AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Vanguard contre tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylas E. Vanguard
Inyädrisien
avatar
Nombre de messages : 3
Age : 22

MessageSujet: Vanguard contre tous    Mer 4 Jan - 19:22

Identité
Nom - Vanguard

Prénom - Sylas, Emil

Alias - Ben euh, chic type, enfoiré, ça dépend des gens 8D

Age - 34 ans

Royaume - Edälia, Lindorwin auparavant.

Elément - ... Air, mais il a jamais vraiment eu de profs donc bon x)

Race - Humain

Profession - Chevalier du royaume, ex-garde royal

Allégeance politique - ... Edälia 8D . Bon plus sérieusement il soutient publiquement Annabella dans sa politique virulente envers les bandits de l'Ankou et les sages.

Divinité - Lemmy EST dieu, ça va, vous êtes content ? Plus sérieusement, il ne reconnait aucune divinité.
Caractéristiques
Histoire - Vanguard. Ce nom évoque beaucoup aux habitants de Lindorwin. Hélène et Eddard Vanguard étaient de grands supports de l'ordre des guérisseurs et multipliaient les actions de bienfaisance à Lindorwin ce qui leur a valu une exceptionnelle popularité auprès des citoyens. Même si certains ne voyaient pas vraiment d'un bon œil le support de la famille à la guilde. Après tout, à cette époque, la méfiance régnait envers les mages, sans parler de la délation. La plupart avaient beau apprécier les apports de la guilde, ceux ci soignaient indistinctement les mages et les non mages. Les bruits de couloirs s'accumulaient de plus en plus, certains affirmaient qu'ils cachaient des mages chez eux, d'autres qu'ils équipaient les mages par le biais de l'ordre des guérisseurs... Des années durant après la naissance de Sylas ces rumeurs ont amplifié. Il avait alors 7 ans lorsqu'un groupe de Veilleurs, probablement un peu saouls, fracassèrent la porte d'entrée de leur demeure et saccagèrent leurs maisons en volant une partie de leurs biens. Une façon pour eux d'avoir "droit au même traitement que l'ordre des guérisseurs" disaient-ils, et pour être sûr qu'il ne viendrait à l'idée d'aucuns mages importuns de se cacher chez eux... Bien évidemment ils ne trouvèrent absolument rien à ce sujet.
Même si, en soit... ils n'avaient pas tout à fait tort. La maison cachait bien un mage, seulement, il était sous leurs yeux tout ce temps. Sylas dévoila ses pouvoirs bien peu de temps après... et de façon inconsciente. L’événement avait été assez difficile pour un enfant de son âge qui avait été continuellement protégé par ses parents, et les nuits venues... il revoyait tout, en cauchemar. Mais alors qu'il dormait, l'image rémanente des Veilleurs circulait dans la maison, aperçus de ses parents encore éveillés. Ils remarquèrent bien vite qu'il s'agissait d'illusions, ne réagissant à rien, et sans "formes physiques" (on pouvait passer au travers), durant les premiers jours ils se demandaient si des mages leur en voulaient, en se demandant "pourquoi ?", eux qui n'avaient jamais effectués la moindre action contre les mages... Mais au final, ils remontèrent bien vite à la source de ces illusions : leur fils, celles-ci ne se présentant que lorsqu'il dormait.
Terrifiés à l'idée que leur fils soit un mage, non pas par honte, mais par peur que les choses n'aillent qu'en s'empirant pour leur famille par la suite, ils cachèrent ses pouvoirs à tous et lui apprirent à contrôler ses émotions. C'était le mieux qu'ils puissent faire, n'étant pas mage, et il était trop risqué de faire appel à un vrai mage... Les années passèrent et il apprit à vivre avec son don, à contrôler l'apparition des leurres et à leur faire effectuer des actions simples très précises. Malgré toutes les difficultés que cela leur aient causées... ces années étaient relativement heureuses pour Sylas. Il ne manquait de rien, tant en terme matériel, bien sûr, mais pas non plus en terme de présence parentale. La seule chose étant qu'il tendait à avoir peur de son don, à cause des risques que cela les faisaient encourir. Et ce... jusqu'à ses 15 ans. Sylas, Eddard et Hélène étaient de sortie un jour comme les autres. Empruntant une ruelle isolée pour se rendre à la place principale... les adultes se firent déchirer les côtes par 2 créatures sombres à la forme indistincte et au regard fou. Les parents implorèrent leurs fils de fuir dès cette instant. Il fuit immédiatement... à la fois terrifié par la vision des monstres et encore plus par celle de ses parents ensanglantés. Poursuivi par l'un des deux, il put s'en tirer jusqu'au domaine Vanguard en faisant usage de leurres à son image. Plus rien ne fut retrouvé de ses parents après cela, pas un seul os, pas même un morceau de tissu... juste une immense mare de sang dans la ruelle même, comme s'ils avaient été tous deux vidés de leur sang en ces lieux. Cette ruelle est connue depuis et jusqu'à maintenant comme étant maudite, bien peu sont ceux à s'en approcher encore actuellement...
Sylas finit seul, il ne se montra plus à personne, et était nourri par les domestiques qui désertaient un à un, n'appréciant que peu de se mettre au service d'un "enfant gâté" tel qu'ils le disaient. Mais le temps passait et il dû prendre les rennes de la maison et se montrer digne de son titre, à 17 ans il se lança alors dans la chevalerie et devint rapidement très doué au maniement de l'épée. Ses souvenirs le poussaient à s'entraîner plus hardiment que n'importe quel autre soldat, c'est ainsi qu'il devint rapidement un véritable chevalier. Cependant restait en lui la question de "pourquoi", pourquoi les veilleurs leur en voulaient, quelles étaient ces créatures... Plus le temps passait plus le parfait Sylas devenait intenable dans sa demeure, jusqu'à ce que son dernier domestique partit...

