre, c'est à de gérer seuls, le conseil ne leur offrira aucune aide et pourra aller jusqu'à nier que ladite personne est chevalier. Leur objectif est simple, maintenir la cohésion entre les différents espèces du conseil et tout faire pour que la paix soit maintenue sur Rëvalïa. Lorsqu'ils agissent officiellement, ils ont accès à un nombre quasi illimité de ressources, que ce soit dans de l'équipement ou simplement avec une bourse spéciale. En effet le conseil a prévu spécialement un budget pour les missions de ses chevaliers. D'un point de vue militaire, un chevalier a autant d'influence que le capitaine d'une garde royale ou d'un général d'armée. Ceci afin que les militaires soient forcés en permanence d'obéir aux moindres demandes des agents du conseil. On pourrait imaginer que ces individus ont trouvés le métier parfait, mais ce n'est pas le cas. Chaque chevalier est forcé de se présenter au conseil après chaque mission, devant décrire sans oublier le moindre détail, toutes les actions qu'il a entreprit. Bien qu'ils soient libres de gérer une situation comme ils le désirent, les conséquences de leurs actes peuvent être parfois très lourdes. Il n'y a pas d'avertissement, un abus de pouvoir entraîne soit un emprisonnement immédiat, soit leur exécution.  Cela peut paraître extrême, mais c'est une garantie qu'aucun chevalier ne dépasse les bornes et pour l'instant, il n'y a encore eu aucune mesure de ce genre. Concernant leur intégration et bien...il n'y a aucune formation. Un chevalier est un individu exceptionnel qui est proposé par un conseiller ou un dignitaire ami du conseil. Il est nommé, non formé.

Fonctionnement du conseil

Le conseil n'est pas un organisme politique contrôlant en permanence Rëvalïa, il est relativement exceptionnel. Chaque espèce doit régler ses propres problèmes, le conseil n'agira jamais pour aider une espèce si la solution peut être réglée en interne. Politiquement, militairement ou économiquement, aucune aide ne sera apportée. Le conseil est une unification en cas de crise, nullement un gouvernement fixe. Lorsqu'une situation mérite que le conseil se forme à nouveau, les conseillers élus sont appelés à venir se rendre dans une des capitale des trois races fondatrices du conseil, c'est à dire les vampires, les elfes et les humains. Il est donc quasi impossible de mener la moindre action criminelle à leur encontre, vu que personne ne sait à l'avance où se tiendra leur prochaine réunion. Le conseil peut parfois agir durant quelques jours, comme des années, cela dépend de la crise en question. Il peut aussi arriver que la situation soit si stable que les conseillers élus lors d'une année ne voient jamais le conseil et soient remplacés par d'autres conseillers l'année suivante. Il n'a pas pour but de remplacer les gouvernements mis en place, mais bien de les réunir en cas de crise. Il existe trois types d'incidents pouvant réunir le conseil : une menace ayant des répercussions sur les autres espèces, que ce soit militaire, politique ou économique, une guerre imminente avec un royaume ou une espèce n'appartenant pas au conseil et l'intervention du conseil des sages. Le premier incident est assez banal, il s'agit surtout d'un appel à l'aide d'une espèce ne pouvant gérer seule la situation. Le second est bien plus rare, il n'y a guère que lorsque les démons ou l'Abysse s'en mêlent que le conseil est obligé d'intervenir. Le dernier cas est le plus fréquent, dés que les sages prennent une décision pouvant affecter des membres d'une espèce concilienne, les représentants de ce gouvernement exceptionnel réagissent. Ils débattent alors pour savoir si ils vont tolérer leur décision ou non, puis vont envoyer l'un des conseiller porter leur message, le plus souvent le conseiller elfe ou vampire. Si ils sont d'accord, ils vont simplement exprimer leur soutien, pas mal de formules de politesse et revenir sur leurs pas. En revanche, si ce n'est pas le cas, ils vont clairement expliquer qu'ils vont faire recours au conseil des quatre et que si la situation ne bouge pas, considérer leur décision comme un acte de guerre. Malgré la puissance des sages et du conseil des quatre, ni les six mages légendaires, ni les esprits lunaires, ne veulent affronter la colère d'armées unies, dont les deux plus puissantes de la création. En vérité c'est surtout pour éviter que les sages ne bouleversent à la fois l'équilibre d'une race que le conseil a été créé à l'origine.

