AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Flore d'Edälia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 12/12/2008
Nombre de messages : 34
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Flore d'Edälia   Lun 13 Jan - 10:24

Plantes existantes :
Lavande : Académie, Bois Sacré, Plaines Centrales, Abords d'Astraël
Jasmin : Bois Sacré
Pissenlit : Grandes Plaines, Académie, Forêts
Algues : Fonds de l'océan
Basilic : Astraël

Pins et sapins : Montagnes, Forêt Profonde
Chêne : Plaines, Académie, Astraël
Peuplier : Marécages, Forêt Profonde
Pommier, Poirier, Cerisier : Grandes Plaines, Académie
Bouleau : Montagnes
Cactus : Désert

*Chaine d'Ayalamith*


- Ormeur : L'Ormeur est une plante poussant sur la Chaine d'Ayalamith, dans ses endroits les moins froids, durant les belles saisons. De taille pouvant varier de 30cm à 2m50, ses feuilles restent larges et tombantes. En revanche, sa fine tige est très utilisée dans la fabrication de certains objets (notamment pour la Prison), étant donné qu'elle possède la propriété d'être pratiquement incassable. Lors de la cueillette, seul un outil permet de la couper, le Scram. Le déracinement est en outre impossible puisque ses racines, aussi solides que la tige, s'enfoncent bien profond dans le sol.

[Le Scram est un petit outil, en provenance des continents voisins. Arrivé à Edälia par le biais d'un marchand, cet outil est actuellement le seul à pouvoir trancher la tige de l'Ormeur, grâce à sa lame très affutée. Au manche souple en bois d'Ébène, sa lame est très pointue et termine en arc de cercle. Même la magie ne peut rivaliser face à cet instrument des plus dangereux. Coupant tout sur ton passage, le Scram parvient également à percer les plus solides matériaux. Heureusement, ce genre d'arme est très rare et est bien sûr interdit dans l'enceinte de l'académie. ]

- Gellis : Cette petite plante, aux feuilles plates d'un bleu azur, se trouve aux bords des chemins dans la Chaine d'Ayalamith. Très appréciées par les Brumiennes qui s'en servent pour décorer leur maison, elles sont également très utiles pour refroidir certains aliments puisqu'elles captent facilement le gel, qu'elles retranscrivent sous forme de froid. Résistant parfaitement à de basses températures, la Gellis meurt si elle est exposée à la chaleur. Cette plante fleurit toute l'année, mais se reproduit plus facilement durant les périodes hivernales.

- Ténébreuse : Cette plante porte bien son nom. Vivant aux fins fonds de la Chaine d'Ayalamith, dans l'ombre et l'obscurité, la ténébreuse est très dangereuse puisqu'elle dégage un froid intense, un froid de mort, à quiconque la touche sans protection. A l'apparence reluisante, mesurant un bon cinquante centimètre, cette plante, dont les larges feuilles rapprochées sont bleu foncé et dont les branches aux reflets maléfiques partent en tout sens, posséde également quelques bais rougeâtres, qui poussent par temps de grand froid. Celles-ci, bien que très rares, gélent instantannément la personne qui absorbe sa poudre volatile. Ainsi, elles sont très utilisées par les malfrats qui désirent se débarasser de quelques êtres génants. Heureusement, cet état de gel n'est pas mortel puisque la victime redevient normale aprés plusieurs heures, avec toutefois un bon rhume. Il est difficile de trouver une Ténébreuse, et encore plus difficile de lui arracher ses baies sans risquer de se retrouver congeler.

- Halaüm : L'Halaüm est un des arbres les plus communs, avec les Pins et les Sapins, de la Chaine d'Ayalamith. Mesurant parfois jusqu'à 7 mètres de hauteur et résistant parfaitement au froid, l'Halaüm possède de courtes branches, dont la couleur pâle caractérise l'espèce. Ses feuilles, plutôt petites, restent assez rares puisqu'elles laissent place aux aiguilles des conifères. Son bois est très utilisé dans la fabrication des meubles. Fleurissant toute l'année, cet arbre peuple les montagnes.