Ce fut le jour où il lui apparu. Le soir, alors que Sylas était en pleine crise, la demeure s'assombrit, et il entendit une voix, une voix grave, éthérée, comme s'il en entendait plusieurs échos à la fois. "Voila qui est bien décevant de ta part, Sylas". Levant la tête, puis se retournant, il aperçu devant lui une immense masse noire, dont il distinguait que très vaguement une tête squelettique à cornes. Pris de rage, il se jeta sur le démon, qui arrêta son coup d'une main gantée.
"... Il semblerait que tu fasses erreur sur le monstre, Sylas, je ne suis pas eux", puis il prit un pose un instant avant d'approcher son crâne : "En revanche, je sais ce que tu recherches. Allons, pourquoi ne pas t’asseoir ? Tu sembles fatigué..
Sitôt ces mots prononcés, Sylas fut projeté en arrière par des ronces noires et assis de force sur le canapé face au siège du seigneur des lieux, sur lequel s'assit la créature d'un air satisfait. Le noble était furieux de voir un tel affront envers sa famille, mais il ne pouvait rien faire, étant toujours attaché aux ronces. Ses insultes semblaient faire s'amuser son "invité".
"Vois-tu, je t'observe depuis bien longtemps, Sylas. Et il se pourrait que nous ayons des intérêts communs." Le regard suspicieux de Sylas le fit "sourire", et il poursuivit sur un ton doux. "Demande toi, qui sont les causes de tous tes malheurs ? Les veilleurs ? Les "créatures sombres" comme tu les appelles ? Hm-hm-hm... réfléchit bien... dit-il, versant du thé de la théière posée sur la table dans une tasse à motifs dorés, et en prenant une gorgée ... tes parents ont un gout exquis, je devrais noter cette saveur. "Boutons d'or", n'est-ce pas ?".
Sylas s'impatientait, et n'appréciait pas du tout le jeu de la créature, aussi celui-ci reprit après que l'héritier ait lancé un "Où veux-tu en venir ?!" furieux.
"Oh je dis juste que sans sources les mots disparaissent. Et je parle ici bien sûr de... la Lune, ainsi que de l'Abysse.". Sylas le regardait, méfiant mais néanmoins très attentif, aussi, les ronces se desserraient un peu. "Ces créatures d'ombres étaient des "abyssaux", une toute nouvelle génération de créature se nourrissant de la souffrance qu'ils infligent aux autres... Il semblerait que toi et ta famille aient été de véritables festins. Oups..."
Il poursuivit, savourant sa tasse devant le garçon "Mais au final, rien de tout cela n'aurait existé sans la Lune elle même. Les destructions qu'Elle a provoqué durant les guerres et via ses "enfants", les mages, les vampires, les elfes... c'est à cause de tout cela que des gens comme les Veilleurs ont pu naître. Et connaîtrais-tu par hasard ce qu'elle aurait provoqué d'autres ?... C'est exact, l'Abysse." Alors qu'il parlait, les ronces relâchèrent entièrement le corps de Sylas. Le démon savait parfaitement bien se jouer de ses sentiments et les manipuler à sa guise au moment où il était le plus faible... C'est à ce moment que le démon décida de se lever, tout en restant encore sur place.
"Voila que j'en perd toutes mes manières... mon nom est Naddash, démon du plan de l'Orgueil, enchanté de pouvoir enfin me tenir devant toi après tout ce temps..." Il prit une pause, laissant Sylas reprendre pleinement possession de ses moyens, celui-ci se levant à son tour. Répondant par un "Que... que voulez-vous de moi encore ?", Naddash "sourit", et poursuivi. "Oh, voila le moment où ça devient intéressant. Je ne suis pas venu te tuer, ni même... te voler, ne soyons pas ridicule, et puis tu vaux bien mieux que ça. Je suis là pour te proposer un marché.", s'assurant que Sylas était parfaitement à l'écoute, "Ce que tu souhaites le plus au monde. La justice. La justice pour tes parents, pour ta maison, ton titre... et tous ceux qui sont morts ou ont souffert par SA faute. Tu sais de quoi je parle n'est-ce pas ? En échange, tu m'offriras... ton âme. Oh, ne t'en fait pas, tu vivras le reste de ta vie comme tu le souhaites, disons juste que ta mort m'appartiendra une fois la tache accomplie."
Un silence terriblement lourd s'abattit sur la pièce, qui était comme isolée du reste de l'univers. Un temps indéterminé après, Sylas fit un premier pas, puis un 2e... jusqu'à se retrouver en contact avec le nouvellement nommé "Naddash".
"... Aide-moi à détruire la Lune et l'Abysse". Un grand sourire pu se lire sur le crâne du démon, qui prit la main de Sylas et fit une petite entaille. "Voila tout ce que j'attendais", le sang gicla alors et vint recouvrir un morceau de parchemin qui venait d'apparaitre. Voila que venait d'apparaître le contrat entier, écrit dans le sang de Sylas, ainsi que sa signature sans même qu'il n'ait besoin de faire quoique ce soit.