Histoire du conseil

C'est après l'incident des originels à Nandoriath que l'idée du conseil a été évoqué. Son créateur n'est autre que la reine, princesse à l'époque, Ayla Morg, dirigeante du peuple vampire. L'enfant de la nuit avait eu sa famille entièrement détruite par le conseil des sages, ce qui avait également détruit sa propre race au passage. Après avoir enfin repris le contrôle de la terre de son peuple, la princesse avait deux choix, se venger des sages ou s'y opposer. Elle choisit la seconde option à la surprise de bien des gens. Elle rencontra la reine Thanil et lui parla de son ressenti sur les sages, lui expliquant que ce qu'ils avaient osés faire ne devait jamais plus être répété. Elle lui proposa une alliance, unissant ainsi les deux races les plus importantes de la création afin de forcer les sages à se soumettre aux exigences des espèces concernées avant d'agir. La reine fut charmée par cette proposition purement pacifique et poussa le concept encore plus loin, lui proposant non pas d'inclure juste leurs deux races, mais toutes celles qui désiraient faire avancer les choses sur Rëvalïa. Ils invitèrent les différents dirigeants humains à un sommet et leur soumirent leur idée. Ce sommet créa le conseil tel qu'il est aujourd'hui, grâce aux trois races fondatrices, les vampires, particulièrement axés sur les problèmes économiques vu leurs incroyables ressources, les elfes pour leur talent incomparable à la diplomatie et les humains au militaire pour leur nombre incalculable de soldats. Le sommet ajouta également trois autres nouveautés, certaines plus appréciées que d'autres. Les elfes promirent de s'investir d'avantage pour Rëvalïa, chose qu'ils n'avaient plus faits depuis la guerre des éléments. Les vampires ne promirent rien mais au contraire exigèrent, ne laissant pas vraiment le choix aux humains. En effet, Ayla Morg détruisit sous leurs yeux le fameux pacte de non agression qui rendaient selon elle les vampires esclaves. Et vint aussi le plus gros traité de note histoire, faisant en sorte que les humains, les elfes et les vampires étaient officiellement alliés, militairement, politiquement et économiquement. Les elfes aidèrent les humains en partageant légèrement leur savoir, en échange d'une diminution de leur extension afin de protéger la nature et également un contrôle sur tout ce qui la toucherait. Les vampires leur offrirent également différentes ressources et savoir militaire, instaurant un système économique presque parfait : des volontaires offrant leur sang contre de l'or. De toutes les manœuvres politiques de Rëvalïa, ce sommet restera à jamais gravé dans l'histoire.

Anciens et nouveaux conseillers

Conseiller Osterer – Toujours en fonction
A la surprise générale, Ayla Morg nomma l'ancien comte Kevin Osterer afin de représenter au mieux le peuple vampire. Redevenu conseiller royal après l'incident des originels, ce dernier s'attendait soit à mourir, soit à être mis au placard. L'ancien dirigeant du pacte de non agression est ainsi devenu le tout premier conseiller vampire, calmant au passage les craintes des humains suite à la destruction du pacte. Cette nomination fut à la fois soutenue par la régente de Nandoriath, Victoria Morg, l'intégralité des conseillers royaux, le sage de l'ombre Mephiles et même le directeur Myrddin en personne. Cette décision fut également un bond en avant pour le peuple vampire et pour sa dirigeante, connue actuellement pour avoir fait le plus gros coup de génie de l'histoire de la politique.

Conseiller elfe (demander à Chris)


Conseiller humain (débattre)

Races conciliennes

Actuellement il n'y a que trois races conciliennes, les vampires, les elfes et les humains.

Les vampires, bien qu'ayant un potentiel militaire effroyable au vu de leurs capacités, sont spécialisés dans l'économie. Ce sont eux qui décident si oui on non une race doit recevoir de l'aide à ce niveau et ce sont souvent eux qui font parvenir cette aide. Le conseiller vampire est également le seul en mesure de menacer les sages lorsqu'ils dépassent les bornes et donc leur déclarer officiellement la guerre.

Les elfes, ayant eux aussi un potentiel militaire considérable, considérés comme ayant l'armée la mieux entraînée de Rëvalïa, s'occupent principalement de tout ce qui touche la diplomatie, bref la politique générale du conseil. La majeure partie des émissaires du conseil lorsqu'il est actif sont des elfes, sans compter que ce sont eux qui décident quand le conseil doit se réunir ou non. Le conseiller elfe est également le seul qui rencontre les sages pour leur accorder le droit d'agir sur les races conciliennes.

Les humains possédant la plus grande armée de toutes les races conciliennes, se voient hériter de tout ce qui touche du domaine militaire. Leur armée a été renforcée depuis qu'ils ont reçus les « cadeaux » des vampires et des elfes, usant même de troupe d'élites formées par quelques maîtres elfes et vampires. Bien qu'ils n'aient ni la brutalité, ni la discipline de leurs collègues fondateurs, ils sont suffisamment efficace pour intervenir sur quasiment tous les fronts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t1334-christyan-maat#27
Myrddin
Directeur de l'Académie
avatar
Nombre de messages : 341
Age : 24
Don / Pouvoir : Magie Lunaire

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Le Conseil Rëvalïen   Jeu 20 Juil - 3:02

Up de Chris :
Le tout a été combiné et mis en page >> ICI <<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Conseil Rëvalïen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Conseil Rëvalïen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Sujets anciens / abandonnés / en attente-