- Tinaïa : Le Tinaïa est un petit buisson, ne dépassant pas un mètre. Aux nombreuses feuilles, cette plante se localise aux abords des montagnes et des chemins. En revanche, le Tinaïa possède quelques épines, d'environ 1cm, extrêmement pointues. Celles-ci ressortent bien en hiver, où toutes les feuilles tombent. Lors des belles saisons, le Tinaïa peut produire quelques baies rougeâtres, appelées les Tinées. Ces dernières, très sucrées, sont d'ailleurs délicieuses et souvent utilisées dans les jus de fruits énergisants.

- L'Arbre à Neige : Ces arbres, aux troncs fins et élancés, sont désormais très rare dans la chaine. Alors que les êtres vivants s'en servent en décoration, l'espèce s'approche de sa disparition, étant donné qu'il faut longtemps avant qu'elle ne se reproduise convenablement. D'une hauteur pouvant atteindre 2 mètres, cet arbre possède de longues branches, d'où surgissent une quantité de petites feuilles blanches. S'il porte son nom, c'est grâce à la capacité absorbante de ses feuilles. En effet, lors des grandes tempêtes d'hiver, la neige s'accroche à celles-ci et reste bloquée pendant plusieurs jours, ce qui confère sa beauté éternelle. Alors que le reste tient à fondre, la neige de ces arbres peut survivre encore longtemps. Malheureusement, du fait de leur beauté, les hommes ont tendance à se les approprier, n'hésitant pas à les couper si nécessaire. Si cela continue, il n'y aura bientôt plus d'arbre à neige...

*L'Océan Azuré*

- Algaës : Les Algaës sont des petites algues, aux nombreuses follicules, pouvant mesurant une vingtaine de centimètre de longueur, mais s'étendant surtout en largeur sur plusieurs mètres. Trouvant refuge dans le fond des abysses, elles servent de cachette aux poissons, qui désirent ne pas finir dévorer par de sordides créatures. N'ayant pas besoin de lumière pour survivre, ce qui en fait d'ailleurs sa spécialité, cette plante se nourrit des sels minéraux présents dans le fond des océans. De couleur vert émeraude très pâle, voire quasi-transparente, elle est très utilisée pour conserver au frais la nourriture, du fait de son taux important de sel.

- L'Algue d'Or : Cette grande plante, pouvant atteindre facilement les trois mètres, fut nommée ainsi du fait de sa couleur dorée, qui resplendit aux fonds des eaux. Vivant souvent isolement des autres, cette algue possède de grandes feuilles, qui s'étalent sur plusieurs mètres de long. Rares sont ceux qui en détiennent, et encore plus rares sont ceux en ayant déjà vu dans leur milieu naturel. On dit qu'après une série d'expériences, il serait possible d'extraire sa couleur afin d'en prélever de l'or. Mais, personne n'est jamais parvenu à un tel exploit et l'Algue d'Or garde encore bien ses secrets.

- Mousseau : Le Mousseau tapisse les sols des grands fonds. De couleur verdâtre aux odeurs pestilentielles, cette sorte de mousse se développe à une allure phénoménale. Plus parasite que vraiment utile, elle n'en reste pas moins très dangereuse. Possédant une extrême sensibilité, elle agit comme n'importe quel sable mouvant, absorbant lentement quiconque a le malheur d'y poser le pied. La malheureuse victime se retrouve alors ensevelie sous les eaux. Les créatures aquatiques, qui ont bien compris le danger de cette plante, ont trouvé le remède pour ne pas s'y enfoncer : en appuyant d'un coup sec avec un bâton sur l'endroit de la capture, la plante maléfique relâche son étreinte et la victime peut ainsi se libérer.

- Farhus : Les Farhus sont de magnifiques fleurs, de différentes espèces, vivants sur les côtes, aux fonds des mers. Aux couleurs éclatantes et aux senteurs exquises, ces fleurs, communes dans la plupart des eaux (que ce soit les fleuves ou les lacs), varient en fonction des saisons. Alors qu'en hiver elles prennent une ravissante robe argentée, en été, elles resplendissent de mille feux. Leurs feuilles changent également en fonction des espèces. Petites et écarlates, grandes et dorées, elles tourbillonnent au vent lorsque celui-ci s'élance. On utilise leur beauté pour décorer les maisons et y répandre une agréable joie de vivre, aux goûts du bonheur.