Les jeux étaient fait, il avait un but parfait, l'allié parfait, et désormais le plan parfait... il leur suffirait d'attendre le bon moment pour provoquer une guerre entre les deux divinités... même s'il restait un survivant, il serait de toute façon si faible qu'ils auraient les moyens de s'en charger eux-mêmes. Et pour cela, il leur fallait des alliés. C'est ainsi que Sylas quitta Lindorwin, après avoir envoyé une lettre à la royauté de Lindorwin puis à celle d'Edalia pour aller y vivre, prétextant qu'il préférait quitter le pays où ses parents sont morts.
Tout restait encore à faire, tout ne fait que commencer.

Physique -  Malgré son âge on peut dire que Sylas est très bien entretenu, peu de gens lui feraient dépasser les 30 ans. Et pour cause, il arbore des traits toujours très fins et une attitude bien désinvolte mais néanmoins extrêmement courtoise. Après tout c'est un noble et il sait se tenir comme tel, habillé lorsqu'il n'est pas en armure de chevalier d'une chemise ainsi que d'un sobre mais élégant vêtement noir agrémenté de motifs blancs ou dorés selon l'occasion. Les seuls points trahissant sa tenue de noble étant ses cheveux mi-long régulièrement en épis, ainsi que son bouc, taillé finement mais lui donnant un certain aspect bohème peu apprécié de certains nobles, au grand regret de son majordome Naddash.
Toujours gentleman, ses cheveux couleur blé et yeux verts ainsi que son regard sincère mais perspicace lui a toujours jusqu'à présent donné un certain succès auprès de ces dames, bien qu'il n'ait gardé aucune compagne jusqu'à présent.
Autrement, il porte une armure de plaque faite à sa mesure, assez pratique pour ne pas trop gêner ses mouvements, et assez résistante pour le combat. Personnalisée au niveau du cou avec un médaillon incrusté sur lequel se trouve le symbole de la famille Vanguard.

