AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Osrod Vortinel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 11/07/2017
Nombre de messages : 9
Age : 1631
Lieux d'influence : Académie d'Edälia

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires: Aucun
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Osrod Vortinel   Mer 12 Juil - 2:57

Identité
Nom - Vortinel

Prénom - Osrod

Alias - Ozy, Oz'

Age - 20 ans, né en 391

Royaume - Edälia

Élément - Aucun

Race - Humain

Profession - Homme à tout faire à l'Académie d'Edälia

Allégeance politique - Aucune

Divinité - Aucune
Caractéristiques Histoire - Osrod est né dans un petit village dans le sud d'Edälia, à une demi-journée à cheval de la petite ville de Symas. Le jour de sa naissance fut une grande joie pour ses parents, qui désespéraient d'avoir un enfant depuis plusieurs années déjà. Mais cette joie fut également très courte, puisqu'avant même la fin de sa première journée d'existence, le petit Osrod Vortinel décéda d'un œdème pulmonaire.
Dévastés, les parents se préparèrent à l'enterrer et à annoncer leur deuil au reste du village quand, une heure après sa mort, l'enfant prit soudain une grande inspiration et se mit à pleurer pour qu'on le nourrisse enfin.
Croyant à un miracle (ou à une erreur médicale, la soigneuse du village n'étant plus d'une jeunesse ni d'une santé exceptionnelles), ils entourèrent leur fils de tout leur amour et prirent soin de lui …
Jusqu'à ce que le chien du voisin n'entre par effraction dans la cahute familiale le lendemain soir, et ne dévore l'étrange être bruyant déposé sur un couffin, n'en laissant qu'un petit bras ensanglanté. Et une fois encore, une heure après le drame, l'enfant sembla réapparaître de nulle-part sur son couffin, braillant pour être nourri par sa mère éplorée et profondément choquée.

C'est ainsi que les Vortinel découvrirent le don étrange de leur fils unique.

Le petit Osrod mourut près de deux mille fois durant cette période. Si ses parents étaient souvent paniqués au début, avec le temps ils apprirent à ne traiter le décès de leur fils que comme un fait quotidien, habituel. L'enfant trébuche sur l'anbaël domestique et s'ouvre le crâne sur le coin de la cheminée. Il se noie avec sa tasse de lait. Il a soudain une crise cardiaque, ou une hémorragie inexplicable. Il se brûle mortellement avec les braises dans l'âtre de la cheminée. Il tombe de son lit et se brise la nuque. Le chien du voisin – cette sale teigne – s'introduit dans la cahute et l'attaque à la gorge.

Ce ne pouvait être que l’œuvre d'une malédiction, qu'une conséquence de cette magie ambiante et envahissante, qui prenait jusqu'à la vie de leur fils, chaque jour.
Caché du reste du monde durant cinq ans, l'enfant grandit isolé. Chaque jour, ses parents firent face au décès de leur fils, et chaque jour, ils le voyaient réapparaître, indemne, une heure plus tard. Que penseraient les membres du village s'ils apprenaient que leur enfant était touché par la magie ? Même si les Temps Sombres arrivaient à leur fin, la chasse aux sorcières était encore en activité, et qui pouvait deviner ce que les autorités du royaume feraient à leur fils, s'il était découvert …

Mais au fil du temps, Osrod ne manquait pas de regarder par leur petite fenêtre vers l'extérieur, d'admirer les autres enfants s'amuser entre eux, jouer, chahuter, tomber et se faire mal, pour se relever et recommencer à jouer. Alors, un jour, Osrod profita de l'absence de son père (et du fait que sa mère soit occupée à plumer une oie pour le repas du soir) pour enfoncer la porte d'entrée de leur cahute, se cassant le bras dans la manœuvre, et aller rejoindre les enfants à l'extérieur.
Ce fut, pour lui, la meilleure journée de toute son existence. Le soir, il mourut paisiblement dans son sommeil d'un arrêt cardio-vasculaire.
Ce fut à partir de ce jour-là que le petit Osrod, défiant ouvertement ses parents, décida qu'il valait mieux profiter des 23 heures de vie qui lui étaient offertes, plutôt que de s'inquiéter de la pauvre petite heure de mort qu'il devait inévitablement payer chaque jour.

Et c'est ainsi qu'Osrod devint le garçon charmant et insouciant qu'il est aujourd'hui ! Après ce passage maussade de drame familial, toute la partie tragique de sa vie fut comme effacée de son esprit, et il ne se souvient que du côté positif de son don … Il est immortel !! Si c'est pas la classe, ça ! Ces « absences » d'une heure par jour ont également eu un effet inattendu sur lui : il a développé un sens de l'humour particulièrement peu subtile et légèrement agaçant.

Quand il eut quinze ans, la célèbre Académie de Magie ré-ouvra après plus d'un siècle, et les parents d'Osrod jugèrent bon d'y envoyer leur fils, espérant qu'un grand mage comme Myrddin serait en mesure de « guérir » Osrod de sa malédiction.
Le garçon considéra cette expérience comme la chance de rencontrer de nouvelles personnes, et de voyager à travers le royaume.