*La Plage*

- La Dunaïa : D'aspect très encombrant, cette plante se situe aux abords des plages, où elle retient les poussées de sable, qui par grand vent, se déplace vers le continent. Mesurant souvent plus d'un mètre, la Dunaïa reste très touffue et ne possède ni fleurs ni feuilles. Il s'agit en fait de longues branches, un peu à la manière des tiges de blé. De couleur orangée, cette plante se développe grâce aux rayons du Soleil, qui influent beaucoup sur la grandeur des tiges. C'est pourquoi la Dunaïa s'étend souvent sur plusieurs mètres. Si l'on presse les tiges, il est possible d'y recueillir un liquide dorée, utilisée dans certaines cuisines du Sud, donnant ainsi un délicieux arôme acide.

*Les Marécages*

- Noueux : Ces arbres, comme leur nom l'indique, s'emmêlent souvent les uns dans les autres, chacun ayant ainsi une forme bizarre et étrange. Tandis que certains ont leurs branches levées vers le ciel, d'autres les possèdent couchées sur le sol, à l'allure mystérieuse. D'écorce sombre, les Noueux possèdent tout de même des feuilles longues et tombantes, qui elles ne changent jamais en fonction des formes des troncs. Ces arbres, pouvant mesurer plus de deux mètres, fleurissent à longueur d'année dans les marécages, où ils demeurent le végétal le plus commun. Leurs racines, profondément ancrées dans le sol, peuvent ressortir d'un seul coup, et n'importe où dans les environs.

- Infecthiam : Rien que le nom annonce les caractères de cette plante. Haute d'un bon mètre et demi, l'Infecthiam est de couleur vert acide et possède de nombreuses petites feuilles. Fleurissant durant les périodes estivales, on y cueille souvent de petites baies marron, qui sentent extrêmement mauvais, mélange de souffre et autres éléments nauséabonds. Le liquide que l'on trouve à l'intérieur de ces baies est utilisé dans les potions à odeur néfaste, très utile pour repousser les ennemis. Le rassemblement de ces plantes provoque une désagréable odeur dans tous les marécages.

- L'Aconit : Haute de 50 à 1,50 mètres, elle pousse à l’abri des grands arbres des marécages. Sa floraison débutant durant les beaux jours d'été, cette plante, dont les feuilles constituent en fait des sortes de cloches violettes, reste très dangereuse. Un de ses composants est l'acotinine, qui paralyse le système nerveux et peut ainsi provoquer la mort en bloquant les voies respiratoires. Un antidote est bien sûr réalisable, mais il reste néanmoins bien complexe à préparer. Certaines armes sont induites de cette mixture, ce qui les rend bien dangereuses. Malheur à celui qui touche à main nue n'importe quelle partie de son corps, qui demeure vénéneux en tout point.

*La Forêt Profonde*

- La Ciguë : Cette plante mesurant 1 à 2 mètres se développe en colonie. Possédant une longue tige assez solide, ses fleurs sont de couleur blanche et naissent durant les beaux jours d'été. La Ciguë pousse au fin fond de la forêt profonde et elle y dégage une odeur fétide, qui fait fuir les créatures environnantes. Elle comporte des alcaloïdes très toxiques, qui peuvent entraîner la mort, suite à un blocage respiratoire. De grands vertiges suivis d'un terrible mal de tête assaillent la victime qui se tétanise et étouffe. Elle est donc extrêmement vénéneuse, mais elle n'est dangereuse que si elle est administrée. Utilisée par les mauvais sorciers et démons, elle tue dans les minutes qui suivent son admission. A ce jour, aucun remède n'est connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/12/2008
Nombre de messages : 34
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Humain
Dons Élémentaires:
Perfectionnement:

MessageSujet: Re: Flore d'Edälia   Lun 13 Jan - 10:28

Pour l'instant ce n'est qu'un copier/coller de ce qui avait déjà été fait. Je vais ajouter les quelques plantes dont je me souviens qu'il manque. Je n'ai pas retrouvé mon classeur et je ne voulais pas vraiment mettre ma chambre sans-dessus-dessous avant de repartir en Ecosse.
Ajoutez autant que vous voulez !!

~~~~

La braise étincelle sous le soleil, son ami le vent l'attise et elle devient flamme.
Mais flamme elle restera puisque l'esprit la protège sous la pluie, dans la terre et à travers l'ombre.

Oh mon saumoneau, mon préééééééciiiii​euuuu​uuuux​x saumoneau !!!

~¤~Ox-gяαиd мαиiitσû sûpяêмe-xO~¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Flore d'Edälia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Corbeille Staff-