Caractère - D'un oeil extérieur Sylas est quelqu'un d'extrêmement aimable et compréhensif. Il représente à merveille l'image qu'on peut se faire du preux chevalier en armure sauvant la veuve et l'orphelin, un sourire valeureux et le regard toujours compatissant. C'est vrai après tout, Sylas a tout du parfait gentleman, tant dans son comportement que dans ses habitudes et même sa tenue (ne portant que peu les vêtements trop clinquant contrairement aux autres nobles, et préfère des tenues sobres mais raffinées). Il est difficile de le soupçonner d'autres choses à ce niveau de connaissance, et c'est plutôt normal, c'est un rôle qu'il apprit à jouer durant 20 ans, et arrivé dans la noblesse edalienne où le "noble jeu" est encore plus présent cela n'en est devenu que plus important pour lui. Après tout... il ne faut pas oublier qu'il a fait un pacte avec un démon.
Et pour ça, il lui fallait bien, pour lui reconnaître, une certaine force de caractère et surtout... un certain orgueil. Ce n'est pas pour rien que le démon apparu était Naddash, on peut dire que l'un dans l'autre ils se comprennent bien, d'autant plus maintenant que Sylas est condamné à devenir un démon, il est très probable qu'il en soit un de l'orgueil...
Sylas est principalement animé par désire de vengeance, qu'il rationalise en un concept propre de justice absolue dans laquelle toute forme de divinité viendrait à disparaitre. Pourtant quoiqu'il en soit la colère n'est vraiment pas un de ses principaux traits, il est même assez difficile de le mettre en colère, ayant appris des années à maîtriser ses émotions. Le principal moyen serait face à un monstre abyssal, et encore il est probable que ce soit plus une colère intérieure plutôt que quelque chose de clairement ouvert. Globalement il n'hésiterait pas à sacrifier n'importe qui ou n'importe quoi si ça permettrait ultimement de détruire la Lune et l'Abysse. Après tout, il n'a désormais plus rien à perdre.

Relations - Naddash / Lionel : Puissant démon de l'orgueil de rang "Diable" avec qui il a signé un contrat dans le but de venger sa famille et d'abattre les divinités, capable de prendre un visage humain et officiant comme majordome personnel de Sylas. Leur relation est particulière, mais une certaine confiance règne entre eux deux, sachant bien que ni l'un ni l'autre ne trahira jamais ses engagements.
Annabella Kyte : Il n'a jamais vraiment eu de conversation avec elle. Cependant, c'est un des soutiens publiques d'Annabella dont il supporte sincèrement les actions envers les bandits de l'Ankou, et surtout son opposition au conseil des sages. Devenir roi ne l'intéresse pas vraiment, mais il sait que se rapprocher d'elle lui serait d'un bénéfice évident dans sa quête...

Réputation - Auparavant jeune Lindorwinais, sa famille y était déjà très respectée dans la région par ses dons à l'ordre des guérisseurs. Depuis qu'il vit à Edalis son personnage de gentleman bohème et chevaleresque proche du peuple lui a rapidement permit d'acquérir une certaine popularité dans la cité et le royaume. De même l'on reconnait volontiers sa grande maîtrise de l'épée et ses actions en tant que chevalier du royaume, étant parvenu à de nombreuses reprises à tuer ou capturer un certain nombre de criminels assez dangereux.
Capacités
Capacités non-magiques - Sylas est un chevalier qui excelle dans le maniement de l'épée. Même parmi les autres soldats c'est un petit génie, ce qui lui a valu une promotion parmi les gardes royaux un certain temps, bien qu'il n'égale pas des personnages comme Ezequiel, ou encore moins l'Ankou. Et, euh... "invocation" d'un certain démon de l'orgueil.