Ses parents refusèrent par ailleurs qu'il apprenne le maniement d'une magie élémentaire du fait de sa maladresse légendaire. Se tuer soi-même en maniant des éléments dangereux, ça passait, mais risquer de blesser d'autres élèves, hors de question !!
Si ni Myrddin, ni aucun des professeurs ne parvinrent à déterminer le type de magie qui accablait Osrod, celui-ci n'en prit pas ombrage et fut parfaitement heureux de participer à toutes les expériences auxquelles il fut soumit (même quand sept d'entre elles résultèrent en une mort violente et douloureuse).

L'ouverture de l'Académie aux élèves vampires permit à Osrod d'avoir une réelle utilité, et il fut enchanté d'accepter un poste d'homme à tout faire, malgré son jeune âge.
Il fut envoyé aux cuisines, où il sympathisa immédiatement avec les cuisiniers si craints par le reste du personnel.

Depuis, il vit dans les cuisines, et sert de réserve de sang pour les quelques vampires vivant à l'Académie. Lorsqu'il le souhaite, il donne également un coup de main au personnel de ménage, et participe à des quêtes mineures auxquelles personne ne veut participer. Cela l'a notamment un jour mené à Roche-Embrun, accompagné de curieux compagnons qui … Mais c'est une autre histoire.

Physique - Il est impossible de considérer Orsod Vortinel comme un « grand » garçon. Du fait de son don, sa croissance n'a jamais été très poussée, et même à 20 ans, il garde une taille et un développement physique qui seraient plus proches de ceux de l'adolescence.
Petit, donc, il a de courts cheveux bruns que les cuisiniers de l'Académie, avec qui il vit, taillent régulièrement pour mesures d'hygiène (personne n'a jamais apprécié de trouver des cheveux dans sa soupe, après tout). Sa peau est particulièrement blanche, mais ni lui ni ses parents n'ont jamais su si cela était dût à sa condition médicale, au fait qu'il soit enfermé dans les cuisines de l'Académie depuis ses quinze ans, ou encore simplement à des carences innées de vitamines. Les cuisiniers ont cependant affirmé que la composition de son sang était parfaite.
Ses yeux sont d'un bleu assez foncé, qui lui donnent une très bonne vue dans les souterrains de l'Académie. Son don le préserve de toute marque ou de toute cicatrice.
Lorsqu'il est dans l'Académie, il n'est pas rare de voir Osrod se balader torse-nu, en simple short, sans chaussures. L'Académie étant sa maison depuis des années, il est absurde de s'habiller convenablement dans ses propres couloirs. De plus, le sang risquerait de tâcher les vêtements, et ce n'est pas comme s'il en avait une palanquée.
Vingt ans d'expérience de son don l'ont peu à peu désensibilisé à la douleur (jusqu'à un certain point), son cerveau enregistrant le signal comme quelque chose de commun.

Caractère - Les cinq premières années de sa vie, Osrod a été surprotégé par ses parents. Caché de tous, élevé dans une prison de coton, i la longtemps été un enfant renfermé et isolé. Sa malédiction l'empêchait de sortir de chez lui, de se faire des amis, de découvrir le monde, de peur que quelqu'un découvre son don et que la nouvelle ne s’étende à tout le village.
Mais au bout de cinq ans, quand il a commencé à pouvoir penser par lui-même, Osrod a décidé de vivre pleinement ses courtes vies. Il a forcé la porte d'entrée de leur cahute et est parti jouer avec les autres enfants, car il l'avait décidé ainsi. C'est à partir de cet âge-là qu'il est peu à peu devenu le garçon qu'il est aujourd'hui : toujours souriant, avec un sens de l'humour parfois affligeant mais toujours présent, et surtout avec une capacité hors du commun à fasciner et à séduire son auditoire.

Osrod est constamment de bonne humeur, parfois à la limite de la stupidité. Un jour, il a littéralement perdu la tête à cause d'un bête accident de rappe à fromage, et son quota ayant été atteint, il a passé le reste de la journée à s'amuser à lancer sa tête dans les airs.
Incroyablement sociable, il possède un don inné pour discuter – parfois de platitudes totales – avec n'importe qui. D'une nature très attentive malgré les apparences, il a toujours la petite attention, la petite remarque ou le bon sujet de conversation qui vous captivera, ou au moins qui vous intriguera assez pour retenir pleinement votre attention.
Il est également très têtu, voire buté. Lorsqu'il a une idée en tête, il est extrêmement difficile de l'empêcher de la réaliser – car même s'il vous assure avec un large sourire qu'il se tiendra sage, vous ne pouvez pas le surveiller constamment, et il parviendra toujours à vous filer entre les doigts.
Outre ses grandes qualités sociables et charismatiques (car même si ce qu'il vous dit ne vous intéresse pas, vous ressentirez un besoin incontrôlable de l'écouter jusqu'au bout), il est également très bavard. Vraiment très bavard. Comme les cuisiniers ne le sont absolument pas, il a plus de cinq ans d'expériences à parler seul et à discuter avec lui-même.

