AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Entretien pour le poste de surveillante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Entretien pour le poste de surveillante    Lun 1 Juil - 17:29

Nidaxa n’était pas de nature anxieuse mais, aujourd’hui était différent. Elle ne se sentait pas encore à sa place, elle pensait ne pas mériter ce qu’il lui arrivait. Pourtant c’était un rayon de soleil dans l’obscurité de ce dernier siècle. Tant de noirceur, de mal. Oui, le mal avait effleuré l’âme de Nidaxa. Peu de temps certes, mais assez pour qu’elle se sente coupable et redevable à la terre entière une fois réveillée de son cauchemar. Eliana était vivante, Nidaxa avait pu échapper à l’influence du groupe de vampires nomades avec qui elle avait tant partagé. Voilà que son ancienne école, qu’elle avait quittée contre son gré, cherchait du personnel. C’était le temps pour Nidaxa de mettre ses peurs et les fantômes en arrière et se lancer …vers l’avant. Et ce n’était pas sans appréhension. Ce n’est pas parce qu’elle s’était montrée cruelle pendant toutes ces années qu’elle avait oublié tout reste d’émotions. Pourtant, si vous aviez observé son visage a ce moment, vous auriez été incapable de vous dire qu’elle pouvait être effrayée. Un visage impassible, telle était sa spécialité. C’était plus facile de garder ses émotions pour elle que de devoir les partager avec d’autres. C’était pire, voire insupportable pour la jeune vampire.

Elle monta silencieusement sur  les marches lévitantes qui conduisaient au bureau du directeur en se remémorant ses dernières semaines. Dès qu’elle avait entendu parler d’un possible recrutement de la part de l’école elle avait écrit au directeur, Myrddin, pour lui demander un entretien. Elle savait déjà que les postes de professeurs étaient hors de sa portée, elle avait quittée l’école trop jeune pour être assez éduquée et éduquer des jeunes à son tour. Elle avait demandé à être surveillante. C’était un rôle parfait pour un vampire. Nidaxa se posait beaucoup de questions. Allait-elle retrouver Eliana ? Allait-elle retrouver d’anciens amis ? Pour cette dernière question c’était peu probable. Pour la première, par contre, elle était remplie d’espoir. Pourtant Nidaxa savait que rien ne serait comme avant, elle le savait en effleurant des yeux, ce nouveau lieu, la pierre lunaire qui composait l’étrange bureau du directeur. Ce n’était pas l’endroit où elle avait vécu, ce n’était plus vraiment l’académie d’Edalia. L’école qu’elle avait connu n’était plus, et ses élèves non plus surement. Elle se mordit légèrement la lèvre, nostalgique. Le directeur l’attendait assis à son bureau. Elle ne sut si elle pouvait prendre une assise, alors elle resta debout, elle abaissa sa capuche (sans qu’elle ne le sache vraiment, elle n’avait pas tenu à se faire remarquer dans l’enceinte de l’académie) et planta ses yeux rouges dans ceux du vieil homme. Et finalement, après avoir inspecté rapidement la pièce, elle se ressaisit et tendit sa main au vieil homme en s’inclinant pour arriver à sa hauteur.

- Enchantée de faire votre connaissance, honorable Myrddin. Je me présente, Nidaxa Grabstein, je vous ai fait parvenir une lettre il y a quelques temps pour pourvoir au poste de surveillante.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de surveillante    Mer 3 Juil - 14:15

Un entretien d’embauche. Encore et toujours. Même si Myrddin était particulièrement motivé pour trouver des professeurs compétents et dignes de ce nom, il fallait bien avouer qu’il manquait cruellement de temps pour organiser autant de rencontres. Pourquoi n’avait-il pas écouté sa raison qui lui insufflait l’idée d’avoir recours à la magie ? Il suffisait de lire dans le cœur des candidats, mais aussi dans leur passé, et le tour était joué. Pas besoin de rencontres. Mais pourquoi avait-il choisi la voie de la folie ? C’était comme si deux personnes s’incarnaient en lui : d’un côté, le directeur complètement dingue qui s’était juré de rencontrer un par un les différents candidats ; de l’autre, l’homme raisonnable qui avait bien compris la difficulté d’un tel projet. La prochaine fois, il écouterait sa raison (n’est-ce-pas Shitennô ?) ! Le directeur soupira avant de faire un petit tri dans ses papiers, empilant ici et là quelques documents qui semblaient dater de la préhistoire. Autant accueillir son rendez-vous avec les civilités que cela impliquait, non ? D’ici peu, une jeune vampire dénommée Nidaxa Grabstein se présenterait à lui avec la ferme intention d’obtenir un poste. Encore une ancienne élève de l’académie. Car oui, rien n’échappait à Myrddin. Il savait tout, qu’il s’agisse du passé, du présent, ou du futur. Elle n’avait donc pas eu besoin de lui faire cette confession. Peut-être n’en avait-elle pas l’envie ? Peut-être attendait-elle justement ce jour pour le lui dire ? C’était amusant la façon dont les élèves ayant échappé à l’abysse revenaient après toutes ces années, ne croyez-vous pas ? Comme s’ils étaient rongés par le remord de n’avoir pas partagé l’horreur de l’abysse avec leurs défunts camarades. La culpabilité du survivant, certainement. Myrddin en éprouva une étrange tristesse. Il ne pouvait pas se mettre à la place de ces gens-là. En revanche, il savait très bien ce que la culpabilité pouvait infliger comme dégâts. Une part de l’âme qui se détache et qui ne se répare jamais totalement. Le directeur reprit rapidement contenance, juste à temps pour entendre un léger toc toc à sa porte.

« Entrez, entrez, très chère ! »

La jeune femme pénétra dans le bureau. Pris d’un soudain mal de dos, Myrddin ne put se lever comme à son habitude. Les aléas de la vieillesse. Heureusement, il n’eut pas à se forcer puisque la nouvelle venue se pencha vers lui afin de le saluer. Il lui en fut extrêmement reconnaissant.

« Bienvenue à l’académie d’Edälia. Prenez place, je vous en prie. Ne restez pas debout, vous risqueriez de prendre racine. Même si vous êtes jeune et en pleine santé, je préfère que vous soyez à ma hauteur lorsque nous discuterons. Ce n'est pas bon pour ma nuque de devoir vous regarder d'en bas. »

Sans attendre davantage, il fit apparaître son service à thé qu’il gardait dans sa réserve personnelle.

« Une tasse de thé ? »

Sans lui laisser le temps de répondre si oui ou non elle voulait bien de son thé, Myrddin lui en servit quand même une tasse. C’est beaucoup plus convivial ainsi, vous en conviendrez. Le vieil homme en prit également une pour lui-même, qu’il porta à ses lèvres. Chaud, chaud, chaud ! Mais tellement bon.

« Parfait, un thé comme je les aime. Ce petit goût fruité, auquel se rajoute cette pointe de sucre et de caramel, je trouve cela tout simplement délicieux » s’exclama-t-il d’un ton joyeux. « Bien, bien, passons là ce chapitre. Donc, comme cela, vous aspirez à devenir surveillante ? C’est un poste louable, j’en conviens, surtout dans notre école où les élèves, même s’ils sont parfaitement encadrés, auront tendance à… comment dire, réaliser certains écarts. J’imagine que vous savez de quoi je parle, il me semble que vous en ayez fait l’expérience, il y a de cela fort longtemps… Alors, dites-moi, pourquoi souhaitez-vous rejoindre notre équipe ? ». Le directeur toisa du regard son interlocutrice, un sourire flottant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien pour le poste de surveillante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Rëvalïa ::  :: Rp's-