Dons raciaux - Création de "leurres" : capable de créer des minis illusions sur pattes de lui ou de personnes déjà rencontrées en train de faire des actions simples. (marcher, fuir, préparer un rôti de jambe... mais ses propres leurres peuvent également dire des paroles) Il ne peut en faire qu'un à la fois actuellement.

Dons élémentaires - Respirer. C'est de l'air, je crois ?

Classe - ... Plutôt un guerrier, il a beau ne pas avoir de capacités supra-dimensionnelles (outre son "garde du corps" ), il a été formé au corps à corps plus qu'autre chose.

Spécialisation - La langue de bois x)

Perfectionnement - Lui nope mais il a un "ami" très à cheval sur les... arcanes démoniaques x)

Mentor - Nada
Joueur
Qui êtes-vous ? - Un cookie

Pourquoi nous ? - Parce que vous aviez des cookies

=> Code du Règlement :
 

Crédits image de l'avatar - NOM DE L'IMAGE par NOM DE L'AUTEUR.
(c) Never-Utopia


Dernière édition par Sylas E. Vanguard le Mar 10 Jan - 20:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylas E. Vanguard
Inyädrisien
avatar
Nombre de messages : 3
Age : 22

MessageSujet: Re: Vanguard contre tous    Ven 6 Jan - 11:52

Identité
Nom/Prénom - Naddash

Alias - Lionel Naëlis, sous forme humaine.

Age - ...plus de 100 ans x)

Royaume - Hem, plan démoniaque de l'Orgueil. Edalia maintenant qu'il est avec Sylas

Elément - Terre

Race - Ancien Orochi (?), démon actuellement

Profession - Majordome 8D

Allégeance politique - ... Prince de l'orgueil, si ça compte comme de la politique x)

Divinité - Aucune, il ne vit que pour lui. Les batailles passées lui ont fait perdre toute foi.
Caractéristiques
Histoire - Hmm... voila longtemps que je n'avais pas parlé de moi... Héhéhé... qui aurait cru qu'un être de ce monde pourrait s'intéresser à ce pauvre sac d'os que je suis devenu ? Enfin, j'ai beau avoir l'apparence d'un démon, je reste avant tout un gentleman, un noble Inyädrien pour être exact.
Lionel Savarin, c'est comme ça qu'on m'appelait en cette époque. C'était il y a quoi... pratiquement 400 ans n'est-ce pas ? Ciel, que le temps passe vite au plan démoniaque. En cette époque, je n'étais qu'un simple noble humain. Enfin, un mage noble humain, et pas un des plus mauvais si je puis me permettre. Certes un mage de terre n'était pas des plus intéressant sur un bateau, mais dans une contrée désertique, pouvoir contrôler les plantes et en faire pousser à volonté était un atout de choix.
De ce fait ma famille montait graduellement en puissance et avait une influence non négligeable, la maison Savarin gérant l'essentielle des ressources végétales du royaume. Ah quel temps ! Quel faste, que de richesses et de gloire l'on pouvait m'attribuer, priant et remerciant chaque jour la prétendue "mère de toute chose" pour son don !
... Pathétique.

Puis fut venu le temps de la guerre. La guerre la plus meurtrière jusqu'à ce jour sur Revalia. La guerre des éléments. Ah... que de souvenirs. Je ne savais même pas pourquoi l'on se battait, ni pour qui... ni même contre quoi à vrai dire. Ce n'était qu'une boucherie, d'abord vampires, puis elfes, puis même humains et garous, ainsi que d'étranges éléphants bipèdes et créatures serpentines...
Jours après jours après jours, les cadavres s'accumulaient les uns sur les autres, il en devenait même difficile de ne pas trébucher sur un corps. C'est ici que j'ai pu l'apprendre... l'honneur, la justice, la pitié... tout cela n'avait pas sa place sur un champ de bataille. Il n'existe plus que la mort. Et de ce fait, je mourut misérablement, d'une lame plantée dans le dos, moi, un mage. Par une sorte d'étrange créature reptilienne à quatre bras que j'ai à peine pu apercevoir...