Conseil d'ami : ne le lancez jamais sur des blagues et des calembours, surtout si vous êtes pressé. Vous risqueriez de perdre votre journée.

Relations - Osrod est très proche des cuisiniers (surtout de Tranodus et Kellog) et du personnel de l'Académie de magie d'Edälia. Cela fait près de sept ans qu'il y vit, et même s'il ne sort pas souvent du souterrain, il a rencontré l'ensemble du corps professoral au moins une fois. Il lui est également arrivé de tomber sur des élèves au cours de toutes ces années, comme par exemple Christyän Maät lors d'une journée de congés généraux du personnel de l'Académie.
Il y a peu, il a également rencontré la charmante Cyrilia d'Ombrefroide, ainsi qu'un certain nombre de héros et de guerriers connus de Rëvalïa.

Réputation - Hormis avoir servi à l'Académie durant sept ans, Osrod est du genre à aimer voir le monde – même si cela ne lui arrive pas souvent. Si la direction de l'Académie a besoin de volontaires pour une mission, il fait généralement partie du lot.
Autrement, peu de personnes connaissent son existence. Au sein de l'Académie, une rumeur circule auprès des élèves comme quoi un zombie rôderait dans les couloirs des souterrains, et qu'il dévorerait l'âme de quiconque s'approcherait des cuisines …
Capacités
Capacités non-magiques - Osrod est un cuisinier exceptionnel. Sept ans à vivre entourés des meilleurs cuisiniers de tout Edälia vous apprendront comment chasser et cuir votre viande à la perfection.
Il possède également un don inné pour les relations humaines. Il a en effet un charisme insoupçonné ; sous son apparence nonchalante, il parvient systématiquement à captiver les gens, ou au moins à détourner leur attention de toute autre chose. Sa capacité à tenir une conversation pendant plusieurs heures d'affilée sans avoir besoin de la moindre intervention de son interlocuteur est également un fait reconnu auprès du personnel de l'Académie.
En outre, sa maladresse et sa faculté à se mettre dans des situations improbables (se faire enlever par une secte de sciento-mages fous ; s'égarer dans des égouts …) sont légendaires. En parallèle, sa chance insolente est également très bien connue de ses proches. Quelle que soit la situation catastrophique dans laquelle il se trouve, il parvient toujours à trouver le bon côté et à retourner la situation à son avantage.

Dons raciaux - Osrod est immortel. Enfin, non, c'est incorrect. Le « don » d'Osrod, que ses parents ont longtemps considéré comme une malédiction, est qu'il meure tous les jours. Depuis le jour de sa naissance, peu importe où il se trouve ou avec qui il est, il meure systématiquement dans les 24 heures d'une journée. Si à 23h59, sa journée a été particulièrement chanceuse et qu'il est encore en vie, alors il est inévitable qu'il ait une crise cardiaque, ou qu'il s'étouffe, ou qu'il trébuche et s'ouvre le crâne …
Puis, une heure plus tard, il ressuscite comme si de rien n'était, son corps entièrement reconstruit et en parfaite santé.
Le contre-coup de cette malédiction est cependant qu'une fois qu'il a atteint son « quota » de décès pour la journée, peu importe ce qui lui est fait (brûlé vif, congelé, découpé en tranches …), Osrod ne pourra plus mourir jusqu'au lendemain. Même si son corps est mutilé ou mortellement atteint, il gardera toute sa conscience, et son contrôle sur les différents morceaux de son corps.
Les plus grands spécialistes magiques se sont penchés sur son cas, mais personne n'a été capable de déterminer comment un garçon aussi maladroit pouvait contenir une magie si puissante qu'elle le ressuscitait sans avoir à en payer le prix nécromantique habituel …

Dons élémentaires - Aucuns

Classe - Barde ; Osrod n'est ni un mage ni un guerrier, il est plutôt du genre à pouvoir séduire ou fasciner (selon la compagnie) son audience, grâce à un charisme et une tchatche hors du commun.

Spécialisation - Aucune

Perfectionnement - Aucun

Mentors - Tranodus, Kellog, Myrddin.
Joueur
Qui êtes-vous ? - Chris, 23 ans, Nouvelle-Calédonie !

Pourquoi nous ? - Un petit DC ~

=> Code du Règlement :
 

Crédits image de l'avatar - The Boy par Z-Pico.
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2052-osrod-vortinel#30
Date d'inscription : 01/02/2009
Nombre de messages : 377
Age : 23
Lieux d'influence : Ràva, Edälia et Nandoriath.
Activité : La chasse est un bon divertissement ...

Feuille de personnage
Race: Garou
Dons Élémentaires: Terre
Perfectionnement: Aucune

MessageSujet: Re: Osrod Vortinel   Mar 5 Sep - 6:31

Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-revalia.forumactif.com/t2103-fiche-de-personna En ligne
 

Osrod Vortinel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Présentation de votre personnage :: Fiches Validées :: Fiches Sans alignement-