Le réveil fut difficile. Je n'étais qu'une créature informe perdue dans le plan démoniaque. Une créature à qui il ne restait plus qu'une chose : son orgueil. L'orgueil dévorant d'une créature venant de mourir comme un déchet jeté dans la boue. C'est ainsi que des décennies, puis des siècles s'écoulèrent. Reprenant peu à peu conscience de moi-même, écrasant chaque créature inférieure se mettant sur mon chemin, prenant peu à peu en pouvoir. De mon ancienne vie, je n'ai pratiquement rien gardé, pas même l'apparence, bien que je puisse la reprendre à volonté. Il ne reste plus désormais que.... Moi, Naddash, diable du plan démoniaque de l'Orgueil...

Physique -  On ne peut pas dire que j'ai gardé de nombreux traits de ma vie antérieure, si ce n'est un gout prononcé pour le thé et les riches vêtements, seyant à merveille au noble que je suis. Après tout, même un démon a le droit d'être élégant, et c'est d'autant plus agréable de se sentir admiré et envié de tous, même si l'admiration n'est certes pas très fréquente parmi les humains, quels ingrats. Aussi suis-je tenu de m'habiller le plus souvent d'une chemise surmontée d'une petite veste, à laquelle s'ajoute mon long manteau noir. Parait-il que cela me donne un air... surnaturel, comme si j'avais besoin de ça. Evidemment tout ne fut récupéré que des plus prestigieux tailleurs. Eh oui, vous croyez quoi, même les démons peuvent être tailleurs. Ma canne non plus n'a d'ailleurs rien de naturelle, elle est conçue spécifiquement pour me permettre de concentrer ma magie avec elle, en plus d'avoir un charme sans égal, cela va de soit.

J'ai surement gagné quelques centimètres au change, je suppose, ainsi qu'un assortiment de crane, d'un squelette apparent et d'une sorte de fourrure noire... Ne me demandez pas comment j'ai pu passer d'un crâne humain à cette sorte de squelette reptilien, presque draconique... je n'en ai pratiquement aucune idée. Tout ce que je discerne est l'étrange ironie qui m'a fait ressembler à mon bourreau après ma mort. Peut être est-ce de la rancœur ou de la gratitude que je ressent envers lui... Héhéhé... il faudra que je lui en tienne part le jour où je le rencontrerai. Enfin, je suis le premier à reconnaître la vision d'un squelette couvert d'une fourrure noire peu flatteuse, ainsi je ne montre jamais mon corps à qui que ce soit. Je ne suis même pas sûr que Orgueil lui même l'ait jamais vu.
Mon corps humain m'est devenu étrangement inconfortable désormais. Après tout, j'ai passé l'essentielle de mon existence sous cette forme. Quoi qu'il en soit j'avais un certain succès auprès de ces dames auparavant. Mes longs cheveux blonds et mon regard ambré y étaient peut être pour quelque chose, qui sait.Je suis peut être moins imposant sous cette forme mais reste bien plus présentable devant les humains qu'en ma forme "normale" si tant est qu'on puisse la nommer ainsi.

Forme habituelle de Naddash : http://smalls2233.deviantart.com/art/Elias-Ainsworth-609810804
Forme "humaine" de Naddash : http://orig04.deviantart.net/370d/f/2016/328/f/4/elias_by_bathsheb-dapgij6.png

Caractère - ... Voila de biens curieuses créatures, de s'intéresser tant que ça à moi. Oh non pas que cela me déplaise, mais voila qui est peu fréquent. Hmm... par où commencer ? Et bien, j'apprécie le bon thé, je crois l'avoir déjà mentionné. Vous ne pouvez pas imaginer la difficulté de se procurer du thé de qualité au plan démoniaque... Quel calvaire, sans doute un de mes plus grands regrets de ma vie d’antan.
Enfin, disons pour commencer que j'ai un... certain seuil d'exigence dans ce que je désire, que ce soit la qualité de mes biens ou les personnes qui ont le droit de m'adresser la parole. J'ai pu m'exercé à de nombreux arts au plan démoniaque depuis que je suis devenu diable, que ce soit de l'exercice aux arts de la peinture à la musique, ainsi que de la lecture. Il faut dire qu'en 400 ans on a le temps de voir venir les choses, il faut bien s'occuper sinon l'on risque de s'ennuyer, il faut dire qu'il n'y a pas tant que ça à faire par ici mis à par ça, et l'exploitation de quelques démons de rangs inférieurs. Et oui même chez les démons de l'orgueil il faut parfois savoir se soumettre au plus fort, je m'assure seulement de le rappeler à certains.
Ils sont d'ailleurs une fantastique source de distraction savez vous ? Les menacer de mort ou de torture à la moindre bavure fait toujours son effet, ce ne sont pas les moyens qui manquent pour faire comprendre aux sous-fifres désobéissant ce à quoi ils se sont exposés. Remettre les inférieurs à leur place est toujours si satisfaisant.
Cependant il serait bien mal avisé de faire de même avec Sylas... ce garçon est intéressant, si plein d'ambitions, mais tellement fragile au fond... Il serait fort dommage de briser ce potentiel... Tant qu'il peut m'être utile tout du moins.

Relations - Sylas E. Vanguard : Son "maître" jusqu'à l'accomplissement de sa tache qui risque d'être de longue haleine. Mine de rien leur relation, bien que particulière, est tout à fait sûre et chacun a su se montrer digne de confiance à de nombreuses reprises. Bien qu'il ne le montre pas, Naddash montre un certain intérêt pour le jeune homme et son potentiel, il ne se serait pas montré à lui autrement. Il aurait été hors de question de se mettre au service d'un moins que rien, un chouineur sans ambitions.

Kisaki Hisui : Diablesse de l'orgueil également. Il n'y a pas tant de démon de rang "diable", tous deux étant de l'orgueil ils se connaissent déjà. D'autant plus qu'elle a largement su y faire une entrée remarquée par son extraordinaire ascension, Naddash étant un vétéran... On ne peut pas dire qu'ils s'apprécient, la considérant comme une opportuniste fanatique, de toute façon c'est une bien mauvaise idée de mettre en relation des démons de l'Orgueil.


Réputation - Un résumé de tout ce le personnage a accompli et ayant créé sa légende sur Rëvalïa.
Capacités
Capacités non-magiques - Malgré le fait qu'il soit clairement plus orienté sur la magie, ne croyez pas pouvoir le mettre à terre facilement en un coup. Non seulement, en tant que démon, il est résistant le bougre mais en plus il est tout à fait capable de gérer des individus par les frappes de sa canne.

Dons raciaux - Les démons de l'Orgueil sont particulièrement résistants aux coups physiques et magiques.

Dons élémentaires - Maîtrise à un niveau élevé la magie de la terre, cependant ses plantes arborent désormais une apparence démoniaque ou sombre.

Classe - Mage, même si, en tant que démon de l'orgueil, se prendre quelques coups au corps à corps ne lui fait pas peur.

Spécialisation - Création de plantes dangereuses, d'avantage que la maîtrise de la roche ou du sol, bien qu'il en soit capable. Il apprécie tout particulièrement se servir de ronces sombres qui peuvent apparaître n'importe où et peuvent même briser de l'acier avec suffisamment d'énergie. Apprécie capturer ses proies et les étouffer ou torturer avec.

Perfectionnement - Arcanes démoniaques de l'orgueil, principalement des capacités mentales de persuasion, d'hypnotisme, et toute forme d'illusions au bon vouloir de l'utilisateur. La capacité se combine à merveille au don de Sylas si le besoin s'en fait sentir.

Mentor - Démon de l'orgueil ? Peut être, à voir.
Joueur
Qui êtes-vous ? - Région, âge, expérience RP...

Pourquoi nous ? - Comment avez-vous découvert le forum ? Avez-vous eu des difficultés en arrivant ?

=> Code du Règlement :
 

Crédits image de l'avatar - NOM DE L'IMAGE par NOM DE L'AUTEUR.
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vanguard contre tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Envers et contre tous, mais tout de même Phénoménal !
» Eviter les entassement des guerriers.
» [MATCH 2] TRIPLE H & JOHN CENA © VS. DIRT SHEET - TAG TEAM CHAMPIONSHIP MATCH
» Seul contre tous ? [feat Seth Rollins Vs Wyatt Brother]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Présentation de votre personnage :: Fiches Sans-Suite-